Mon compte
    Baron Noir
    Anecdotes, potins, actus et secrets inavouables autour de la série "Baron Noir" et de son tournage !

    Canal Plus et la recherche d'une série politique

    Si l'univers de la politique a été exploré par France 2 avant Canal + (L'Etat de Grace en 2007, sur le ton de la comédie), la chaîne cryptée a longtemps travaillé sur le développement d'un programme de ce type. Avant de lancer Baron Noir, deux autres projets ont failli voir le jour. "On attendait de trouver une qualité d’écriture qui rende justice à cette formidable matière qu’est la politique française", explique Dominique Jubin, la directrice adjointe de la fiction française de Canal +.

    Faux politiques et vrais journalistes

    Wendy Bouchard et Jean-Pierre Elkabbach (Europe 1), Michaël Darmon et Audrey Pulvar (iTélé) mais aussi plein d'autres. Les journalistes politiques français sont nombreux à faire une courte apparition en jouant leur propre rôle dans Baron Noir. "Ce qui nous intéressait d'abord, ce n'était pas la notoriété des journalistes, c'était vraiment le phrasé, le 'flow' particulier", explique les scénaristes de la série. "On s'est rendu compte que l'on ne pouvait pas demander ça à un comédien. Donc dès qu'on a compris ça, on s'est tourné vers de vrais journalistes."

    Un vrai syndicaliste devant la caméra

    L'acteur qui joue le personnage de Gilles Dumont, le syndicaliste de l'usine Clamex, est un visage bien connu des médias. Avant d'être comédien, Xavier Mathieu était lui-même syndicaliste : il fut un des fers de lance du mouvement ouvrier s'opposant à un plan de licenciements au sein de l'usine Continental de Clairoix. Ce n'est cependant pas la première expérience de Mathieu devant une caméra. Et à l'origine, l'acteur avait passé le casting pour jouer le frère de Philippe Rickwaert (Kad Mérad).

    De Julien Dray à Philippe Rickwaert

    De nombreux points communs lient Philippe Rickwaert, héros de Baron Noir, et le député Julien Dray. Socialiste et issu d'un milieu populaire comme le personnage central de la série de Canal +, Dray a orchestré en coulisses des manifestations lycéennes contre l'exécutif (en 1990, contre le gouvernement Rocard)… comme Rickwaert dans la saison 1 de la série. Interrogé par l'hebdomadaire Marianne au sujet de ces ressemblances, l'homme politique répond sans détour "Le Baron Noir, c'est moi (…) le choix de l'acteur n'est pas un hasard. Ils ont quand même pris Kad Mérad, qui (me) ressemble fortement." De fait, Eric Benzekri, un des créateurs de la série, a longtemps été proche de Dray.

    Hugo Becker, un habitué des séries

    Choisi pour incarner Cyril Balsan, fidèle collaborateur de Philippe Rickwaert (Kad Mérad) dans Baron Noir, le comédien se retrouve pour la troisième fois en moins d'un an, au générique d'une série télé française en qualité d'acteur régulier. Avant la série politique de Canal +, le public a pu le voir dans Au Service de la France sur Arte (il joue André Merlaux) mais aussi dans Chefs sur France 2 (il interprète Romain). En 2016, ses activités ne se limitent cependant pas au petit écran français : il joue également dans une série policière espagnole, Bajo Sospecha. Il incarne alors le français Alain Julliard. Dans le passé, il a joué un rôle récurrent dans Gossip Girl.

    Eric Benzekri, de la politique à la fiction

    Avant de devenir scénariste, Eric Benzekri, co-créateur de Baron Noir, a longtemps milité au PS. Il a notamment fait partie du bureau national de l'Unef, le syndicat étudiant proche du Parti socialiste, avant de travailler régulièrement avec l'ex-ministre de l'Environnement Delphine Batho. "Au fond, c’était sa voie depuis toujours, devenir scénariste ou écrivain. Je ne sais pas combien de vannes on a fait sur la série A la Maison Blanche. Il m’appelait C.J. Cregg, lui, c’était Toby Ziegler ou Sam Seaborn." Une référence totalement assumée : Eric Benzekri décrit souvent Baron Noir comme un mélange des Soprano et A la Maison Blanche.

    Un titre qui renvoie à la bande dessinée

    Le titre Baron Noir est un clin d'oeil à une des oeuvres fétiches d'Eric Benzekri. Avant de désigner la série de Canal +, Le Baron Noir (avec l'article) est une série de strips parus dans le journal Le Matin de Paris de 1976 à 1981, dessinés par Yves Got et scénarisés notamment par Pétillon. Ces dessins proposent un traitement cynique de l'actualité sociale et politique de l'époque, mettant en scène des moutons face à leur principal prédateur : le baron noir (un aigle). La série a obtenu le Prix de la meilleure œuvre comique française au Festival d'Angoulême 1977.

    Jean-Baptiste Delafon et la télé

    Si Eric Benzekri est en quelque sorte la "caution politique" de la série de Canal + (même s'il a aussi travaillé sur Les Lascars), Jean-Baptiste Delafon, lui, est un habitué de la télévision. Avant de travailler sur Baron Noir, il a notamment été scénariste pour P.J., Julie Lescaut ou encore Commissaire Valence. La fiction avec Kad Mérad est sa troisième collaboration avec Eric Benzekri. Tous les deux ont effectivement écrit le scénario du film 16 ans ou presque mais aussi des épisodes de la saison 1 de Maison Close (une autre création originale de Canal +). 

    Ziad Doueiri, de l'ombre de Tarantino à Baron Noir

    Si le nom du réalisateur des épisodes de la saison 1 de Baron Noir n'est pas forcément connu du grand public, son CV est assez impressionnant. Avant de travailler sur la série politique de Canal +, Ziad Doueiri a arpenté le plateau de nombreux films américains. Il fut notamment premier assistant caméra de Quentin Tarantino sur Reservoir Dogs et Pulp Fiction. Il a également occupé cette fonction sur Piège en Haute Mer ou encore Une Nuit en Enfer. En tant que réalisateur, il a en outre dirigé un épisode de série américaine : Sleeper Cell, série de Showtime produite en 2005.

    Niels Arestrup et la fiction politique

    Le comédien choisi pour interpréter le personnage de Francis Laugier est habitué à jouer dans des fictions politiques. Avant Baron Noir, le public a pu notamment le voir au cinéma dans Le Candidat (un film qu'il a écrit et réalisé) mais aussi dans l'adaptation de la bande dessinée Quai d'Orsay. Il tient en outre un des rôles principaux dans Le Rainbow Warrior, téléfilm qui revient sur une opération de sabordage en Nouvelle-Zélande commanditée par le ministre de la Défense français Charles Hernu. Un événement survenu en 1985, avec l'autorisation explicite du président de la République française François Mitterrand.

    Les secrets de tournage des series les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • The Rookie : le flic de Los Angeles
    • True Detective
    • L'affaire Jacob Barber
    • Demain nous appartient
    • The Handmaid’s Tale : la servante écarlate
    • Ici Tout Commence
    • Game of Thrones
    • American Horror Story
    • The Walking Dead
    • Grey's Anatomy
    • Peaky Blinders
    • Stranger Things
    • Blacklist
    • Les Bracelets rouges
    • Gossip Girl
    • No Man's Land
    • Sherlock
    • Breaking Bad
    • Le Bureau des Légendes
    • Game of Thrones: House of the Dragon
    Back to Top