Les Dents de la Mer
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • VOD, DVD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,8 pour 18 852 notes dont 789 critiques  | 
  • 388 critiques     49%
  • 257 critiques     33%
  • 72 critiques     9%
  • 41 critiques     5%
  • 13 critiques     2%
  • 14 critiques     2%

789 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Incertitudes

15 abonnés | Lire ses 761 critiques |

   3.5 - Bien

Et dire que Les Dents de la Mer, titre français que Spielberg a toujours préféré à Jaws en VO, ne devait être au départ qu'un téléfilm comme Duel. Et dire que Spielberg n'avait même pas trente ans. Et dire qu'il n'a coûté que douze millions de dollars. Et dire que le tournage en 1974 a été entaché de problèmes techniques (filmer sous l'eau a tellement été prise de tête pour Spielberg qu'il ne veut désormais plus tourner sous l'eau), de mouvements de grève, de dépassements de budget occasionnant un retard dans la conception du film d'où la menace du patron d'Universal Pictures d'arrêter le film. Mais ce sont généralement les tournages compliqués qui accouchent des grands films. A la fois huis-clos, thriller, film d'horreur, hommage à Hitchcock, on ne peut pas classer Les Dents de la Mer. Moi, ce qui m'a impressionné, c'est la maîtrise de Spielberg à seulement 28 ans. Une maîtrise et une maturité que ne possèdent et ne possèderont jamais certains metteurs en scène plus expérimentés. Il a parfaitement su doser l'utilisation de la violence sans qu'elle ne devienne gratuite, montée de la tension et critique sociale :Spoiler : le maire de la station balnéaire préfère jouer la politique de l'autruche, nier l'existence du requin, plutôt que de perdre des touristes. Le film rapportera 125 millions de dollars de recette aux USA, et 470 millions dans le monde. Il permet aussi à son célèbre réalisateur de connaître une consécration internationale après le faible score de Sugarland Express qui n'était pas non plus un film pour enfants comme Les Dents de la Mer. Donc résumer Spielberg à la naïveté d'E.T ou Hook est évidemment réducteur. Dommage que les suites ne soient pas à la hauteur de l'original.

AYDAN23

3 abonnés | Lire ses 33 critiques |

   4.5 - Excellent

Film culte que l'on a plus besoin de présenter. Encore aujourd'hui, en le regardant vous aurez l'angoisse d'aller vous baigner. Tout est bon à prendre dans ce film, reste quelques effets techniques qui ont un peu vieillis mais ça passe encore. Preuve que ce film reste encore un grand classique à voir

http://cineaydan.skyrock.com/


Polterbrick

7 abonnés | Lire ses 77 critiques |

   4.5 - Excellent

Tant de génie dans ce film... Encore plus surprenant quand on constate qu'il ne s'agit là que du deuxième long-métrage de Steven Spielberg après son trop méconnu "Sugarland Express". Si depuis sa sortie en 1975 le film a pris un sacré coup de vieux et en particulier le requin lui-même, il n'en demeure pas moins toujours aussi stressant et anxiogène. Car tout le génie de la réal est justement de ne pas nous montrer le requin (on ne le voit en effet que vers la fin et encore de façon succincte) accentuant la tension provoquée par cette menace invisible : la scène d'intro est à ce titre une merveille. Et que serait ce film sans la formidable partition de John Williams, le thème principal avec cet enchaînement de quelques notes est tout aussi angoissant que le film. Le plus jouissif c'est quand on se rend compte que ce n'est pas du film en lui-même dont on a peur mais vraiment de cette sensation de danger qui resurgit dès qu'on pose le pied sur une plage. Pouvoir marquer psychiquement autant de spectateurs (comme en témoigne la chute de fréquentation des plages à la sortie du film) est une véritable prouesse qui érige "Les Dents de la Mer" comme le meilleur film de monstres marins jamais réalisé.

Extremagic

5 abonnés | Lire ses 149 critiques |

   3.5 - Bien

Alors Spielberg c'est pas le mec que je préfère même s'il a fait de bons trucs et je pensais que Jaws c'était un peu comme les 3/4 de ses films un truc hyper surestimé. Bah c'est vrai que ce n'est pas le chef-d'oeuvre qu'on veut te faire croire mais ça n'en reste pas moins plutôt réussi, voire même plutôt beaucoup. Déjà le film a plutôt pas mal vieilli enfin disons que même si tu vois tout les artifices tu rentres bien dans le délire mais de là à dire que c'est flippant y a un fossé, c'est stressant dans le pire des cas mais bon moi je peux pas prendre peur devant un truc en plastoc. M'enfin hors l'aspect technique je trouve que Spielberg a une assez bonne mise en scène, il en fait pas trop (tellement pas trop que la fin est assez abrupte je trouve, enfin on a l'impression qu'il manque un épilogue). Après la zic de Williams est plutôt bien fichue mais très typée de l'époque (et de Williams aussi) je pense qu'elle aurait gagnée à être épurée. Mais ce qui m'a surpris c'est surtout la photo du film enfin les plans sous la mer ou les couchés de soleils sont très beaux et je pensais pas que Spielberg aurait ce genre de préoccupations dans un tel film. Du coup c'est bien, plutôt divertissant, mais faut pas non plus en faire des caisses à moins que tu l'aies vu à sa sortie ou quand t'avais 8 ans.

PrecocePuceau

0 abonné | Lire ses 7 critiques |

   2 - Pas terrible

La mise en scène est Excellente surtout pour l'époque. L'ambiance étant le gros point fort de ce film. S'ajoute à cela des acteurs qui jouent comme il faut. Mais l'immense point faible, c'est le scénario: Pourquoi choisir un Sherif, en Heros principal, pour aller combattre un monstre des mers? Pourquoi ne pas avoir choisi un plongueur ou un pêcheur par exemple? Ensuite les longueurs surtout pour la partie de Chasse en mer, le choix d'un bateau pour faire un clin d'oeil à Moby Dick. J'étais moyennement convaincu, surtout que pour chasser un prédateur de cette Taille là, on aurait trouver grand. C'est particulièrement décousu, avec des phases de suspense et de longueur. Le requin, la pièce maitresse du film: oui, il est réaliste, oui: il est effrayant, mais est il bien utilisé dans l'histoire? Hé bien NON! On veut nous faire passer le Requin pour un super Démon, il se fait une gonzesse bien tapé et ensuite un gosse pour vraiment le diaboliser. On remplacerai le requin par un tueur humain , sans le montrer (comme le requin d'ailleur, on aurait quasi le même effroi et au même type de suspense. ça ressemble étonnement à un Slasher sous marin, par le rythme et ça se veut une copie de Moby Dick. Sauf que Moby Dick n'a jamais prétendu s'inspirer de la Réalité. Le Requin semble vicieux, vif et intelligent, sauf quand il s'agit de se faire le Brody; là le Monstre redevient stupide pour le bon compte du Happy End. Le truc qui passe vraiment mal, c'est de prétendre, d'après Spielberg, que l'ensemble du film s'appuie sur des documents pour lui donner son réalisme. Il n'en ai rien, c'est surtout une escroquerie lorsque l'on si connait un peu en Squale. Ce film est tout juste moyen, je n'ai pas du tout accroché. Un film tellement surestimé que la déception ne peut que monter.

Harlette

5 abonnés | Lire ses 24 critiques |

   2.5 - Moyen

Les effets spéciaux ont malheureusement très mal vieilli (le carton-pâte, c'est rigolo et ça a un certain charme, mais c'est peu crédible...) et peuvent paraître ridicules pour les spectateurs d'aujourd'hui et nuire à leur recherche de peur. Cependant, il faut bien admettre que la musique rattrape le coup, et que c'est une des meilleures musiques de suspens et d'angoisse jamais composée pour un film. A voir au moins une fois, davantage pour le côté "culte" du film que pour la tension qu'il peine à générer.

7eme critique

46 abonnés | Lire ses 1680 critiques |

   3.5 - Bien

Steven Spielberg invente le concept de blockbuster (terme qui évoluera depuis pour définir de bien plus grosses productions) avec "Les dents de la mer" ! Même s'il a fait son petit carton à l'époque (et plutôt mérité) qu'en restera-t-il aujourd'hui, si ce n'est un film culte ? Un scénario et une réalisation relativement simples, des effets-spéciaux qui ne feront, bien entendu, plus le même effet qu'en 1975, "Les dents de la mer" a su conquérir le public par son concept. Le cinéaste a découvert la recette du succès en combinant le divertissement et le suspens, sous une écume de frayeur. Depuis, nombreux tenteront, en vain, de surfer sur cette vague, avant de se noyer dans les abîmes du cinéma (le nanar des profondeurs) ; ce qui donnera encore plus de cachet au film de Spielberg. Allez, enfilez vos maillots, on va faire un tour en mer !

Jimmy M.

1 abonné | Lire ses 15 critiques |

   4 - Très bien

Très bon film de Steven Spielberg , l'intrique est bien menée , les acteurs sont très bons , les effets spéciaux ( pour un film de 1974 ) sont très bien fait , la musique est génial avec qui on sent la présence du requin tout au long , le pitch est assez simple mais le scénario est vraiment bon , le film est violent comme il le faut mais il y a quelques longueurs et quelques faux-raccords dans ce long-métrage . Un très bon film culte du cinéma .

Tom la pomme

2 abonnés | Lire ses 7 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

En 1974 sortait Les dents de la mer, roman de Peter Benchley qui eut un grand succès, public et critique. Ce roman racontait la vie d'une petite station balnéaire, Amity, quelques temps avant l'ouverture de la saison. Une nuit, alors qu'elle nageait tranquillement dans la mer, un jeune femme se fait dévorer par un animal sous-marin. Le lendemain matin pour Martin Brody, chef de la police d'Amity, il n'y a pas de doute, il s'agit d'un requin. La peur s'empare alors des habitants. Faut-il interdire les plages? Pour Brody, c'est sur, surtout quand deux autres personnes se font tuer à leur tour. Mais le Maire de la ville n'est pas d'accord. Si on ferme les plages cet été, c'est la faillite assurée pour les commerçants! Une seule solution s'offre alors à Brody: tuer le requin. C'est donc de ce synopsis assez simple que part Steven Spielberg, petit inconnu alors, pour créer un film qui deviendra plus tard le premier blockbuster de l'été et un chef d’œuvre intemporel. Richard D.Zanuck et David Brown, deux producteurs, décident de faire confiance à Spielberg qui n'avait alors que deux long-métrages à son actif, Sugarland Exspress, film au succès mitigé, et Duel, téléfilm dont l'histoire est semblable sur certains points à celle des Dents de la Mer. Pour les acteurs, Spielberg opte pour Roy Scheider dans le rôle principal, Richard Dreyfuss dans celui de Matt Hooper, océanographe, et Robert Shaws dans la peau de Quint, pêcheur. Mais le tournage met du temps à commencer car le scénario n'est pas au point, le lieu du tournage n'est pas choisi et d'autres préparatifs ne sont pas prêts. Mais le temps presse et Spielberg met donc le train en marche. Malheureusement, le tournage est un calvaire, autant pour le réalisateur que pour les acteurs. L'animatronique, prénommé Bruce, utilisé pour le rôle du requin à du mal à fonctionné et chaque minute de tournage est précieuse. Le réalisateur va continuer de faire son film avec ce problème et va l'utilisé pour installé du suspens dans le film en ne montrant que très peu le requin. Le tournage va bel et bien se terminer mais presque deux mois après la date initialement prévu. C'est seulement lors de sa sortie en salle que Les Dents de la Mer va créer un inattendu ras de marré. Le film va exploser tout les records au box office en récoltant 47,8 millions de $ de recettes en 12 semaines, seulement sur le territoires américain. Les spectateurs sont horrifiés par le film. Ils ont tellement eu peur que la fréquentation des plages à énormément baissée lors de l'année 1975. Mais aujourd'hui encore, Les dents de la mer fait toujours le même effet au près du spectateur. Spielberg, de part sa réalisation méticuleuse et inventive, réussit à installer une ambiance suspicieuse grandissante. Il nous fait peur, nous fait rire et nous ému dans le même film et ça, c'est juste incroyable. Les moments de terreurs, les apparitions du requin, sont sublimées par l'exceptionnelle musique de John Williams, devenue culte. Les acteurs, brillants, incarnent des personnages hauts en couleurs que ce soit Martin Brody, homme tourmenté et dépassé par les événements ou Quint, vieux loup de mer alcoolique. Certaines des scènes et répliques de Jaws, titre original, sont et vont restées cultes à tout jamais comme la scène d'ouverture, Spoiler : le long monologue de Robert Shaw sur ce qu'il avait vécu dans l’Indianapolis ou alors le fameux "We are gonna need a bigger boat" de Roy Scheider. Mais la meilleure scène pour moi, Spoiler : c'est celle où le plus petit des fils de Brody imite son père, soucieux, à table. Cette scènes, pleine d'émotion, est un grand moment de cinéma et la meilleure séquence filmée que je n'ai jamais vu de toute ma vie. Trois suites vont suivre. Les Dents de la mer, 2ème partie, série B honnête, Les Dents de la mer 3, mauvaise suite sortie en 3D et Les Dents de la mer 4: la revanche, gros nanar. Aucun des ses films ne sera à la hauteur de Jaws, ce grand chef d’œuvre du cinéma, rempli de prouesses techniques et de passion. Lequel d'entre vous est capable d'aller faire trempette juste après avoir visionné Les Dents de la Mer?

AV ciné

1 abonné | Lire ses 92 critiques |

   4 - Très bien

Un film culte de Steven Spielberg ! Les acteurs sont très bons et l intrigue bien menée le tout magnifié par la BO excellente de john wiliams il n y a que la partie de la chasse sur le bateau qui comporte quelques longueurs dommage. Mais dans l ensemble ce film restera à jamais marqué dans nos mémoires d ailleurs qui n a jamais pensé à ce film quand vous vous baigner dans la mer !

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Les Dents de la Mer Bande-annonce VO
67 822 vues
Les Dents de la Mer Bande-annonce (2) VO
2 462 vues
Bande-annonce coffret blu-ray Steven Spielberg
724 vues
7 vidéos liées à ce film
Playlists
10 vidéos
AlloCiné... Nostalgie !
15 vidéos
Les Avengers font le buzz
14 vidéos
Moins fast, moins furieux : les blockbusters US parodiés !
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné