Mon AlloCiné
300
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
note moyenne
3,9
41531 notes dont 3514 critiques
43% 1499 critiques
24% 846 critiques
7% 254 critiques
11% 395 critiques
7% 245 critiques
8% 275 critiques

3514 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Par les membres ayant fait le plus de critiques
  • Par les membres ayant le plus d'abonnés
Navyh

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 99 critiques

4,0Très bien
• Publiée le 26/02/2017

Cette bataille des Thermopyles revisitée est une franche réussite . L'histoire est simple mais attirante et visuellement c'est très beau . L'action , la violence et l'hémoglobine ne manquent pas non plus : çà reste quand même plutôt un film pour les mecs je pense vu la testostérone qui s'en dégage ...

bibtar

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 543 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
• Publiée le 23/02/2017

Un chef d'œuvre d'images sensationnelles et de répliques majestueuses, une mise en scène tout simplement sublime, et surtout chose rare pour le souligner, une adaptation de l'œuvre originale de F. Miller, visionnaire du comic américain, ce qui permet à Z. Snyder d'y exposer la vision de l'auteur avec sa capacité à offrir un spectacle plus riche et impressionnant une fois transposé à l'écran. G.Butler incarne ici un des plus grands héros antiques de péplums a travers les âges, et il le fait impeccablement donnant toute la puissance qui colle au personnage, à travers ses rugissement bestiaux lors des combats, son honneur sans limite mais sans jamais tomber dans la niaiserie qui ne ferai que montrer un héros lubrifié, car même si leur tenue sert aussi à montrer et donner un symbole de la capacité physique de ces guerriers, on sent bien que la force de ce chef repose sur des choses bien plus intelligentes, faisant de quasiment chaque moment du film quelque chose de totalement épique! Le scénario est tellement bien monté, sachant mettre en évidence à la fois l'exploit et l'espoir que les spartiates ont offert à la Grèce lors des invasions perses dans cet épisode passionnant de l'Histoire antique, ainsi que la violence abrupte et sans concession correspondant totalement à la barbarie des affrontements à l'époque, tout en préservant ce côté mystique et mythologique qui font la force de la bande dessinée originale, car même si tout n'est pas vérité historique exacte,le coté fantastique en deviens presque plausible par tout le symbolisme utilisé dans ce film, tout ce que représentait l'ennemi perse et ses techniques de combats nouvelles pour les grecs (rhinocéros ou autres bombes)faisant impeccablement le lien entre réalité et mythologie! Et puis les scènes de combats en super ralenti envoient de la magie et permettent d'apprécier pleinement la technicité des combats des spartiates ainsi que tout le mythe du combattant ultime que l'histoire antique leurs attribue, des costumes à la beauté des décors qui en fait un vrai personnage à part entière pour ce concerne les Thermopyles, afin de rendre compte de l'importance de ce lieu pour la suite de cette guerre entre grecs et perses dans l'Antiquité. Une mention spéciale à la bande originale (Tyler Bates) qui liée a des scènes au montage et à la réalisation transcendants, donne des moments anthologie, et en plus un rythme inébranlable, car même les scènes très chères au genre du péplum, même si ici cela n'est qu'un prétexte (tant dans le film que le comic), du type l'amour vrai et une famille spartiate typique et forte, mettant ainsi en avant l'importance des femmes dans la société spartiate sans tomber dans le féminisme extravagant, quant au célèbre fils de Darius, grand chef perse qui avait déjà essayer d'envahir précédemment la Grèce, Xerxes fait vraiment flipper d'un côté, mais ce qu'il dégage est tout simplement hypnotique, par son costume, sa taille démesurée ou encore son orgueil insatiable, et illustre à merveille la menace presque insurmontable qui se présente à ses 300 guerriers qui ont déjoué toute logique par leur qualité de combat, leur honneur et leur volonté d'être des hommes libres en leur temps, mais surtout par un chef, Leonidas, présenté comme une digne héros de la mythologie grecque alors que celui ci restait peu connu avant; l'affront est lavé, à tel point que même si le reste du casting se tient très bien et offre des personnages plaisants, comme M. Fassebender, ils ont tendance à s'effacer devant le monstre qu'incarne G. Butler dans ce film, et qu'il fait parfaitement. Cela en fait un film monumental, passionnant et visuellement unique en son genre, et même si Z. Snyder à cette capacité en tant que réalisateur à capter l'essence d'une œuvre graphique afin de l'adapter le plus fidèlement possible mais aussi en transmettant toute la puissance du genre, ce film reste clairement son chef d'œuvre du genre, même si ces autres films prouvent cette force qu'il possède, malgré des résultats assez inégaux. On transpire de plaisir autant que l'on hallucine devant ce qui se passe, savant' jouer subtilement avec la légende ainsi que l'histoire, tout en offrant un grand moment de cinéma, surtout pour ce qui est de l'image...AHOU AHOU AHOU!!!!!

Stephenballade

Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 757 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
• Publiée le 10/02/2017

Qui a dit que le genre péplum était mort ? Pas Ridley Scott, en tout cas, avec son "Gladiator" ! Et voilà que pour son deuxième long métrage, Zack Snyder confirme lui aussi (à sa manière) que le péplum n’est pas mort. Encore faut-il bien le faire ! C’est justement le cas avec ce fameux "300", dont l’intrigue puise sa source dans le roman éponyme de Frank Miller, lui-même basé sur des faits historiques ayant eu lieu en 480 avant Jésus-Christ dans le défilé des Thermopyles. Pour parler de cette bataille particulièrement meurtrière, cela commence simplement par une présentation du titre comme si celui-ci avait été écrit plus ou moins à la hâte avec du sang. Ainsi la couleur est annoncée, et on commence déjà à mesurer la violence de cette bataille avec les projections d’hémoglobine qui entourent les 3 chiffres. Pourtant, les premiers instants prennent un caractère plus ou moins mythologique, avec en prime une narration en voix off qui ne manquera pas d’envoûter le spectateur (tout du moins pour la version doublée en français). Et si l’envoûtement se fait si efficace, c’est aussi grâce à l’ambiance sombre qui a été mise en place, qu’on peut aussi qualifier de fantasy. En ce qui me concerne, quand j’ai vu "300" pour la première fois suite à une vive recommandation, je me suis demandé au début ce que c’était que ce truc. Car ce péplum n’est pas un péplum comme les autres. Mieux : il le réinvente. Par ailleurs, on ne peut pas vraiment lui accorder le genre historique, en regard des libertés prises par rapport à l’Histoire. Ah ben tiens, l’Histoire. Parlons-en justement : quand on regarde "300", l’image est tellement soignée dans une esthétique visuelle de tous les instants, et les moments importants sont si bien immortalisés par les ralentis (le premier effet marquant est lorsque le messager est projeté dans le vide), qu’on a presque l’impression de feuilleter un grand livre d’Histoire. Le rendu est d’autant plus bluffant quand on sait que ce film a été intégralement tourné sur des fonds bleus et verts. Chaque plan comporte donc son lot d’effets visuels, et on s’y croirait vraiment, si ce n’était l’aspect synthétique (très certainement assumé) de l’hémoglobine. Oui, après s’être accoutumé au style qui fait de ce film un péplum original, après la séquence à caractère mythologique, et après les premières grandes effusions de sang, l’intrigue prend le pas sur tout le reste, à tel point que les effusions de sang en sont quasiment reléguées au second plan. Impossible donc de rester simple spectateur… Parce que le cinéaste pousse le vice jusqu’aux moindres détails : la bande son s’attarde sur les petits bruits de tension des arcs, la caméra s’attarde sur les perles de sueur qui courent le long du cou, on VIT cette bataille ! Tout comme les spartiates, on mesure l’ampleur de la tâche, on souffre, on espère, mieux : on y croit ! Admiratif devant cette détermination sans faille, le spectateur sera gagné par le courage indestructible de ce groupe d’hommes. Ce pouvoir communicatif est rendu possible par les acteurs, littéralement habités par leur rôle. A commencer par Gerard Butler, sans doute dans le meilleur rôle de sa carrière. Habité totalement par son personnage, il fait un beau et un sacré roi de Sparte, duquel se dégage une force indicible portée par la conviction du devoir d’une part, et d’autre part par une rage de vaincre. Une rage de vaincre magnifiquement trahie par ses dents entrouvertes rendues visibles par des rictus de souffrance et de détermination. Muni d’une superbe barbe, Gerard Butler a une sacrée gueule. D’ailleurs le casting réunit des gueules. Une profusion de gueules dotées de physiques hors du commun, pour nous donner des guerriers impressionnants avec leur corps d’athlète accompli. Avec tout ce que je viens de dire, vous me direz que "300" est donc un film typiquement masculin, où tout n’est qu’étalage de testostérone et de sueur au gré de ces combats d’un réalisme incroyable. Eh bien je vous rassure : aussi curieux que cela puisse paraître, le spectateur a aussi son lot d’émotions. D’abord parce que, comme je l’ai dit plus haut, on partage la cause de ces 300 spartiates. Ensuite parce que Lena Headey fait une belle reine, elle aussi très convaincante dans son rôle ; sans compter qu’elle amène un peu de douceur dans un milieu normalement réservé aux hommes, sans compter qu’elle nous amène une délicieuse satisfaction quand elle… euh vous verrez... Et enfin parce que "300" a son lot d’émotions : c’est le cas des adieux ô combien émouvants d’un roi à sa reine après une splendide scène d’amour stylisée dans le romantisme à l’état pur par l’intermédiaire d’un noir et blanc finement contrasté grâce à une belle maîtrise de la lumière ; c’est le cas aussi des cris effrayants d’un père ; et c’est le cas dans une moindre mesure des trahisons. Au gré d’un scénario qui ne se perd pas en longueurs inutiles pour nous amener à la bataille des Thermopyles, à moins de ne pas aimer son esthétique somme toute si particulière, on ne peut donc rester insensible à ce film, porté par une partition géniale de Tyler Bates… laquelle accompagne merveilleusement bien chaque moment du film, jusqu’à faire corps ensemble. Aouh !!! Aouh !!! Aouh !!! Ce film est un sacré monument du cinéma !!!

Elric L.

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 619 critiques

2,0Pas terrible
• Publiée le 31/12/2016

Je suis fan de films historiques et de péplums, mais franchement, à côté de 300, je préfère infiniment Cléopatre, Ben-Hur ou encore les 10 Commandements. En fait, ce n'est même pas un vrai péplum mais de l'Heroic fantasy bien violent au testostérone si anti-historique, tellement saisissant dans le contraste entre les Grecs (bien virils, bien hétéros et bien sexys) et les Perses (dégénérés, hideux et esclavagistes) que l'on peut se demander si le cinéaste n'a pas voulu nous faire là un film de pure propagande comme le disent certaines critiques. Les scènes de batailles sont plutôt réussies, mais, accompagnées d'effets spéciaux à la Matrix, elles font quasiment basculer le film dans l'esthétique pure jeu-vidéo. Je vous jure qu'en effet, du début jusqu'à la fin, j'ai eu plus l'impression de visionner un jeu-vidéo style Gods of War qu'un film avec un grand F. Les effets de ralentis (que l'on retrouvera hélas dans la série tv Spartacus) cassent complètement le rythme des combats. En parlant de la violence de ce long-métrage, elle ne dégoûte pas plus qu'elle n'impressionne, elle n'est même parfois pas du tout crédible (on voit très bien que les giclures de sangs sont faites par ordinateur) mais bon à quoi s'attendre d'autre quand on sait que l'auteur de la BD dont le film est adapté est un obsédé de la violence comme en témoigne également Sin City ? Je vois bien que ce film essaye de se donner un style unique, mais il plonge dans le n'importe quoi notamment avec ses personnages et ses créatures plus proches de l'univers du Seigneur des Anneaux que celui de la Grèce Antique et ses guerriers style Tortues Ninjas. Et Seigneur, Xerxès !... mais c'est quoi ce style de drag-queen black qu'ils lui ont donné ? Bref, malgré un Gérard Butler au charisme décapant, ce pseudo-péplum baigne dans l'outrancier, le ridicule, l'inintelligence et la caricature. Si vous voulez voir de vrais bons péplums modernes, allez voir Troie, Quo Vadis ou Gladiator.

Shawn777

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 712 critiques

3,5Bien
• Publiée le 29/12/2016

Honnêtement, les péplums, ce n'est vraiment pas un genre cinématographique auquel je raffole et il a fallut que quelqu'un me pousse pour regarder ce film car sinon, je ne l'aurais probablement jamais vu et je suis finalement plutôt satisfait du résultat. Réalisé par Zack Snyder, sorti en 2007 et adapté du roman graphique de Frank Miller, le film nous montre la bataille des Thermopyles contre les Spartiates qui se déroula en l'an -480. Le scénario est donc classique car il nous montre ni plus ni moins un film de guerre mais il est très bien tourné, c'est à dire que l'on insiste pas à une simple bataille, le film nous montre un réel "esprit d'équipe" et des dialogues intéressants derrière tout ça. Les scènes d'action sont très bonnes, très bien filmées et surtout les ralentis arrivent au bon moment, il y en a ni trop ni pas assez, tout est bien coordonné. Il y a également bien-sûr l'esthétique qui est à noté car le film est tout simplement magnifique visuellement parlant et même si on aime pas le film, on ne peut pas lui enlever ça. Je pensais franchement au début que j'allais m'ennuyer ferme pendant deux heures mais le film passe au final très bien et on ne s'ennuie pas du tout. Du côté des acteurs, ils jouent tous très bien, surtout Gerard Butler dans le rôle principal qui excelle. "300" est donc une agréable découverte qui va peut-être me faire tourner un peu plus vers les péplums.

Zero S.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 5 critiques

4,0Très bien
• Publiée le 02/12/2016

J'avais acheté le calendrier des dieux du stades, mais ça restait plutôt fade. Zack Snyder nous offre en plus le son et la lumière. Excellent film qui donne parfois l'impression de lire Têtu hors série "Grèce Antique", mais il y à Gerard Butler et Cersei Lannister alors bon...

Alexis D.

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 606 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
• Publiée le 20/11/2016

Un film génial ! C'est fun, sanglant et spectaculaire, et c'est totalement assumé. Le film est très original visuellement et c'est tout simplement magnifique, sur ça, Zack Snyder s'est plus que bien débrouillé ! Les acteurs sont géniaux, surtout Gérard Butler, vraiment excellent dans le rôle de Léonidas : il est charismatique et assez effrayant par moments, le film vaut le coup rien que pour sa prestation ! Il s'agit d'une des meilleure réalisations de Zack Snyder, réalisateur de Sucker Punch et de Man of Steel ! Ce long métrage assume totalement son côté violent/sanglant et sensuel, c'est d'ailleurs ce qui fait son charme et ce qui le caractérise le plus ! C'est un magnifique péplum et une bataille épique, à voir pour ceux qui ne sont pas trop sensibles aux effusions de sang

Bastian R.

Suivre son activité 0 abonné Lire sa critique

4,5Excellent
• Publiée le 25/10/2016

Un super film avec des scènes incroyables ! L'action est très présente et l'histoire ressort d'une manière féroce et attractive. Un film à voir absolument, cependant, il ne faut pas avoir peur du sang ;)

pierrre s.

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 1 681 critiques

3,0Pas mal
• Publiée le 21/10/2016

De ce péplum testostéroné on retient avant tout sa violence et son esthétisme poussé parfois jusqu'à l'extrême. En résulte un film singulier et plutôt réussi.

Guillaume T.

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 112 critiques

4,0Très bien
• Publiée le 16/10/2016

300 s'inscrit dans la liste des films à part. Visuellement éblouissant avec ses jeux de couleurs, une musique entrainante, une histoire sombre et violente inspirée d'une bataille de la Grèce antique, à coup sûr 300 s'inscrit dans la longue liste des films cultes.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top