Notez des films
Mon AlloCiné
    Ressortie Le Milliardaire : 5 choses à savoir sur la comédie musicale portée par Marilyn Monroe et Yves Montand
    Par Caroline Langlois — 12 janv. 2017 à 12:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    A l'occasion de la ressortie du Milliardaire, en salles dès ce 11 janvier, découvrez cinq anecdotes sur l'un des derniers rôles de l'icône Marilyn Monroe.

    Le Milliardaire - réalisé par George Cukor - Sortie le 5 octobre 1960

    Avec Marilyn Monroe, Yves Montand, Tony Randall, Frankie VaughanDavid Burns

    De quoi ça parle ?

    Jean-Marc Clément règne sur New York et sur la Bourse. Il possède une puissante compagnie qui négocie avec le monde entier. Son argent de poche : 35 millions de centimes par semaine! De ses ancêtres français, il a aussi hérité d'un goût prononcé pour les femmes. Mais il ne sait pas encore que sa prochaine conquête va bouleverser sa vie...

    Un français pour donner la réplique au sex symbol

    L'idée première du scénariste Norman Krasna, était une satire du milliardaire Howard Hughes, et l'acteur qu'il voyait dans ce rôle était Yul Brynner. A la suite d'un véto de la production, le sujet fut édulcoré et envisagea successivement Gregory Peck, Charlton Heston, Cary Grant et Rock Hudson pour jouer le milliardaire. Sur les conseils d'Arthur Miller, alors le mari de Marilyn Monroe, les studios choisirent Yves Montand, qui avait triomphé peu avant dans un récital à New York. Il s'était également illustré dans Les Sorcières de Salem, adaptation d'une pièce écrite par ... Arthur Miller.

    D.R.
    Frankie Vaughan, George Cukor et Marilyn Monroe

    Les derniers feux avant la fin du mythe

    Ce film est l'avant-dernier de Marilyn Monroe avant Les Désaxés de John Huston. Mais George Cukor sera le dernier réalisateur à la diriger puisqu'il retrouve la star pour Something's got to give (Quelque chose finira par craquer), cet ultime film restant inachevé à la suite de la mort de Marilyn, dûe à une fatale overdose de somnifères.

    Plusieurs caméos

    Comme il arrive très fréquemment dans les films américains, de grandes vedettes font une apparition en guest star, sous leur véritable personnalité : c'est ici le cas de Bing Crosby en professeur de chant, de Gene Kelly en professeur de danse et de Milton Berle en spécialiste du show-business.

    D.R.
    Yves Montand et Gene Kelly

    L'intervention d'Arthur Miller

    Bien que non crédité au générique, Arthur Miller a revisité le scénario de façon à donner plus de scènes à Marilyn Monroe. Gregory Peck, choisi en premier lieu pour donner la réplique à l'actrice, a alors quitté le projet, mécontent de voir son rôle réduit. Il fit d'ailleurs savoir à Miller ce qu'il pensait de sa version du script : "c'est presque aussi drôle que de pousser une grand-mère dans les escaliers dans son fauteuil roulant". En outre, il ne voulait pas travailler avec Monroe, qui trainait alors avec elle la réputation d'arriver constamment en retard sur les tournages.

    Frankie Goes To Hollywood

    Lorsque le chanteur Frankie Vaughan s'est envolé du Royaume-Uni pour rejoindre la distribution du film, le magazine NME a alors titré "Frankie goes to Hollywood". La rumeur veut que cela ait inspiré le nom du très controversé groupe auteur du sulfureux hit Relax (Don't do It). Plusieurs membres du groupe ont confirmé cette affirmation.

    ==> Toutes les anecdotes sur Le Milliardaire

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top