Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Lord of War
note moyenne
4,2
47599 notes dont 1940 critiques
49% (946 critiques)
34% (661 critiques)
5% (94 critiques)
8% (154 critiques)
3% (54 critiques)
2% (31 critiques)
Votre avis sur Lord of War ?

1940 critiques spectateurs

goldfish
goldfish

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 116 critiques

4,0
Publiée le 08/01/2006
Lord of war est un film édifiant. Traitant déjà d'un sujet difficile et sans prétentions ni clichés, voilà un film original qui fait réfléchir en ce début d'année. L'originalité se remarque déjà par son scénario, mettant en scène un homme complètement immoral, qui nous prend à parti et commet indirectement des actes horribles en ne se rejettant jamais la faute, bref un lâche et un anti héros. Et non, vous n'aurez jamais droit à un véritable retournement de veste, et une bonne morale américaine avec un happy end, non ce n'est vraiment pas le but du film! Car c'est là tout le talent de Andrew Niccol, montrer l'horreur du monde de manière froide et réaliste, accompagné d'un humour très noir. La mise en scène est aussi originale que parfaite, comme dans Bienvenue à Gattacca, utilisant des symboles surréalistes qui amènent à rire dans certains plans. On appelle ça de la très bonne satire. Porté par un bon casting, un Nicholas Cage très convaincant dans un rôle plutôt difficile, Jared Leto, toujours aussi bon dans un second rôle et ici émouvant, et Ethan Hawke au jeu sans faille dans le rôle d'un agent de l'Interpol, les dialogues sont écrits judicieusement et l'on retient de nombreuses répliques impressionnantes. C'est ce qu'on appelle un film culte. Mais en plus d'être culte et original, on a la même sensation à la sortie de la salle de ciné que pour Bowling for columbine, on est en colère et tétanisé, surtout quand on apprend que ce sont les pays membres permanents de l'ONU qui sont les plus grands fournisseurs d'armes du monde! A vous de deviner lesquels! Et cherchez le paradoxe!
Hunter Arrow
Hunter Arrow

Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 409 critiques

4,5
Publiée le 27/06/2012
Réalisateur du cultissime Bienvenue à Gattaca et scénariste du non moins culte Truman show, Andrew Niccol fait parler la poudre avec ce long métrage retraçant le parcours de Yuri Orlov incarné par Nicolas Cage. Vous vous douterez qu'avec un titre pareil, l'histoire qui nous sera conté ne sera pas celle d'un exterminateur de cafards mais plutôt celle d'un marchand d'arme qui sont en définitive les vrais seigneurs de la Guerre avec un grand G comme Gaie ou comme Grand. Ici Cage nous offre l'une de ses plus brillante prestation faisant partager au spectateur une étrange sensation : celle d'apprécier le pire salopard arriviste de cette planète. Peut être était ce un avant goût pour nous préparer nous français à élire Nicolas Sa...... enfin bref le jeu d'acteur est ultra convaincant de la part d'un Cage que l'on préfère dans ce type de rôle plutôt que celui du motard en tenu SM faisant partager ses fantasmes a des cosplayeurs du dimanche dans Ghost Rider. Et le reste du casting est lui aussi très bon avec un Jared Leto abonné aux rôle de camés mais dans lesquels il est convaincant (expérience personnelle ?), une Bridget Moynahan impeccable et un Ethan Hawke lui aussi au diapason avec ses collègues de jeu. Pour le scénario il faut dire qu'il est très bon, celui ci dosant parfaitement les ressorts dramatiques avec le côté informatif que l'on est en droit d'attendre de ce genre de film ajoutant par là dessus un cynisme bienvenue. Peut être aurait il pût aller plus loin mais cela aurait sans doute été au détriment d'une certaine accessibilité. Après on pourra quand même reprocher le côté convenu des ressorts dramatiques même si leur efficacité est là. En ce qui concerne la réalisation, Niccol fait du bon boulot. Les plans sont fouillés, c'est monté avec ingéniosité rendant l'ensemble dynamique, de belles idées visuelles... enfin bref rien à reprocher sur la forme. La BO est très bonne elle aussi. Alors pour conclure on a une forme excellente et un fond satisfaisant ce qui nous donne un excellent film.
Pleymo210
Pleymo210

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 489 critiques

5,0
Publiée le 07/08/2011
Quel film ! Lord of war surement l'un des meilleurs films depuis un bon bout de temps. Sans aucun doute le meilleur rôle de Cage. L'ascension de ce trafiquant d'armes est doté d'une réalisation parfaite avec des acteurs talentueux. La narration en voix-off est très finement faite. Aucun temps mort, on est intrigué par l'ascension de Yuri Orlov du début jusqu'à la fin.
JokerDreizen
JokerDreizen

Suivre son activité 232 abonnés Lire ses 309 critiques

4,0
Publiée le 23/02/2012
Loin d'être ahurissant, Lord of War arrive quand même à instruire tout en divertissant continuellement, sans un seul temps mort. Quelques scènes fortes ci et là ; les acteurs donnent ce qu'il faut pour donner de la cohérence à l'ensemble, surtout Nicolas Cage qui donne de l’ambiguïté à son personnage. Mais la redoutable efficacité du film réside surtout dans le fait qu'il arrive à fonctionner parfaitement tout en étant à la fois amoral et léger, tendu et amusant. Au final une triste réalité au delà de nos frontières qui fait penser à un cousin pas si éloigné : Blood Diamond.
Puce6386
Puce6386

Suivre son activité 390 abonnés Lire ses 1 074 critiques

4,0
Publiée le 18/08/2010
Une habile et superbe réalisation dénonçant les trafics illégaux d'armes. Un film passionnant et délicieusement dérangeant !
cylon86
cylon86

Suivre son activité 448 abonnés Lire ses 4 392 critiques

5,0
Publiée le 17/04/2008
Pour son troisième film, Andrew Niccol nous brosse le portrait d'un trafiquant d'armes, incarné par un Nicolas Cage au sommet de son talent. Inspiré de faits réels, "Lord of War" est un film politiquement incorrect qui fait froid dans le dos. Parfois peu subtile, la démonstration de Niccol est diablement efficace et son personnage principal, Yuri Orlov est d'un cynisme implacable. Il faut le voir expliquer à un agent d'Interpol que son arrestation est inutile puisqu'il va forcément être relâché pour pouvoir vendre des armes dans l'intérêt de son pays qui ne veut pas se salir les mains. Ponctué de scènes marquantes (rien que le générique de début donne le ton), le film est certes choquant mais également incroyablement corrosif, montrant que rien ne peut arrêter le trafic d'armes. L'ensemble est bluffant de virtuosité, teinté d'un regard amer sur son sujet, parfaitement maîtrisé.
W-a-ll-y
W-a-ll-y

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 75 critiques

4,5
Publiée le 28/06/2014
En voyant le nom de Nicolas Cage dans le casting, on pourrait s'attendre à un énième navet, comme il en a beaucoup trop enchainé. Mais avec "Lord of War", l'acteur nous montre bien qu'il est aussi capable de jouer dans des films intelligents. Accompagné de Jared Leto et d'Ethan Hawke notamment, il incarne avec talent un trafiquant se faisant petit à petit une place sur le marché des armes. Avec une précision digne d'un documentaire, "Lord of War" expose ainsi tous les rouages de ce marché qui ne connaît pas de crise. De la récupération à la vente des armes, en passant par les pays/groupes acheteurs et revendeurs, rien n'est laissé au hasard. Nos idéaux et nos principes sont mis à mal par ce véritable exposé au réalisme certain. Ce trafiquant lâche, immoral, cynique et pragmatique nous secoue par son attitude, assumant pleinement son business tout en rejetant toute responsabilité sur l'utilisation des armes qu'il vend ; et semblant, à côté de tout cela, être un mari et un père attentionné. Par ailleurs, le réalisateur Andrew Niccol nous rappelle habilement que les exécutions sommaires, les massacres et l'instrumentalisation des enfants lors des conflits sont encore d'actualité dans bien des zones de conflits, bien que les médias ne le mentionnent plus assez. A noter la bande son très présente et très agréable, avec des morceaux bien variés. Ainsi, je conseille ce film à toute personne cherchant à mieux comprendre une partie des rouages du monde dans lequel on vit...et le déconseille si vous souhaitez être de bonne humeur ou vous amuser entre amis! L'absence de happy end et le réalisme risqueraient de plomber l'ambiance. Un excellent film à regarder donc pour sa valeur documentaire.
Meryn Fuckin' Trant
Meryn Fuckin' Trant

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 360 critiques

4,5
Publiée le 24/02/2014
Si le film adopte un ton presque condescendant, un peu dans la veine d'un "Fight Club", et qu'il est sûr de détenir la vérité ce qui peut être agaçant, il n'empêche qu'il pointe du doigt un problème que peu de films abordent finalement, la traite des armes dans nos pays dit "développés" et l'hypocrisie monstrueuse qui s'en suit. La nonchalance de Yuri (joué par un Nicolas Cage qui a enfin droit au rôle-clé qu'il mérite) malgré le regard parfaitement lucide et cynique qu'il porte sur lui-même ainsi que sur le monde qui l'entoure et le ton très détaché, quasi "déconnade" qui domine le film rend d'autant plus frappantes les situations dramatiques traitées avec sérieux. Ainsi "Lord of War" se révèle souvent cynique sans jamais devenir une comédie, réaliste dans son propos sans pour autant devenir moralisateur et proposant quelques morceaux de bravoure mémorables sans en être un film d'action pour autant, on en passe presque du rire aux larmes. Le film arrive à fonctionner parfaitement tout en étant à la fois dénonciateur et léger, tendu et amusant. Un exemple de dosage, tant tous ces genres se mêlent parfaitement au contexte du film. A l'image de tous les thèmes musicaux qui parsèment le film, et ils sont nombreux, bien qu'il s'agisse exclusivement de musiques pré-existantes, elles sont toutes très judicieusement placées, ne serait-ce que pour cette intro accompagné de "Buffalo Springfield" parfaitement représentative du film: le réalisateur traite un sujet grave avec détachement et inconséquence jusqu'à ce que la réalité ne s'impose d'elle-même, et qu'aucun détachement de facade ne suffise plus. Niccol enchaîne les répliques mémorables et les scènes cultes avec une facilité insolente, non sans livrer un pamphlet sincère et sérieusement documenté. Une bien belle leçon de cinéma.
Estonius
Estonius

Suivre son activité 209 abonnés Lire ses 3 143 critiques

3,5
Publiée le 23/11/2017
Chef d'œuvre ? Certainement pas, un chef d'œuvre ne se serait pas encombré des scènes ridicules comme celle où Cage embrasse Gorbatchev à la télé ou quand l'avion atterrit en pleine brousse ou encore quand le flic lui impose 24 heures d'immobilisation, ni de de clichés comme l'explosion de la voiture du général ukrainien ou la visite du flic chez la femme de Cage, ni de scènes typiquement hollywoodiennes comme la petite fille devant l'avion ou la dernière scène d'action. Il y a aussi quelque chose d'illogique dans le comportement de la femme de Cage, en le dénonçant et en le quittant, elle renonce à son train de vie, attitude assez peu logique chez une femme vénale (il aurait fallu creuser cette partie du scénario vraiment trop simpliste pour ne pas dire simplette). Et puis surtout un chef d'œuvre ne commet pas l'incroyable bourde de scénario qui fait passer le Libéria pour un pays francophone alors qu'on y parle anglais depuis sa création en 1847. Ces réserves étant posées (mais on pourrait en citer d'autres), le film est loin d'être inintéressant de par son propos effrayant, sa réalisation nerveuse excluant quasiment tout temps mort, l'interprétation "habité" de Nicolas Cage (qui n'aura jamais été aussi bon) et la démo finale qui nous renvoie bien loin du pays des bisounours. Un film à voir malgré ses défauts et son côté déprimant. PS :à remarquer la présence de la très jolie Liya Kebede en prostituée libérienne.
David B.
David B.

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 438 critiques

3,5
Publiée le 03/05/2014
Un film coup de poing sur les ventes d'armes marqué par le cynisme et l'appât du gain. A l'image du sujet, le personnage principal joué un Nicolas Cage très convaincant, finira détruit mais... riche. La démonstration atteint son comble en toute fin de film par ses quelques phrases :" Les Etats-Unis, la Russie, le Royaume-Uni, la France et la Chine sont les plus grands exportateurs d'armes", il nous est ensuite rappelé que "Ce sont aussi les 5 membres permanents du Conseil de sécurité de l'Onu"... Tout est dit.
kal-el 02
kal-el 02

Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 786 critiques

4,0
Publiée le 09/12/2013
Lord of War très bon film avec Nicolas Cage avant qu'il ne sombre dans les nanars , acteurs excellent et histoire génial qui dénonce le trafique d'arme dans le monde . Un film a voir absolument Et jared leto trop marant énorme cet acteurs
Roub E.
Roub E.

Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 3 019 critiques

4,0
Publiée le 30/07/2013
Un film d un cynisme et d un réalisme. Rare à travers l histoire de ce marchand de mort, on trouve une image du capitalisme à outrance. Tout est non tout est acceptable à partir du moment ou cela rapporte. Nicholas Cage alterne entre sourire désarmant et désillusion, parfaitement conscient des tenants et aboutissants des actes de ce personnage.
Carlita Loves the Super-Heroes
Carlita Loves the Super-Heroes

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 186 critiques

4,5
Publiée le 09/07/2013
Lord of War est un film très cynique, ce qui n'est pas pour me déplaire. Il dénonce le trafic d'armes d'après le point de vue d'un trafiquant d'armes mégalo et peu scrupuleux. Un très beau film, qui fait réfléchir surtout quand on voit ce qui arrive à Yuri Orlov à la fin du film... : Un film à voir c'est certain!
Florian Malnoe
Florian Malnoe

Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 530 critiques

4,5
Publiée le 20/05/2013
Presque un chef-d'oeuvre ce Lord of War, avec un Nicolas Cage parfait en marchand d'armes. Superbement bien narré (ça parle d'un thème rarement traitée en profondeur) et réalisé avec une intro jouissive et mémorable. L'une des meilleurs productions (si ce n'est la meilleure ?) de la filmographie de Cage selon moi. Un petit coup de coeur. Bravo !
J-Daniels
J-Daniels

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 278 critiques

5,0
Publiée le 10/12/2012
Un film criant de vérité sur le trafic d'arme mais aussi la manière dont fonctionne le monde . S'inspirant d'un trafiquant d'armes ayant réellement existé , ce film nous fait suivre l'histoire de Yuri Orlov brillamment interprété par Nicolas Cage , un jeune immigrant sans état d’âmes et obsédé par la réussite sociale qui va devenir le plus grand trafiquant au monde . Passant de la vie de famille américaine aisée que ce trafiquant s'est construit aux zones de guerres où aucune atrocité ne nous est épargnée , les scènes magistrales s’enchaînent avec une réalisation et une BO de grande qualité et toujours la narration orchestré par le trafiquant lui-même avec un cynisme mordant et très efficace qui atteint des sommets à la toute fin du film . Au final , un film coup de poing qui se contente de nous décrire la réalité et de nous inciter à avoir un sens critique sans jamais commettre l'erreur de se vouloir moralisateur ou celle de faire de cet homme un héros .
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top