Mon compte
    Resident Evil : Milla Jovovich revient aux sources dans la bande-annonce du chapitre final
    9 août 2016 à 18:15
    Maximilien Pierrette
    Maximilien Pierrette
    -Journaliste cinéma
    Tombé dans le cinéma quand il était petit, et devenu accro aux séries, il fait ses propres cascades et navigue entre époques et genres, de la SF à la comédie (musicale ou non) en passant par le fantastique et l’animation. Il décortique aussi l’actu geek et héroïque dans l’émission FanZone.

    L'affrontement ultime se précise pour Alice Prospero et Umbrella Corporation, comme le montre la bande-annonce de "Resident Evil : Chapitre final", qui revient à son point de départ et nous prépare à un combat explosif.

    "L'humanité cessera d'exister, sauf si tu retournes à la RUCHE" : pour sauver le monde une bonne fois pour toutes, Alice Prospero va donc devoir se rendre là où ses aventures post-apocalyptiques ont débuté en 2002, déjà devant la caméra de Paul W.S. Anderson. L'occasion, pour l'héroïne incarnée par Milla Jovovich, de retrouver la Reine Rouge et ses créatures mutantes, dans un long métrage qui s'annonce complètement rock'n'roll, si le résultat est à l'image de cette bande-annonce sur fond de "Paradise City".

    Attendu en février 2017, Resident Evil : The Final Chapter devrait (temporairement ?) clôre la saga, et le feu d'artifice va donc se dérouler à Raccoon City, fief d'Umbrella Corporation où tout a commencé, aussi bien dans les films que les jeux vidéo dont ils s'inspirent très librement. On notera d'ailleurs les retours de Claire Redfield (Ali Larter), Albert Wesker (Shawn Roberts) et du Docteur Isaacs (Iain Glen), ou des célèbres lasers tranchants, dans une ambiance apocalyptique qui n'est pas sans rappeler le dernier Mad Max, au vu des décors désertiques et des courses-poursuites.

    Le tout, bien sûr, avec des zombies comme s'il en pleuvait, et un monstre aux allures de dragon qui devraient donner du fil à retordre à Milla Jovovich et ses alliés, dont Ruby Rose, echapée de la prison d'Orange is the New Black pour lui prêter main forte, et l'aider à écrire "la fin de [son] histoire." Avec une issue tragique à la clé ? Ou une victoire par K.O. sur Umbrella ? Réponse début 2017, grâce à cet opus, toujours signé Paul W.S. Anderson.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top