Mon compte
    Enquête à coeur ouvert sur TF1 : où a été tournée la série avec Claire Keim ?
    8 déc. 2022 à 20:00
    Jérémie Dunand
    Jérémie Dunand
    -Chef de rubrique télé / Journaliste
    Bercé dès l’enfance au rythme de Sous le soleil, de P.J., ou des sagas de l’été, il se passionne de plus en plus pour les séries françaises au fil du temps. Et les dévore aujourd’hui (presque) toutes, de Balthazar à Scènes de ménages, en passant par Hippocrate, Candice Renoir, Ici tout commence.

    TF1 diffuse ce soir les trois premiers épisodes de "Enquête à coeur ouvert", avec Claire Keim. Une mini-série inédite tournée entre la France et la Belgique.

    Après Addict ou I3P, TF1 lance ce soir dans sa case policière du jeudi soir une toute nouvelle série intitulée Enquête à coeur ouvert, portée par Claire Keim, Pierre-François Martin-Laval (Les Profs), Kevin Janssens (Close) et Jessyrielle Massengo (Alice Nevers) dans les rôles principaux.

    Écrite par Franck Philippon et Claire Lemaréchal, cette mini-série en six épisodes raconte l'histoire de Florence qui, hantée par d'étranges cauchemars au sortir d'une transplantation cardiaque, ressent le besoin de connaître l’origine de son nouveau coeur.

    Malgré l’hostilité de son mari Vincent, elle enquête en secret et découvre que son coeur appartenait à Ana Daendels, une jeune belge morte dans un accident de voiture au Pays basque. Au vu des circonstances troublantes, le père de la victime, Simon, a justement décidé de se lancer lui aussi dans sa propre enquête, convaincu qu’il s’agit d’un meurtre.

    Un tournage entre le Pays basque et Anvers à l'automne 2020

    Mise en boîte il y a deux ans, entre septembre et décembre 2020, Enquête à coeur ouvert a été tournée entre le Pays basque, dans la région de Biarritz et de Saint-Jean-de-Luz chère à Claire Keim, et la Belgique. Et notamment à Anvers et à Gand, où ont été filmées, entre autres, les scènes d'hôpital.

    "On a tourné une moitié de la série au Pays Basque", raconte Pierre-François Martin-Laval, l'interprète de Vincent, le mari de l'héroïne. "Pour moi, c’était vraiment incroyable, car Claire, elle, elle était chez elle (rires). On était dans un endroit tellement beau. Pour Frank Van Passel, notre réalisateur, le Pays basque c’était hyper graphique, il a pu filmer son intrigue avec une lumière fabuleuse, il y avait de la tempête, des vagues. Le fait de tourner dans la région de Biarritz a vraiment motivé Franck, qui arrivait de Belgique".

    JULIEN CAUVIN/LEONIS PRODUCTION/TF1

    "Et ensuite on a été catapulté à Anvers, dans les hôpitaux, c’était très différent", poursuit le comédien qui, comme sa partenaire de jeu Claire Keim, est petit à petit tombé amoureux de la Belgique.

    "C'est vrai que les séquences tournées en Belgique étaient moins agréables, moins lumineuses, mais moi j’ai adoré, c’est bizarre (rires)", avoue quant à elle l'interprète de Florence. "Je suis tombée amoureuse de Gand. J’ai trouvé ma ville. C’est aussi beau que Bruges, mais beaucoup plus vivant, c’est sublime. On mange super bien, il y a du design de ouf. J’ai adoré".

    La plupart des membres de l'équipe technique d'Enquête à coeur ouvert étaient belges, à l'image du réalisateur Frank Van Passel. Et ce même lors des séquences tournées dans le Pays basque. Une particularité qui s'explique par le fait que la série est une co-production entre la France et la Belgique.

    Enquête à cœur ouvert
    Enquête à cœur ouvert
    Sortie : 8 décembre 2022 | 52 min
    Série : Enquête à cœur ouvert
    Avec Claire Keim, Pierre-François Martin-Laval, Kevin Janssens
    Presse
    3,2
    Spectateurs
    2,8
    Voir sur Salto

    Et à en croire Claire Keim, l'esprit et le savoir-faire belges qui régnaient sur le plateau ont beaucoup apporté au tournage et à la série : "Les Flamands ont ce côté très pro. C’est vraiment des gens incroyables. Une équipe ultra disciplinée, avec un respect, un amour du plateau, c’est sacré. On retrouve des trucs d’il y a longtemps ici en France. Depuis on est devenu des cancres un peu (rires). On est un peu les sales gosses".

    "J’ai adoré les regarder travailler, c’était beau", poursuit la comédienne, vue récemment dans Vise le coeur sur TF1 également. "On sentait que ça allait apporter quelque chose de différent, de presque "exotique". Il y avait une bizarrerie, une lumière plus bizarre sur ce tournage. En tout cas je n’avais pas l’impression de faire ce que je faisais d’habitude, c'était génial".

    Enquête à coeur ouvert est d'ores et déjà disponible en intégralité sur Salto.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top