Notez des films
Mon AlloCiné
    Some Call it Loving (Sleeping Beauty)
    Some Call it Loving (Sleeping Beauty)
    24 octobre 1973 / 1h 43min / Comédie dramatique
    Date de reprise 22 janvier 2014
    De James B. Harris
    Avec Zalman King, Carol White, Tisa Farrow
    Ce film en VOD
    Presse
    4,3 3 critiques
    Spectateurs
    2,9 17 notes dont 7 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Jennifer est endormie depuis huit ans et exhibée depuis de fêtes foraines en fêtes foraines. Pour un dollar, Robert, musicien de jazz, l'achète et l'éveille d'un baiser dans sa luxueuse demeure. Peu à peu, elle devient le centre d'un jeu pervers d'amour et de mort. Une version baroque de La Belle au bois dormant.

    Regarder ce film

    En VOD
    UniversCiné Location dès 2,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 9.90 €
    Some Call It Loving
    Some Call It Loving (DVD)
    neuf à partir de 9.33 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Acteurs et actrices

    Zalman King
    Rôle : Robert Troy
    Carol White
    Rôle : Scarlett
    Tisa Farrow
    Rôle : Jennifer
    Richard Pryor
    Rôle : Jeff
    Casting complet et équipe technique

    Critique Presse

    • TF1 News
    • Cahiers du Cinéma
    • aVoir-aLire.com

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    3 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    robert_ginty
    robert_ginty

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 381 critiques

    1,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Malgré son atmosphère intrigante (un conte de fées qui laisse transpirer une certaine perversité), cette variation moderne autour de La belle au bois dormant a une méchante tendance à faire partager le mal dont souffre son héroïne au spectateur. Notons toutefois le courage admirable de Zalman King qui incarne le rôle principal masculin malgré sa paralysie faciale. Ha, excusez-moi, on me fait signe qu'il s'agit de sa manière naturelle ...
    Lire plus
    Klara F
    Klara F

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 35 critiques

    2,0
    Publiée le 3 février 2014
    Difficile de noter l'un des rares films qui m'a donné envie de sortir avant la fin... Est-ce complètement nul pour autant ? Faute de certitude réelle sur la question, j'ai quand même laissé 2 étoiles. Il y a des éléments intéressants, après tout : réflexion sur l'échec auquel est vouée toute relation amoureuse dont les protagonistes s'efforcent de jouer un rôle pour mieux s'impressionner mutuellement et préfèrent projeter sur ...
    Lire plus
    Léa H.
    Léa H.

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 225 critiques

    1,0
    Publiée le 31 mai 2014
    Adopter la forme du conte au cinéma nécessite : soit de partir d’un socle de réalité pour peu à peu le teinter de symbolisme (Dead man), soit de construire un univers irréel qui obéit à ses propres règles (Institut Benjamenta). Ici, John B. Harris se montre incapable de l’un comme de l’autre et son histoire de gourou en mal d’amour ne possède aucune densité humaine, car trop abstraite et désincarnée. Ne parlons pas de la ...
    Lire plus
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 532 abonnés Lire ses 3 490 critiques

    3,5
    Publiée le 14 avril 2015
    Connu comme le producteur de quelques films de Stanley Kubrick ("L'ultime razzia' "Les sentiers de la gloire" et "Lolita"), James B Harris aura aussi réalisé une poignée de films (cinq longs métrages en 28 ans) assez atypiques dont ce très étrange "Some call it loving" aussi appelé "Sleeping beauty" comme la courte nouvelle de John Collier dont il est inspiré. Sorte de longue digression autour du conte de "La belle au bois dormant", ...
    Lire plus
    7 Critiques Spectateurs

    Photo

    Secret de tournage

    Kubrickomania

    James B. Harris, proche de Stanley Kubrick, s'inspire de l'univers de ce dernier pour l'ambiance de son film. Il fut par ailleurs son producteur sur Lolita, L'Utime razzia et Les Sentiers de la gloire. Harris produit également ses propres films et apparait comme producteur au générique du Dahlia Noir de Brian de Palma et dans Un espion de trop de Don Siegel. Par ailleurs, les liaisons entre Some call it Loving et Eyes Wide Shut, le dernier film d... Lire plus

    Bizarre comme c'est bizarre

    Si le film ne connut qu'un médiocre accueil aux Etats-Unis, où il fut considéré comme une bizarrerie, il fut reçu avec enthousiasme en France puisque Pierre Rissient le fit découvrir et l'accompagna jusqu'au festival de Cannes où il fut retenu par la Quinzaine des réalisateurs. Cette notoriété lui permit de rester plus de six mois à l'affiche à Paris. Cette même année 1973, la Quinzaine retenait une autre étrangeté cinématographique aujourd'hui d... Lire plus

    Jazzy movie

    Some Call it Loving transforme l'histoire originale de John Collier et fait de son vieil Anglais un jeune joueur de jazz. Le fait est que Harris est lui-même un jazzman. Il connaît d'autant mieux ce milieu musical puisqu'avant d'entrer dans la production et la réalisation cinématographique, il faisait partie d'un orchestre.

    Infos techniques

    Nationalité américain
    Distributeur -
    Année de production 1972
    Date de sortie DVD 06/01/2015
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 7 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 04/03/2021
    Langues Anglais
    Format production 35 mm
    Couleur Couleur
    Format audio Mono
    Format de projection 1.85 : 1
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1972, Les meilleurs films Comédie dramatique, Meilleurs films Comédie dramatique en 1972.

    Commentaires

    Voir les commentaires
    Back to Top