Fargo
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   4,1 pour 9 851 notes dont 565 critiques  | 
  • 203 critiques     36%
  • 189 critiques     34%
  • 69 critiques     12%
  • 58 critiques     10%
  • 20 critiques     4%
  • 21 critiques     4%

565 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Eselce

1 abonné | Lire ses 508 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Même si beaucoup de dialogues semblent surréalistes voire d'une banalité déconcertante, je les ai trouvé plein d'humour : On est sur une affaire sérieuse de kidnapping Spoiler : et de triple homicide, surtout et les gens échangent des banalités comme si cela ne les touchaient pas Spoiler : Exemple avec le policier de la route retrouvé mort : "Qu'est-ce que tu vois Marge ? Il avait encore son pistolet à la ceinture, et il avait l'air sympa. C'est vraiment dommage". Le jeu des acteurs est extraordinaire en ce sens. De plus, les prises de vue et la superbe photographie m'ont réellement fait plongées dans l'atmosphère du film. Il y a beaucoup d'inattendu, ce qui ne gâte rien. A voir en VO pour la tonalité des personnages.

Mathieu B.

25 abonnés | Lire ses 10 critiques |

   4 - Très bien

Banco! L'ambiance les decors la musique Ce polar vous transporte Du rire de la violence tout s'echaine et tres bien maitrise Une reussite


tortue64

1 abonné | Lire ses 158 critiques |

   4.5 - Excellent

Superbe film des frères Cohen, dans ce thriller policier où l'intrigue, l'humour noir, le récit tiré de faits réels, permettent de créer une oeuvre vraiment inoubliable.

Alain D.

1 abonné | Lire ses 57 critiques |

   4.5 - Excellent

L'histoire se déroule dans le Minnesota dans les années 80. Les paysages d'hiver sont plats, dénudés voire glacials, tout à l'opposé des personnages qui vont se révéler chauds et bouillants. Le casting est des plus réussi : les acteurs sont tous très crédibles : William H. Macy, Jerry dans le rôle principal d'un vendeur de voiture. C'est un type, un peu paumé, qui va vite se faire déborder par la situation. Peter Stormare alias Gaear, interprétation fantastique d'un gangster froid , limite "psycho". Carl , son complice, joué par un brillantissime Steve Buscemi qui porte l'histoire. Une mention toute particulière pour Frances McDormand (Marge). Elle est enceinte, appliquée dans son rôle de policière pugnace à la poursuite des deux malfrats. Le scénario est somme toute classique et prévisible, en apparence seulement. Le rythme soutenu n'accorde aucun temps mort. Une photographie de toute beauté et un habile montage vous entraine dans ce thriller haletant ou, musique, action et surprises donnent lieu à des scènes torrides dont aucune n'est à couper. En bref , une très brillante écriture des frères Cohen et une réalisation parfaite de Joël Cohen. A voir et à revoir. Post-scriptum : Bien mal acquit ne profite jamais : il faudra sans doute attendreSpoiler : le printemps du Minnesota pour savoir que devient la rançon du kidnapping.

tdebout37

0 abonné | Lire ses 10 critiques |

   0.5 - Nul

Encore un film ultra-violent des frères Coen, adulés pour ce mets de choix : une histoire totalement sinistre où le pire succède au pire... Les gens qui habitent le Dakota du Nord (ou le Minnesota) avaient-ils vraiment besoin qu'on associe leur cadre de vie à cette boucherie ? Qui va se souvenir que cette région-là, peu flattée par la géographie, contribue à nourrir l'Amérique depuis des fermes exemplaires d'organisation, si des films comme celui-là nous en laissent ce souvenir-là ? L'impavidité improbable de Frances McDormand fait mine de sauver l'ambiance et de nous tenir abrités du cauchemar, mais rien ne nous est épargné du reste. Triste d'être pris en otage par la réputation flatteuse de ces films vicieux, et marre d'être embringué à ingurgiter ces traumatismes ambulants apour les juger sur pièces. Le meilleur parti à en tirer, c'est de rayer leurs responsables des listes d'auteurs qu'on trouve intéressants, certainement pas de se sentir obligés de se pâmer d'admiration. Sinon, la seule chose qu'on y gagnera collectivement c'est de s'enfoncer toujours plus profond dans la morbidité. Le cinéma devrait nous apprendre à vivre plutôt qu'à s'en dégoûter.

CH1218

4 abonnés | Lire ses 401 critiques |

   4.5 - Excellent

Une fausse histoire vraie. Un scénario original de dingue. Des personnages simple(t)s, aussi paumés que cinglés. Un humour noir teinté d'éclaboussures rouge sang. Une violence primaire, froide et aveugle. Une ambiance sordide, glaçante comme l’hiver. Une photographie inondée par la blancheur de la neige. Les frères Coen signe avec «Fargo» l’un de leurs meilleurs films (le meilleur ?). Frances McDormand y incarne la seule personne positivement intelligente dans cet univers atypique. Elle est magistrale en femme-flic enceinte jusqu’au cou et n’a aucunement voler son Oscar. Steve Buscemi, William H. Macy et Peter Stormare sont tout aussi géniaux dans leurs rôles respectifs. Un très grand et sombre polar.

françois m.

