Mon Allociné
Blade Runner
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
4,2
19269 notes dont 1004 critiques
52% 524 critiques
21% 210 critiques
9% 95 critiques
10% 105 critiques
6% 56 critiques
1% 15 critiques

1004 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Par les membres ayant fait le plus de critiques
  • Par les membres ayant le plus d'abonnés
HAN SOLO DL44

Suivre son activité 0 abonné Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
• Publiée le 22/01/2017

Chef d œuvre absolu de la science fiction anticipation, ce film marque durablement la rétine , un casting génial , une mise en scéne et des thèmes passionnants avec un director s cut superviser par Ridley Scott , un petit bijou a voir et revoir en attendant sa suite prévu pour 2017 .

Tristan Q.

Suivre son activité 0 abonné Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
• Publiée le 08/01/2017

Voyant aujourd'hui seulement ce film dont j'entendais parler comme classique de la S-F, enfin je me lance à le regarder ! Et bien, j'en suis totalement convaincu il défend son titre de classique à juste raison. Une ambiance futuriste sombre, intriguante et exceptionnelle, placée en 2019 peut être que dans deux ans nous aurons les voitures volantes Ridley Scott serait donc visionnaire ;-) ! Non plus sérieusement, en plus de cette ambiance réussi un autre point le place dans les classiques du cinéma, le casting tout aussi exceptionnel que l'ambiance ! Et oui Harrison Ford n'excelle pas que en Han Solo^^ il est un très bon blade runner !! Gardant ce rôle très humain face à ces androïdes très remontés essayant de vivre plus longtemps que 4 ans, par tout les moyens quitte à tuer leurs créateurs qui rappelons le en ont fait des esclaves quelle idée de leur avoir donner une conscience autre que de passer le balai ou faire des bons petits plats ! :-P voilà pour l'histoire du film. Ceci étant dit je valide ce classique, attendant avec la plus grande impatience la suite prévue cet été avec mon acteur préféré. Vous l'aurez compris, Ryan Gosling donnant la réplique à Harrison Ford de retour dans le rôle de Deckard, certains fans restant sceptiques à cette suite, moi je vois ça comme un renouveau permettant peut être de relancer l'intrigue du 1er volet concernant Deckard que connaissent tout ceux qui l'ont vu, malgré que le réalisateur est confirmé que cela ne devrait pas arrivé ! Voilà je tiens à dire que ceci est mon 1er commentaire cinématographique soyez indulgents sur les détails, vous, habitués de la critique du 7ème art ;-) sur cela il est encore possible de vous souhaitez a tous la bonne année 2017 qui s'annoncent riche de sorties ciné en tout genre, amis amateurs de cinéma ! :-)

Guillaume T.

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 103 critiques

4,0Très bien
• Publiée le 27/12/2016

Blade Runner a beau avoir pris un sérieux coup de vieux sur le plan visuel, il n'en reste pas moins un sacré monument de la science fiction, dont bon nombre de films s'en sont inspirés.

Sword93

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 8 critiques

4,0Très bien
• Publiée le 27/12/2016

Une ambiance glauque,sombre,désespérée, futuriste mais sale,angoissante, du pur cyber-punk!!! Rien que pour les musiques et l'ambiance du film, il vaut la peine d'être vus! Le scénario en lui même n'a rien de particulier, voir assez banal. Harrison Ford n'est ni super bon ni mauvais, il joue son rôle comme il le doit. Vous l'aurez compris, ce film se détache des autres par son ambiance particulière et sa mise en scène assez étrange et décalée. Un classique à voir!

James Betaman

Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 221 critiques

4,0Très bien
• Publiée le 02/12/2016

Blade Runner était de ces films cultes et adulés par le monde, que je n’avais pas vu. Ça a été un calvaire pour me le procurer, mais enfin, après dix-sept ans d’existence, j’allais enfin voir un énième film culte de Ridley Scott. Personnellement, je ne pense pas que ce film me marquera. Les fans pourront crier au scandale, mais pour moi, Blade Runner a tristement mal vieilli. Ce n’est pourtant pas un mauvais film, au contraire, je le trouve très bon. A vrai dire, dès les premières minutes, j’ai trouvé l’ambiance et l’univers merveilleux. Les décors, la musique, la mise en scène, je trouvais cette exposition tellement parfaite que j’ai commencé le film avec beaucoup d’enthousiasme. Une fois le décor planté, l’intrigue peut enfin démarrer, présentant un Harrison Ford encore tout jeune. Très franchement, j’ai aimé l’univers. J’ai aimé l’histoire de Répliquants car en plus d’être originale, elle allait permettre à Scott de parler du véritable rôle de l’humain sur Terre. J’aimais également la manière dont il filmait son univers. On est plongé dans un monde thriller futuriste. On a presque l’impression que ce monde est détruit tant tout semble être l’anarchie totale dans les rues. Enfin bref, quand j’ai commencé, j’ai sincèrement pensé, que ça allait être sensationnel. Cependant, et c’est là mon problème avec le film, je trouve qu’il a un sérieux problème d’écriture et de rythme. L’univers est parfaitement exploité dans les quinze premières minutes, et une fois cette introduction passée : rien. Désolé de le dire ainsi, mais je me suis ennuyé ferme pendant une bonne demi-heure. Je pense que Scott a voulu prendre trop de temps pour introduire toutes ses intrigues au point de lasser le spectateur. Ça pouvait passer à l’époque, peut-être, mais avec moi, c’était l’ennui. Le problème, c’est qu’à part préparer les intrigues, ça ne sert à rien. L’univers n’est pas plus développé, pareil pour les personnages, ni même pour le message. Et puis, une fois cette longue demi-heure terminée, le film démarre enfin. Certes, l’action n’est pas sensationnelle, mais ce n’est pas un problème. Tout simplement parce que Scott a su me captiver, rien qu’avec sa mise en scène. Pas besoin de grandes explosions et de grands coups dans la face, il suffit simplement de bien cadrer pour que l’instant soit puissant et émotionnel. Ainsi, il en profite pour insérer une histoire d’amour et enfin des développements de personnages, pour atteindre enfin la dernière partie du film. Et là, c’est génial. Sans pour autant atteindre un suspense insoutenable, le final offre une véritable réflexion sur le sens du mot « humain ». Voilà le genre de chose intéressante à soulever dans un blockbuster comme Blade Runner. Même si la résolution avec le méchant (si on peut l’appeler ainsi), me donne l’illusion que c’est un Deus Ex Machina, je la trouve particulièrement émouvante et riche en sens. Ainsi, cette résolution permet de mettre un point final sur le personnage d’Harrison Ford, dont le destin nous sera révéler dans la suite tant attendue. En bref, Blade Runner, malgré ses longueurs et le fait qu’il ait vieilli, reste un agréable blockbuster des années 80, marquant la carrière de Ridley Scott, dont le XXem siècle lui réussit parfaitement. J’espère simplement que Harrison Ford ne va pas ruiner son rôle de Rick Deckard comme il l’a fait avec Indiana Jones ou Han Solo. Allez, restons optimiste !

jaclac

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 5 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
• Publiée le 29/11/2016

Film extraordinaire pour son ambiance anticipée et réaliste avec des images et une musique que l'on ne peut oublier. Un véritable chef d'oeuvre. Pour moi, le meilleur film de SF jamais proposé.

ManoCornuta

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 1 081 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
• Publiée le 22/11/2016

Film aux nombreux niveaux de lecture, Blade Runner frappe d'entrée et frappe très fort grâce à une esthétique très recherchée et proprement sidérante. La beauté plastique des images, renforcée par la partition de Vangelis, nous plonge dans une ambiance de SF contemplative, à la fois glauque et sublime. Ridley Scott fait montre ici d'une précision chirurgicale dans sa réalisation, donnant à chaque scène un caractère à la fois irréel et malsain. Mais l'on ne peut résumer Blade Runner à un simple exercice de style. Idéalement servi par un casting très à son avantage, le film évite la surcharge d'action qui pollue parfois le genre pour se concentrer sur la psychologie et la manipulation, des thèmes chers à Philip K. Dick. C'est brillant et d'une profondeur devenue denrée rare depuis, dans la SF comme dans les autres genres. Impressionnant à tous points de vue.

The Bee Keeper

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 9 critiques

4,0Très bien
• Publiée le 09/11/2016

Mon 1er film vu au «magnétoscope», un Ridley Scott de '82, et quel film, la chasse par les policiers dits blade runner de réplicants en fuite, sorte d' androides quasi humains ayant une durée de vie limitée et servant d'esclaves aux hommes. Toute l'action se déroule en 2019, un peu tôt maintenant qu'on y est proche, mais aujourd'hui la réalité de cette fiction semble à portée de main, du moins dans nos esprits n'est-ce pas ? Un gros coup de coeur sur ce film....4/5 Je finis par cette pensée qui m'a traversée toutes ces années : « J'ai vu tant de choses que vous, humains, ne pourriez pas croire. De grands navires en feu surgissant de l'épaule d'Orion. J'ai vu des rayons fabuleux, des rayons C briller dans l'ombre de la porte de Tannhäuser. Tous ces moments se perdront dans l'oubli, comme les larmes dans la pluie... Il est temps de mourir. » Le reste évidemment du dialogue merite d'être vu ou revu....

dougray

Suivre son activité 90 abonnés Lire ses 1 824 critiques

1,5Mauvais
• Publiée le 28/10/2016

Il est des films comme ça, devenu des classiques ayant inspiré des générations de cinéastes et bluffé des légions de cinéphiles… auquel on reste, pourtant hermétique. J’avais connu cette étrange sensation d’être "exclu" de l’adoration générale suscitée par un film avec "Apocalypse now" et "Million Dollar Baby". J’ai à nouveau connu ça avec "Blade Runner", adaptation d’un roman de Philip K. Dick, "Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?", qui fut, certes, un bide à sa sortie… avant d’être intronisé chef-d’œuvre visionnaire. J’admets sans peine que le film est assez épatant sur le plan des décors et, plus généralement, du travail d’ambiance, la ville étant représentée comme une entité sombre, poisseuse et pluvieuse. Un véritable effort de création visuelle a été fait (véhicules, architecture, modèle sociétal…), ce qui n’était pas si commun lors de la sortie du film en 1982. Quant au casting, il n’y a pas grand-chose à lui reprocher, au contraire ! Harrison Ford campe un chasseur d’androïdes qui sort des sentiers battus (ni trop cool, ni trop désabusé) qui ne cesse de surprendre par ses réactions inattendues Spoiler: (notamment vis-à-vis du Replicant Rachel dont il tombe amoureux alors qu’il a consacré sa vie à chasser ceux de son espèce), Sean Young rend crédible son personnage d’androïde qui s’ignore, Rutger Hauer impose sans peine sa présence menaçante, Edward James Olmos intrigue en flic taiseux amateur d’origami, Daryl Hannah s’impose comme bombe sexuelle en devenir… Malheureusement, tous ces bons points m’ont paru particulièrement insuffisants à compenser l’énorme problème, à mon sens, du film… à savoir son storytelling ! J’ai rarement été aussi dérouté par la conduite d’un récit et j’avoue que j’ai eu du mal à saisir les tenants et les aboutissants de l’intrigue qui évoque énormément de choses sans jamais les exploiter convenablement. Les nouveaux codes de cette société futuriste, les détails de la révolte des Réplicants sur Mars, le passé qu’on imagine compliqué de Deckard, ses motivations pour reprendre son poste, la place des espèces animales recréés artificiellement ou, encore, le fonctionnement du test de Voigt-Kampf sont autant de points qui méritaient, selon moi, un traitement plus approfondi et des explications plus claires. Le travail d’adaptation du roman me semble, dès lors, franchement saccagé. Je peux comprendre l’idée selon laquelle une adaptation doit davantage saisir l’essence du matériau d’origine qu’en retranscrire tous les détails. Mais "Blade Runner" va bien au-delà puisqu’il a un très grand nombre d’éléments qui s’avèrent, pourtant, sans intérêt au vu des impasses faites, par ailleurs, sur le récit d’origine. C’est à croire que l’intrigue a été réécrite à de très nombreuses reprises, au point de perdre toute cohérence scénaristique. A moins qu’il ne s’agisse d’un problème de montage et de re-montage… mais cette excuse n’est pas acceptable dans la mesure où la version que j’ai vue est la "Director’s cut" (censée avoir été approuvée par Ridley Scott). L’exemple le plus saisissant me semble être le rôle de Rachel, qui était un formidable catalyseur métaphorique dans le roman (qui cristallisait notamment toute la réflexion sur la différence entre humain et robot) et se retrouve cantonnée, ici, au statut de "femme du héros". Idem pour la place de la Tyrell Corporation qui est une aberration dans la mesure où les Réplicants, qu’elle a créé, ont été déclarés hors la loi. J’ai définitivement été perdu par toutes ses incohérences… et j’ai été achevé par la réflexion pseudo-philosophique assénée par le film pour camoufler son storytelling foutraque. Les états d’âmes des Réplicants, désireux de comprendre ce qu’ils sont et, surtout, d’avoir un avenir auraient pu être un excellent moyen d’apporter de l’épaisseur à ces personnages… à condition d’être contrebalancés par un autre point de vue (celui de Deckard, par exemple). Or, ici le héros paraît désespérément spectateur Spoiler: (le combat final en est le meilleur exemple) et ne semble que peu s’intéresser aux questions si chères à Philip K. Dick. Résultat, on peine à comprendre les agissements des Réplicants et on s’ennuie devant l’enquête menée par Deckard. Si on rajoute à tout ça, un rythme franchement problématique et une BO signée Vangelis qui fait très datée aujourd’hui, je ne peux que rester incrédule face au statut dont bénéficie "Blade Runner" aujourd’hui. Un point positif, néanmoins : Spoiler: l’ambiguïté intéressante autour de la nature de Deckard (Humain ou Réplicant) qui donne à la dernière scène une force inattendue. Ça fait bien peu…

Attigus R. Rosh

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 908 critiques

4,0Très bien
• Publiée le 12/10/2016

Blade Runner est un très bon film de science-fiction. L'atmosphère futuriste est superbement retranscrite à l'écran par Ridley Scott, particulièrement inspiré. L'histoire est particulièrement brillante, avec une excellente idée originale, celle de robot se révoltant contre leur programmation qui les condamne à une espérance de vie de quelques jours. Harrison Ford porte impeccablement le film, il est très à l'aise dans un rôle qui se révèle de plus en plus ambigu. En face, Rutger Hauer est bluffant, en robot d'abord détestable puis s'avérant de plus en plus humain. Sa dernière scène est absolument géniale. La bande originale de Vangelis ne m'a étrangement pas plus marqué que ça, même si elle colle très bien à l'univers froid et glauque de ce film. Par contre, les effets spéciaux ont pris un petit coup de vieux. Ça reste un bon classique à voir.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top