Mon Allociné
Blade Runner
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
4,2 18711 notes dont 983 critiques
52% 515 critiques 21% 204 critiques 9% 89 critiques 11% 104 critiques 6% 55 critiques 2% 16 critiques

983 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Par les membres ayant fait le plus de critiques
  • Par les membres ayant le plus d'abonnés
Yetcha

Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 2 713 critiques

1,0Très mauvais • Publiée le 24/03/2016

Ce film bénéficie d'un statut de chef-d'oeuvre totalement usurpé. S'il a pu passer avant-gardiste et grandiose à une époque, reculée et bien éphémère, il est depuis des années reposé sur ses lauriers en plastique. Certes la musique est belle, la photographie agréable malgré son aspect toujours très sombre et les costumes futuristes n'ont pas trop perdu de classe. Mais qu'est-ce-qu'on s'ennuie. Il ne se passe pas grand chose et on décroche systématiquement. C'est la troisième fois que je tente de le regarder, mais cette fois-ci, c'est la dernière.

Niels R.

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 22 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 06/03/2016

Excellente adaptation de la nouvelle de Philip K. Dick, un film culte d'une grande créativité esthétique, qui n'a pour ainsi dire pas vieilli. A voir et à revoir.

nicothrash60

Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 1 107 critiques

4,5Excellent • Publiée le 02/03/2016

Le final cut en ma possession, "Blade Runner" de Ridley Scott prend encore une autre dimension dans l'esprit du spectateur, un film boudé à sa sortie et qui deviendra avec le temps l'un des plus grand film de SF. Au rythme de la bande originale envoutante de Vangelis, on est immédiatement plongé dans une atmosphère sombre et glauque en déambulant dans les rues d'un Los Angeles visionnaire et effrayant, à l'image de notre héros, incarné par un excellent Harrison Ford, en quête d'identité et de réponses métaphysiques. Le coup de force de Scott est d'avoir su mêler une SF crépusculaire à une magnifique ambiance de film noir pour un résultat fascinant, on est littéralement embarqué par cette intrigue quasi mystique et particulièrement intelligente dans un rythme pour le moins perturbant, qui prend son temps pour lâcher de ci de là quelques indices sur les origines de chacun et finalement aboutir à un questionnement qui fait froid dans le dos sur l'humanité au sens propre comme au figuré. La réalisation est incroyable, on ne croirait jamais que ce film a plus de trente ans et la mise en scène est un modèle du genre, Ridley Scott a fait un travail exceptionnel sur la forme mais également sur le fond et la pensée philosophique du métrage, bien aidé par l'oeuvre de Philip K. Dick dont "Blade Runner" est adapté. Un mot également sur l'ensemble du casting qui frôle la perfection à l'image de Rutger Hauer, exceptionnel et littéralement habité par son rôle, sa dernière scène est simplement magnifique, juste avant un final ouvert qui laisse planer énormément de questions, notamment sur Deckard ... Un très grand film de SF dont on ne se lasse pas et qui aura fait date dans l'histoire du cinéma. En attente de la suite avec aux commandes le très bon Denis Villeneuve ...

MB S.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 10 critiques

4,0Très bien • Publiée le 17/02/2016

Monde triste et désavoué, toujours froid mais confiné, sublimé par une atmosphère magnifiquement créée par les musiques de Vangelis. La population désenchantée et cosmopolite semble subir cette vie toujours pluvieuse dont la lumière naturelle ne semble être faite que de néons. Voilà le monde étrange et envoûtant que nous propose Ridley Scott. Le film mérite d'être vu rien que pour les décors et la photographie. Harrison Ford est égal à lui même, désarmant de naturel. MBS

Philippe G.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 7 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 28/01/2016

C'est très intéressant de lire l'ensemble des critiques surtout les plus négatives. Blade Runner est un très vieux film qui a moyennement bien vieilli. Pourquoi j'attribue un 5* pour ce film, tout simplement qu'à sa sortie, c'était le must en Fantastique. Retranscrire un livre de Philip K. Dick en film est déjà un exploit qu'a relevé Ridley Scott. C'est pas un film, c'est un opéra fantastique, un conte, une vision futuriste au delà des clichés gnangnans. L'histoire est remarquable (même si décalé du livre), Harrison Ford sobre et efficace, Rutger Hauer un "beau méchant". Ce film malheureusement est à voir dans des conditions optimales de visualisation ... en salle de cinéma avec le son dolby stéréo (on avait que cette qualité là en ce temps) qui va avec pour apprécier le ballet aérien des images et la profondeur de la musique de Vangelis. Si c'est pour le voir sur grand écran TV ou ordinateur, passez votre chemin, vous allez vous emmerder. Si, si, je confirme !! Allez le voir au cinéma !!!!! Ensuite, je vais passer sur l'ensemble des critiques ou synopsis du film que vous connaissez si vous furetez un peu partout et m'arrêter sur le versionning de Blade Runner ... Initial, Director's Cut, Final Cut. Ce sera à mon avis impossible de revoir la version Initial en cinéma, la meilleure pour beaucoup de puristes. Dans la version Initiale, il existe "une voix Off" permettant de connaitre les pensées de Rick Deckard tout au long du film ... Cette voix "off" s'intègre très, très bien à l'ambiance du film. Pour raisons diverses de Scott et/ou Ford, les versions suivantes ont supprimées cette voix "off", rajouter (ou rallonger) des scènes dans le but d'endormir les gens. Le film a perdu tout son intérêt suite à ces modifications et je peux comprendre que certaines personnes se soient endormies ... Le rythme du film étant déjà lent, ce fut un massacre.

MaximusGorgo

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 36 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 24/01/2016

Excellent film: excellent casting, excellente image, excellent scénario, bande son presque magique tellement elle est excellente (merci Vangelis). Je conseille de regarder la version Final Cut car elle reflète vraiment l'idée du réalisateur et c'est aussi la version préférée des fans du film. A voir aboslument !

CineSeriesMag

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 357 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 22/01/2016

A l’occasion de la ressortie ce mercredi 14 octobre de Blade Runner, le troisième film de Ridley Scott réalisé en 1982, Cineséries-mag a proposé à ses rédacteurs d’écrire un article. Votre nouveau fidèle serviteur a alors accepté l’offre. Ce fut d’abord pour moi une réflexion quant à l’écriture d’un article, d’un texte, sur Blade Runner. En effet que dire sur le film qui n’ait pas été dit par des journalistes, des cinéphiles (souvent élogieux), des making-of – on peut penser au très bon Des temps difficiles : le making-of de Blade Runner -, des cinéastes – Ridley Scott, Denis Villeneuve, Christopher Nolan ou encore Quentin Tarentino -, et des théoriciens – tels que Telotte, Frentz, Rushing sur l’androïde, la machine et le cyborg par exemple, ou encore à Chion et sa Science-Fiction au Cinéma ? Ainsi, qu’est-ce que c’est que d’écrire sur Blade Runner trente-deux ans après ? Une autre question m’apporta quelques éléments de réponse : qu’est-ce que revoir Blade Runner au cinéma aujourd’hui ? Ces derniers ne seront pas forcément originaux, n’amenant pas forcément de nouvelles idées, mais seront bien au présent. Revoir Blade Runner aujourd’hui, c’est d’abord voir une œuvre qui a dû attendre 25 ans avant d’être « finie ». En effet, à la suite d’un tournage chaotique à cause de mésententes entre le réalisateur, le scénariste, et les producteurs, le film sera monté sans les « auteurs ». Il connait alors deux premières versions aux fins heureuses, ensoleillées, optimistes en complète incohérence avec le reste du film. On y voit Deckard et Rachel partir dans des régions lumineuses, forestières et montagneuses, sur des images de Shining réutilisées, et alors on peut se poser la question : mais pourquoi ne pas l’avoir fait dès le début et enduré cet enfer futuriste ? Le film a connu un grand nombre – encore discuté – de versions, on citera ici les quatre versions « officielles » vendues dans les coffrets collector anniversaires : la version nord américaine, celle internationale, la version télévisuelle, la director’s cut et la final cut, on peut aussi trouver la version de travail dans le coffret blu-ray. Il ne s’agira pas de discuter de toutes les différences entre les versions, n’hésitez pas à vous renseigner sur le net, mais on notera ici que dès le début du projet, Scott et les scénaristes Hampton Fancher et David Peoples avaient écrit la fin qu’on connait actuellement, intégrée au film avec la director’s cut – une version promotionnelle de Warner Bros (voulant surfer sur le succès du film dans les vidéo clubs et autres cérémonies filmiques) alors relativement dirigée par Scott – et confirmée dans la final cut de 2007, version finie du film complètement orchestrée par Ridley Scott. Une fin cohérente avec l’univers, donc mélancolique, et surtout apocalyptique. Apocalypse, dans le sens premier du terme, signifie « objet / chose dévoilé(e) aux hommes », et implique un changement. Et c’est tout à fait le sens de la fin de Blade Runner, une révélation. http://www.cineseries-mag.fr/blade-runner-un-film-de-ridley-scott-critique/

Jière Les Iffs

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 471 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 17/01/2016

Grand classique du film de Science-fiction. Très grande réalisation de Ridley Scott Sujet et scénario originaux, splendeur de la mise en scène Tous les acteurs sont formidables, Ford en premier. Musique excellente, atmosphère très bien rendue, l'action est suffisemment bien menée pour qu'on ne s'ennuie jamais. Du grand art, un chef d'oeuvre de la Science-fiction.

lejojoducoin

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 655 critiques

1,0Très mauvais • Publiée le 13/01/2016

Quelle déception ! On m'avait parlé de film culte de science-fiction, ça ne sera pas pour moi en tout cas. Des dialogues vides, un rythme lent (trop lent), une histoire peu passionnante (une quête d'identité, on ne sait pas trop...), et un Harrison Ford que j'ai connu en meilleur forme. Je me suis ennuyé ferme, et ma déception est à la hauteur des critiques portées à ce film. Je m'attendais à ce qu'à un moment cela décolle, prenne, je me suis dit que ça ne pouvait pas continuer comme ça pendant 2h, et bien ci ! Je ne dois pas être le client de ce genre de film, et n'a pas saisi le côté visionnaire annoncé. A vite oublier pour moi

ebriere13

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 102 critiques

4,0Très bien • Publiée le 31/12/2015

Vu enfin en grand écran ce classique de la science-fiction. Pas sans mal, les séances étant pleines durant le Festival Lumière 2015, il a fallu attendre les séances de rattrapage. Scott a inventé un univers interlope de fin de monde et de modernité dans des ambiances moyen-ageuses. On y retrouve des inspirations esthétiques diverses, les quartiers sordides asiatiques de Kurosawa (avec une pluie diluvienne incessante par exemple comme souvent chez lui), les bas-fonds de Fellini, ou les exploits de Superman. La musique de Vangelis planante et inquiétante vous enveloppe et vous transporte dès le décollage initial. Les maquettes utilisées pour construire les décors sont une réussite et fonctionnent sans images de synthèse à l’époque. Le siège de la « Compagnie » est un donjon inaccessible et menaçant. Il y a malheureusement quelques longueurs et H.Ford se prend un peu trop pour Indiana Jones, voir pour James Bond. Ce n’est pas tout à fait 2001, l’odyssée de l’espace, plus transcendantal, plus ambitieux dans l’évocation du thème de la création et de l’apparition de l’intelligence. Mais on y retrouve en revanche la confrontation de l’homme à la machine, et le passage de l’univers mécanique à celui des émotions: l’amour ou la haine bien sûr, mais aussi le pardon. Le final ouvert laissera chacun imaginer ce que pourra être la suite de Rick Deckard, sorte hybride entre l’agent isolé des services secrets et l’intervenant surentrainé du RAID. Blade runner reste très actuel dans l’interrogation des hommes quant à la possibilité d’atteindre une longévité accrue voire la vie éternelle, de performance. Le personnage de J-F Sébastian, créateur de poupées mécaniques, est le symbole de la lutte incessante contre la dégradation biologique. On pourra y trouver, bien que pas approfondi, le thème de l’esclave au service de l’homme, qui soudainement se révolte. Esclave mécanique…ou pas. A déconseiller définitivement sur un petit écran. Il faut être « dedans » et vivre avec intensité ce saut réussi dans le futur. Je le mets dans ma liste d’attente pour faire partie de mes 100 meilleurs films. Décembre 15: vu la version finale de…2007 validée par R. Scott et rénovée en 2015

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse