Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Star Wars : Episode III - La Revanche des Sith
note moyenne
4,2
58180 notes dont 3156 critiques
58% (1829 critiques)
23% (725 critiques)
4% (133 critiques)
7% (210 critiques)
4% (133 critiques)
4% (126 critiques)
Votre avis sur Star Wars : Episode III - La Revanche des Sith ?

3156 critiques spectateurs

ManoCornuta
ManoCornuta

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 1 761 critiques

5,0
Publiée le 27/02/2016
S'il suffisait d'un mot pour résumer ce volet, ce serait "époustouflant". Tant dans l'intensité dramatique que dans des séquences d'action décoiffantes, Lucas passe la surmultipliée et atteint le parfait sommet pour conclure cette Prélogie si décriée par certains et pourtant loin d'être honteuse. Contrairement aux deux épisodes qui l'ont précédé, les comédiens semblent cette fois bien plus à leur affaire et pleinement dans leur rôle. En dépit de la noirceur et de la dramaturgie, Lucas parvient à réaliser la jonction quasi-parfaite avec la Trilogie Originelle, son film regorge de plans travaillés de toute beauté, et l'on reste par moments ébahi par une telle vista que l'on croyait égarée dans les années 80. Magistral.
Arnaud R
Arnaud R

Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 631 critiques

4,0
Publiée le 26/02/2016
Une très belle transition entre les 2 sagas avec une puissance émotionnelle rarement atteinte et un spectacle de très haute intensité malgré des défauts évidents de scénario et d'acteur dans le cas d'Hayden Christensen.
ghislain70
ghislain70

Suivre son activité Lire ses 3 critiques

5,0
Publiée le 23/02/2016
Lucas achève la prélogie avec un film d'une profondeur incroyable, un pur chef-d’œuvre. Les acteurs sont au sommet, à commencer par Hayden Christensen qui nous offre unspoiler: Anakin tourmenté, et Ian McDiarmid qui joue parfaitement Palpatine : un casting de rêve !!! Le scénario aussi est parfait, spoiler: la façon dont Anakin bascule est excellemment amenée, il y a juste la bonne dose de batailles spatiale et de combats de sabre laser (à mon goût, je ne serais pas étonné que certains les trouvent trop nombreuses) , entrecoupés de scènes de pause durant lesquelles ont découvre un peu plus la vie sur Coruscant, par de magnifique plans de cette dernière, de l'appartementspoiler: d'Anakin et Padmé. On découvre de nouvelles planètes, toutes différentes, aux populations également différentes et bien adaptée, avec une flore et une faune typiques et variées, en somme des planètes qui apportent toutes quelque chose à l'univers (pas comme les planètes peu fouillées du "faux" STAR WARS 7). Les combats au sabre laser sont orchestrés de manière incroyable. Ils sont inégalable, tout y est très impressionnant sans que l'on ait l'impression que c'est exagéré. Certaines scènes sont dignes d'entrer dans les annales des scènes mythiques :spoiler: le moment où Anakin bascule,l'arrestation de Palpatine, l'Ordre 66, les différentes morts des Jedis, le combat final entre Obi-Wan et Anakin, et enfin la "création" de Dark Vador, et avant tout la Marche sur le temple jedi, portée par un John Williams au sommet de son art et qui crée ici un thème au moins aussi beau que la Marche Impériale. C'est donc un chef-d’œuvre incontournable de la science-fiction. Lucas emmène au sommet du dramatique sa célèbre saga, et signe la plus belle fin qu'il était possible de réaliser !!!
Thiébault N
Thiébault N

Suivre son activité Lire ses 23 critiques

4,5
Publiée le 19/02/2016
Alors là ! C'est du Grand spectacle !!! L'épisode 3 est enfin digne des épisodes des années 80. On peut oublier les 2 autres films plutôt fades... Ici l'ambiance est fantastique: décors, musiques, bruitages sont encore meilleurs ! Les scènes d'action sont extra, on voit enfin des combats intéressants. (Personnellement j'ai adoré le général Grievous ! S'il n'avait pas eu sa pneumonie, il aurait gagné tous ses combats, lol !!!!!) Le dénouement du film dans une ambiance noire à souhait est un vrai régal. Seul point faible, l'ombre de Disney qui plane et nous amène encore ici un peu trop de sentimentalisme... Encore BRAVO !
Shawn777
Shawn777

Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 1 463 critiques

3,5
Publiée le 18/02/2016
Ce troisième opus de la prélogie "Star Wars" toujours réalisé par Georges Lucas est aussi bien fait que le deuxième qui était déjà bon. Cette fois, on est plongé au cœur d'un conflit opposant le Chancelier Palpatine et le Conseil Jedi, le Conseil se méfiant grandement du Chancelier et ce qui met Anakin dans une position difficile car il ne sais plus quelle voie suivre. Cet épisode est très important et c'est sûrement même le plus important de toute la saga car c'est un épisode tournant dans l'histoire de "Star Wars", c'est ici que l'on va découvrir comment Anakin passe du Côté Obscur pour devenir le célèbre Seigneur Sith Dark Vador et aussi là où on voit la naissance de Luke et de sa sœur Leïa spoiler: et en même temps la mort de leur mère, Padmé. Nous n'avons pas tellement de nouveauté du coté des personnages principaux mis à part évidemment Anakin et le fait que l'on découvre que spoiler: Palpatine n'est autre que Dark Sidious mais ce n'est pas non plus un mal car on arrive maintenant à mieux les cernés. Du coté des effets spéciaux, le numérique est encore énormément présent et il est encore une fois ici plutôt bien géré même il y a encore quelques petits défauts et du coté des acteurs, pas de nouveauté non plus, ils interprètent encore une fois très bien leur rôle surtout Hayden Christensen qui est très convainquant. "Star Wars : Épisode III - La Revanche des Sith" est donc un bon film qui termine une prélogie plutôt pas mal faite même si je préfère largement les épisodes IV, V et VI.
Meliiiimelou
Meliiiimelou

Suivre son activité Lire ses 7 critiques

4,5
Publiée le 01/02/2016
Les épisodes 1 et 2 m'ont un peu moins emballé. Le rythme est lent et un peu ennuyeux et putain ce Jar-Jar, j'avais tellement envie de le tuer. Pourquoi avoir créer ce personnage ? Il est tellement chiant. Bref, malgré le côté médiocre des deux premiers épisodes, le troisième est excellant. Riche en émotion. Et bien evidement les musiques de John Williams sont magnifique. Le troisième film est vraiment le meilleur des trois.
Mary J.
Mary J.

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 11 critiques

5,0
Publiée le 01/02/2016
Je n'ai pas de mots. C'est un chef d'œuvre. Dedans à 100%. Hayden Christensen est parfait en Anakin ! Il joue tellement bien sa transition de "jeune et gentil padawan" à "dark Vador" ! Son histoire avec Padmé ne rentre pas dans le cliché gnan gnan c'est une belle histoire bien menée du début à la fin.
nicothrash60
nicothrash60

Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 1 736 critiques

4,5
Publiée le 27/01/2016
Epilogue de la prélogie, cet épisode III surclasse ses deux prédécesseurs dans tous les domaines et se place même dans les tous meilleurs de la saga par la même occasion. La fastidieuse mise en place politique de cette prélogie et notamment de l'épisode II arrive à son terme et lâche enfin tous ses secrets, tenants et aboutissants s'éclaircissent et deviennent même limpides en s'entrechoquant avec pertes et fracas. L'intrigue devient donc véritablement palpitante et alors que les destins se dessinent plus clairement, on assiste à de nombreux affrontements, intergalactiques, aux sabres ou sous forme de poursuites haletantes sur différentes planètes, tous plus réussis les uns que les autres. La réalisation est au diapason avec une bien meilleure utilisation des effets spéciaux et la mise en scène est un modèle du genre, elle allie le dynamisme à sa trame dramatique et les révélations (qui n'en sont plus vraiment) sont amenées de façon magistrale. La B.O. est toujours fantastique, chaque début des thèmes mythiques fait lever les poils et c'est un véritable plaisir de (re)découvrir les liens excellemment mis en avant entre cette prélogie et la trilogie culte, notamment l'épisode IV. C'est franchement un régal du début à la fin, les ténèbres prennent place dans un climat beaucoup plus sombre qu'à l'accoutumée mais il ne faut pas oublier qu'on le doit beaucoup à la prestation impeccable de Hayden Cristensen qui prend enfin la mesure de son personnage, son évolution est sidérante et son excellente interprétation donne toute la profondeur nécessaire au futur Darth Vader. On frôle ici la perfection, quelle scène de fin ! Une vraie régalade qui en posant les bases de l'épisode IV réalise la parfaite transition entre cette prélogie et la mythique trilogie. Magnifique tout simplement.
SumiOriana
SumiOriana

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 118 critiques

4,0
Publiée le 26/01/2016
Star Wars Episode III : La Revanche des Sith, l'ultime opus de la prélogie. Sorti en 2005, il fut l'épisode tant attendu mettant en scène le passage d'Anakin Skywalker du côté obscur de la force. Mes attentes concernant ce film étaient très grandes, et il y avait tout de même de quoi, voir la naissance de l'un des plus grand méchant de l'histoire cinéma après toutes les questions que l'on pouvait se poser en ayant vu les précédents épisodes, c'était très palpitant. Mon ressentis concernant ce film a évolué au fil du temps. En sortant du cinéma en 2005 je criais Ô chef d'œuvre, pour d'ailleurs avoir été le voir à cinq reprises, mais aujourd'hui je me contenterai de dire raisonnablement que "La Revanche des Sith" n'est pas un chef d'œuvre mais qu'il est un très bon film. George Lucas nous signe donc ici le dernier chapitre de la prélogie, le chainon manquant reliant cette dernière à la trilogie originale, et globalement j'ai envie de dire que c'est une réussite. Le scénario de cet épisode III est bon, rempli de fait trépident et épique comme nous pouvions nous y attendre. Côté mise en scène, il y a quand même des choses à dire. J'ai pu constater que George Lucas avait d'avantage soigné sa mise en scène pour ce film du point de vue des plans, en essayant de proposer des plans plus travaillés, même si le tout reste assez fixe, on peut tout de même ressentir une légère évolution qui donne une certaine énergie à cet épisode III. En ce qui concerne la mise en scène des personnages, je trouve que "La Revanche des Sith" est l'épisode le moins gâté en terme de dialogue. En effet les dialogues de certaines scènes sont plats, sans aucun intérêt voir même gnangnan. George Lucas a confirmé lui-même que les dialogues n'étaient pas son fort et il avait foutrement raison. Toujours en rapport aux personnages, j'avoue avoir du mal à comprendre la présence du Général Grievous dans ce film. Ce mi-droïde mi-organique, chef de l'armée droïde, qui manie le sabre laser sans maîtriser les pouvoirs de la force n'a aucun background, à part que le comte Dooku lui a appris à se servir du sabre, on ignore d'où il débarque et pourquoi il est comme ça. Bien que je pense que la réponse se trouve dans les œuvres de l'ancien univers étendu, il n'aurait pas été du luxe de glisser ne serait-ce qu'une petite indication. D'ailleurs, je trouve ça un peu bête qu'Obi-Wan se fatigue à vouloir l'affronter au sabre alors qu'en se servant uniquement de la force, Grievous se serait fait totalement démonter et ça depuis longtemps, même remarque pour les événements se déroulant dans la série The Clone Wars. Mais bon, ça fait joli à voir tous ces sabres laser... La voilà surement l'explication de sa présence. Mais question protagoniste, passons à celui qui nous intéresse réellement à savoir Anakin. Je trouve que Lucas s'est plutôt appliqué en ce qui concerne son passage vers le côté obscur, en un sens il aurait été impardonnable qu'il se foire là-dessus. Nous pouvons bien observé que le personnage est torturé, partagé entre ses désirs intimes et la voie de la justice, sur ce plan c'est très bien retranscrit à l'écran. Cela dit un petit bémol, je trouve à titre personnel qu'Anakin se soumet un peu trop facilement à l'empereur. Le fait qu'il devienne si méchant soudainement donne un rendu moyennement crédible, car je pense qu'en toute logique, un Jedi qui vient de passer du côté obscur reste fragile et continue au moins pendant un temps à être tenté par la lumière, tandis que lui pas du tout et a aucun moment il ne se remet en question une fois nommé Dark Vador. Sur ce point je trouve que Lucas a manqué quelque peu de subtilité. J'aimerai beaucoup pouvoir parlé des autres personnages en détail car il y a des masses de choses à dire mais je ne veux pas faire un exposé. Passons à la mise en scène des phases d'action, et en premier lieu la bataille spatiale au-dessus de Coruscant qui est tout bonnement hallucinante! C'est réellement une première dans la saga où on voit deux clans se foutre sur la gueule à ce point là dans l'espace, ça explose et ça tire dans tout les sens, il y a des vaisseaux de partout et le tout avec la planète Coruscant en décor de fond, c'est jouissif! Le scénario du cet épisode III comprends beaucoup de batailles différentes mais toutes ne sont pas forcément bien montrées à l'écran, ce qu'il faut retenir c'est que globalement ça envoi du lourd. Pour ce qui est des combats au sabre laser, chose n'étant pas coutume, c'est très impressionnant. Mais je dois avouer avoir été un peu déçu pour le combat entre Mace Windu et Dark Sidious qui manque cruellement de punch, alors que maître Windu est censé être le maître d'arme, le plus grand expert en combat au sabre laser de tout le temple Jedi. La raison est peut être que les deux acteurs n'ont plus 20 ans et qu'il était certainement compliqué de leur faire faire de grosses acrobaties, bien que Dark Sidious soit également représenté en CGI lors de cette scène. En revanche, les combat Yoda/Sidious et Anakin/Obi-Wan sont à couper le souffle. Pour la partie musicale, c'est très bon, John Williams nous offre une bande originale magnifique qui s'accorde toujours aussi bien avec cet univers fantastique. Visuellement, les images de synthèse... Oula, les images de synthèse... le point que me fâche. Tout à fait personnellement, je trouve qu'il y a beaucoup beaucoup trop de CGI dans ce film. Très peu de décor naturel, très peu de costume, pratiquement aucune maquette et pratiquement aucun animatronique, mais où est le charme?!! De plus que je trouve que cet épisode III souffre du même problème d'incrustation que son prédécesseur "L'attaque des Clones", des effets spéciaux et trucages qui rendent vraiment faux, la palme revient tout de même au moment ou, au début du film, Dooku fait s'écrouler une plateforme sur Obi-Wan qui est à terre, mais qu'est ce que c'est mal fait!!!! Néanmoins je me dois d'admettre que Yoda est vraiment bien fait, il pète la classe en long en large et en travers. Pour ce qui est des acteurs, j'ai été agréablement surpris de voir qu'Hayden Christensen avait fait des progrès pour cet épisode et qu'il a du réellement travailler sur son personnage, dans un sens c'était le moment ou jamais. Pour Ewan McGregor, je pense qu'il n'est pas nécessaire d'en parler, il est excellent. Même le jeu de Natalie Portman semble plus juste que dans l'épisode II. Pour conclure, Star Wars Episode III : La Revanche des Sith parvient à boucler la boucle d'une façon tout à fait honorable. Rien qu'en terme de rendu à l'écran on ressent que George Lucas avait vraiment à cœur de réaliser le meilleur film possible, c'est tout à fait louable même si pour ma part ma préférence reste pour "La Menace Fantôme" dans cette prélogie. Cet épisode est un feux d'artifice d'action et d'effet spéciaux.
jego j.
jego j.

Suivre son activité Lire ses 11 critiques

4,0
Publiée le 21/01/2016
Ma critique ne sera pas longue car elle n'a pas besoin de l'être. Je pense qu'un film doit être critiquer selon le plaisir et les émotions ressenties par le spectateur. La critique est toujours subjective, car il n'existe pas d'être humain objectif. Bien, pour commencer, j'ai toujours aimé la Revanche des Siths. Plus jeune, je n'ai jamais fais attention aux nombreux défauts du film, et bien qu'aujourd'hui je les remarque, il y a peut-être une forme de nostalgie qui influence mon opinion. Les dialogues sont pour la plupart très simplistes voire inutiles, le jeu d'Hayden Christensen, surjouant dans le précédent volet, est particulièrement fade. Et j'en passe. Mais ceux qui critiquent la prélogie sur ces points, êtes-vous certain d'avoir bien vu la trilogie ? Les dialogues de cette dernière sont aussi assez niais (excepté Solo et Vador, et encore.), on reproche le jeu d'acteur de la prélogie. Mais excusez-moi, Mark Hamill et Alec Guinness sont pour moi particulièrement mauvais dans ces films. Je n'arrive jamais à prendre au sérieux Obi-Wan qui est pour moi tout bonnement ridicule dans la trilogie originale, et Luke passe du sur-jeu à la fadeur. Je me demande parfois si les Skywalker ne sont pas, en fait, des personnages à la fois impassible et soudain hyper émotifs. Bref, je m'égare. J'aime Star Wars dans son ensemble, malgré les défauts de chaque film, et la revanche des siths est pour moi le meilleur volet.
Angelo R
Angelo R

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 11 critiques

5,0
Publiée le 14/01/2016
Un excellent Star Wars, juste juste derrière la TO. Anakin, l'élu sombre dans le côté obscur pour devenir Dark Vador, et le chancelier Palpatine devient l'empereur. Des scènes de vaisseaux impressionnantes, des combats aux sabre nombreux et époustouflants, le dernier entre Anakin et Obi Wan, L'empereur et Yoda dans un duel au sénat, Anakin et Obi Wan vs Dooku, Obi Wan vs Grievious... Une bande son à donner les frissons. Je vois même pas pourquoi j'enleverai une demi-étoile. Je vais mettre 5* va. "Impressionnant !... Très impressionnant !!"
Emmanuel D.
Emmanuel D.

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 676 critiques

4,0
Publiée le 14/01/2016
Dernier volet de la prélogie, La revanche des Sith fait preuve d'une réalisation impressionnante et assume pleinement son fort côté action en annonçant dès le début la guerre entre la République et les Sith. Le lien avec le précédent film se veut très direct alors qu'Obi-Wan et Anakin devenu jeune adulte foncent dans leurs vaisseaux à travers les tirs ennemis vers la station du comte Dooku, où le chancelier Palpatine est retenu prisonnier. Si Anakin est toujours du côté des Jedis, son esprit se pervertit petit à petit par les belles paroles de Dark Sidious sur le côté obscur de la force qui permettrait de créer la vie et d'empêcher la mort, Anakin craignant spoiler: que sa bien-aimée meure en mettant leur enfant au monde comme il le voit dans ses cauchemars. Si le doute pouvait encore planer, on comprend alors bel et bien que Palpatine spoiler: se cachait depuis le début derrière tout ça afin de renverser la République et les Jedis. Si Padmé est beaucoup moins présente, les passages la concernant ne manquent pas d'importance et son lien avec Anakin reste une composante fondamentale du scénario. Hayden Christensen arbore un charisme bien plus intense qu'auparavant et sa puissance se ressent largement lors des combats. Ne sachant quelle conduite tenir entre le conseil des maîtres Jedis qui lui demandent de surveiller Palpatine spoiler: et ce dernier qui veut en faire son nouvel apprenti après Dark Maul et le comte Dooku, Anakin devient de plus en plus incontrôlable spoiler: et va jusqu'à sauver son futur maître d'une mort certaine alors que Mace Windu le défigure en lui renvoyant ses éclairs. Palpatine arbore alors le visage monstrueux que nous lui connaissons et nomme son nouveau disciple Dark Vador ; son visage reste cependant toujours aussi cliché que dans Le retour du Jedi malgré une face vraiment effrayante lorsqu'il est à deux doigts de mourir. A partir de ce moment là, Anakin est englouti par le cspoiler: ôté obscur et va aller tuer un à un les séparatistes et sera à l'origine de la mort de tous les enfants Jedis ; il reste assez dommage que l'accent n'ait pas davantage été mis sur la cruauté et la perte de contrôle du personnage. Sa capuche, ses yeux jaunes brillants et son regard puissant le rendent cependant bien plus charismatique. Obi-Wan gagne également en charisme en affrontant le robot général ennemi muni de quatre sabres, ainsi que son ancien disciple dans un combat final d'anthologie en parallèle de celui opposant Dark Sidious à Yoda, toujours aussi impressionnant dans sa maîtrise de la force. Les personnages secondaires font toujours leur petit effet (R2D2 arrive même à surprendre des robots ennemis grâce à une attaque secrète) et on voit même Chewbacca et ses confrères durant quelques minutes. Natalie Portman fait une fois de plus preuve de talent dans son rôle et si on pouvait s'attendre spoiler: à ce qu'elle soit tuée par l'ennemi, c'est Anakin lui-même qui commence à l'achever en bloquant sa respiration, pensant qu'elle a volontairement emmené Obi-Wan avec elle. Si on peut reprocher au film d'avoir une réalisation très classique et un certain manque d'originalité dans le passage du côté obscur d'Anakin, la qualité des affrontements et les retournements de situation prennent largement le dessus. Le combat final est impressionnant entre environnement incandescent et musique dantesque, on peut rester surpris de voirspoiler: Anakin perdre tant il semblait maîtriser l'affrontement. Le tranchage de sa deuxième main et de ses deux jambes le mettent définitivement à terre et et on peut voir son visage se faire ravager par les flammes avant que son maître ne le sauve. La boucle est alors bouclée alors que des prothèses et le costume de Dark Vador lui sont octroyés spoiler: avant qu'il ne détruise tout ce qu'il y a autour de lui, fou de rage que Padmé n'ait pas survécu. On voit alors naître les jumeaux puis Obi-Wan emmener Luke sur Tatooine, dans une fin très partiellement heureuse étant donné les lourds dégâts de la guerrespoiler: ayant décimé presque tous les Jedis. Pour ce dernier volet de la prélogie, Georges Lucas frappe très fort avec un scénario d'anthologie marquant à jamais la série. Le meilleur pour ma part !
DARK AVENDOR
DARK AVENDOR

Suivre son activité Lire ses 5 critiques

5,0
Publiée le 10/01/2016
Tres bien mais combat un peu ennuyen a la fin,mais ne promettait pas forcément de suite,et assez bien au niveau des détails et les arriere-plan aussi
OrLebSca 21
OrLebSca 21

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 97 critiques

4,0
Publiée le 10/01/2016
C'est un peu à contre coeur que je mets 4 étoiles à cet épisode ultime de la saga qui boucle la boucle, et qui par ailleurs, est certainement le plus abouti des 6. En effet, si l'écriture reste géniale et nous permet d'être spectateurs d'une histoire follement passionnante qu'est celle de Star Wars, et, entre autres, celle de la montée en puissance du plus grand méchant de l'histoire du cinéma, la réalisation est à mon gout, pour une licence d'une telle envergure, bâclée ou du moins elle ne se foule pas, ne serait-ce que dans la mise en scène. Je m'explique, ce qui pêche lourdement dans cet épisode, et probablement dans les autres, ce sont les nombreuses scènes de dialogue assez creuses, se reposant sur des alternances consécutives de champ/contre-champ avec des personnages statiques (un peu comme de mauvaises cinématiques de jeux de ps1...) sans qu'il n'y ait de réelle évolution spatiale dans le décor, si ce n'est - tout au plus - lorsque que deux protagonistes discutent en marchant, ni d'interactions particulière avec quelque élément, et ce rendant donc l'atmosphère assez artificielle, plate, et non immersive. Quelques petits détails, que certaines estimeront annecdotiques certes, m'agacent également comme par exemple le cri Wilhelm d'un stormtrooper (son qui, une fois archivé cérébralement, est agaçant je vous assure, qu'il soit un clin d'oeil rétro ou pas), le corps d'obiwan assommé qui bouge très bizarrement lorsque le compte Doku fait basculer sur lui un morceau de tôle (d'ailleurs je trouve ça un peu limite le coup du super jedi qui tombe dans les vappes parce qu'il est seulement projeté contre un mur...), les écrans des droïdes et ceux sur Mustafar qui montrent une image bicolore (orange-vert) donnent un aspect peu futuriste aux technologies, les humours limite des droïdes qui perdent leur crédibilité (coup de pied sur r2d2, ou le "de rien" d'un droïde qui donne un sabre à Grievous), le crie de tarzan d'un Chewie - sensé être drôle, ok, mais dans un contexte proche de l'ordre 66 dramatique je pense que c'était évitable; bref un petit amas de détails déplaisants à mon égard car ils font perdre du sérieux au film (qui du coup, je le conçois, amasse par conséquent davantage d'approbation du public jeune et famillial...). Si dans sa forme, les trois quarts du film ne m'ont donc pas pleinement convaincu, ce troisième épisode se rattrape largement par le charisme des personnages principaux : je trouve Hayden Christensen presque parfait dans le rôle d'un adulescent fragile et déchiré par ses émotions (contrairement à ceux qui le qualifient de "pleurnichard") dont le rôle est plutôt bien écrit et complexifiant le personnage de Dark Vador, le rendant plus humain, Ewan Mcgregor en dépit de son jeune age pendant le tournage (33 ans) paraît très bien en maître et incarne la sagesse de manière parfaitement crédible, ainsi que le personnage de Grevious, ancien Kaleesh robotisé et optimisé devenu quasi fétichiste des sabres lasers (et son thème associé qui est assez satisfaisant à mes oreilles) qui m'a donné envie d'en savoir plus sur son histoire, celui du manipulateur Papatine alias Dark Sidious qui a tué (très probablement) son maître Dark Plagueis (ce dernier étant seulement évoqué), Mace Windu (qui dit qu'il est mort d'ailleurs ? sa force légendaire n'aurait-elle pas pu l'épargner de la chute ?), et Yoda, qui à eux tous sucistent l'envie de découvrir l'univers étendu et fascinant de Star Wars. Enfin, la part belles aux musiques de John Williams sans qui Star Wars ne serait probablement pas le mythe qu'il est aujourd'hui, qui signe ici quelques superbes thèmes, particulièrement ceux présents pendant le duel légendaire entre Anakin et Obi-Wan. Pour terminer, j'ose dire que ce qui me marque "seulement" c'est ce combat final, certes spectaculaire, mais qui conditionne quasi à lui seul la note élevée que j'attribue à ce film, pour le côté visuel, ainsi que la courte scène de l'ordre 66 qui en quelques minutes fait accuser un bouleversement terrible au spectateur, tout en étant conscient que l'intérêt réel du film réside surtout dans son histoire. Bref, je confirme qu'il s'agit là probablement de l'épisode le plus abouti qui satisfait notre désir malsain d'enfin savoir comment Vador est devenu Dark, qui avait l'écriture pour devenir un chef d'oeuvre mais pas encore le niveau de réalisation qu'on aurait pu espérer.
Manu711
Manu711

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 844 critiques

3,5
Publiée le 07/01/2016
Après les épisodes I et II catastrophiques, il faut dire qu'il n'est pas très compliqué de faire bonne figure lorsqu'on arrive ensuite. Un vrai discours politique, enfin, prend justement sa place au cœur de l'action, afin de donner à la saga post-2000 un petit peu d'intérêt et de crédit. Le seul film réussi de la prélogie.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top