La Chasse - Cruising
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • VOD, DVD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,6 pour 569 notes dont 118 critiques  | 
  • 16 critiques     14%
  • 38 critiques     32%
  • 24 critiques     20%
  • 25 critiques     21%
  • 11 critiques     9%
  • 4 critiques     3%

118 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
ffred

169 abonnés | Lire ses 2261 critiques |

   4 - Très bien

Je n'avais plus revu ce film depuis les années 80 (où j'avais réussi à entrer dans la salle du MK2 Beaubourg sans avoir l'âge requis, interdit aux moins de 16 ans). Il n'a pas spécialement bien vieilli mais cela reste du Friedkin pur jus, tendu et efficace. Le metteur en scène s'est toujours défendu d'avoir fait un film homophobe comme le criait la communauté gay de l'époque. Personnellement, je ne trouve pas qu'il le soit, mais les temps ont changé. On trouve la description d'un milieu spécifique dont l’ambiance est plutôt bien rendue, le tout restant cependant relativement soft. Un motif qui a aussi définitivement brouillé le réalisateur et son acteur principal. Al Pacino, en plein ascension après Le parrain et Un après-midi de chien, prenait des risques avec ce film controversé. Il est parfait dans le rôle, nous faisant idéalement ressentir le malaise du personnage, ses doutes, ses questions et les failles que l'enquête révèle en lui. Cruising, malgré tout, reste un excellent film noir, maintenant devenu culte. La vie d'un film peut être parfois surprenante...Pour ne pas être classé X et satisfaire ses producteurs, Friedkin a dû couper 40 minutes de scènes jugées pornographiques. Ce sont ces scènes là que James Franco et Travis Mathews (réalisateur du très mauvais I want your love, j'aurai du me méfier) ont essayé de récréer. Essayer seulement, car Interior.Leather.Bar est un grand n'importe quoi. Déjà, on s'attend à voir un peu plus de la reconstitution des 40 fameuses minutes sacrifiées au montage. Sur les une heure que dure le film on en voit à peine dix minutes. Deux ou trois zizis en érection et c'est à peu près tout. Ce qu'on voit surtout ce sont les visages ébahis des réalisateurs devant « l'art » qu'ils sont entrain de créer. Tout sonne faux. A commencer par le jeu du très mauvais acteur principal Val Lauren (ami de Franco), censé interprété le personnage de Pacino. Il passe son temps à se lamenter d'être là et à dire à qui veut l'entendre qu'il ne comprend pas, tout comme nous pour le coup, la démarche de Franco. Dans le même temps, les figurants ne se préoccupent, eux, que de savoir s'ils vont voir Franco nu ! Ce n'est que bavardages pompeux et insignifiants (à part la remarque sur la place du sexe gay dans le cinéma d'aujourd'hui par rapport aux hétéros), sur l'art, la condition d'artiste, la liberté d'expression, etc, etc, blablabla...autour des préparatifs du tournage : casting, maquillage, mise en place des décors... Strictement aucun intérêt. De plus, on ne sait jamais vraiment si c'est un film de fiction ou un documentaire, la jaquette du DVD annonce « Drame, érotique ». S'il voulait absolument voir ces fameuses scènes, pourquoi James Franco ne les a-t-il pas tout simplement demander à Friedkin (qui ne désespère pas, apparemment, de sortir un jour un « directors' cut ») et tenter d'en faire quelques choses d'autres que cet infâme moyen-métrage finalement très politiquement correct devant lequel Cruising fait figure de film subversif. Plus mauvais que raté.

http://lecinedefred2.over-blog.fr/2015/01/cruis...

Raw Moon Show

56 abonnés | Lire ses 730 critiques |

   2.5 - Moyen

Fredkin & Pacino qui tâtent du thriller dans les milieux gay au débuts des années 80, ça promettait birgrement ! Et ben pas grand chose au final. Côté intrigue, c'est plan-plan au possible. Un flic consciencieux voire obsédé commence à confondre sens du devoir et pulsions les moins avouables alors qu'il est aux basques d'un tueur en série. C'est surtout très daté côté anthropologie des boîtes homos de cette période charnière (au charme suranné) où le cuir était roi ! Juste avant l'émergence sur la scène internationale du virus tue-l'amour qui va soudain faire baisser la température dans ces temples masculins du plaisir charnel. En dehors du témoignage d'une certaines époque et de certains moeurs, rien de passionnant à signaler, même pas le scénario, même pas la mise en scène de Friedkin, même pas l'interprétation de Pacino. Moyen moyen tout ça..


garf25

2 abonnés | Lire ses 134 critiques |

   3.5 - Bien

Le scénario manque d'originalité et de mordant ce qui donne lieu à un film répétitif, presque barbant par moments. En revanche, l'atmosphère du milieu SM new-yorkais, bien travaillée, passant par la musique, les effets sonores, les lieux, décors et lumières, est prenante. Cruising montre une opposition radicale entre la nuit, violente, sauvage comme la jungle de Central Park et de Morningside, terrain de groupes en marges, stigmatisés et exposés aux dangers ; et le jour, lumineux et confiné comme le loft du couple Al Pacino/Karen Allen, terrain des gens normaux (qui vivent dans la norme, dans la majorité), qui travaillent et gagnent de l'argent. Mais la frontière entre les deux mondes est plus poreuse qu'il n'y paraît...

cocolapinfr

6 abonnés | Lire ses 510 critiques |

   4 - Très bien

Ambiance glauque dans ce polar placé dans une zone gay-sm de New York. Film efficace servi avec une intrigue lente et une violence dégoulinante revelant un Al Pacino subjuguant.

