Two Lovers
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • VOD, DVD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,5 pour 5 292 notes dont 852 critiques  | 
  • 266 critiques     31%
  • 244 critiques     29%
  • 71 critiques     8%
  • 97 critiques     11%
  • 85 critiques     10%
  • 89 critiques     10%

852 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
7eme critique

37 abonnés | Lire sa critique |

   4 - Très bien

Du bon James Gray, qui propose une fois de plus, un sublime rôle à Joaquin Phoenix, on ne change pas une équipe qui gagne ! Toujours axé sur une âme perdue, et souffrante, de notre société, James Gray se plonge cette fois-ci dans une situation bien particulière, celle d'un jeune envahi par la solitude, se retrouvant confronté à des relations sentimentales du jour au lendemain. Le yoyo de l'espoir peut alors commencer son manège ! Le cinéaste manie comme personne ces ficelles émotionnelles si délicates, avant de nous les faire éclater en plein visage, par la vérité dont elles regorgent.

MC4815162342

151 abonnés | Lire ses 1447 critiques |

   4 - Très bien

Enfin James, enfin je tombe sur un de ses films qui vaut vraiment le coup, je n'ai pas encore vu "The Yards" mais j'ai vu ses autres, et aucun n'est vraiment transcendant, "Little Odessa" est bien mais sa lenteur l'handicape pas mal, "La Nuit nous appartient" en étant bon aussi est bien trop classique et déjà vu pour être transcendant, au final dans ceux que j'avais vu seul "The Immigrant" relevait un peu le niveau. Mais là, j'ai enfin vu "Two Lovers" que je voulais voir depuis un sacré bout de temps et c'est juste le meilleur James Gray à mes yeux. C'est juste une des histoires d'amour les plus cruelle, triste et pessimiste que j'ai jamais vu, ce qui fait que ce film est spécial c'est qu'il est vrai, à aucun moment on nous sort les violons et nous plombe avec des scènes édulcorées. Gray nous fait suivre Leonard un homme dépressif et suicidaire à cause de sa dernière relation qui rencontra quelques problèmes difficiles, il est retourné vivre chez ses parents à New York où ils tentent de le marier avec la fille d'amis très chers, une tradition, en lâche et anéanti Leonard n'arrivera jamais à refuser mais c'est alors qu'il rencontre une femme qui vient tout juste d'emménager dans l'immeuble, il va ainsi prendre conscience qu'il peut aimer à nouveau, mais laquelle des deux choisira t'il ? En plus d'être captivé par le destin de ce pauvre Leonard j'ai vraiment adoré le coté dur et réaliste de la situation, rien que la fin, je crois n'avoir jamais vu une fin aussi triste et pessimiste, c'est quand même rare de voir des films sur le sujet de "l'amour" qui soit aussi fort et dur. C'est sans aucun doute pour ça que ça devient le meilleur Gray à mes yeux, car c'est son plus ambitieux. Et puis toute la situation est difficile, ses parents décident à sa place de la vie qu'il doit avoir, d'un autre coté il tombe amoureux d'une rebelle très sexy qui n'est pas coincé dans des traditions stupides et qui le voit comme un homme et pas un gamin affaibli, et ce choix horrible entre une femme parfaite, belle, intelligente face à une autre beauté naïve et quelque peu drogué. On comprend clairement le choix de Leonard qui veut fuir le quotidien et cette vie morose qui lui gâche la sienne mais pour tout lâcher il faut du courage, ce qu'il n'a visiblement pas, trop peur de faire de la peine ou de mal faire les choses. C'est clairement une situation abominable pour un homme comme ça, un choix très difficile, d'un coté il s'assure d'une belle vie paisible et d'un autre le mystère total avec peut être un espoir de liberté. En tout cas avant de le voir je ne m'attendais pas du tout à ça, j’espérais un meilleur film que ses précédents certes, ce qui est le cas, mais je ne m'attendais pas à un drame aussi sombre, en voyant l'affiche et surtout ce titre je me suis dit que ça sentait le film romantique pas forcement cul cul mais pas aussi fort et surtout dramatique qu'il l'est. Et ma surprise est d'autant plus étonnante du coup, et quelle surprise, vraiment une très belle surprise. Pour ce qui est du coté technique, Gray reprend le même style que d'habitude, des plans très biens choisis, avec une belle image portée par des couleurs froides magnifiques, et sa mise en scène est vraiment incroyable, c'est peu de le dire. Coté casting, rien d'étonnant pour la tête d'affiche qui n'est autre que l'acteur fétiche du réalisateur Joaquin Phoenix, son dernier film avant sa fameuse fausse reconversion dans la musique, une annonce faite pour le film qui suivi "I'm Still Here". En tout cas en ce qui le concerne j'ai pas trente choses à dire, j'adore ce mec, voilà un acteur, un vrai, capable de faire n'importe quel rôle, toujours monumentalement grandiose, et ici il porte brillamment son personnage de lâche tiraillé entre deux femmes, une prestation parfaite, mais vraiment parfaite. A ses coté on retrouve une femme qui trouve un rôle fabuleux pour elle, la sublime Gwyneth Paltrow, ça change clairement de madame Iron Man, une interprétation fabuleuse, tout comme Vinessa Shaw, en bref nous avons à faire à un trio choisi avec grand soin. Pour ce qui est des seconds rôles on retrouve notamment Isabella Rossellini ou encore Elias Koteas. En bref, le meilleur James Gray que j'ai vu jusqu'à présent c'est clair, en plus de cela il s'agit d'un drame incroyable qui ne peut pas laisser de marbre, je repense encore à cette fin parfaite, on ne pouvait que si attendre et pourtant elle est horrible, c'est d'une tristesse abominable, et c'est ce qui fait la force de ce film, ça ne pouvait juste pas finir autrement. Chapeau à Gray pour cette oeuvre.


Guilhem H.

11 abonnés | Lire sa critique |

   2.5 - Moyen

Le film commence très bien avec Joaquin Phoenix qui joue le rôle d'un adulte un peu "hors société", très autodidacte, et je m'attendaikt à ce qu'il passe un peu de temps sur cegenre de personnage plutôt rare. Mais le film est vite tombé sous des clichés de films romantiques.. C'est bien dommage. N'empeche que le jeu de Joaquin est excellent, je ne le conseillerai pas vraiment malheuresement, à moins d'adorer Joaquin.

Loskof

116 abonnés | Lire sa critique |

   4 - Très bien

Ah qu'est-ce que j'aime ces films sur l'amour qui, au lieu d'être des comédies débiles pleines de bons sentiments dans 90% des cas, sont de purs drames, posent des questions, montrent la réalité finalement (une certaine réalité bien sur) alors que le reste ne montre qu'une utopie. Two lovers part d'un synopsis très simpliste, un homme tourmenté depuis un chagrin doit choisir entre 2 femmes, une qui l'attire sans explication et n'a rien à lui donner, l'autre qui ne l'attire pas mais à tout à lui donner. Malgré ce scénario assez mince, Gray arrive à en faire un grand film, peut-être pas un chef d'oeuvre, mais au moins un film marquant, agréable à suivre, finement écrit et interprété. Et la grande force du film c'est qu'à aucun moment je ne me suis dit: ça c'est pas réaliste, c'est surjoué, je n'y crois pas. Tout le long j'y ai cru, le film garde sa part de mystères sur les personnages. Un peu trop basique pour mériter un 5/5, mais ça vaut largement un 4, et on est à peu près sur de passer un bon moment devant ce film.

Jsaipa Q.

4 abonnés | Lire sa critique |

   4.5 - Excellent

Wouah ! J'ai vraiment adoré! Si simple, vrai et épuré ! Je ne suis pourtant vraiment pas un fan du genre mais là j'ai adhéré dès le début et n'ai pu décrocher jusqu'à la fin, enfin je vois un véritable bon film d'amour sans tous les clichés du genre et toute la mièvrerie qui va avec... Les acteurs font là une super performance, sans cabotinage, extrêmement touchante, bravo!! Ne le manquez sous aucun prétexte !!

Chuck Carrey

94 abonnés | Lire sa critique |

   3 - Pas mal

"Two Lovers" est le quatrième film de James Gray. Et contrairement à ses trois précédents films, il n'y est pas question de gangsters et de la mafia mais d'amour. Ce film raconte l'histoire de Leonard, un jeune homme qui est retourné vivre chez ses parents depuis que sa fiancée l'a quitté. Ce fut un tel choc pour Leonard (Joaquin Phoenix) qu'il tenta de se suicider et fut interné. Après une nouvelle tentative de suicide échouée, il va faire la connaissance de Sandra (Vinessa Shaw) et de Michelle (Gwyneth Paltrow). Il va s'attacher à ces deux femmes mais va rapidement devoir faire un choix. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce film n'a rien d'une comédie romantique. James Gray filme ici un homme déchiré par ses sentiments, qui vit plus à l'instinct qu'à la raison. Et il le filme de manière réaliste, parfois même sombre. D'ailleurs, le ton du film est donné dès la première scène qui montre Leonard tenté de se suicider, rien que ça. Le jeu de Joaquin Phoenix est très bon, il a su rendre la folie du personnage visible, et celui de Gwyneth Paltrow est bon également, sa tristesse se lit sur son visage. On s'attache facilement à Leonard et on suit ce qu'il vit, les décisions qu'il prend. Le récit, bien que n'évitant pas certaines longueurs, reste intéressant à suivre jusqu'à la fin. En fonction du point de vue, cette fin peut être très triste ou être heureuse, cela dépend de ce que le spectateur espère pour Leonard. Au final, "Two Lovers" est un drame plutôt réussi, où les acteurs sont bons et qui se regarde non sans intérêt.

odray12

0 abonné | Lire sa critique |

   2.5 - Moyen

Moyen ! Dans l'ensemble sa va, mais un peu mou, sa devient intéressant sur les 20 derrière minute.

OLAUR

0 abonné | Lire ses 9 critiques |

   4.5 - Excellent

Une histoire romantique émouvante et prenante. On se laisse emporter par l'histoire et les personnages.Joachim Phoenix et Gwyneth Paltrow sont attachants de même que les personnages secondaires du film.On est rapidement plongé dans l'ambiance du film.Un film superbe et profond. A regarder et à garder.

Nick Stavrianos

1 abonné | Lire ses 28 critiques |

   1.5 - Mauvais

« Two Lovers » balance entre classicisme et académisme. A certaines conditions, ce mini-drame sentimental pouvait être touchant et juste, mais James Gray est loin d'en faire assez. En optant pour un style retenu, au service d’une histoire extrêmement ténue, il ne réussit à produire qu’une seule longue note plaintive. Lui manque le mordant d’un Rohmer par exemple : dans les « Contes moraux » où chaque fois un homme hésitait entre deux femmes, celui-là poussait cette situation bien plus loin. Ici, tout le monde est trop beau et trop gentil.

Vagpowaaa

3 abonnés | Lire ses 175 critiques |

   2.5 - Moyen

Bof, je m'attendais à mieux au vu des notes. Film un poil ennuyeux avec histoire simple et pas terrible. Déçu

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Two Lovers Bande-annonce VO
420 785 vues
Two Lovers Bande-annonce VF
274 918 vues
Two Lovers Extrait vidéo VF
2 864 vues
12 vidéos liées à ce film
Playlists
4 vidéos
On peut aussi rire avec "50 Nuances de Grey" !
20 vidéos
Délires, insolites, dérapages : en 2014 on a vu...
15 vidéos
Best-of 2014 - Danse (et chante) avec les stars d'Hollywood
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné