Mon Allociné
Dofus - Livre 1 : Julith
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
4,4 940 notes dont 277 critiques
63% 175 critiques 27% 75 critiques 4% 12 critiques 1% 3 critiques 3% 7 critiques 2% 5 critiques

277 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus utiles
Hyxtrem ..

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 24/01/2016

Je suis allé voir ce film avec mon frère qui lui n'est pas du tout au fait de l'univers de Dofus. Je suis moi même un ex-étudiant en cinématographie, mon frère étudiant en graphisme d'animation et pour finir nous sommes tous deux musiciens. Autant dire que nous pouvons être très critiques et vraiment très sévères parfois. Ne sachant pas à quoi nous attendre, nous sommes allez voir ce film d'animation avec certains craintes, car hélas, bien souvent le doublage français est surjoué et sonne donc faux... Et si cela ne tenait qu'à cela... Mais ! Pour Dofus... Ce fût un plaisir immense ! Tout d'abord, que l'on connaisse l'univers de Dofus ou non, cela ne change rien car tout est bien pensé. Un scénario parfaitement ficelé puisque non prévisible et un rythme de narration impeccable; chaque minutes qui passent nous apportent quelque chose : rires, une petite larme, mais aussi beaucoup d'émerveillement. Les qualités artistiques et de colorimétries sont fabuleuses. Il y a une propreté et un soin des détails absolument fou. Il faut se rendre compte du travail fourni ! C'est déjà en soi monstrueux, mais c'est sans compter cette animation d'une finesse et d'une fluidité à coupé le souffle. Nous avons mon frère et moi une culture de l'animation japonaise assez conséquentes et nous sommes forcé de reconnaître que l'équipe d'animation a mis la barre vraiment très haute. Venons en aux personnages : Il n'y a pas un personnage ici, qui ne sert pas à grand chose. Tous ont une véritable importance dans ce récit. Les émotions sont très bien retranscrites et je tiens à dire qu'ils sont vraiment touchant grâce à cela. Même certains personnages, pourtant secondaires, apportent un véritable plus, très loin d'être négligeable, car ils soulignent d'autant plus les héros que nous suivons. Musicalement parlant, j'ai été servi ! J'écoute la bande originale en ce moment même et c'est du très beau travail. Je tiens à témoigner un grand "Bravo" à Mr.Houzé pour ces belles compositions et un merci à l'orchestre national de Lilles pour son interprétation. Pour résumer un peu tout cela, l'originalité et la qualité de ce film en font un petit bijou de l'animation. Je suis très fier de cette production purement française et je pense que notre regretté Paul Grimault aurait été enchanté par ce film ! Encore un Grand BRAVO et un Grand MERCI à vous tous qui avez travaillé sur cette oeuvre. C'est génial. Certains d'entre vous me reconnaîtrons peut-être grâce a la petite lettre que je vous ai laissé au cinéma de Pathé Plan de Campagne. Je vous souhaite une excellente continuation. Mes plus chaleureuses salutations. Thomas B.

Seykat

Suivre son activité 6 abonnés Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 04/02/2016

Autant vous dire, d'emblée, que je ne suis pas franchement le spectateur pré-conquis d'un film comme "Dofus"...Je fais partie de ces dinosaures de plus de 50 ans, qui ont, certes, acheté dans les années 80 la première console Nintendo (mais sans devenir joueur "accro", et pas joueur du jeu Dofus d'ailleurs que je ne connais que vaguement...), qui ont détesté les premières séries TV japonaises diffusées en TV dans le Club Dorothée, et qui n'ont cessé depuis de râler et pester contre ces satanés bouquins Manga, reliés à l'envers... Pas gagné d'avance ! Je suis allé voir le film "Dofus", par "devoir" (c'est tout même un film Franco/Français...) et parce que "On ne sait jamais ?" (c'est de l'animation, et l'animation...J'aime, et d'ailleurs j'aime tellement que je suis plutôt "difficile"...). C'est bien pour ça que j'ai jugé utile ce matin, après avoir vu le film hier après midi, d'apporter ma contribution à ce forum, et même de créer à l'occasion mon compte "Allociné". J'avoue avoir, avant la séance, parcouru les commentaires des spectateurs sur le site, avec un sentiment de confusion : On y citait en vrac, aussi bien Disney que Ghibli, Pixar et Goldorak...Quel grand écart ! Il me semble que je comprends mieux maintenant : Oyez Oyez ! Ce 03 février 2016 est une date à retenir, celle de la sortie de "Dofus : Livre I"...A mon sens elle marque un tournant dans l'histoire de l'animation contemporaine : Enfin ! Le voilà, enfin, "Le studio" (en plus Français...Qui l'eut cru ?), la voilà enfin l'équipe, les voilà enfin ces dessinateurs, scénaristes, animateurs : Cette nouvelle génération de l'animation : Elle est mûre, elle s'impose, avec une facilité apparente déconcertante, sans retenue, sans tabous, et sans copier ni l'un ni l'autre, avec sa personnalité propre, joyeuse et libérée. Enfin ! Ils ont visiblement tous été nourris au biberon de la culture Manga, en ont tout intégré, tous les codes, la mythologie héroïque et les rythmes fous, ils l'ont digérée, et se la sont appropriée avec leur propre "back ground" culturel et social, sans concéder quoique ce soit à une haute exigence technique et artistique, rarement vue. Ce n'est ni Disney, ni un Manga, ni Pixar, ni Goldorak, pas même un peu de chaque, c'est juste un OVNI, c'est juste l'improbable synthèse de tout ça, un nouveau produit, bien fini, léché, aux codes actuels mais sans concession à la facilité, avec une animation 2D époustouflante, une avalanche d'effets spéciaux, une musique symphonique de grande qualité, des valeurs morales très honorables portées par un scénario hyper classique et un humour léger (un poil "franchouillard" mais j'aime !): Personnellement j'ai souri et été ému, mais je n'ai ni ri, ni pleuré quand même... : Peut être étais-je trop stupéfait de voir apparaître, là, dans cette petite salle de ciné de province, LE FILM d'animation de la décennie, celui qui réconcilie deux mondes et deux générations avec autant de facilité et de légèreté : Un évènement : "DOFUS : le livre I " et une date : le 03 février 2016. Un pur produit, actuel, universel, consensuel, une leçon magistrale d'assimilation et de réconciliation des cultures, crédibilisée par une maîtrise impressionnante de la technique... Certes, il y a des critiques à faire, sans doute nombreuses (On perd le fil quelques secondes parfois dans l'intrigue si on n'est pas joueur "Dofus", comme moi...Il y a des quelques "cut" inattendus parfois dans la musique...) . C'est paraît il un "premier film"...C'est normal. Mais, encore une fois, c'est un évènement dans l'animation qui fera date :Passée la surprise des 10 premières minutes, on est pris dans un univers aussi bienveillant qu'étrange, qui sans revendication artistique ou intello "à deux balles", nous fait voyager, sans prétention, dans un rêve épique, tonique et tendre à la fois pendant 2 heures : On s'y réconcilie d'un regard avec les petits de 8 ans et les geek de 35 ans du fond de la salle, on comprend d'un coup que le monde de l'animation vient de changer, on est là, tous ensemble, et on se régale. C'est tout ce qu'on demande ! Par acquis de conscience j'y retournerai, pour conforter mon sentiment, mais d'ors et déjà, j'en suis sûr, c'est un évènement majeur qui marque le début d'une nouvelle génération du film d'animation, enfin réconciliée avec tout son public. Ce n'est certes, "qu'un premier long métrage d'animation" avec des imperfections bien sûr, mais c'est sans aucun doute le film d'animation précurseur de cette nouvelle ère, ouverte sur les multiples cultures du monde, ouverte à la diversité, tout naturellement, simplement dans la joie et la tolérance. Allez y ! Vite ! Vous pourrez dire dans 10 ans : "Dofus :livre I" ? J'y étais ! Banal, simple et inoffensif aujourd'hui ??? Culte demain ! Bravo ! Bravo et bravo ! La prochaine fois j'applaudis en fin de séance :J'adopte définitivement ce petit Joris désespérément "black", ces nez pointus, ces chiens et ces chats et cette souris magicienne et pochtronne du futur... J'en dis trop là ! Bon film à tous : Laissez vous bercer, ne résistez pas, sortez avec une vague impression de légèreté, n'y pensez plus...Vous verrez !

Edroc

Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 03/02/2016

Bonjour ! C'est la première fois que je me prête à cet exercice de la critique, et... Je me sens pas d'écrire une critique, en fait. Je n'ai pas les compétences, ou les connaissances, propres à la critique d'un film. Alors plutôt que de parler de critique, je vais plutôt vous donner mon avis. Je suis un joueur de l'univers, un grand passionné par celui-ci d'ailleurs, mais nous parlons ici d'un film avant tout alors bien que certains liens seront fait avec le jeu je vais tâcher de me concentrer sur ce premier film produit par ANKAMA. J'ai eu la chance (ou la folie) de savourer DOFUS Livre 1 - Julith 6 fois durant diverses AVP organisées dans le Nord. Autant vous le dire tout de suite, j'ai été plus que séduit par le film. Plusieurs points font de celui-ci un chef-d'oeuvre, tandis que d'autres m'ont dérangé à certains moments... Mais ce qui est étrange, et unique, c'est que chaque visionnage comportait sa part de qualités et de défauts. Le regard n'a jamais été le même, l'analyse toujours différente. Un film d'animation unique ! L'expérience acquise sur les séries "WAKFU" et "Aux Trésors de Kérubim" se ressent sur l'ensemble du projet, maturité certaine se dégage de l'ensemble du projet ! Les équipes d'animation nous proposent ici un style qu'on ne peut qualifier autrement que par "ANKAMA". C'est leur identité graphique et celle-ci est excellente. C'est fluide, c'est animé avec une perfection démentielle, et c'est splendide ! Les décors sont détaillés, profonds et accompagnent les personnages de la plus belle des manières qui soit. Les effets spéciaux répondent également présents à l'affiche. Ces derniers tendent à se séparer du côté "traditionnel" du dessin, certains l'ont ressenti comme un manque de cohérence. Je trouve qu'au contraire ça a le mérite de sublimer les scènes où ils sont mis à contribution (les scènes de combats me reviennent forcément à l'esprit). C'est une belle valeur ajoutée ! Un autre élément phare accompagne nos héros, la musique. Écrite par Guillaume HOUZÉ et sublimée par l'interprétation de l'Orchestre National de Lille, la bande-son du film DOFUS est d'une splendeur sans égale. La précision de chaque note, se voulant d'accompagner l'image à chaque moment, donne un ensemble dynamique ayant pour but de nous captiver tant les oreilles que les yeux. La musique est clairement une réussite et associée à un doublage de qualité, ainsi qu'à une finesse certaine dans l'image, le film DOFUS est une pépite dans sa forme. Une histoire. Des personnages. Dans le fond, j'ai pris grand plaisir à découvrir cette histoire. Le leitmotiv d'ANKAMA est clair: ne jamais proposer deux fois une même histoire. Ainsi, en tant que joueur et passionné de l'univers, j'ai pu apprécier ce scénario tout en repérant de nombreux clins d’œils, tout en connaissant certains personnages, et tout en sachant ce que c'est d'être lié à un DOFUS. Le scénario est bon, solide, cohérent, et possède également de nombreux aboutissants moraux: la trahison, le sentiment d'appartenance, la famille... Tous ces éléments tranchent également dans la lecture du film, et font de celle-ci quelque chose d'unique qui reposera sur différents critères: expérience et vie personnelle, votre âge ou encore ce que vous attendez du film. J'ai du mal à concevoir qu'on puisse capter toutes les intentions d'un film en ne l'appréciant qu'une fois. Les personnages du film sont quant à eux... uniques, là-encore. Certaines têtes sont déjà connues par les fans: Joris, Kérubim, Atcham... C'est un plaisir de retrouver ces personnages, l'histoire qui les lie étant très vaste nous pouvons ainsi retracer leur chronologie. Khan, Marline, Bakara, Lilotte, Jahash et Julith; les nouveaux, apportent leur lot de surprise. J'ai eu cependant beaucoup de regret avec l'un d'entre-eux, avec Khan. Vous savez, cette superstar à la chevelure rousse ? C'est le personnage qui, je pense, tranche le plus. Son humour potache, son caractère et même la façon dont il est dessiné font de lui un personnage.. unique (décidément), oui, certes. Mais parfois trop présent à l'écran à mes yeux. J'aime ce côté burlesque du film (ce slip bon sang, c'est du génie !), et je trouve que l'ensemble du film est vraiment bien contrasté entre ses scènes d'humour, d'aventure, de burlesque, de découverte, de combat; mais ce personnage est trop dans ce côté "m'as-tu vu", et sa présence à l'écran m'a plus d'une fois gêné. Là encore, la façon de ressentir sera propre à chacun, je n'en doute pas puisque, étonnement, ce sentiment de gêne face à Khan s'est estompé au fil des séances auxquelles j'ai pu assister. J'en attends beaucoup moins de lui, alors je me concentre sur autre chose. Là où Khan passe moins bien que les autres, Julith quant à elle s'impose avec brio sur grand écran et dans l'univers de DOFUS. Quel charisme, quel charme ! Ce personnage mérite à lui seul le déplacement de par son caractère, son histoire, ses ambitions. Julith correspond tout à fait au rôle qu'on lui donne, tout en étant loin d'être une simple "méchante sorcière". Ankama fait les choses en grand ! L'introduction du film se veut ouverte à toutes les tranches d'âges, nous y découvrons les personnages et l'histoire s'installe dans un rythme peut-être trop soutenu pour un début. On passe d'une cérémonie, à une boutique, à une ville, à un stade puis à cette même ville mais de nuit le tout en très peu de temps, ça va vite ! La chose ne m'a pas réellement déplue, mais j'ai ressenti toutefois une certaine hâte dans ces premières scènes. Pour dire un dernier mot sur le film DOFUS, c'est qu'on attendait depuis des années ce premier long-métrage. Autant que les créateurs ? Sans doute, oui ! Et le résultat est bluffant, une claque visuelle, auditive, scénaristique comme on en prend rarement. Et c'est Français ! L'animation a entièrement été réalisée dans le Nord, la musique enregistrée à Lille, les voix à Paris... Quelle fierté ! Encouragez ANKAMA en allant voir DOFUS, encouragez l'animation française et faites de ce film une réussite pour que l'on puisse savourer, à nouveau, l'univers sur grand écran. Cet univers, c'est le leur, c'est le notre, c'est le votre. En tout les cas, c'est ensemble que l'on pourra aider un si beau projet ! En dehors même du film, toutes les équipes gravitant autour de ce projet ont été très sollicitées et c'est tout ANKAMA qui porte avec fierté ce premier film. Je tiens à saluer la sympathie, la joie et l'implication de toutes les personnes concernées. Je pense pouvoir parler au nom de tous les joueurs, merci pour ce que vous nous apportez depuis maintenant plus de 10 ans. On se revoit très vite dans les salles, il me tarde très sincèrement de faire découvrir tout ceci à ma famille. C'est l'occasion rêvée !

Chris Tie

Suivre son activité 0 abonné Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 02/02/2016

Humour, émotion, action, ce dessin animé offre tous les ingrédients d'une belle aventure pour petits et grands ! Des graphismes réussis, avec des flashback magnifiquement illustrés par un tracé unique et travaillé plein de douceur, des dialogues qui font toujours mouche, un scénario original, une musique qui fait frissonner et nous plonge complétement dans cet univers, ce dessin animé Made in France n'a rien à envier aux géants américains et japonais. A voir absolument !!!!

Valentin S.

Suivre son activité 0 abonné Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 12/01/2016

Un film juste magnifique avec une super histoire pour grand et petit, un film qui vaut le détour avec de superbes scènes de combats. En espérant qu'il y est une suite a tout ça !

Henleyy

Suivre son activité 0 abonné Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 06/02/2016

Honnêtement, je n'attendais pas grand chose de film, étant un vrai novice de l'univers Dofus. J'ai en revanche regardé la série Wakfu (et son générique d'anthologie) que j'avais énormément apprécié, notamment pour la patte graphique d'Ankama. Et puis je suis allé voir ce film par curiosité (et étant un grand fan des productions 2D). My gosh, c'est probablement l'un des meilleurs films 2D que j'ai eu l'occasion de voir! Tout les ingrédients y sont, le film est une véritable claque. Et pour vous dire, j'étudie en cinéma d'animation, et si on est capable de défendre l'industrie 2D avec de tels films, on a effectivement rien, mais alors rien, à envier aux grosses productions des machines de guerre Disney et co. Foncez le voir, le film vaut clairement le détour et pas qu'une fois! Le truc maintenant c'est que si le film a été mis en avant, il n'a pas été assez soutenu pour autant (par la presse notamment; ont-ils vraiment vu le film? Et les cinéma? Dans le mien (Gaumont Amiens), il n'y a même pas d'affiche (!) et très peu de séances) Ce film pouvait très clairement s'imposer, et même atteindre le million sans soucis, mais atteindre 500 000 sera un exploit avec l'innondation de sorties et le manque de visibilité. Du coup, soutenez le film, partagez vos retours à vos amis, n'hésitez pas à poster une critique!

promeneravec

Suivre son activité 0 abonné Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 03/02/2016

J'ai vu le film, j'ai envie de le revoir. Sublime mise en scène, belle, raffinée, émouvante! Bravo!

nonpersomail

Suivre son activité 0 abonné Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 17/01/2016

L’impartialité n’est pas simple quand on est juge et partie. Partie par filiation émotionnelle avec Ankama, faisant que nombre de références, manières de voir le monde, provocations et dérisions du film, me sont familières pour avoir accompagnées des années de ma vie – je les comprends, je les apprécie, elles me font sourire, rire, vibrer ou monter les larmes aux yeux. Partie aussi car tout ça s’incarne dans un univers, des personnages et une action reprenant les codes de l’animation Japonaise, qui m’a elle aussi construit. Mais je continue quand même pour le plaisir. Après 24h, le bilan est que mon épouse et moi avons rigolé plusieurs fois dans le train du retour en se refaisant le film… qu’un élément s’est casé dans mes rêves de la nuit… et que j’y pense encore avec le sourire 24h plus tard. Je n’ai finalement pas le souvenir d’un film m’ayant fait rire aussi souvent, tout en me tirant les larmes des yeux… et me captivant pendant 2 heures. Dense, haletant, débridé, vibrant, et toujours juste, c’est ce qui vient à l’esprit. C’est excellent… et exceptionnel pour un coup d’essai. Bravo aux équipes d’Ankama qui ont mené à bien ce projet magnifique. Je n’y connais rien en cinéma, mais j’imagine le travail colossal pour rivaliser sans rougir avec les plus grosses productions américaines, alors même que c’est un premier long métrage, construit avec les moyens et ressources d’une PME. Bravo, vraiment bravo à tous. Alexandre

Clém H.

Suivre son activité 0 abonné Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 04/02/2016

Que d'émotion dans le film, je ne peux que recommander même pour les personnes qui ne connaisse pas se monde. Film d'une production FR alors que en France on est franchement pas en avance dans l'animation comparé au autre jeux, pourtant Ankama à pu doubler plein de sociétaire pourtant plus développer.

Gary E.

Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 12/01/2016

J'ai pu voir le film lors de l'avant première au grand Rex sur Paris Et une deuxième fois ce week-end au kinepolis de lomme Et bien j'ai adoré ce film Les dialogues sont drôles et tendancieux Le film est beau, plein de couleurs et de détails On ajoute des personnages attachants Une méchante à la limite entre le bien et le mal tout en gardant un côté badass (et une cape géniale Et on obtient un super film d'animation Et 100% français en plus Au début j'ai eu un peu peur d'être un peu trop "vieux" pour ce genre de film mais ça a été loin dztre le cas J'ai passé un excellent moment et je vous conseil vivement d'aller le voir

Les meilleurs films de tous les temps