Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Impitoyable
note moyenne
4,2
10336 notes dont 538 critiques
43% (233 critiques)
36% (193 critiques)
9% (50 critiques)
9% (46 critiques)
2% (9 critiques)
1% (7 critiques)
Votre avis sur Impitoyable ?

538 critiques spectateurs

ChroniqueMécanique
ChroniqueMécanique

Suivre son activité 248 abonnés Lire ses 214 critiques

5,0
Publiée le 13/03/2011
Eastwood a signé là un des plus grands western produit ces 20 dernières années. Sans aucun doute. Peut-être même un classique de ce genre déjà si fourni outre-atlantique, édifice auquel il a déjà beaucoup apporté. Avec son atmosphère lancinante et tortueuse, dépeinte à merveille par une photographie sombre qui joue énormément sur les clairs-obscurs, ainsi que des plans contemplatifs sur les rocheuses collines brûlées par le soleil contrastant avec le crépuscule tombant sur les plaines arides (on sent bien d'ailleurs que l'acteur-réalisateur-producteur a bien appris à l'école Leone), et ses personnages d'hommes pourtant sans peur ni faiblesse en apparence mais si tourmentés dans leurs chairs, incarnés à merveille par une brochettes de fabuleux acteurs au diapason (Morgan Freeman, Gene Hackman, et bien sûr Clint himself), "Impitoyable" à donc effectivement tous les critères pour bien figurer parmi cela. Aussi âpre qu'envoutante, cette fable de l'Ouest, contée telle une légende dans laquelle voulait s'inscrire à tout prix les plus grands hors-la-loi, filme avec classe et sobriété la quête de rédemption par les armes et la violence d'un homme qui n'arrive plus à fuir ce qu'il est vraiment... Comme quoi, les virils cow-boys ne se cachent pas toujours pour pleurer ! Les amateurs du genre apprécieront sans nul doute ce qui se présente comme étant le meilleur western qu'ai mis en scène Eastwood dans sa longue et flamboyante filmographie. Aussi impitoyable qu'incontournable ! De nombreuses critiques sur des films divers et variés, fournies par un florilège d'anecdotes, disponibles sur mon blog : http://soldatguignol.blogs.allocine.fr/ Merci !
Estonius
Estonius

Suivre son activité 209 abonnés Lire ses 3 164 critiques

5,0
Publiée le 30/03/2014
Si le scénario est simpliste (mais c'est le cas de beaucoup de western, y compris des bons), si la psychologie des personnages n'est pas très fouillée (idem), cela n'empêche pas le film d'être d'une richesse inouïe. La violence ne vient pas comment souvent de l'extérieur, mais de l'ordre établi (et à ce propos Gene Hackman campe ici l'un des plus ignobles salauds de l'histoire du cinéma. Ceux qui n'ont rien fait s'inventent un passé, ceux qui ont un le taisent. Clint Eastwwod incarne ici un personnage qui n'est pas très malin (voir ses réflexions volontairement bébêtes) mais qui veut tirer un trait sur son passé et que les circonstances (au départ juste un besoin d'argent) renvoient vers la violence (même s'il penche cette fois du "bon" côté). Certaines scènes sont anthologiques : le tabassage du tueur anglais, le chroniqueur qui se pisse dessus, la scène chez le shérif avec ses deux prisonniers.... Et dans ce monde de brutes on n'est pas près d'oublier le visage de ces prostituées qui restent dignes sans pour autant tomber dans le moralisme, (elles offriront même des passes gratuites). Merveilleux western à la réalisation parfaite où plane l'ombre gigantesque (et assumée) de Sergio Leone.
Galoupiotte
Galoupiotte

Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 92 critiques

5,0
Publiée le 28/03/2014
En 1992, on ne faisait plus de western. Leone n'avait-il pas tout dit ? Clint Eastwood rend hommage à ce dernier et réussit son coup de main de maître. Rien de forcement original dans le pitch, tout est dans la manière et dans les détails : le shérif sadique, l'ex tueur qui reprend du service pour des considérations purement matérielles, le gamin binoclard qui se prend pour un chasseur de primes.... Un monde de brutes, de menteurs, de tarés, de pitres où les seuls personnages positifs sont des prostituées, exploitées mais fières et dignes (roublardes aussi et même coquines). On n'est pas près d'oublier. la dernière réplique du film "Si vous faites encore du mal aux putains je reviendrai et je vous tuerai tous, salopards !". Sacré Clint Eastwood !.
jimmyc
jimmyc

Suivre son activité 99 abonnés Lire ses 132 critiques

5,0
Publiée le 24/11/2013
Clint Eastwood réalise ici un western crépusculaire et vibrant ,tant par les images que par son incroyable esthétisme ..Ce cinéma offre aux spectateurs une certaine nostalgie ,celle de Sergio Leone pour exemple (le film lui est d 'ailleurs dédié au même titre que à Don Siegel)Mais au delà de cela l 'oeuvre permet enfin à son immense cinéaste d 'atteindre les statuettes amplement méritées ... Le récit est admirablement fouillé la caméra se pose en 1880, dans le Wyoming, où deux malfrats défigurent une prostituée dans la petite ville de Big Whiskey, ville tenue par le redoutable shérif Little Bill Dagett.. Les prostituées de l 'établissement jugeant ,la sanction de ce dernier envers les voyous trop clémente décident alors de rassembler leur argent afin de payer un tueur impitoyable pour assouvir une terrible vengeance ...Un jeune cow-boy "le Kid de Schofield "décide alors de proposer à William Munny de s'associer à lui pour honorer ce contrat ...Le casting est véritablement formidable ,Morgan Freeman et Gene Hackman sont saisissants, jouant bien évidement des registres différents ,le premier généreux le second plus cruel ils apportent un fantastique équilibre à l 'ensemble ..Le grand Clint ,lui, incarne l 'ombre du "manchot "tueur autrefois froid et sans état d'âme qui aujourd'hui garde les valeurs de sa vie passée au coté de son épouse ,défunte depuis .. Il habite son personnage avec force et profondeur et devient touchant par cela .. Morgan"Ned Logan" Freeman représente le personnage le plus humain du récit ,sa tendresse se dessine tout au long de l 'intrigue ... Mais la plus belle performance est signée Gene Hackman ,absolument incroyable en homme sans pitié, prêt à enfreindre les règles pour éradiquer les truands de sa ville . Enfin ,Richard"English Bob" Harris excelle encore une fois dans l 'interprétation de son personnage ou l 'élégance s'associe à l' égocentrisme .. Le cinéaste retrouve donc ,l 'univers de son mentor Sergio Leone, tout en changeant cependant les codes du genre : absence de gros plans sur les visages en sueur et rythme plus rapide dans sa mise en forme ... L 'orage et la pluie battante apportent une dimension très sombre, obscure et montre le mal par ce nouvel élément ...La ferme de Willam Munny est ensoleillée alors que la ville de Little Bill reste ténèbres... La photographie signée Jack N. Green restitue parfaitement l 'ambiance des paysages naturels ainsi que l 'émotion que l'oeuvre suscite ...Clint Eastwood dresse ici un portrait édifiant contre la violence avec grande virtuosité et apporte corps à son immense récit .. Enfin la bande originale signée Lennie Niehaus et Clint Eastwood 'himself"est absolument remarquable de beauté ... Un véritable chef d'oeuvre cinématographique dont la nostalgique est évidente ..
L'Infernaute de l'Apocalypse
L'Infernaute de l'Apocalypse

Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 398 critiques

5,0
Publiée le 31/08/2014
Eastwood a signé là un des plus grands western produit ces 20 dernières années. Sans aucun doute. Peut-être même un classique de ce genre déjà si fourni outre-atlantique, édifice auquel il a déjà beaucoup apporté. Avec son atmosphère lancinante et tortueuse, dépeinte à merveille par une photographie sombre qui joue énormément sur les clairs-obscurs, ainsi que des plans contemplatifs sur les rocheuses collines brûlées par le soleil contrastant avec le crépuscule tombant sur les plaines arides (on sent bien d'ailleurs que l'acteur-réalisateur-producteur a bien appris à l'école Leone), et ses personnages d'hommes pourtant sans peur ni faiblesse en apparence mais si tourmentés dans leurs chairs, incarnés à merveille par une brochettes de fabuleux acteurs au diapason (Morgan Freeman, Gene Hackman, et bien sûr Clint himself), "Impitoyable" à donc effectivement tous les critères pour bien figurer parmi cela. Aussi âpre qu'envoutante, cette fable de l'Ouest, contée telle une légende dans laquelle voulait s'inscrire à tout prix les plus grands hors-la-loi, filme avec classe et sobriété la quête de rédemption par les armes et la violence d'un homme qui n'arrive plus à fuir ce qu'il est vraiment... Comme quoi, les virils cow-boys ne se cachent pas toujours pour pleurer ! Les amateurs du genre apprécieront sans nul doute ce qui se présente comme étant le meilleur western qu'ai mis en scène Eastwood dans sa longue et flamboyante filmographie. Aussi impitoyable qu'incontournable.
Tupois Blagueur
Tupois Blagueur

Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 1 165 critiques

3,0
Publiée le 25/04/2014
Encore un bon film de la part du père Eastwood. Seulement là je n'ai pas été aussi emporté que pour nombre de ses autres films. Certes la réalisation est toujours aussi travaillée, notamment en ce qui concerne les jeux de lumière, les décors sauvages splendides, les jeux d’acteurs expérimentés etc. Mais je n’ai pas autant accroché que d’habitude. La faute, peut-être, à ce scénario classique qui n’offre rien de nouveau à se mettre sous la dent, même si je ne nie pas qu’il nous offre quelques morceaux de bravoure. Dans l’ensemble, on retrouve certaines thématiques chères à Client Eastwood, comme la recherche de la pénitence, la vraie amitié, le féminisme, mais elles semblent un peu effacées par le poids des conventions des westerns, que Eastwood n’a pas entièrement réussi à dépasser. Bon film, mais qui aurait pu être encore meilleur.
Bub ... Haut les flingues,
Bub ... Haut les flingues,

Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 605 critiques

5,0
Publiée le 25/04/2014
L'éveil des brutes sanguinaires pourraient être le titre de ce film réaliste, froid et sans concession. Évidemment, tous les individus de cette histoire sordide ne sont pas très reluisant. Clint Eastwood, le premier, encadré de tant de pointures, nous livre une formidable interprétation de salopard à demi-repenti. Le dégoût inspiré par le comportement des villageois vis à vis des prostituées ainsi que la sauvagerie lâche du Shérif, remarquablement campé par Hackman, nous fait apprécier la fin nauséeuse. Les armes et la technique de combat, utilisées dans ce film sont remarquablement réalistes. Le Smith & Wesson Scofield 1858 était bien plus apprécié que le colt 1873 pour les règlements de compte puisqu'il éjectait toutes ses douilles vides d'un seul geste. Ce sont ce genre de détail qui rendent crédibles un film d'époque.
reymi586
reymi586

Suivre son activité 129 abonnés Lire ses 2 443 critiques

5,0
Publiée le 18/11/2010
Un super western des temps modernes! Un des meilleurs tout court que j'ai vu!
Quentin E. V.
Quentin E. V.

Suivre son activité 81 abonnés Lire ses 1 044 critiques

3,5
Publiée le 08/01/2017
Quand on fait le bilan d'Impitoyable, nous constatons une belle progression du personnage de Clint Eastwood qui était un homme fini et rangé, et qui se voit redevenir le tueur sanguinaire qu'il était autrement (d'avant la mort de sa femme). Le plus remarquable reste le shérif impitoyable joué par Gene Hackman, il est au final le plus impitoyable de tous alors qu'on attendait Clint dans ce rôle là, mais ce n'est que mon point de vue. Le reste est souvent long et l'action est absente, il faut attendre deux heures pour avoir un final correct. Mais bon, nous avons ici un des rares western qui tiennent bien la route de ces 25 dernières années, alors on ne va pas totalement le démolir. A voir.
Der Metzgermeister
Der Metzgermeister

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 249 critiques

4,0
Publiée le 27/03/2015
Avec Unforgiven, le désormais vétéran Clint Eastwood offre une toute autre approche du western conventionnel, l'exact opposé du spaghetti auquel nous avait habituer Leone, mentor de Clint durant les années soixante dix. Le bon vieux Eastwood a juger bon d'offrir une nouvelle perspective au genre qui l'a popularisé ( et qu'il a pendant longtemps incarner ). En effet,vous pouvez tirer un trait pour espérer admirer un héros peu causant, as de la gâchette, charismatique à souhait. Ici, un ancien outlaw reconverti en paysans miséreux vivant autour des cochons, en compagnie de ses deux enfants. Il faudra dès lors s'habituer à voir le héros, William Munny, peiné lorsqu'il s'agit de grimper sur son destrier d'occasion, ou à l'observer, essayant de se refaire la main, avec ses armes qu'il n'a pas utiliser depuis une bonne décennie. Inhabituel, mais couillu comme jamais. Maintenant, notre légendaire meurtrier se doit de reprendre les armes, afin de s'emparer d'une prime visant à tuer deux cow-boys ayant salement défigurer une prostituée. Et c'est là que l'un des majeurs problème se pose : la justice du shérif de Big Whiskey ayant été outrageuse ( et donc clairement rageante ), on en oublierait presque les deux salopards et le crime qu'ils ont commis. Personnellement, en tant que spectateur, je me focalisait plus sur le personnage haïssable de Gene Hackman, Little Bill, que sur les deux autres. Car la cruauté et l'indifférence de Bill a reçu nettement plus d'intention que l'acte barbare des deux gus. Donc, de ce fait je trouve qu'on oubli presque les enjeux de l'histoire. La mission est de tuer les deux criminels et non Little Bill. Et ça j'ai eu du mal à l'accepter et je suis sûr que vous aussi. Il y a donc pour moi un problème dans le déroulement de l'histoire, et donc un défaut dans le scénario. Ce qui m'amène au problème suivant : on apporte beaucoup trop de temps d'écran à Hackman à mon gout. Attention, je ne dis pas que je ne l'aime pas, je dis juste qu'il apparaît trop souvent et en plus à des intervalles trop irréguliers ( et parfois même assez hasardeusement ). Je trouve même qu'il est plus présent qu'Eastwood, c'est dire. Impitoyable possède un énorme casting en plus d'Hackman, Eastwood se paye les services de Freeman, Richard Harris, et du jeune et convaincant Woolvett. Doté d'une excellente photographie, Impitoyable est beau à voir. Unforgiven malgré quelques faiblesses est un western audacieux, plein de ressources, farfouillant dans la psychologie d'un homme lorsque celui-ci hésite à appuyer sur la détente, et démontre la non inefficacité d'une violence outrageusement utilisée. Impitoyable est un western iconoclaste superbement réalisé, qui prouve encore le talent d'Eastwood à se démener derrière et devant une caméra, ce qui n'est pas une chose facile.
Kalie
Kalie

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 933 critiques

5,0
Publiée le 21/04/2014
Clint Eastwood signe là un western crépusculaire très émouvant. Handicapé par un corps vieillissant qu’il n’arrive plus à commander comme il le souhaiterait et malade de fièvre ; son personnage de vieux tueur est bouleversant. Mais pour venger son ami, le naturel revient au galop. En effet, c’est un chant du cygne des plus sanglants que nous offre le vieux cow-boy. D’ailleurs, de par son réalisme, le film s’avère dans l’ensemble très violent. Ici, tuer un homme n’est pas anodin (voir le jeune apprenti assassin, myope comme une taupe, traumatisé par son premier et dernier meurtre). Clint Eastwood est entouré de vedettes au top de leur forme (Gene Hackman, Morgan Freeman, Richard Harris). Voilà un western profond et humain qui apporte un plus au genre. Pour moi, il s’agit du chef-d’œuvre de Clint Eastwood en tant qu’acteur et réalisateur.
Sinefil44
Sinefil44

Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 985 critiques

4,0
Publiée le 22/04/2013
Parmi les nombreux westerns réalisés et incarnés par Clint Eastwood, celui-ci a une saveur particulière sur le thème du vieux justicier qui reprend du service pour accomplir une vengeance sur commande. Sept ans après Pale Rider, il revisite le genre avec une histoire simple et classique. Il partage la vedette avec deux grandes stars, Morgan Freeman, dans la peau de Ned Logan, le vieux compagnon de toujours, et Gene Hackman, habitué aux rôles de salopards qu'il joue avec toujours autant de talent. Eastwood nous offre une performance irréprochable par la maîtrise de chaque scène tournée avec précision. Hormis le du proxénète répugnant incarné par Anthony James, les personnages sont plutôt sympathiques, le tout est servi par de belles images. Le film reste malgré tout assez violent mais l'atmosphère de cette fin du 19ème siècle est bien reproduite. Voici une œuvre bien ficelée bâtie sur un scénario structuré.
elbandito
elbandito

Suivre son activité 192 abonnés Lire ses 865 critiques

3,0
Publiée le 22/02/2012
Succès public dans la carrière de Clint Eastwood, ce western crépusculaire d’une grande beauté formelle, redonna un côté authentique et violent à un genre moribond. L’histoire d’un tueur devenu fermier, contraint de reprendre temporairement son ancien job aidé d’un comparse, pour éliminer des hommes de loi féroces et de vils bandits aux méthodes encore plus cruelles et violentes que les siennes. Pourtant, ce n’est certainement pas le chef d’œuvre que certains revendiquent tant le rythme est lent et les clichés du Far West éculés. Dédié aux deux grands cinéastes qui ont lancé sa carrière, Sergio Leone et Don Siegel, cet hommage du réalisateur est le troisième western à avoir remporté l’Oscar du meilleur film à Hollywood en 1992. Surprenant.
Le Batcinéma
Le Batcinéma

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 37 critiques

5,0
Publiée le 20/04/2018
"Impitoyable", meilleur film de l'année 1992 et réalisé par Clint Eastwood lui-même, est l'histoire de William Munny, un ancien hors-la-loi sans pitié et redoutable devenu fermier et père de deux enfants. Son nouveau quotidien est basculé lorsqu'un jeune hors-la-loi nommé le Kid de Schofield lui rend visite afin de lui demander de faire équipe pour assassiner deux personnes qui ont défiguré une prostituée. Ce qui m'a frappé en premier dans ce film sont les dialogues que je trouve passionnants. Par dialogues passionnants, je pense par exemple à la scène de discussion entre William Munny et la prostituée défigurée ou encore celle spoiler: où l'on apprend la mort de Ned qui m'ont toutes les deux complètement aspiré dans le film. De plus, les dialogues ne sont jamais inutiles, ils servent toujours au développement des personnages et des relations ainsi qu'à l'avancement de l'intrigue. Mais en plus d'avoir d'excellents dialogues, le film possède des scènes d'action qui sont certes peu présentes mais à couper le souffle. Comment parler de "Impitoyable" sans évoquer sa fin de film à l'action brutale et animée d'une main de maître par un Clint Eastwood transcendant. Transcendant, c'est d'ailleurs le terme qui qualifie les acteurs et l'écriture des personnages de ce film, puisque "Impitoyable" bénéficie de personnages développés et particulièrement gris, en plus d'être joués par des acteurs excellents (mention spéciale pour Clint Eastwood, Morgane Freeman et Gene Hackman). Ainsi, le film brille par ses dialogues, ses scènes d'action et ses personnages, mais je peux également faire l'éloge de la superbe photographie qui nous offre des paysages magnifiques et une lumière parfaite, de la mise en scène classique mais efficace, et enfin de la bande originale au thème principal très émouvant. "Impitoyable" n'a donc pour moi pas volé son oscar du meilleur film. C'est un des meilleurs westerns, voire peut-être le meilleur. 5/5
Mr. Renton
Mr. Renton

Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 95 critiques

5,0
Publiée le 23/08/2017
Je viens de revoir Impitoyable dans sa version restauré 4K en salle. Ça rend le film encore meilleur, c'est du pur bonheur de voir ce grand film au cinéma, surtout que c'est un western, LE genre de film a voir au ciné avec la SF également mais les western se font bien trop rare, il faut donc en profiter, d'autant que c'est un de mes genres favoris. Je ne vais pas revenir sur ce film mythique réalisé par le grand le magnifique Clint Eastwood, si vous aimez les western, vous DEVEZ voir Impitoyable. Même si vous y êtes réfractaire d'ailleurs parce que ce film est une oeuvre d'art sur pellicule absolument incontournable pour n'importe quel amoureux du cinéma. Vive Clint Eastwood!!
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top