Mon AlloCiné
    Mort de Danielle Darrieux, inoubliable Madame de et centenaire du cinéma français
    Par Corentin Palanchini — 19 oct. 2017 à 10:18
    facebook Tweet

    L'actrice française Danielle Darrieux est décédée mardi 17 octobre à l'âge de 100 ans. Actrice de Max Ophüls et d'Henri Decoin, célèbre pour ses rôles dans "Madame de..." et du "Rouge et le noir".

    Danielle Darieux en 2010
    1. Danielle Darieux en 2010 +

    Danielle Darrieux est décédée mardi 17 octobre à l'âge de cent ans, a annoncé Pure People. Actrice mythique du cinéma français, elle était connue pour ses rôles chez Max Ophüls (notamment Madame de...) et Le Rouge et le noir, dans lequel elle donnait la réplique à Gérard Philippe.

    Des débuts chez Billy Wilder

    Après un passage au Conservatoire de musique où elle étudie le violoncelle, Danielle Darrieux est retenue à 14 ans pour jouer le rôle principal du film Le Bal de Wilhelm Thiele. L'adolescente compte déjà neuf films à son actif à l'âge de 17 ans et enchaîne les rôles notamment dans Mauvaise graine de Billy Wilder. Henri Decoin engage la jeune actrice pour Henri Decoin dans Le Domino vert en 1935 et l'épouse la même année.

    Danielle Darrieux devient l'égérie d'Henri Decoin qui lui offre la vedette dans de nombreux films allant de la comédie sentimentale Mademoiselle ma mere, au mélo Abus de confiance en 1937. L'actrice joue également aux côtés de Charles Boyer dans Mayerling d'Anatole Litvak en 1936. C'est la consécration internationale pour Danielle Darrieux qui signe un contrat de 7 ans avec les Studios Universal en continuant à tourner sous la direction de son mari. Mais sa carrière hollywoodienne ne décolle pas avec The Rage of Paris d'Henry Koster (1938) elle préfère donc interpréter les rôles qu'Henri Decoin lui taille sur mesure.

    Rupture avec Decoin, rencontre avec Ophüls

    Danielle Darrieux se sépare d'Henri Decoin sur un succès (Premier Rendez-vous) en 1941 et poursuit sa carrière sous le régime de Vichy (La Fausse Maitresse d'Andre Cayatte, 1942). Après la Libération elle aborde des personnages de femmes plus mûres, Maria d'Espagne dans Ruy Blas de Pierre Billon (1947) ou encore cocotte entretenue dans Occupe-toi d'Amélie de Claude Autant-Lara (1949). Mais c'est avec Max Ophuls qu'elle trouvera ses plus beaux rôles de jeunes femmes désenchantées et coquettes dans La Ronde (1950), Le Plaisir (1951) et surtout Madame de... (1953). Avec ce dernier film, Danielle Darrieux incarne désormais l'archétype de la Parisienne élégante, frivole, vive et pleine d'esprit.

    La comédienne retrouve Henri Decoin pour La Vérité sur Bébé Donge et Hollywood à l'occasion de L' Affaire Cicéron de Joseph L. Mankiewicz (1951). Elle participe aux fresques semi-historiques de Sacha Guitry (Napoleon, 1954 ; Si Paris nous etait conte, 1955) et donne la réplique à Gerard Philipe dans Le Rouge et le Noir de Claude Autant-Lara (1954). Elle est dirigée par de célèbres metteurs en scène comme Marc Allegret (L'Amant de Lady Chatterley, 1955) et Julien Duvivier (Pot-Bouille, 1957. Elle tente aussi l'aventure avec des réalisateurs moins expérimentés: Henri Verneuil (Les Lions sont lâchés , 1961), Gerard Oury (Le crime ne paie pas, 1961), Claude Chabrol (Landru, 1962).

    Rencontre avec la nouvelle génération

    Danièle Darrieux s'essaye aussi à la comédie musicale et reste la seule comédienne non doublée dans les chansons des films de Jacques Demy (Les Demoiselles de Rochefort , 1966 ; Une chambre en ville, 1982). Les années soixante-dix et quatre-vingt sont moins fastes : elle passe progressivement aux personnages de grands-mères et tient des seconds rôles dans Le Lieu du crime d'André Techiné (1985) Corps et Biens de Benoît Jacquot (1986) ou encore Quelques jours avec moi de Claude Sautet (1987). A partir des années 90, Danielle Darrieux fait des apparitions plus fréquentes à la télévision et continue à faire des apparitions régulières au cinéma (Ca ira mieux demain de Jeanne Labrune, 1999 ; 8 femmes de François Ozon (2002).

    Elle revient sur le devant de la scène en 2004 avec Une vie à t'attendre, entourée de Nathalie Baye et Patrick Bruel puis dans la comédie Nouvelle chance d'Anne Fontaine, où elle partage l'affiche avec Arielle Dombasle, Jean-Chrétien Sibertin-Blanc et Andy Gillet. Elle prête ensuite sa voix au film d'animation Persepolis, tout comme Catherine Deneuve avant de jouer dans l'adaptation du roman homonyme d'Agatha Christie: L'Heure zéro.

    Les centenaires du cinéma :

    Voir le diaporama
    Diaporama
    Kirk Douglas, Olivia de Havilland... Les centenaires du cinéma
    3 photos
    facebook Tweet
    Commentaires
    • chips493
      Je te comprends.
    • cloud29
      Evidemment mon pote et puis bon faut arrêter de voir le mal partout aussi. :-)
    • Obi-Wan Kenochat
      Thx, tu commences à me connaître on dirait:)
    • Obi-Wan Kenochat
      Une pointe d'ironie sans doute mais si je suis vraiment peiné, sincèrement, c'est aussi ma façon de me moquer des pleureurs habituels qui ne l'ont jamais cité, qui n'ont jamais parlé d'un de ces films, les mêmes qui bien souvent fuient les films français anciens et/ou récents par principes mais qui accourent (pas trop sur ce coup-là j'avoue) pour déballer leurs hypocrisies avant de s'empresser de vite la rajouter dans leurs carnets et de faire des listes ici ou ailleurs avec lesquels ils rachèteront leurs consciences de pompeurs d'encyclopédies incapables eux-mêmes d'avoir un avis bien à eux. Pardon pour cette diatribe, c'était plus que attendu j'imagine mais c'est à chaque fois pareil et ça m'agace.
    • Danny Wilde
      c'est une très grande dame du cinéma français qui disparait, une certaine classe et une beauté un peu froide qui a travaillé avec de grands réalisateurs, reflet d'une époque très riche dans la production cinématographique en France
    • seke
      Une très grande dame et bien entendu actrice
    • ?ric Gaulon
      Quel est le problème au juste? Danielle Darrieux est bien décédée le Mercredi 18 Octobre en soirée. La nouvelle n'est sortie que le lendemain matin..
    • ?ric Gaulon
      Quel plaisir de lire un commentaire tel que le votre pour rendre hommage à cette grande dame que fut Danielle Darrieux que je croyais immortelle. En réalité, la voilà éternelle..
    • demoph
      Avec un peu de chance, au paradis, elle pourra faire un autre film avec Ophuls.
    • C?venole30
      Celle qui le temps d'un film s'appela Marie-Octobre s'en est allée en Octobre. Encore une grande actrice, symbole d'une belle époque du cinéma français, que le vent d'automne a emportée dans l'au-delà. Une belle vieille dame qui fut une très jolie jeune femme et d'un bout à l'autre de sa vie, jeune ou âgée, toujours une grande comédienne. Une longue vie et une longue carrière, bien remplies toutes les deux. Repose en paix, Danielle.
    • jimbowie
      On devrait faire une pétition comme pour Rochefort pour un retrait immédiat de sa mort et qui serait envoyée à Dieu.
    • Yannick D.
      Danielle Darrieux est décédée ce merdredi 18 octobreDites Mr Corentin Palanchini, vous vous relisez des fois avant de poster les articles ??
    • cloud29
      Une très grande dame vient de nous quitter, quelle tristesse !R.I.P. et condoléances à ses proches. :-(
    • cloud29
      C'est une façon de parler donc pas la peine de parler d'ironie.
    • Elisariel
      Journée triste...Grande destinée pour une grande actrice !Elle nous quitte et nous gardons d'elle de merveilleux films. de Madame de..., La vérité sur bébé Donge, Landru à Huit femmes, Danièle Darrieux nous a longtemps accompagné dans de très beaux films !A très bientôt sur nos écrans !
    • demoph
      « Si l'on devait ne retenir qu'un plan dans toute la cinématographie française, si riche en cadeaux de toutes sortes, ce serait celui où, dans un pré orné de fleurs artificielles, après le chant des pensionnaires de la Maison Tellier (« Combien je regrette... »), Darrieux répond à Gabin, s'excusant d'avoir été « un peu chaud », ce « merci » qui exprime par la voix, le retour à la dignité ; par l'attitude, l'aveu d'un amour impossible. Au risque d'être partial, je dirai que ce moment de cinéma pur justifie à lui seul que les frères Lumière aient un jour découvert le mouvement des images. »Paul Vecchiali, « Hommage à Danielle Darrieux »
    • chips493
      Pourquoi de l'ironie?
    • Housecoat
      Une nouvelle légende qui s'en va. Elle aura eu néanmoins une vie longue et exemplaire pour partir sans regret. R.I.P.
    • Obi-Wan Kenochat
      C'est une terrible nouvelle, je ne m'y attendais pas :(Fauchée en pleine gloire, dans la fleur de l'âge... RIP.
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Diaporamas recommandés
    Court métrage Jurassic World : tous les dinosaures de Battle at Big Rock !
    NEWS - Vu sur le web
    lundi 16 septembre 2019
    Court métrage Jurassic World : tous les dinosaures de Battle at Big Rock !
    Deauville 2019 : Kristen Stewart, les lauréats et Catherine Deneuve sur le tapis rouge de clôture du festival
    NEWS - Festivals
    dimanche 15 septembre 2019
    Deauville 2019 : Kristen Stewart, les lauréats et Catherine Deneuve sur le tapis rouge de clôture du festival
    24 acteurs pour The Suicide Squad : découvrez le casting complet de James Gunn
    NEWS - Tournages
    samedi 14 septembre 2019
    24 acteurs pour The Suicide Squad : découvrez le casting complet de James Gunn
    Eva Green dans Proxima, Terminator : Dark Fate, Midway avec Nick Jonas... Les photos ciné de la semaine !
    NEWS - Vu sur le web
    samedi 14 septembre 2019
    Eva Green dans Proxima, Terminator : Dark Fate, Midway avec Nick Jonas... Les photos ciné de la semaine !
    Voir tous les diaporamas ciné
    Top Bandes-annonces
    Domino - La Guerre silencieuse Bande-annonce VO
    Ad Astra Bande-annonce VF
    Sponsorisé
    Portrait de la jeune fille en feu Bande-annonce VF
    Alice et le maire Bande-annonce VF
    El Otro Cristobal Bande-annonce VO
    Trois jours et une vie Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Back to Top