Notez des films
Mon AlloCiné
    César 2020 : les polémiques, le cas Polanski, le masculin en force
    Par Mégane Choquet et Brigitte Baronnet — 29 janv. 2020 à 17:45
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Après l'annonce des nominations des César 2020 ce matin, on fait le point sur les tendances et la prise de parole d'Alain Terzian sur les polémiques récentes, et notamment la présence de Roman Polanski en tête des nominations.

    Bestimage

    C'est dans un climat particulier que s'est tenue ce matin la traditionnelle conférence de presse, au Fouquet's, dévoilant les nominations de la 45ème cérémonie des César, attendue le vendredi 28 février prochain. Depuis quelques semaines, l'Académie des Arts et Techniques doit en effet faire face à des polémiques, d'aucuns dénonçant le manque de transparence de son fonctionnement, ou encore l'organisation opaque de la soirée des Révélations qui s'est tenue il y a 15 jours. Depuis, le Président de l'Académie, Alain Terzian, s'est défendu à plusieurs reprises sur ses sujets via des communiqués ou par voie de presse, mais sa prise de parole était particulièrement attendue ce matin.

    La mise au point d'Alain Terzian, sur fond de polémiques

    Dès les premières minutes de la conférence de presse, Alain Terzian a voulu revenir sur ce climat et s'expliquer sur plusieurs reproches ayant été adressé à l'Académie, en lisant une "déclaration liminaire" au parterre de journalistes présents au Fouquet's ce matin. 

    Il faut remettre l’Académie en mouvement

    "Vous imaginez bien, j’ai entendu, lu, écouté, sans doute ce que les journalistes ici présents ont écrit, a lancé Alain Terzian en préambule. C’est un travail sérieux. Et donc j’en ai tiré deux conclusions sérieuses : la première est qu’il faut remettre l’Académie en mouvement. Même si j’ai eu cette obsession de respecter les statuts, et la volonté des pères fondateurs Georges Cravenne, en 1976, renouvelé par mon ami Daniel Toscan du Plantier, au début des années 2000, puis sa disparition en 2003, et ma prise de fonction.

    Bestimage
    Alain Terzian et Florence Foresti, ce matin, lors de la conférence de presse d'annonce des nominations aux César 2020.

    Ma conviction tient en peu de mots mais c’est une grosse conviction : il faut élargir le Conseil, en le faisant voter par l’Assemblée générale, parce que tout ça doit se faire dans le strict respect des statuts. Si on ne les respecte pas, n’importe qui peut les saisir et les faire annuler. (...) Donc élargir et ouvrir le Conseil. 

    Mon obsession, mon vœu : ouverture et parité

    Et puis surtout la modernisation essentielle… Vous allez me dire, il fallait y penser plus tôt… Sans doute, mais aujourd’hui c’est une évidence. Et j’aimerais que dans 12 mois, nous soyons ici, et que vous me disiez, "bravo, la parité est respectée". Mon obsession, mon vœu : ouverture et parité. En retissant des liens à cette occasion. Si vous faites rentrer du monde, vous allez par définition retisser du lien entre les générations, en rendant un hommage, quand même, à tous ceux du Conseil d’aujourd’hui qui sont pour la plupart des membres fondateurs. Vous allez me dire, c’était il y a 45 ans ! Bah oui ! Je leur rend hommage et les remercie de leur implication qui va continuer j’espère.

    Mais en ouvrant, on va retisser des liens entre les générations, et on va établir la parité. On sera exemplaire sur ce plan là. Rendez-vous dans 12 mois ; vous pourrez me dire "bravo" ou pas. "C’est bien vous y êtes."  Et d'ajouter que les César doivent "rester la vitrine absolue de l'excellence du cinéma et des artistes français".

    Bestimage
    Roman Polanski à la cérémonie des César en 2014.
    Le cas Polanski

    Cette mise au point étant faite, il était temps de dévoiler les nominations qu'Alain Terzian découvre chaque année -précision importante- en même temps que les journalistes, en présence d'un huissier. Avec cette question qui était sur toutes les lèvres ce matin... Roman Polanski et son J'accuse allaient-ils être nommés ? Cela ne faisait, à vrai dire, pas trop de mystère... Mais surtout à quel niveau ?

    César 2020 : la liste complète des nominations

    On le sait à présent : Roman Polanski s'est donc hissé en tête des nominations, avec 12 citations. (Précisons que si l'on tient compte du César du public, Les Misérables a également 12 nominations, et non 11).

    Les César ne sont pas une instance qui doit avoir des positions morales

    Qu'en pense Alain Terzian ? La question lui a immédiatement été posée en fin de conférence : "Sauf erreur de ma part, un million et demi de Français ont été voir ce film, c'est eux qu'il faut interroger. Les César ne sont pas une instance qui doit avoir des positions morales". Et d'ajouter : "Tous les films sont éligibles."

    Autrement dit, pas question pour l'Académie de prendre position comme l'ont fait d'autres instances du cinéma lors de l'affaire Valentine Monnier, juste après l'affaire Adèle Haenel qui a elle aussi suscité beaucoup de communiqués et soutiens divers... Cette absence de prise de position n'a pas manqué de faire réagir les réseaux sociaux, et des organisations militantes comme Osez le féminisme qui appelle à la mobilisation le soir des César...

    Rappelons qu'en 2017, Roman Polanski avait été invité à présider la cérémonie, avant de finalement se retirer. L'Académie des Arts et techniques n'avait pas non plus pris position à cette occasion. Face aux demandes de boycott de Polanski et aux menaces de manifester et perturber la cérémonie le 28 février prochain, prendra-t-elle position ?

    Une cérémonie fortement masculine

    Autre sujet à controverse, qui revient d'année en année... La sous-représensation chronique des femmes dans les catégories reines de la manifestation. Malgré les nombreuses nominations de Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma, cette 45ème édition des César reste très majoritairement masculine. Non seulement, on trouve de nombreux réalisateurs et films de réalisateurs nommés mais les longs métrages qui figurent parmi les favoris sont des œuvres portées par des duos ou groupes d'artistes masculins (Cassel-Kateb pour Hors Normes, Dujardin-Garrel-Gadebois pour J'accuse, Bonnard-Manenti-Zonga pour Les Misérables, Canet-Auteuil pour La Belle Epoque, Poupaud-Ménochet-Arlaud pour Grâce à Dieu).

    Les autres films réalisés par des femmes ne sont nommés qu'une fois à travers leurs actrices comme Karin Viard pour Chanson Douce de Lucie Borleteau et Eva Green pour Proxima d'Alice Winocour. A noter que pour les grosses catégories (meilleur film, meilleure réalisation, etc...), les films sélectionnés ont tous dépassé le million de spectateurs au cinéma sauf... Portrait de la jeune fille en feu. 

    Bestima
    L'équipe de Portrait de la jeune en fille de Céline Sciamma, en mai dernier, au moment de sa présentation en compétition à Cannes.

    Pour mémoire, en 2019, une seule femme avait été nommée dans les catégories meilleur film / meilleur réalisateur, en l'occurrence Jeanne Herry pour Pupille. Idem en 2018 : seule Julia Ducournau avait été nommée en tant que réalisatrice pour Grave, contre 3 réalisatrices nommées en 2016 et 2017. 

    Les oubliés


    Comme chaque année, de nombreux films, comédiens, comédiennes et cinéastes manquent à l'appel. Parmi les grands oubliés, on trouve François Civil, qui était à l'affiche de 4 films éligibles cette année : Mon Inconnue, Celle que vous croyezLe Chant du Loup et Deux Moi. On aurait aussi pu attendre Guillaume Canet pour le César du meilleur acteur pour son rôle dans Au nom de la terre, ainsi que Fabrice Luchini dans l'un de ses plus beaux rôles de sa carrière, pour Alice et le maire de Nicolas Pariser.

    Pour le César du meilleur premier film, Vif-Argent de Stéphane Batut et Tu mérites un amour d'Hafsia Herzi n'ont pas été sélectionnés. Pour les autres longs-métrages, Chambre 212 de Christophe Honoré n'est représenté que par Chiara Mastroianni et on note l'absence de L'Heure de la sortie, Mon Inconnue, Deux moiLe Daim ou encore Les Invisibles. Du côté de l'animation, on s'étonne de ne pas y trouver Minuscule 2 qui en a pourtant émerveillé plus d'un.

    La 45e cérémonie des César se tiendra le 28 février 2020 à la Salle Pleyel à Paris, présentée par Florence Foresti, et présidée par Sandrine Kiberlain. Elle sera diffusée à partir de 21h en clair sur Canal+.

    César 2019 : les meilleures photos de la 44e cérémonie avec Kad Merad, Philippe Katerine, Jusqu'à la garde...

    Voir le diaporama
    Diaporama
    César 2019 : les meilleures photos de la 44e cérémonie avec Kad Merad, Philippe Katerine, Jusqu'à la garde...
    26 photos



    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • César 2020 : la liste complète des nominations
    • Polémiques aux César 2020 : le Président de l'Académie Alain Terzian répond
    • César 2020 : début de polémique autour d'"agissements opaques et discriminatoires indignes"
    Commentaires
    • Seb
      Pas quand un grand nombre de décisionnaires ne prennent pas en compte la qualité mais décident en fonction des caractéristiques telles que genre , le sexe ou l état civile , vu que cette évidence n'est pas respectée il faut être bête et méchant et demander des quotas ... pas d'autre solution pour le moment , ça viendra peut-être avec la prochaine génération de producteurs/jurys !
    • Madolic
      Elle maîtresse de cérémonie, c'est absolument pas son rôle de refuser de remettre un prix. C'était aux organisateurs de refuser la nomination, pas à elle.De plus il me semble que Polanski ne sera pas présent dans la salle.
    • Fonzie
      on s en fout de la parité , les films doivent être jugés pour leurs qualités et non pas pour le genre , le sexe ou l état civile du réal .
    • Seb
      Par contre si c'est pas un lapsus c'est nul. Elle va quand même lui remettre un prix. Refuser publiquement de le faire aurait pas ruiné sa carrière, mais non elle fait une p'tite blague :/
    • Blasi B
      comme d'hab, je préférerais qu'on me parle de la qualité des films nominé ou non plutôt que du sexe du réal...et si il mérite donc, ou non, leur nomination ou leur non nomination... le fait qu'il ai fait beaucoup d'entré n'est en aucun cas un gage de qualité... j'ai même envie de dire , parfois on en est même très loin...
    • Dmitrram
      Je ne sais pas quels sont les règles en la matière, mais j'aurais plus vu Manenti pour meilleur acteur. Toutes considérations d'âge et d'années de carrière mises de côté, il fait énormément plus pour incarner le film que Bonnard (d'ailleurs, ce n'est pas une question de talent, mais d'écriture).
    • Seb
      La frustration sur la question sociétale peut se comprendre c'est pas la meilleure période , à peine aujourd'hui comme news on a : Le Cardinal Barbarin relaxé, Polanski nommé 12 fois aux Césars, Fillon ce soir à la télé sans contradicteurs...Bref bonne journée de l'impunité des hommes puissants ^^
    • Seb
      Il s'en sort bien malgré le bashing médiatique qui détruit des carrières ...
    • Madolic
      Au moment de la présentation des nominations Foresti a fait un lapsus de génie concernant Polanski, à voir absolument ^^
    • MGM-ranger
      Le masculin en force ce titre de gros frustré forceur n'empêche... Ce n'est pas ce genre de qualification rudimentaire et abrupt qui va élever le débat de fond sur ces questions sociétales. Il y a Twitter si vous voulez vous défouler.Sinon, Canet n'aurait pas volé sa nomination dans la catégorie meilleur acteur pour sa prestation dans Au nom de la terre, intense dans son rôle de paysan qui sombre dans la dépression. Sans conteste son meilleur rôle depuis longtemps. Mais je ne vois personne rivalisé avec Damien Bonnard. Les Misérables va bénéficier du shitstorm qui s'abat sur son plus sérieux concurrent. Ce qui n'est pas grave en soit, le film est excellent. Je n'ai pas vu une telle claque cinématographique sur la banlieue depuis La Haine...
    • Stringer B
      Au-delà des histoires de masculin et de féminin... Qu'est-ce que font Hors-Normes, Grâce à Dieu et Roubaix, Une Lumière dans la sélection ? Aucun n'est mauvais, mais aucun n'a sa place avec les autres (à part pour certaines perfs d'acteurs, Roschdy Zem en particulier). Donc oui, c'est dommage pour un film comme Atlantique, par exemple, mais c'est dommage pour plein d'autres films, en fait. Y a des films qui n'ont rien à faire là et ça commence à faire les invitations gratuites aux Césars à chaque film pour certains réalisateurs.
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    L'Appel de la forêt Bande-annonce VF
    J'irai décrocher la lune Bande-annonce VF
    Lettre à Franco Bande-annonce VO
    Sortilège (Tlamess) Bande-annonce VO
    Le Cas Richard Jewell Bande-annonce VO
    After - Chapitre 2 Teaser VO
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Festivals
    César : la direction de l'Académie annonce sa démission
    NEWS - Festivals
    vendredi 14 février 2020
    Oscars : Natalie Portman et son féminisme remis en cause
    NEWS - Festivals
    jeudi 13 février 2020
    Oscars : Natalie Portman et son féminisme remis en cause
    Omar Sy face à Harrison Ford dans la bande-annonce de L'Appel de la forêt
    NEWS - Vu sur le web
    jeudi 21 novembre 2019
    Omar Sy face à Harrison Ford dans la bande-annonce de L'Appel de la forêt
    Dernières actus ciné Festivals
    Meilleurs films à l'affiche
    1917
    1917
    4,4
    De Sam Mendes
    Avec George MacKay, Dean-Charles Chapman, Mark Strong
    Bande-annonce
    La Voie de la justice
    La Voie de la justice
    4,4
    De Destin Daniel Cretton
    Avec Michael B. Jordan, Jamie Foxx, Brie Larson
    Bande-annonce
    Les Enfants du temps
    Les Enfants du temps
    4,3
    De Makoto Shinkai
    Bande-annonce
    Sherlock Junior
    4,2
    De Buster Keaton
    Avec Buster Keaton, Kathryn McGaire, Joe Keaton
    The Gentlemen
    4,2
    De Guy Ritchie
    Avec Matthew McConaughey, Hugh Grant, Charlie Hunnam
    Bande-annonce
    Les Misérables
    Les Misérables
    4,1
    De Ladj Ly
    Avec Damien Bonnard, Alexis Manenti, Djebril Didier Zonga
    Bande-annonce
    Tous les meilleurs films au ciné
    Back to Top