see_watch

3 abonnés | Lire ses 57 critiques |

   3 - Pas mal

Dés le départ ambiance glauque et angoissante à souhait. Spoiler : Entre les cadavres en décomposition, les flics ripoux, le milieu de la nuit New-Yorkaise et celui des Homos SM, vraiment c'est flippant et malsain. On suit le déroulement de l'infiltration, l'intrigue est bonne puis au milieu pouf ça retombe on se croirait en plein dans un épisode "des rues de San Francisco". Vraiment le rythme s'accélère trop et va bien vite au tueur avec des évidences trop simple comme Spoiler : le couteau de restaurant (en plus c'est même pas le bon). La fin n'est pas si évidente que ça à comprendre la première fois et on reste un peu sur sa fin justement. Mais finalement c'est plutôt pas mal. Dans l'ensemble on a un film moyen avec un super début, une bonne B.O. et Al Pacino qui malgré le peu de dialogues, fait bien passer les émotions. A noter que certains effets spéciaux pour l'époque étaient pas mal et restent de bonne facture en 2014. Un truc que j'ai pas compris par contre c'estSpoiler : le noir à moitié à poil au commissariat qui vient taper le suspect. Pourquoi en tenu SM si c'est un flic ? enfin bref…

shmifmuf

53 abonnés | Lire ses 1751 critiques |

   4 - Très bien

Friedkin aime s'attaquer à des sujets qui collent à son style si particulier. Une fois de plus, le spectateur oscille entre malaise et tension extrême. Le réalisateur habille son film avec une ambiance glauque et poisseuse, ce qui rend les scènes violentes de "La chasse-Cruising" encore plus efficaces. Al Pacino est époustouflant dans ce rôle surprenant. Ce film est une vraie curiosité même s'il fut plutôt mal accueilli à sa sortie en 1980 (peut-être à cause de sa violence trop crue et de sa peinture assez déplaisante d'un certains milieu homosexuel).

Troma13

1 abonné | Lire ses 80 critiques |

   3.5 - Bien

Si l'intrigue reste somme toute très classique, l'oeuvre en elle-même, pour son ambiance et sa mise en scène, est complètement réussi. Al Pacino excelle, tout autant que la BO. Petit bémol : Le manque de profondeur des personnages secondaires.

Docteur Jivago

155 abonnés | Lire ses 1331 critiques |

   3.5 - Bien

William Friedkin nous emmène dans les milieux hard et SM gay de New-York pour nous faire suivre l'enquête d'un jeune policier hétérosexuel suite à une affaire de meurtres. Le milieu SM est retranscrit de manière quasi-documentaire, Friedkin ne juge pas (et évite de tomber dans les caricatures, il ne faut pas oublier que c'est avant tout le milieu SM qu'il filme) et c'est une exploration de la nature humaine et de ses pulsions ambigu et malsaine. Mais "Cruising" c'est surtout une enquête efficace, ambiguë et bien foutu, où l'on va découvrir les failles d'un policier avec une atmosphère tendu, sombre et parfois claustrophobe et plutôt bien mis en scène dans l'ensemble. C'est bien écrit, que ce soit le scénario, les personnages ou les dialogues et la fin est particulièrement réussie. Les interprétations sont excellente et plus particulièrement Al Pacino dont les côtés complexe et ambigu de son personnage sont bien retranscrit. Un bon film, parfois choquant (on comprend toutes ses interdictions de l'époque) mais surtout bien foutu, tendu et efficace.

Jean-philippe N.

53 abonnés | Lire ses 892 critiques |

   4.5 - Excellent

Les meilleurs polars, que ce soit en bouquins ou en films sont toujours ceux qui parlent des côtés les plus sombres de l'âme humaine et de leurs ramifications psychologiques et physiques. En ce sens, "Cruising" est un modèle du genre, à la limite du chef-d'oeuvre. Sans parler de la BO absolument somptueuse qui mérite à elle seule le détour. Ce film remastérisé en 2007 (en attendant une hypothétique version originale) est incontournable dans la collection de tout cinéphile qui se respecte...

gnomos

12 abonnés | Lire ses 273 critiques |

   1 - Très mauvais

L'enquête de l'inspecteur Burns dans les milieux gays SM de NY n'est pas des plus passionnantes. Quelle est exactement la thématique du film. Le flic doute lui-même de son identité sexuelle ? Ce n'est pas très clair, et la fin est décevante, tellement elle est peu explicite. On ne sait pas qui a tué la dernière victime, y-a-t-il plusieurs tueurs ? Frustrant, même si on comprend que l'enquête n'est qu'accessoire dans le film. Il y a quelques scènes plutôt crues suggérant des pratiques gay SM, ce qui a dû choquer à l'époque, mais le film est aussi ennuyeux que l'exorciste. De plus, l'homme arrêté à la fin n'est pas le tueur du début; autre métaphore sur le thème de l'identité, ou la suspicion de plusieurs tueurs suggère-t-elle une violence qu'on ne saurait jamais endiguer ? Y-a-t-il aussi une satire sur la police ? Les deux flics corrompus du début et les violences policières tendent vers ce sens. Trop subtil pour moi car pas assez démonstratif, et puis, c'est d'un ennui! Sur le thème de la crise d'identité touchant un policier, j'ai largement préféré " the offence ", de Sydney Lumet.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
La Chasse - Cruising Bande-annonce VO
3 916 vues
Playlists
7 vidéos
Quand les gros durs écrasent une larmichette...
6 vidéos
Xavier Dolan dans tous ses états !
4 vidéos
On peut aussi rire avec "50 Nuances de Grey" !
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné