Mon AlloCiné
    Gangs of New York
    note moyenne
    3,9
    27155 notes dont 685 critiques
    33% (226 critiques)
    35% (238 critiques)
    15% (106 critiques)
    9% (61 critiques)
    6% (38 critiques)
    2% (16 critiques)
    Votre avis sur Gangs of New York ?

    685 critiques spectateurs

    legend13
    legend13

    Suivre son activité 94 abonnés Lire ses 637 critiques

    4,5
    Publiée le 13 décembre 2010
    La première collaboration entre Dicaprio et Scorsese est une franche réussite. A noter la superbe performance de Daniel Day-Lewis. Un film à voir !!
    sparowtony
    sparowtony

    Suivre son activité 202 abonnés Lire ses 99 critiques

    4,0
    Publiée le 3 mai 2014
    Je trouve Gangs of New York impressionnant. Impressionnant de réalisme et d'audace. Car le film a une ambiance très sombre, des décors pas très beaux et des scènes d'une grande violence. Et pourtant, New York, c'était ça à l'époque, et je suis étonné qu'il y ait peu de film traitant de ce sujet. On pourrait penser à un blockbuster historique avec de nombreuses scènes d'actions, il n'en est rien. Scorsese décontenance dès le début avec une intro d'un quart d'heure qu'on est pas près d'oublier, ainsi qu'avec un rythme pendant tout le film assez lent(il y a quelques longueurs mais rien de très gênant). Bref, le film prend son temps et on comprend au fur et à mesure que Gangs of New York est une oeuvre à part. Au départ, je détestait ce film. Puis j'ai voulu le revoir, en sachant à quoi m'attendre, et je me suis plutôt bien régalé. L'histoire du film est très intéressante, mêlant une banale guerre de gangs dans un des quartiers les plus glauques de la ville(les Five points) au destin même de New York, changeant l'Amérique à tous jamais. Les décors(même si j'ai dit plus haut qu'ils étaient loin d'être beaux)sont justement réussis car réalistes et très représentatifs de l'époque. Les costumes sont d'ailleurs très réussis aussi. Le film a un casting de rêve: Léonardo DiCaprio, Daniel Day-Lewis et Cameron Diaz dans les rôles principaux, et d'autres excellents acteurs comme Brendan Gleeson, John ou Jim Broadbent dans les rôles secondaires. Tous sont parfaits, en particulier les trois principaux: mais le plus hallucinant de tous reste sans hésitation Daniel Day-Lewis, méconnaissable et surtout très effrayant(ce qui est le but). Il y est juste incroyable ! Le seul regret que j'ai concernant ce casting est le fait que les personnages secondaires soient totalement sous-exploités et c'est bien dommage avec un casting pareil. Concernant la musique, Howard Shore s'est comme à son habitude bien débrouillé: elle contribue parfaitement à l'ambiance si spéciale du film et certains thèmes restent même en tête. Mais les meilleurs musiques du film ne sont pas les siennes mais surement celle entendu au combat du début, et celle du générique du fin(composée par U2). La réalisation est sans surprise géniale de la part de Scorsese, parfois étrange(surtout dans les scènes de combats ou de foules)mais en tous cas certainement pas dénuée d'identité. Le scénario, lui, est une grande réussite dans son ensemble: les personnages évoluent très intelligemment au fil du film et on assiste à une relation très complexe entre Amsterdam et Bill le boucher(qui est d'ailleurs le personnage le plus intéressant, parfois effrayant, parfois étonnant en honneur). Tous les personnages sont en tous cas loin d'être des stéréotypes et on est captivés jusqu'à la fin, car le film recèle des rebondissements qui scotchent au fauteuil et rendent très curieux concernant le dénouement. Et cette fin est plutôt réussie même si un peu rapide et maladroite(et puis j'ai été déçu par le combat final qui n'en est en fait pas vraiment un). En résumé, Gangs of New York est un film spécial mais réussi, malgré un rythme qui peut en faire lâcher quelques uns(comme moi étant plus jeune)et une ambiance quand même loin d'être joyeuse. Ca reste un film à voir, au moins une fois, pour se faire son propre avis. Attention, âmes sensibles, s'abstenir ! 4/5.
    Mrc G
    Mrc G

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 18 critiques

    5,0
    Publiée le 24 août 2013
    Qui n'est pas passionné par la période pre et post-indépendance américaine ? Moi si ! L'histoire de ce fabuleux film commence en 1846 quand le père du héros ( Liam Neeson ), est assassiné par celui qu'on nomme le boucher. Le New-York du XIXe et ses décors sont magnifiques, le jeu d'acteur du personnage principal ( Leonardo DiCaprio) est toujours aussi parfait et le destin de ce jeune devenant le favoris du meurtrier de son père est exquis. L'approche de la période de la guerre de sécession est savoureux et ce moment si important dans l'histoire des États-Unis qu'est le XIXe nous donne envie d'y avoir vécu. Pendant presque 3 heures on vit au rythme du protagoniste et de ses sentiments tiraillés entre sa haine profonde pour le boucher et une admiration sincère le poussant à lui sauver la vie. On se délecte d'un véritable chef d'oeuvre signé par l'un des plus grands réalisateurs que l'on puisse citer, j'ai nommé Martin Scorsese.
    Chuck Carrey
    Chuck Carrey

    Suivre son activité 200 abonnés Lire ses 334 critiques

    4,5
    Publiée le 28 décembre 2013
    Le duo Scorsese / DiCaprio s'attaque cette fois-ci au New York du milieu du 19ème siècle. Et le résultat est excellent. Le travail réalisé pour refaire vivre la ville à cette époque est colossal, on s'y croirait du début à la fin tant les décors et les situations sont réalistes. Les acteurs ont également beaucoup travaillé leur rôle et ça se voit à l'écran, L. DiCaprio et D. Day-Lewis sont impressionnants. Le scénario a été écrit avec talent, on suit le devenir des personnages au fil du film jusqu'à cette fin, inéluctable.
    Marc T.
    Marc T.

    Suivre son activité 112 abonnés Lire ses 134 critiques

    4,5
    Publiée le 20 mars 2017
    Ce Gangs of New York de Scorsese est et restera un grand classique indémodable tant il est percutant, violent, et attachant. On sent que Scorsese s'est impliqué à fond dans ce morceau d'histoire new-yorkaise tant cette ville lui tient à cœur. Daniel Day-Lewis crève l'écran et tient là je pense son plus grand rôle au cinéma. Les autres acteurs ne sont pas en reste non plus, Di Caprio joue parfaitement son rôle d'homme meurtri qui doit faire bonne figure devant le diable, alias le Boucher, afin de mener son plan à exécution. Deux points négatifs tout de même : 1 - une durée un peu excessive même si l'on ne s'ennuie pas vraiment. 2 - une scène finale digne d'un épisode de Joséphine Ange Gardien ( spoiler: les amoureux - très mal incrustés dans le paysage soit dit en passant - se tiennent main dans la main et disparaissent de l'écran comme par enchantement. Ridicule ).
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 346 abonnés Lire ses 1 055 critiques

    3,5
    Publiée le 9 mars 2014
    Film qui redonna un succès critique et public à Martin Scorsese, dont la carrière était en dent de scie depuis "Casino", "Gangs of New-York" nous emmène dans les États-Unis du milieu du XIXème siècle. On y suit Valon Amsterdam, bien décidé à venger son père assassiné par Bill "le Boucher", le "boss" de New-York, lorsqu'il était jeune. Il va peu à peu se rapprocher de Bill et de son entourage. La grandiose reconstitution, les décors, le rythme ou encore l'énergie viennent compenser un scénario qui manque de subtilité, tend vers la facilité, ainsi que certaine intrigue peu passionnante (tel que la romance entre Diaz et DiCaprio) alors que d'autre aurait été plus intéressante. De même chez les acteurs, alors que Daniel Day-Lewis crève l'écran à chacune de ses apparitions et que certain second rôle sont impeccable comme John C. Reilly ou Brendan Gleeson, DiCaprio semble très mal à l'aise tout comme Diaz dans l'unique grand rôle féminin. Scorsese nous montre bien que sa cité a été construite dans la violence, quitte à le mettre en premier plan. Au final c'est un bon film, loin d'être le meilleur Scorsese, mais dont l'audace est à souligner, elle qui se fait de plus en plus rare dans le cinéma, ainsi que l'époustouflante qualité visuelle du film qui nous emmène tout droit à cette époque de manière très réaliste.
    Incertitudes
    Incertitudes

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 701 critiques

    5,0
    Publiée le 5 août 2013
    Vu à l'époque au cinéma, une nouvelle vision s'imposait 10 ans après. Et le récit n'a rien perdu de sa force. Gangs of New York est un projet que Martin Scorsese cherchait à monter depuis le début des années 70. Ce n'est que 30 ans plus tard qu'il a pu le mettre en œuvre avec un trio d'acteurs au diapason : Leonardo Di Caprio qui deviendra son nouveau De Niro, Cameron Diaz et surtout le meilleur pour la fin : le génial et trop rare Daniel Day-Lewis dans la peau de Bill le Boucher. Il est facile de comprendre l'intérêt que pouvait avoir Scorsese pour cette histoire : le conflit entre américains de souche (menés par Bill le boucher) et les immigrés irlandais (menés par le père Vallon) font écho à sa propre histoire lui le fils d'immigrés italiens né à New-York. New-York où se passe le film. Rien que le début du film est magistral. On voit le clan des Lapins-Morts se préparer à la bataille et sortir sous terre puis la bataille proprement dite montée comme un clip. Et on part pour 2h40 de film où l'histoire de cette ville s'écrit dans la boue, les larmes et le sang. Tellement captivant, tellement fluide dans sa narration et ses mouvements de caméra (le plan séquence du débarquement des migrants, leurs inscriptions pour la guerre de Sécession et leur embarquement dans un navire de l'armée, énorme !) que le film aurait pu durer le double sans ennuyer. Du grand, du très grand Scorsese.
    yohanaltec
    yohanaltec

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 333 critiques

    4,5
    Publiée le 21 septembre 2013
    Un chef d'oeuvre made in Martin Scorsese, dans un pays en guerre et avec une histoire absolument phénoménal avec aussi une violence qui donne beaucoup d’esthétique au film.
    HawkMan
    HawkMan

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 23 critiques

    3,5
    Publiée le 6 février 2017
    Il est dommage de ne noter ce film qu'avec une note si moyenne mais malheureusement, cela ne vaut guère plus. La durée du film est un gros souci pour la qualité car on décroche assez vite de l'histoire. Par contre, rien à redire sur la mise en scène, notamment la retranscription de New York des années 1850... fabuleux et encore moins des acteurs, tous excellent, avec en tête évidemment l'incroyable Daniel Day-Lewis. Quel dommage de le voir si peu devant notre écran. On peut néanmoins apprécier d'apprendre un pan de l'histoire américaine à travers cette histoire de lutte de gang de rue sous fond de vengeance. Bref : du bon Scorsese avec une chanson de fin magnifique de U2... histoire d'Irlandais oblige !
    Le Loubar
    Le Loubar

    Suivre son activité 23 abonnés

    3,5
    Publiée le 2 juin 2018
    Une fresque historique très bien reconstituée et un film très efficace. Gangs of New York, réalisé par Martin Scorsese (Les Affranchis, Les Infiltrés, Shutter Island, Le Loup de Wall Street) se passe à New York en 1964 et raconte l'histoire d'Amsterdam Vallon, émigrant irlandais, qui veut ramener au goût du jour le gang des Dead Rabbits et démanteler celui des Native Americans qui règne en maître sur la ville en tuant Bill "le Boucher", leader du gang et meurtrier de son père. Le point le plus intéressant dans ce film selon moi est le mélange entre désir de vengeance et fascination pour son adversaire que ressent Amsterdam ; spoiler: il deviendra son véritable bras droit et lui sauvera même la vie à un moment . La romance avec Jenny, la pickpocket, est plutôt bien amenée et est intéressante à suivre ; on regrettera toutefois que les interactions entre ces trois personnages n'aient pas été plus développées. spoiler: De plus, le film fait énormément grimper la tension autour de l'affrontement entre Bill et Vallon alors qu'au final ce duel se révèle être assez court, dommage . On pourrait aussi reprocher au film quelques longueurs (il dure 2h50). Mais ce ne sont que des broutilles, et honnêtement le scénario du film est très plaisant à suivre et vraiment pas ennuyeux. Les décors et les costumes sont vraiment très immersifs, et l'ambiance violente est présente à chaque instant spoiler: (la scène du pillage pendant l'incendie, et la superbe scène d'ouverture !) . Au niveau du casting, Leonardo DiCaprio est très convaincant dans son rôle d'Amsterdam et Cameron Diaz est vraiment charmante dans le rôle de Jenny Everdeane, mais c'est bien Daniel Day-Lewis qui leur vole la vedette en livrant une composition juste géniale, son personnage étant à la fois sadique, terrifiant, puissant, calculateur et meneur. Un véritable méchant. Pour les amateurs de films noirs, sombres et épiques, mais aussi de rivalité partagée entre vengeance et admiration, et d’œuvres retraçant avec brio certains évènements de la Guerre de Sécession.
    Attigus R. Rosh
    Attigus R. Rosh

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 78 critiques

    4,5
    Publiée le 19 octobre 2016
    Gangs of New York est un excellent film (comme toujours) réalisé par Martin Scorsese. L'histoire est superbement écrite et rend une simple de vengeance fascinante. Les personnages sont captivants, surtout celui de Bill le Boucher. Les acteurs sont excellents. Leonardo DiCaprio est très bon dans le rôle du jeune premier. Mais c'est Daniel Day-Lewis qui est impressionnant dans ce film. Il est tellement charismatique en antagoniste que chacune de ses scènes est mémorable. Cameron Diaz est un peu faible (en même il était difficile pour elle de s'imposer face à ces deux monstres du cinéma). À noter également de très bons acteurs dans des seconds rôles (Brendan Gleeson, John C. Reilly et surtout Liam Neeson). Les scènes de combat sont magistrales, surtout le combat final. On ne s'ennuie pas du tout. Encore une claque de Martin Scorsese !
    maximemaxf
    maximemaxf

    Suivre son activité 282 abonnés Lire ses 160 critiques

    4,0
    Publiée le 24 mars 2014
    Cinquième film de Martin Scorsese que je regarde, et probablement un des films les plus compliqués et dur à suivre puisque ce film est entre fiction et réel. Il traite de la guerre de sécession, de politique qui est un sujet assez complexe, de la naissance de l'indépendance en Amérique et d'une histoire de vengeance pas vraiment originale mais pimenté avec une histoire d'amour naissante entre le personnage principal, Amsterdam Vallon joué de maître par Léonardo Dicaprio, qui m'épate encore une fois, et la pickpocket Jenny Everdeane, une jolie voleuse indépendante jouée par la jolie Cameron Diaz. En fait, il faut comprendre que ce film traite de deux histoire en parallèle : l'une avec les acteurs principaux et les protagonistes principaux de l'histoire, et de l'autre la guerre de sécession qui entraîne une crise grave à New-York notamment avec le mouvement des Draft Riots, émeute de la circonscription de Lincoln pour ceux qui ont du mal avec l'anglais spoiler: et qui expliquent aussi les agressions des domestiques noirs durant le film comme celui qui était dans le clan du gang des Dead Rabbits . Développer deux histoires dans un même film est une idée passionnante, mais personnellement je me suis senti perdu par moment, j'ais pensé dans un premier temps qu'on était dans un drame humain ou le personnage principal s'interrogeait sur son désir de vengeance qui était remis en question par son amour naissant pour une pauvre pickpocket et l'autre facette du boucher de son père, mais après vient se mêler l'histoire de la politique américaine de l'époque avec la guerre de sécession et la révolte New-Yorkaise en parallèle qui finit par croiser l'intrigue principal, franchement c'était ingénieux mais le résultat ne satisfait pas totalement et c'est dommage, je m'attendais un peu plus de suspens quand à la tournure finale. Sinon pour parler du film en lui même : les décors respectent très bien le contexte historique et en plus sont très beaux, les acteurs sont tous très bon surtout Dicaprio, Diaz et Day-Lewis, les principaux personnages du film, l'histoire est très complexe mais assez enrichissante, superbe réalisation digne du maestro Martin Scorsese. L'idée de faire du personnage principal le proche de celui dont il veut se venger me plait beaucoup, il apprend à le connaître et a une autre vision du grand méchant du film "Bill le boucher" qui n'est pas pour autant un personnage qu'on peut aimer, il est raciste, pro-américain mais il a du respect pour le père du héros du film et il a une morale, après chacun pense de lui ce qu'il veut. Ce n'est pas mon film préféré de Scorsese, mais je ne regrette pas, il valait la peine d'être vu.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 562 abonnés Lire ses 4 294 critiques

    4,0
    Publiée le 2 mai 2011
    Après un tournage épique et un montage chaotique(le producteur Harvey Weinstein faisant tout par avoir la main mise),"Gangs of new York"(2002)se présentait enfin,comme une oeuvre rageuse,fiévreuse,d'une violence radicale.Pas de doute,Martin Scorsese a stylisé à l'excès son film-fleuve sur les affrontements inter-communautaires du New York grouillant de 1863.Le sang coule à flots et les haches tranchent.Le souffle épique l'emporte lors d'affrontement homériques entre Natifs et immigrés irlandais,comportant des milliers de figurants.Daniel Day-Lewis en Bill le Boucher hypnotise l'écran.Moustache frétillante,oeil de verre,démarche claudiquante et prédilection pour le sadisme.Il est absolument génial.Leonardo Di Caprio,alors dans sa 1ère collaboration avec Marty,était encore un peu tendre pour lui donner la réplique,mais transmettait bien le désir de vengeance d'Amsterdam Vallon,en même temps que sa fascination pour le Boucher.Cameron Diaz est une charmante pick-pocket,bien que mise au second plan.Scorsese a du mal à mêler harmonieusement l'intime et le général,le bain de sang de Five Points avec les douleurs d'une nation naissante alors en pleine guerre de Sécession.Reste qu'en dépit de ses imperfections,il s'agit d'un grand film,aux images pénétrantes et à la tension singulière.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 16 mars 2015
    Un Film Magistral. Le Réalisateur Martin Scorcesse livre un Fresque Historique a la fois Ébouriffante,Violente et Spectaculaire qui vous prendra jus qu aux tripes pendant trois heures.Grace a une Scène D'Ouverture qui une montre une Bataille a la fois Sanglante et Épique qui nous met directement dans le bain avec un conflit qui oppose deux clans Rivaux a travers une Amérique troublante se déroulant au 19eme Siècle a travers une reconstitution sublime de l'époque grâce a ses somptueux Décors et Costumes.Ensuite la BO est impériale avec notamment une belle composition de Howard Shore qui accompagne une Réalisation tout simplement Brillante en passant par un Scénario Passionnant et Dense au cours duquel on ne s'ennuie pas une minute avec notamment des moments ou la Tension est omniprésent et qui n'oublie pas pour autant son lot d'Affrontements Monumentales.Enfin le Casting est Prestigieux avec en tète un trio d'acteurs au sommet composer de Léonardo Dicaprio qui livre une belle performance dans la peau d'un immigré en quête de vengeance face au charismatique Daniel Day Lewis qui prête ses trais au Terrifiant et Sanguinaire Bill Le Boucher, sans oublier la ravissante Cameron Diaz qui incarne une Pickpocket pleine de charme accompagnée de Seconds Rôles au top tels que Brendan Gleeson,Liam Neeson et Jim Broadbent pour combler le tout.Au Final,Gangs Of New York est un trés grand moment de cinéma a mettre au rang des meilleurs films de Gangsters tout en faisant partie des longs métrages les plus marquants des années 2000 dont il est impérative de découvrir cette perle cinématographique signée par un metteur en scène de génie qu'est le réalisateur Martin Scorcesse
    mr. edward
    mr. edward

    Suivre son activité 128 abonnés Lire ses 491 critiques

    5,0
    Publiée le 2 septembre 2010
    Ce film est tout simplement grandiose, un putain chef d'œuvre à l'état pur réalisé par MONSIEUR Martin Scorsese. Daniel Day-Lewis est tout simplement MONUMENTAL.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top