Notez des films
Mon AlloCiné
    Palmarès du festival international de Toronto 2011!
    19 sept. 2011 à 16:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Le festival de Toronto s'est achevé hier sur la consécration de "Et maintenant, on va où?", deuxième long-métrage de la réalisatrice libanaise Nadine Labaki, qui a décroché le Prix du public.

    Rendez-vous incontournable pour les distributeurs du monde entier, le festival international du film de Toronto ne présente pas de compétition officielle (ni de jury), contrairement à ses cousins Cannes, Berlin ou encore Venise. En revanche, le Prix du public remis par les festivaliers augure traditionnellement d'un avenir radieux pour les films primés (Slumdog Millionaire, Precious, Le Discours d'un roi...). Cette année, le trophée est allé à Et maintenant on va où ? (à découvrir actuellement en salles), deuxième long-métrage de la réalisatrice libanaise Nadine Labaki (après Caramel), qui traite ici avec humour des tensions religieuses dans son pays.

    En route vers les Oscars?

    Présenté au festival de Cannes en mai dernier dans la section "Un Certain Regard", le film a été sélectionné pour représenter le Liban aux prochains Oscars. Or, si le film est choisi pour être l'un des cinq candidats finalistes à l'Oscar du meilleur film étranger, il est cependant peu probable qu'il soit cité dans beaucoup d'autres catégories. Parmi les favoris du public à Toronto, Une Séparation d'Asghar Farhadi représente de son côté l'Iran aux Oscars, ce qui laisse présager d'un éventuel coude à coude entre les deux pays! Rappelons que l'an dernier, Le Discours d'un roi du britannique Tom Hooper avait remporté le Prix du public à Toronto avant de rafler de multiples récompenses partout dans le monde, dont quatre Oscars (meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur acteur pour Colin Firth et meilleur scénario original).

    Egalement primés...

    The Island President de Jon Shenk, sur le combat du Président des Maldives pour sauver les îles de l'archipel menacées de disparaître à cause du réchauffement climatique, a été sacré meilleur documentaire, tandis que dans la section "Midnight Madness", c'est le très punchy The Raid, où s'affrontent une troupe de policiers d'élite et des gangsters adeptes des arts martiaux, qui a rassemblé les festivaliers. Les canadiens ne s'oublient pas eux-mêmes puisque quelques récompenses sont décernées chaque année aux productions nationales: ainsi, Monsieur Lazhar de Philippe Falardeau a remporté le Prix du meilleur film canadien, tandis que Edwin Boyd de Nathan Morlando a obtenu le Prix du meilleur premier film canadien de cette édition 2011. Enfin, Le Premier homme de l'italien Gianni Amelio, et Avalon, premier long-métrage du suédois Axel Petersén, ont décroché le Prix de la Critique Internationale dans leurs catégories respectives.

    Tout sur le festival international du film de Toronto 2011

    Camille Lamourette

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top