3 abonnés | Lire ses 40 critiques |

   2.5 - Moyen

Rien à faire. Je suis resté de marbre durant tout le film. J’aurai sincèrement voulu apprécier le film mais je n’ai pas réussi. Pourtant le style des Cohen ne me gêne pas du tout. Au contraire. On va suivre à travers tout le film, différents personnages avec des intérêts différents. Le héros, vendeur de voitures d’occasions, les deux malfrats et la policière. Désolé mais le scénario n’a absolument rien d’extraordinaire et les rebondissements on les devine très à l’avance. Le problème c’est que le rythme du film est trop lent et du coup l’histoire avance très lentement. La durée du film y est aussi pour quelque chose, trop court. Je m’attendais quand même à quelque chose d’extraordinaire dans la narration ou le déroulement de l’intrigue, mais franchement non. Le film est bourré de séquences d’humour noir et de séquences grotesques (voulues) absurdes. Ça marche très bien dans les autres films des Cohen, mais là je n’ai pas accroché du tout. Le film n’est ni drôle, ni triste (encore une fois c’est personnel). D’ailleurs le film abuse beaucoup trop les séquences grotesques, quand on voit des gens manger de la malbouffe ou quand ils sourient bêtement. A un tel point que cela devient énervant, oui c’est pour dénoncer un peu notre monde mais il faudrait que ce soit au moins un minimum agréable à regarder. J’ai eu un problème aussi avec les personnages du film, j’arrive pas du tout à m’attacher à eux. Mais vraiment. Un manque de charisme de la part des acteurs ? Leur comportement qui m’énerve ? Pourtant j’aime bien Steve Buscemi et Peter Stormare mais là ils ne m’ont pas vraiment convaincu, sauf au début du film. Un manque de profondeur des personnages. La bande son n’a rien d’extraordinaire, aucune atmosphère ne se dégage de ces compositions. Reste peut être l’esthétique du film que j’ai apprécié. Les grands paysages recouverts de neige, ces plans larges bien filmés et très travaillés. Voilà je n’ai pas accroché au film, c’est personnel. Mais je trouve quand même le film surestimé.

Kloden

23 abonnés | Lire ses 672 critiques |

   3 - Pas mal

Décidément, ces temps-ci, je trouve tout sur-côté. Fargo n'a pas dérogé à cette règle déplaisante, hélas. Si j'ai comme toujours goûté à l'humour noir des frères Coen, bâti sur une impressionnante maîtrise de l'absurde et un vrai talent pour flirter avec les limites sans les dépasser, je trouve en effet l'ensemble plat et presque anodin. Peut-être fallait-il compter sur le label "d'après une histoire vraie" pour rehausser la force de cette intrigue crasseuse et pessimiste, mais cela ne prend jamais avec moi, sans que je puisse l'expliquer. Le plus étrange, c'est que Fargo compte pas mal de points appréciables, comme sa bande-sonore intrigante et très alerte, et également un scénario noir qui avait sur le papier tout pour me plaire. Les Coen ridiculisent encore une fois le genre humain avec délice, dans un cynisme qui dépasse même celui de No Country For Old Men. Le refus d'une certaine viscéralité et l'impression de fausse distance choisie, contrairement au traitement adopté dans leur chef-d'oeuvre d'adaptation de Cormac Mc Carthy, imprime une sorte d'indifférence légère quasi-désinvolte, qui rend la moquerie encore plus acide : la violence aveugle et la stupidité des hommes, Joel et Ethan Coen n'ont rien à voir avec, merci pour eux. Ils préfèrent en rire et se délecter du spectacle. De cette distance vis à vis de son intrigue malsaine, Fargo gagne donc paradoxalement en subversivité. Le problème, c'est qu'il se propose aussi d'adoucir ses constats par une poésie cotonneuse, de la douceur d'une berceuse maternelle destinée à endormir un enfant réveillé par un cauchemar. Le problème, c'est que la mise en scène de Joel Coen va à mon goût un peu trop à l'essentiel pour que le lyrisme prenne à fond. Pour autant, il se dégage quelque chose de l'ambiance de Fargo, quelque chose que j'espérais plus prononcé mais qui n'en donne pas moins un cachet à ce film typique des Coen. Bourré de bonnes intentions, mais un peu faiblard sur certains points, tout ça n'empêchera pas Fargo de demeurer une petite déception.

Cedric F.

17 abonnés | Lire ses 373 critiques |

   4.5 - Excellent

Ce qui est génial avec les frères Coen, c'est leur capacité à passer d'un genre à un autre sans problème majeur. Prenons en exemple l'année 2008 : en janvier, ils sortent l'excellent "No Country For Old Men", un thriller haletant magnifique. Et, même pas 12 mois plus tard, ils sortent "Burn After Reading", une comédie totalement folle à l'humour génial. Ce que je veux montrer par là, c'est la différence qu'il y à entre deux films de même(s) réalisateur(s). Pareil avec "Fargo" ( 1996 ); deux ans plus tôt, ils sortent "Le grand Saut" ( 1994 ), comédie dramatique, et deux ans après ils sortent "The Big Lebowski" ( 1998 ) , une autre comédie. Et bien entre les deux, on a un film policier très sombre, très sérieux. On est très, très loin d'une comédie. Mais, et c'est ça qui est parfait, ça marche toujours aussi bien, si pas mieux, car Fargo est désormais considéré comme un film culte, et à été maintes fois récompensé ( Oscar de la meilleure actrice pour Frances McDormand, par exemple ). On retrouve encore une fois Steve Bucemi, qui forme avec Peter Stormare un duo légendaire et mémorable. William H. Macy, qui avait donné tout ce qu'il avait pour obtenir le rôle, s'en sort plus que bien et livre une prestation magistrale. Le scénario est, comme souvent avec les Coen Bros., irréprochable, tout comme la photographie qui est est tomber par terre et la musique ( composée par Carter Burwell ) qui me reste en tête. Un petit bijou du polar noir à voir et à revoir!

FanDeDouglas

94 abonnés | Lire ses 616 critiques |

   4 - Très bien

Ah les frères Coen ! Je dois dire qu'ils ne sont pas mes réalisateurs préférés car ils me déçoivent quelques fois, surtout quand ils font de la comédie, mais il faut avouer qu'au niveau des polars, ils savent y faire. Un de mes films préférés est d'ailleurs "No Country for Old Men" qu'ils ont maitrisé de A à Z. Ici, avec "Fargo" il manque un tout petit quelque chose pour hisser ce film vers les sommets mais le niveau est tout de même très bon. "Fargo" est un film de 1996. C'est une histoire vraie totalement sordide qui nous est contée ici. L'action se déroule dans les années 1980. Un homme, père de famille connaissant des difficultés financières, fait appel à deux voyous pour qu'ils enlèvent sa femme. Avec la rançon qu'il prévoit de demander à son beau-père, cet homme pense qu'il pourra résoudre ses problèmes. Mais bien sûr, tout va mal tourner. Dès le début du film, le ton est donné. On aura le droit à un film tendu à l'ambiance froide (image de la voiture roulant sur la neige). La mise en scène est sobre et efficace. Joel Coen filme se qu'il faut filmer et puis c'est tout. Aucun plan de caméra superflu. C'est appréciable ! De plus, les acteurs sont impeccables. William H. Macy est vraiment très bon dans ce rôle de concessionnaire automobile totalement raté. Il joue son rôle à la perfection au point qu'on a pitié pour lui. On ressent ce qu'il ressent et ça nous fait de la peine. Et c'est d'ailleurs très bizarre. C'est une sorte de plaisir coupable car, ne l'oublions pas, cet homme qu'incarne William H. Macy est tout de même une ordure. Il décide de faire enlever sa femme. C'est quand même absolument lugubre ! Ensuite, ce qui est un plus dans ce film est sans conteste sa musique. Elle ajoute une touche d'angoisse impressionnante. Sinon, pour ce qui est du scénario, il est bien construit. Il n'y a pas vraiment de rebondissements mais enfin, pour ma part, je ne crois pas qu'il soit utile d'avoir des centaines de twists dans un film pour qu'il soit génial. Dans "Fargo", il y a deux rebondissements majeurs on va dire : Spoiler : le meurtre du policier car il change totalement la donne de l'histoire et ensuite, la mort du beau-père. Le schéma narratif est donc dans l'ensemble classique mais c'est efficace. Les personnages sont bien écrits et bien incarnés. Il y a une certaine psychologie dans le film. C'est bien. Honnêtement, c'est très bon dans l'ensemble. Maintenant, pour moi, il y a un hic et c'est d'ailleurs toujours le même hic que je trouve aux films des frères Coen, à savoir l'humour noir. Dans tous leurs films, il y a un humour très spécial que je n'apprécie guère et ici il est un peu trop présent, notamment dans la façon de penser du personnage de Frances McDormand. Mais enfin, ce n'est pas très grave ! 4/5 !

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Fargo Bande-annonce VO
27 427 vues
Fargo Bande-annonce (2) VO
10 815 vues
Playlists
6 vidéos
LA SHORT PAUSE #19 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
LA SHORT PAUSE #18 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #17 - 5 courts métrages à déguster
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné