Mon compte
    Normal People
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    note moyenne
    4,4
    1242 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Normal People ?

    88 critiques spectateurs

    5
    44 critiques
    4
    28 critiques
    3
    5 critiques
    2
    6 critiques
    1
    4 critiques
    0
    1 critique
    Blankovitch
    Blankovitch

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 169 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 11 septembre 2021
    On a l'impression de regarder au bout d'un certain temps des séries qui se ressemblent, qui s'inspirent les unes des autres, qui sont souvent bonnes et parfois excellentes. Et puis un jour comme ça, sans trop savoir comment on tombe sur Normal People et tout est bousculé.
    Cette série est magnifique, elle est juste, elle est simple, elle est intelligente, elle est originale. On est ému du début à la fin. L'attente de chaque phrase prononcée nous cloue au fauteuil.
    On reste orphelin après le dernier épisode, et les deux personnages nous manquent immédiatement. Et on sait que c'est pour toujours, car Normal People n'aura pas de suite et c'est tant mieux.
    Merci aux acteurs, aux réalisateurs, à l'auteure du roman.
    Je dis partout désormais que j'aime les séries d'amour ! Mais j'ai la triste conviction que je n'en retrouverai jamais d'aussi fortes.
    L'AlsacienParisien
    L'AlsacienParisien

    Suivre son activité 551 abonnés Lire ses 1 402 critiques

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 29 mars 2021
    "Normal People", c'est carrément le genre de série qu'on bichonne et qui fait du bien à l'âme, nous rappelant notre condition de mortel et explorant notre capacité d'aimer. Ça parait très perchée dit comme ça mais c'est assez évident une fois la série dévorée. Tirée d'un roman, elle raconte l'histoire d'amour intense mais compliquée de deux jeunes sur plusieurs années, du lycée jusqu'à leurs vies d'étudiants. Ordinairement splendide, intelligemment sensuelle, voilà une mini-série d'une beauté difficilement descriptible.
    Douze épisodes sur les amours contrariés de deux adolescents ? Rien de bien croustillant à première vue. Après un premier épisode d'introduction soft, la série s'approfondit et explore l'intériorité de ses deux personnages principaux et nous emporte dans les méandres de leurs sentiments. D'un côté, on a Marianne, jeune fille solitaire, incomprise et rentre-dedans et de l'autre, Connell, le mec sportif, intelligent et populaire. La première est issue d'une famille aisée mais absente alors que lui vient d'un milieu plus modeste, élevé par sa jeune mère célibataire, femme de ménage dans la maison de Marianne. Une relation clandestine, à l'abris de regards et des jugements puérils, finit par se nouer entre les deux ados, à la fois inspirée et pleine de non-dits. Sans être voyeuse ni extravagante, à l'affût des détails, la caméra voit naitre une alchimie passionnelle et délicate, voire poétique. Leurs tourments, leurs doutes, leur anxiété, leurs rapports aux classes, à la dépression, aux regards des autres, à la famille nous sont directement perceptibles. On les comprend et on capte leurs différences, leur manière de faire, leur évolution commune et individuelle. Tous ces éléments apportent de l'épaisseur à la romance ordinaire, la rendant plus tragique et universelle. L'amour ne fait pas tout, et la série "Normal People" en dresse le constat cruel.
    Les scènes de sexe sont magnifiques et s'intriquent complètement dans l'ensemble. Les respirations, la sueur des corps, les regards, le son des baisers éperdus nous plonge dans l'intime d'une vraie relation, de ses débuts hésitants et douloureux à une fougue plus expérimentée et complice. On ressent pas le moment de trop ou aucun malaise propre à ce genre de scène dans d'autres séries (je pense aux "Chroniques de Bridgerton" par exemple...), alors qu'il s'agit ici de plans séquences. De plus, elles se valent aussi d'un point de vue technique par leurs angles de caméra recherchées, la photographie très douce et la bande-son originale. Ces scènes font office de ciment et participent à la fusion de ces deux âmes perdues.
    Lors de sa deuxième partie, la série prend un tournant plus dur, les montrant amants puis amis frustrés et blessés. C'est là qu'on s'aperçoit du talent brut des deux jeunes acteurs quasiment-inconnus : Daisy Edgar-Jones (nommée aux Golden Globes) et Paul Mescal. Avec leurs rôles fragiles, touchants, complexes et torturés, ils nous rappellent que l'audace de l'être humain se cache dans son désir de chérir, de protéger, de partager et d'être aimé en retour. Ils tremblent, ils rient, ils se disputent, s'éloignent et se retrouvent, pleurent et se rassurent à deux. Leurs interprétations sont authentiques et bluffantes et poussent même à s'interroger sur leur réelle relation, d'acteur à acteur.
    C'est une épopée de l'ordinaire, pleine de secousses, dépassant les standards papillons dans le ventre, qui fait l'effet d'une révolution silencieuse au plus profond de notre inconscient amoureux.
    Rourkewhite
    Rourkewhite

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 754 critiques

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 23 octobre 2020
    Magnifique mini-série adolescente sur la difficulté d'aimer! C'est d'une rare pertinence, d'une grande modernité, d'une beauté envoûtante et servie par les interprètes parfaits et bouleversants! Une grande oeuvre télévisuelle qui mérite davantage de reconnaissance et qui laissera un souvenir impérissable à tous les chanceux qui auront eu accès à un tel trésor caché! Inoubliable!
    Juliette I
    Juliette I

    Suivre son activité 26 abonnés Lire sa critique

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 22 décembre 2020
    C'est la premiere fois que je rédige une critique ici. Et je le fais spécialement pour cette série.
    Un contenu audiovisuel (série/film) me touche lorsqu'il véhicule des émotions ; en ce sens, Normal People est un chef-d'oeuvre absolu.
    On est transporté par l'intensité du jeu des acteurs, par tous ces non-dits qui rendent la relation d'autant plus complexe et intense, notamment dans les scènes d'amour qui sont des moments de communion, de grâce et de sensualité rares.
    On est aussi ébloui par la justesse avec laquelle sont traités des sujets tels que la dépression, le complexe du transfuge de classe et globalement la différence inter classes sociales, le diktat des apparences, les violences familiales...

    Une série douce, délicate et intelligente qui donne envie d'une deuxième saison !
    Mika Rage
    Mika Rage

    Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 10 août 2020
    Énorme performance des deux acteurs qui portent sur leur épaules cette magnifique romance. J'ai accroché dés le premier épisode et j'ai enchaîné les douzes à la suite tellement j'étais subjugué par cette love story. Je n'ai pas lu le roman mais je vais l'acheter . La réalisation est également a la hauteur, l'image et les couleurs sont magnifiques. Sur le papier le scénario banal mais a l'arrivée un ovni parlais les histoires d'amour , on est dedans , on souffre avec eux , on rit avec eux, on pleure avec eux. Quelle magnifique moment.
    L'homme sans nom
    L'homme sans nom

    Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 523 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 8 janvier 2022
    Normal People: où comment rendre une série addictive sans avoir ni scène de combat, ni vraiment de tension (bien qu'il y ait par moment un certain suspense), ni de complexité dans le scénario/l'univers/la multiplicité des personnages. Au contraire, c'est une histoire intemporelle qui raconte simplement, de façon réaliste et sincère, les relations sentimentales entre deux personnalités bien différentes. Et le résultat est d'une beauté et d'une émotion exceptionnelles, probablement la plus belle romance que j'ai vu de ma vie. 12 épisodes d'environ 30 min que l'on pourrait finir en une soirée. Je me suis retenu de le faire, pour mieux savourer ce petit bijou.

    Adapté d'un roman paru 2 ans plus tôt, cette mini-série diffusée sur BBC (elle reste l'un des gros succès de la chaîne britannique) offre une réalisation très réussie en étant à la fois simple et introspective. Un savoureux mélange de dialogues excelllents et de silences avec une abondance de plans resserrés sur un visage pour mieux capter les émotions refoulés. Et c'est peu dire que les deux protagonistes les refoulent ! La réalisation est donc d'une grande intelligence et donne souvent de très beaux plans épurés, la photo étant elle aussi de qualité. La mise en scène accompagne cette plongée dans l'intimité psychologique de nos protagonistes, Marianne et Connell, magnifiquement interprétés par des quasi inconnus. Ils sont donc hyper développés, le récit passant du point de vue de l'un à l'autre dans un même épisode. La construction narrative est parfaite. Pas linéaire, sautant des semaines voir des mois, revenant en arrière ou faisant un bond de quelques secondes dans le futur avant de retourner à la temporalité actuelle etc...Tout ça sans jamais perdre le spectateur ! Avec cette qualité, il me semble difficile de ne pas accrocher à la série.

    Peu à peu, on a l'impression que les deux héros de Normal People font partie de nos proches. On s'identifie à l'un, on tombe amoureux de l'autre, au moins pour la génération concernée ici (dont je fais partie). En tout cas cette romance en montagne russe parlera à tous.
    Personnellement je me suis d'autant plus identifié à Connell qu'il a de très nombreux points communs avec moi. Suivre son récit m'a permis une nouvelle réflexion sur moi-même. Sans doute est-il le personnage de série dont je me suis le plus identifié. En plus, Paul Mescal le joue incroyablement bien (l'apothéose de sa performance étant dans l'épisode 10). Sans doute aussi parce que son personnage lui ressemble beaucoup (logiquement récompensé par un BATFA TV mais un Oscar n'aurait pas été de trop!).

    Je ne vois pas ce que je peux dire de négatif tant cette série m'a ébloui. Je crois qu'aucune série n'est arrivé à me marquer autant. Quand la magnifique fin arrive, les larmes coulent et on se sent pendant plusieurs jours terriblement seul sans Connell et Marianne...Normal People rentre dans le cercle très restreint de mes séries préférés. Je pense sincèrement que tout le monde peut y trouver son compte et que personne ne peut en sortir de marbre.
    Rachel Vnh
    Rachel Vnh

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 8 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 8 novembre 2020
    Mais quel plaisir cette série , impossible d'en décrocher , pourtant une histoire simple de 2 âmes qui se trouvent , se perdent , se retrouvent. On tombe amoureux éperdument de ce duo , les acteurs sont exceptionnels , l'image superbe , le ton est juste , cruel , passionnant.

    Que ça fait du bien ce genre de pépite
    ericAparis
    ericAparis

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 203 critiques

    Critique de la série
    2,5
    Publiée le 18 août 2020
    La principale, et presque unique raison de regarder cette série, c'est les comédiens.
    Les deux principaux protagonistes jouent de manière exceptionnelle des roles pas évidents.
    Ils doivent beaucoup pleurer, peu rire mais quand même, beaucoup faire l'amour dans des scènes de nudité explicite. Et dans toutes ces situations, la caméra, très proche de leur corps et expressions du visage, arrive à leur faire ressortir le plus beau d'eux-même.
    Le reste, l'histoire...bof.
    Il ne se passe rien ou presque.
    Ca tourne en boucle pendant les 12 épisodes.
    Il faut dire que cette histoire d'amour de la riche et du pauvre n'est pas très originale et surtout pas passionnante.
    Elle n'est pas non plus très crédible en 2020.
    Ils sont trop compliqués et surtout, se crééent eux-mêmes des problèmes !
    Ca se regarde sans déplaisir mais franchement, la saison 2 s'il y'en a une, ce sera sans moi.
    Fontanillas Julie
    Fontanillas Julie

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 7 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 1 octobre 2020
    Une belle série simple, discrète et envoûtante, pleine de sentiments, de vérité et des contradictions de la vie. Personnages très intéressants hâte de les voir évoluer après la fac.
    BissoNaBisso
    BissoNaBisso

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 77 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 8 mai 2021
    BOUM ! Une claque ! Une !
    Une série basée sur une histoire d'amour. Vu, revu, revu x fois et plus encore.
    Eh bien pas sous cet angle. 2 jeunes qui découvrent la vie, et notamment l'amour fusionnel qui persiste malgré les aléas que la vie leur impose.
    Oui c'est déjà vu, mais c'est tellement bien écrit, brillamment mis en scène. Les deux acteurs sont à couper le souffle. Quelle performance !
    La force de cette série, c'est qu'elle nous parle. On a vécu pareil qu'eux et on s'identifie tout de suite aux 2 acteurs principaux. Ça nous rappelle à nos bons souvenirs et ça nous fait aussi comprendre qu'on s'en rendait pas compte à l'époque, mais finalement ce qu'on a vécu c'est ce qu'ont vécu, vivent, et vivront la plupart des gens normaux. Les gens normaux. Je vous laisse traduire en anglais.
    A priori pas de saison 2 même si l'équipe exprime la volonté de l'écrire et les acteurs de reprendre leurs rôles respectifs, rien n'a été annoncé et comme c'est tiré de romans ... dans tous les cas ce sera pas pour demain ! C'est pas grave on se contentera de ça, c'est déjà énorme. Bravo
    Onni A.
    Onni A.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 11 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 17 août 2020
    Troublant de sincérité, le scénario, le jeu des acteurs... Un bijou cette série.
    GIJoe
    GIJoe

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 494 critiques

    Critique de la série
    1,0
    Publiée le 2 novembre 2021
    Ca commençait très bien. Mais après 3 épisodes on se rend compte qu'il n'y a pas vraiment de fil conducteur. Les 2 personnages principaux ne font que se séparer et se remettre ensemble. Puis quand le scénariste manque d'idées parce que l'histoire s'essouffle et s'épuise, on part dans le sexe hardcore et la maladie mentale. Affligeant.
    Infoscast
    Infoscast

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 19 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 9 février 2021
    Cette série est une pépite !
    J'ai été chamboulée par cette histoire, douce et émouvante, qui tient parfaitement la route.
    Les acteurs sont entiers.
    Je suis conquise, ça fait du bien !
    jrcn50
    jrcn50

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 16 critiques

    Critique de la série
    2,0
    Publiée le 21 février 2022
    J’ai du mal à comprendre l’engouement suscité par cette série et ce n’est pas dû à sa lenteur (regardez un film d’Ozu, Voyage à Tokyo, par exemple, c’est encore plus lent, il ne se passe rien mais c’est un chef d’œuvre car le talent d’Ozu rend chaque instant vivant, magique).
    Là, c’est plat, bavard (on dirait -presque- une série française : ) ) , bienveillant et bien-pensant ,sans étincelle, sans magie…bref sans talent (à part celui des acteurs, les pauvres…) et on s’ennuie.
    J’ai regardé jusqu’au bout pour voir la chute (plutôt réussie) mais ça m’a coûté :) …comme a dit un autre spectateur, « en cas de saison2, ça sera sans moi » Mais je crois qu’il n’y aura pas de saison2…ouf!!
    Critiques d'un passionné
    Critiques d'un passionné

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 69 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 13 octobre 2021
    Ca faisait plusieurs mois que je voulais rattraper cette série, aux critiques souvent dithyrambiques, mais il faut avouer que le sujet, rassemblant tous les stéréotypes du genre, ne me faisait pas rêver : une histoire d’amour entre la star de foot du lycée et l’intello moquée par les autres…

    Mais c’était sans compter sur une écriture exemplaire : que ce soit son scénario, ses dialogues millimétrés, mais avant tout ses personnages. Au final, comme le prouve à la perfection la série, ce qui est important, plus qu’une histoire, c’est la façon de la raconter.
    Mini-série Irlandaise de 12 épisodes de 30 minutes, vous auriez tort de passer à côté de ce succès plus que mérité qui trouve même l’audace de venir titiller l’excellente série « Le jeu de la dame » aux prochains Goldens Globes.

    On va donc suivre l’histoire d’amour entre ces personnages, du lycée à la fin de la fac, où rien ne sera simple. Ce sera une succession de passion, de ruptures, de retrouvailles où le lien qui uni nos héros sera même plus fort que l’amour qu’ils se portent.

    Ce qui marque le plus dans la série c’est à quel point elle nous parle. Rarement une série n’aura aussi bien porté son nom. La série s’attardera sur la psychologie des héros, leurs choix, leurs traumatismes, leurs failles… Il sera beaucoup question de sujet universels comme les non-dits, le regard des autres, le consentement, les actes manqués, les rapports de classe, la difficulté à communiquer, la dépression ou même ce fameux "lâcher prise"… Autant de thèmes qui font que le spectateur arrivera d’autant plus facilement à s’identifier et donnant à l’ensemble un côté intemporel.

    Mais tout ceci n’est possible que grâce au jeu impressionnant des acteurs qui portent à eux seuls la série. L’alchimie entre les deux héros apporte à leur relation une complicité évidente. Couplé à une réalisation très soigné, le verdict est là : ON Y CROIT. La mise en scène utilise souvent des gros plans faisant la part belle aux émotions dégagées par les personnages. Le moindre regard ou sourire entre les personnages, ainsi que certains plans contemplatifs font que la complicité entre le couple transperce l’écran. Il y a une réelle pudeur et tendresse dans leur relation, jusque dans les nombreuses scènes de sexe, d’une grande sensualité mais loin du vulgaire et du voyeurisme.

    Au final, cette histoire d’amour aussi magnifique que cruelle restera comme une TRES grande série comme on en voit rarement, et une vague d’émotions intense.

    ENORME COUP DE COEUR

    https://www.facebook.com/CritiquesCinemaetFestivaldAvignon
    Back to Top