Terminator 2 : le Jugement Dernier
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   4,1 pour 26 760 notes dont 1 068 critiques  | 
  • 659 critiques     62%
  • 297 critiques     28%
  • 59 critiques     6%
  • 29 critiques     3%
  • 8 critiques     1%
  • 9 critiques     1%

1068 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Nicolas D.

0 abonné | Lire ses 41 critiques |

   4.5 - Excellent

Le film le plus vu de toute la saga Terminator ! Des scènes d'action mythiques et des cascades à coupé le souffle ! Une excellente histoire bien organisée ! Et des montages parfaitement bien réalisées ! Attention, certaines scènes peuvent choquées ! Déconseillé au moins de 12 ans !

Olive de Corée

0 abonné | Lire ses 41 critiques |

   4 - Très bien

Je suis étonné par ce second opus. J'ai moyennement aimé le premier mais celui-là m'a mis dans le bain direct. J'ai trouvé une meilleure réalisation, un meilleur développement de l'histoire et une petite touche d'humour parfois qui est le bienvenu. Je ne me suis pas ennuyé une seule seconde, cet opus passe pour moi comme le meilleur de la saga pour le moment.


Bravedeus

7 abonnés | Lire ses 26 critiques |

   4.5 - Excellent

Ce film est un des plus vieux souvenirs de cinéma que j'ai, et j'ai compris pourquoi en le revoyant récemment. C'est juste grandiose, comment un film au titre aussi pompeux peut se révéler être une oeuvre tournée avec tant de maestria ? La réponse tient dans le nom de son réalisateur : James Cameron (En fait, il n'y a pas vraiment de réponse dans son nom, c'est juste pour dire que malgré la haine que j'ai pour Avatar, Cameron, c'est Cameron). C'est simple, passer du premier film qui, bien que très intéressant dans sa thématique et ses effets, restait quand même un divertissement honnête mais plutôt moyen, à la claque qu'est cette suite, c'est vraiment quelque chose d'assez incroyable. Je vais essayer de résumer : Sarah Connor, héroïne du premier opus qui était la cible du Terminator, commence dans un hôpital psychiatrique, et même si elle est internée parce qu'on la pense en plein délire, le fait qu'elle voit le père de son enfant en vision montre qu'elle n'est quand même pas très nette, que cela vienne des médicaments ou juste de l'expérience traumatisante qu'elle a vécu. Elle sera d'ailleurs, à mon sens, le boulet du film : Ce fameux personnage qui, bien qu'elle ait ses raisons, est méfiante, voire détestable sur certains points, et sera bien souvent l'auteur des actions foireuses. Son pauvre fils, John, interprété par un Edward Furlong très convaincant déjà à son âge (à deux ou trois répliques près), placé dans un foyer d'adoption après l'internement de sa mère, est, alors qu'il n'a que 11-12 ans, d'ores et déjà un crack en informatique, réussissant notamment à pirater un distributeur de billets pour se faire un peu d'argent facile. Lorsque le Terminator arrive, on s'attend bien sûr à ce qu'il veuille tuer John, vu le premier opus, ça paraîtrait être le plus logique, et l'autre personnage arrivant du futur serait sûrement son sauveur... Eh bien non, les rôles s'inversent, et le Terminator devient le gentil. Pourquoi et comment ? Je vous encourage à voir cette tuerie pour le savoir. Ce que je retiens particulièrement de ce film, c'est le travail effectué sur des thématiques importantes : L'humanisation de la machine par exemple. Comment cet enfant va essayer petit à petit de donner au Terminator l'humanité qu'il n'a qu'en apparence, à force de dialogues intéressants, qui ne sont pas abusés (j'entends par là que John ne sort pas des traités philosophiques pour essayer d'humaniser le Terminator, mais parle comme un enfant de son âge), et le jeu tout en subtilité de Schwarzy qui, là où le rôle du premier opus semblait tailler pour lui à cause du manque d'émotions qu'il doit transmettre, réussit ici parfaitement à essayer d'exprimer des émotions pour paraître plus "normal" aux yeux des gens, et je dis bien essayer, car il constitue par la même occasion un ressort comique qui n'enlève rien à son côté massif et dangereux pour ses ennemis, et ça, ce n'est pas donné à tout le monde. Le mérite en revient sans doute à une très bonne direction d'acteur et un talent d'écriture indéniable, réussissant à insuffler plein d'éléments à ce road trip pour le rendre passionnant, et accrochant le spectateur du début à la fin grâce à des péripéties efficaces, très bien distillées au fil du scénario. Les relations mère-fils sont intéressantes parce que n'importe quel film aurait usé du cliché du fils en voulant à sa mère de ne pas avoir été là pour lui, mais pas ici : La mère est un boulet, complètement déconnectée de la réalité, qui montre à peine plus d'émotions que le Terminator du premier épisode. Il n'y a aucune haine entre les deux, juste une maladresse dans laquelle Sarah et Terminator forment une paire assez intéressante, chacun évoluant au final grâce au personnage de John. Que dire des effets spéciaux incroyables qui ont plutôt très bien vieillis en ce qui concerne plus particulièrement le T-1000, le grand méchant de cet opus, Spoiler : formé dans un alliage de métal liquide, ça a du être un vrai challenge pour les concepteurs d'effets spéciaux de l'époque de réaliser tout ce qu'on voit durant ces 2h15 de bonheur. Je n'ai rien à rajouter là-dessus, car je n'y connais pas grand chose, mais ne soyez surtout par effrayés par le fait que le film a plus de 20 ans, il ne rougit absolument pas de la comparaison avec ce qui se fait aujourd'hui (Enfin, n'oubliez pas pour autant de le remettre dans son contexte). Au final, même si je pourrais dire beaucoup plus de choses, je vais m'arrêter à ce qui suit. La musique est grandiose, avec le thème du premier épisode repris avec brio, et des compositions bien plus contemporaines que celles de ce dernier qui donnaient au tout un ton "So 80's" (Que j'apprécie beaucoup cela dit). Il s'agit, pour moi, du chef d'oeuvre de James Cameron, une réussite à tous les niveaux, qu'il n'a pas encore réussi à dépasser, et un film à voir au moins une fois pour tout fan de cinéma, qu'importe ses goûts, car nous avons là un film atteignant une excellence qui devrait permettre de ne pas passer à côté à cause de réflexes du genre "je n'aime pas la science fiction et/ou Schwarzeneger et/ou insérer obstacle de votre choix ici".

2985

2 abonnés | Lire ses 4 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

James Cameron à réaliser la suite absolue! quelle claque, même plus de vingt ans après, le film n'à absolument pas viellie, les effets spéciaux marche à merveille, le scénario, les personnages tout y es incroyable. il surpasse de loin les autres opus, et sûrement le prochain volet prévu pour 2015.

Jack Reacher

1 abonné | Lire ses 205 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Un deuxième opus qui surpasse le premier de part les effets spéciaux et l'action. Terminator 2 n'a pas pris une ride. Pourtant, le film est moins noir que le précédent, l'ambiance apocalyptique et d'angoisse est moins présente. L'humour est beaucoup plus présent. Peut être est ce dû à l'affrontement entre deux Terminators, et non à homme vs machine comme dans le premier. Enfin c'est le deux qui donne la leçon de moral. Schwarzenegger est parfait dans le rôle du terminator. Encore un grand classique

Bruce Wayne

67 abonnés | Lire ses 298 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Arnold Schwarzenegger avait dit, dans le premier film sorti en 1984, qu’il reviendrait et il est en effet bel et bien revenu pour un second opus de la saga Terminator, sept ans après la sortie du premier film qui le révéla définitivement au grand public. Terminator 2 : Le Jugement Dernier, toujours réalisé par James Cameron, fut à l’époque un très grand succès au box-office et possède encore aujourd’hui la particularité d’être une des rares suites à surpasser le film original et ce à tous les niveaux. Vous l’avez compris, nous avons là avec ce second opus de la saga Terminator un chef-d’œuvre du Septième Art. En 2029, une guerre opposant des machines, appelées Terminator, aux derniers survivants humains menés par leur leader John Connor, a réduit le Terre en un vaste champ de bataille et fait toujours rage. Pour espérer gagner la guerre et après l’échec de leur tentative pour éliminer Sarah Connor en 1984, les robots de Skynet programment un nouveau Terminator, le T-1000, pour retourner dans le passé et éliminer John Connor encore adolescent. Ce dernier programme alors un autre cyborg, le même T-800 des évènements de 1984, et l’envoie en 1995 pour qu’il le protège des attaques du redoutable T-1000. Une seule question déterminera le sort de l’humanité : laquelle de ces deux machines atteindra John le premier ? Sorti en octobre 1991 en France, Terminator 2 : Le Jugement Dernier fut sans doute l’un des phénomènes cinématographiques de cette année cinéma. Il fut le film d’une génération ainsi que le premier grand long-métrage d’action des années 1990 à atteindre l’énorme budget pour l’époque de 100 millions de dollars. Et le succès fut une fois de plus au rendez-vous avec plus de 200 millions de dollars de rapportés sur le sol américain, plus de six millions de spectateurs français venu admirer et acclamer ce blockbuster encore aujourd’hui dément et le film termina sa carrière avec des recettes mondiales s’élevant à plus de 500 millions de dollars. Terminator 2 : Le Jugement Dernier a marqué l’Histoire du cinéma de science-fiction car se classant parmi les films les plus réussis et les plus populaires du genre, et afin de l’honorer pour sa grande qualité technique, l’Académie des Oscars lui décerna pas moins de quatre statuettes : Meilleurs maquillages, Meilleur son, Meilleur montage sonore et Meilleurs effets visuels. Ce film de science-fiction et d’action de James Cameron fut sans doute une claque pour les spectateurs de l’époque car n’ayant sans doute jamais vu un tel film avec un sens du spectaculaire explosif, brillamment réalisé et accompagné pour l’époque d’effets spéciaux sidérants. Terminator 2 : Le Jugement Dernier fait partie des rares films que je rêverais de voir dans une salle de cinéma pour l’expérience cinématographique qu’il procure comme 2001 : L’Odyssée de l’Espace de Stanley Kubrick par exemple. Le premier film est donc sorti en 1984 aux Etats-Unis, il a aujourd’hui trente ans d’existence, et nous racontait l’histoire de Sarah Connor qui, aidée d’un guerrier du futur nommé Kyle Reese venu la protéger, lutte contre un cyborg venu lui aussi du futur avec pour mission de l’assassiner car sa descendance pouvant amener à changer le destin de l’humanité. Le film se terminait mal, annonçant le pire à venir pour l’humanité. Il aura donc fallut attendre sept années pour connaître la suite de l’histoire et quand on voit le résultat final on se dit que James Cameron a bien fait d’attendre tout ce temps. D’abord, ce qui fait la force du film c’est qu’il possède le scénario le plus prenant et le plus passionnant de la saga, en clair Terminator 2 est le meilleur de tous les films de l’univers Terminator, devant le premier film, chose qui est assez exceptionnelle dans une franchise où les suites ont toujours du mal à surpasser leur prédécesseur. Et Terminator 2 n’est pas la seule suite à avoir cette chance de surpasser le film original, quelques exceptions existent telles que The Dark Knight, Le Chevalier Noir, Le Seigneur des Anneaux : Les Deux Tours, Dragons 2, Mad Max 2, Le Hobbit : La Désolation de Smaug, Star Wars : Episode V - L’Empire contre-attaque ou encore Le Parrain, 2ème Partie. Avec une histoire beaucoup plus détaillée et explosive que dans le précédent film, cette suite signé du grand James Cameron nous entraine dans une course contre la montre intense et spectaculaire pour changer le cours du temps afin d’éviter l’apocalypse et la terrible guerre du Jugement Dernier. Le film commence en effet sur cette incroyable séquence dans le futur apocalyptique où nous assistons aux impressionnants combats auxquels se livrent les machines de Skynet et les survivants menés par John Connor. Une scène tellement démente qu’il s’agit sans doute de l’une des meilleures introductions du cinéma qui nous fait directement entrer dans l’ambiance explosive du film, et cette même séquence d’action folle est aussi suivie d’un sublime générique, encore une fois l’un des plus beaux du cinéma, montrant un parc de jeu pour enfants ravagé par des flammes sous le son de la musique culte de Brad Fiedel. Et là le film commence dans le passé, où les deux cyborgs arrivent, commencent à chercher leur cible et s’affrontent pendant plus de deux heures de film à coups de mitraillettes, lances grenades, fusils à pompe et destructions massives. Le scénario de ce Terminator 2 est très intelligent puisqu’il ne sacrifie pas tout à l’action, il prend son temps pour raconter son histoire passionnante et pour développer les relations entre les personnages. Et là où le film est très réussit, c’est qu’il arrive à lier avec intelligence les scènes d’action les plus folles avec des moments plus « calmes » où l’histoire avance sans jamais nous lâcher avec des rebondissements spectaculaires. L’histoire de Terminator 2 : Le Jugement Dernier est rapidement devenue un classique du genre où l’on renvois quelqu’un dans le passé pour empêcher qu’un évènement décisif se produise et amène ses conséquences dans le futur. Souvent imité, l’histoire de Terminator 2 n’a jamais été égalée en termes de mise en scène et d’inventivité, sauf peut-être X-Men : Days of Future Past de Bryan Singer qui s’inspire grandement de ce schéma narratif. Mais là où le film excelle hormis son captivant scénario, et vous serez bien d’accord avec moi, c’est dans sa mise en scène. James Cameron est incontestablement un brillant réalisateur de scènes d’action et ce Terminator 2 est sans doute son meilleur film en termes de rythme et d’action, où le cinéaste se laisse aller à des séquences d’action explosives et musclées. Le film étant magnifiquement réalisé, vous le regardez aujourd’hui et il n’aura pas pris une ride du fait de la grande qualité de ses scènes d’action et de ses effets spéciaux, révolutionnaires pour l’époque notamment ceux du T-1000 arrivant à prendre n’importe quelle forme physique. Entre une course-poursuite opposant une moto et un camion, des fusillades violentes, des combats au corps à corps intenses entre le T-800 et le T-1000, la destruction d’un laboratoire, une course-poursuite sur une autoroute avec camion, voiture et hélicoptère, le tout pour arriver à un grand final dans une fonderie, Terminator 2 est incontestablement l’un des plus grands films d’action de tous les temps. Impossible donc de lâcher prise dans l’histoire tant elle est rythmée et sans temps morts, sauf si on n’aime pas le genre de la science-fiction. Seulement à sa cinquième réalisation avec ce deuxième opus de la saga Terminator, James Cameron s’installait définitivement à l’époque dans le cercle des plus grands metteurs en scène du Septième Art, et qui avait déjà livré quelques pépites telles que Terminator en 1984, Aliens le Retour en 1986 ou encore Abyss en 1989. Et si le film est resté dans les mémoires c’est encore une fois pour Arnold Schwarzenegger qui trouve en ce film le meilleur rôle de sa carrière. Déjà parfait dans le rôle du mauvais cyborg dans le premier film, il est bien meilleur dans le rôle du bon cyborg qui s’humanise petit à petit au contact de John Connor. Plus attachant, plus badass et plus cool, Arnold Schwarzenegger est juste inoubliable dans le rôle du T-800 qu’il maîtrise parfaitement que ce soit la démarche robotique, l’inexpressivité de son visage, le caractère froid de la machine, le fait de ne quasiment pas parler, seulement 700 mots dans le film mais ce qui ne l’empêche pas d’offrir au cinéma quelques répliques mythiques et inoubliables telles qu’« Hasta la vista, baby ! », « No problemo » ou « Reste cool, sac à merde », des répliques restées dans les mémoires des fans. Phénomène cinématographique à l’époque, chef-d’œuvre culte aujourd’hui, Terminator 2 : Le Jugement Dernier est un des meilleurs films de science-fiction et d’action de tous les temps, porté par un scénario brillant, une réalisation dynamique et explosive, une bande-originale culte et composé d’un casting parfait où les acteurs sont juste inoubliables dans leur rôle que ce soit Schwarzenegger en cyborg passé du côté des bons et qui balance des répliques cultes, Robert Patrick en T-1000 implacable et froid, Linda Hamilton en Sarah Connor badass et Edward Furlong en un jeune John Connor attachant. Bref Terminator 2 : Le Jugement Dernier est un film qui ne vieillira sans doute jamais, qui continuera de fasciner les spectateurs du monde entier et toutes les générations qui découvriront cette œuvre mythique qui a fait de cette saga un pilier du genre de la science-fiction au cinéma.

victorien g.

0 abonné | Lire sa critique |

   4 - Très bien

Le meilleur des Terminators, avec des effets spéciaux merveilleux

Florian R.

0 abonné | Lire ses 21 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Que dire sur ce film et sur cette saga qui fait partie des sagas qui ont permis à la Science-fiction d'acquérir des lettres de noblesses ! Je reconnais préférer un petit peu plus ce deuxième opus, je pense que ça doit être le fans d'effets spéciaux que je suis, qui sont vraiment plus beau dans cet opus ! Ou tout simplement les scènes d'anthologie de ce film !

lorenzozaramella

1 abonné | Lire ses 17 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Ce film me donne des frissons, un monument du cinéma, âpres avoir vu ce film vous regarderez la vie sous un autre angles

Lili8163

15 abonnés | Lire ses 180 critiques |

   4.5 - Excellent

Cette suite surpasse de loin le premier volet, déjà exceptionnel. Tout y est: l'action, le suspens, les effets spéciaux (remarquables pour l'époque!), un scénario amélioré et modernisé et toujours une belle qualité de jeu de la part des acteurs. Cameron rajoute ici une petite touche émotionnelle qui fonctionne parfaitement. La saga ne vieillit pas même 20 ans plus tard. Un régal!!!

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Terminator 2 : le Jugement Dernier Bande-annonce VO
11 394 vues
Terminator 2 : le Jugement Dernier Bande-annonce (2) VO
12 302 vues
Terminator 2 : le Jugement Dernier Bande-annonce (3) VO
5 181 vues
5 vidéos liées à ce film
Playlists
6 vidéos
LA SHORT PAUSE #19 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
LA SHORT PAUSE #18 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #17 - 5 courts métrages à déguster
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné