Mon AlloCiné
Le Roi Arthur: La Légende d'Excalibur
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Le Roi Arthur: La Légende d'Excalibur" et de son tournage !

La préparation de Charlie Hunnam

Acteur très physique comme ses multiples prestations l'ont prouvé, Charlie Hunnam a suivi un entraînement des plus rigoureux pour se glisser dans la peau de son personnage, comprenant notamment 500 pompes quotidiennes, de la boxe et du combat à l'épée. Il a aussi expliqué avoir observé pendant de longues heures les techniques de combat du pratiquant professionnel de MMA irlandais Conor McGregor dans le but de se les approprier et ainsi s'en servir pour le rôle. Au total, Hunnam a pris 10 kilos de muscles.

David Beckham habitué de Guy Ritchie

L'ex joueur de foot David Beckham aura un tout petit rôle dans le film. A noter qu'il avait par le passé déjà été engagé par Guy Ritchie dans une pub H&M et qu'il fait dans la comédie d'action et d'espionnage Agents très spéciaux - Code U.N.C.L.E un caméo...

Retrouvailles

Jouant le méchant du film, Jude Law est très familier des tournages sous la direction de Guy Ritchie puisqu'il est en tête d'affiche de la lucrative franchise Sherlock Holmes, dont le troisième volet est d'ailleurs toujours dans les tuyaux. Début octobre, Robert Downey Jr. avait en effet affirmé que le film était en développement. "Nous voulons que ce soit le meilleur de la série, donc c'est un sacré objectif", avait-t-il indiqué.

Une nouvelle grande figure littéraire

Avec King Arthur, Guy Ritchie s'offre une nouvelle grande figure de la littérature après Sherlock Holmes.

Carrière US

Découverte en sirène dans Pirates des Caraïbes 4 et à l'affiche de I Origins, la Française Fille du puisatier Astrid Bergès-Frisbey poursuit son aventure américaine en incarnant la Guenièvre du "Roi Arthur" Charlie Hunnam.

Ambitieux

Le long métrage est en quelque sorte une ré-imagination de la légende d’Arthur d’après la compilation de récits de Thomas Mallory Le Morte d'Arthur, publiée en 1485 et qui avait d’ailleurs servi de base à l’Excalibur de John Boorman.

Pressenti(e)s

Henry Cavill et Jai Courtney ont été pressentis pour jouer le rôle principal du film. Tout comme Felicity Jones, Elizabeth Olsen et Alicia Vikander pour celui de Guinevere. Une rumeur voyait même Idris Elba en Merlin, mais l'incontournable trafiquant de drogue Stringer Bell de la série culte The Wire a rapidement démenti.

2 acteurs de "Game of Thrones"

A noter la présence des comédiens Aidan Gillen et Michael McElhatton, qui ont tous les deux un rôle important dans la série culte HBO Game of Thrones

Parlons argent !

Le budget de King Arthur est estimé à 175 millions de dollars, ce qui en fait le film le plus cher réalisé par Guy Ritchie devant Sherlock Holmes 2 : Jeu d'ombres (2012) et ses 125 millions.

Le roi Arthur au cinéma

Plusieurs films se sont déjà centrés sur le très cinématographique personnage du roi Arthur. Ainsi, parmi eux, nous pouvons compter Les Chevaliers de la Table ronde de Richard Thorpe en 1953, Excalibur de John Boorman en 1981, Lancelot, le premier chevalier de Jerry Zucker en 1995 ou encore Le Roi Arthur d'Antoine Fuqua en 2004. Les deux derniers n'ont pas été appréciés par la critique.

Sortie repoussée

La date de sortie du Roi Arthur : La légende d'Excalibur de Guy Ritchie a été plusieurs fois repoussée. Le blockbuster était tout d'abord prévu pour l'été 2016, puis le 17 février, le 24 mars et enfin le 12 mai 2017 aux Etats-Unis (et le 17 en France).

Un mélange qui donne envie !

Au Comic Con 2016, Charlie Hunnam avait confié que Le Roi Arthur : La légende d'Excalibur est un mélange entre Le Seigneur des AnneauxGame of Thrones et Arnaques, crimes et botanique. "Guy Ritchie voulait construire un univers riche visuellement, avec une ampleur rare. Et en même temps, il avait à cœur de suivre le parcours d’une bande de sympathiques mauvais garçons, toujours prêts à balancer une vanne ou un coup de poing."

Un Roi Arthur détestable !

Guy Ritchie voulait concevoir le Roi Arthur comme quelqu'un d'assez détestable, en prenant le contrepied du cliché voulant que le personnage soit un preux chevalier tourné vers un but unique, sa Quête. "Au contraire, nous voulions que notre Arthur soit égocentrique et mal élevé, et qu’il prenne peu à peu conscience des enjeux qui l’entourent. Il en résulte d’un combat intérieur chez le personnage."

Question de poids

Pour rendre son personnage plus crédible dans la dernière saison de Sons Of Anarchy, Charlie Hunnam avait dû perdre beaucoup de poids. La question du poids étant une obsession pour Guy Ritchie, il en a énormément parlé à l'acteur lorsqu'ils se sont vus pour la première fois. Hunnam se souvient :


"Il voulait savoir combien je pesais, combien je pouvais prendre de poids, si je m’étais déjà battu dans ma vie… Il voulait absolument qu’Arthur dégage quelque chose de dangereux et de violent. Mais pour moi, ce ne sont que des détails. Certes je suis un acteur physique mais je cherche avant tout à incarner de l’intérieur, à donner du fond à mes personnages. Et Guy Ritchie ne cessait de revenir à mon physique. Alors que nous faisions des essais avec une caméra, je lui ai demandé de couper. Je me suis énervé, je lui ai que s’il voulait que je me batte contre deux taureaux pour décrocher le rôle, je le ferai. Mais il fallait qu’il arrête avec ses questions sur mes capacités physiques. Je pense que c’est ce coup de sang qui m’a permis d’être pris pour jouer Arthur. Vous savez, Guy Ritchie est un homme très physique. Il lève des poids, fait des tractations, il m’a appris les rudiments du jujitsu, on se battait le week-end… Et il a crée naturellement une atmosphère virile. Pour lui, la question du physique est primordiale."

Les principaux décors

Trois plateaux ont été conçus dans les studios Warner Bros. de Leavesden à environ 30 km au Nord-Ouest de Londres : Londinium, Camelot et la Grotte des Sirènes. "Guy et Lionel voulaient créer une sorte de Londres romain post-apocalyptique", explique la chef décoratrice Gemma Jackson. Le producteur Steve Clark-Hall poursuit : "Cela se situe plus ou moins au VIIIe siècle : les Romains ont quitté les lieux et ce sont les Saxons qui y vivent. Toute la ville tombe en ruines. Le décor de Londinium est le plus gros plateau que j’aie jamais vu : il comporte un port magnifique en arrière-plan et des intérieurs splendides, très fidèles à l’époque antique."

Hunnam/Law : 2ème !

Jude Law avait déjà travaillé avec Charlie Hunnam sur Retour à Cold Mountain. Dans ce film réalisé par Anthony Minghella, les rôles étaient inversés puisque Law campait le héros tandis que Hunnam jouait un sale type !

Un habitué de l'épée

Eric Bana incarne le père d’Arthur, le Roi Uther Pendragon, souverain courageux et juste. Le comédien australien, qui avait déjà combattu à l'épée dans Troie où il campait le guerrier chevronné Hector, se rappelle : "Heureusement pour moi, j’avais déjà combattu à l’épée dans d’autres films, si bien que grâce à ma maîtrise des gestes élémentaires et à un entraînement supplémentaire, cela m’a donné un sérieux avantage."

Côté BO

Pour concevoir la bande-originale du film, Guy Ritchie a à nouveau fait équipe avec Daniel Pemberton, qui avait composé la musique de Agents très spéciaux - Code Uncle, le précédent film du metteur en scène. Ce dernier précise : "Il y a un imaginaire visuel très riche dans l’univers du film : la poussière, la crasse, le cuir, le métal, le bois, les pierres. Je voulais qu'on retrouve tout cela dans la musique autant que possible, et cerner à la fois la lutte d’un orphelin élevé dans les rues et la noblesse d’un chef qui était en mesure de changer l’histoire. Et avec Guy, les règles habituelles ne sont pas en vigueur – en fait, il n’y a aucune règle qui tienne !"

2 chefs cascadeurs

Pour bien manier Excalibur et les autres armes utilisées dans les nombreuses batailles, les acteurs ont été guidés par la chef-cascadeuse Eunice Huthart et le coordinateur des combats Mike Lambert.

La conception d'Excalibur

Guy Ritchie voulait l'épée délicate et pratique plutôt qu'élaborée et incrustée de pierres, et désirait également qu'elle ait une lame damassée, faite de différentes couches d’acier plus ou moins concentrées en carbone, pour la rendre à la fois dure, tranchante et maniable. Huit ou neuf personnes ont travaillé à la conception de l'arme. L'armurier Tim Wildgoose se souvient : "Un artisan a fabriqué la lame. Un autre a réalisé la gravure. Quelqu’un d’autre a confectionné la garde. Quelqu’un d’autre la poignée. Un autre artisan a fait le fourreau. Un tanneur en a assuré les finitions en cuir. Et un autre encore a mis au point le cristal pour la sertir."

Quelques chiffres...

Quarante exemplaires de l'épée ont été fabriqués, dont dix en métal et une trentaine en caoutchouc pour les scènes de combat. Au total, l’équipe a réalisé plus de 2 000 armes, notamment des épées, des boucliers, des lances et des catapultes.

Des costumes cool et sexy

Pour habiller Charlie Hunnam et le reste des comédiens, la chef-costumière Annie Symons a commencé par consulter des ouvrages historiques, des tableaux et des gravures. En collaboration avec Guy Richie, elle a cherché à donner forme à des costumes authentiques, mais comportant une touche plus extravagante et plus sexy : "On ne voulait pas de costumes vieillots en toile de jute. Je voulais imaginer des vêtements qui ne soient pas trop étranges pour le jeune public, et qui leur soient familiers. Il faut que les personnages soient crédibles, et leurs tenues vestimentaires y contribuent. Et comme Guy l’a dit, "Donnez un air cool aux personnages, donnez-leur de l'allure, et rendez les gentils aussi intéressants que les méchants." Et c’étaient de très bons conseils !"

Symons s'est ensuite rendue aux deux grands marchés aux puces de Camden et Spitalfieds à Londres, où elle a pris en photos de jeunes gens arborant des tenues caractéristiques de leur âge. "J'ai imprimé les photos en noir et blanc pour ne pas être trop distraite par les couleurs, et j’ai commencé à analyser les coupes. Puis, je me suis à nouveau tournée vers les costumes médiévaux et j’ai tâché d’aboutir à une synthèse des deux."
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Star Wars - Les Derniers Jedi (2017)
  • Le Crime de l'Orient-Express (2017)
  • La Deuxième étoile (2017)
  • Santa & Cie (2017)
  • Coco (2017)
  • Drôles de petites bêtes (2017)
  • Garde alternée (2017)
  • Girls Trip (2017)
  • L'Expérience interdite - Flatliners (2017)
  • Paddington 2 (2017)
  • Star Wars - Le Réveil de la Force (2015)
  • Bienvenue à Suburbicon (2017)
  • La Montagne entre nous (2017)
  • Lucky (2017)
  • Le Brio (2017)
  • Maria by Callas (2017)
  • La Promesse de l'aube (2017)
  • C'est tout pour moi (2016)
  • Les Gardiennes (2016)
  • Mariana (Los Perros) (2017)
Back to Top