Mon compte
    Le Quart d’heure américain sur C8 : pourquoi Anémone s'était-elle fâchée avec la troupe du Splendid ?
    19 juil. 2020 à 18:00
    Vincent Formica
    Vincent Formica
    -Journaliste cinéma
    Bercé dès son plus jeune âge par le cinéma du Nouvel Hollywood, Vincent Formica découvre très tôt les œuvres de Martin Scorsese, Coppola, De Palma ou Steven Spielberg. Grâce à ces parrains du cinéma, il va apprendre à aimer profondément le 7ème art, se forgeant une cinéphilie éclectique.

    Le Quart d’heure américain est diffusé ce soir sur C8, l'occasion de revenir sur la fâcherie entre Anémone, décédée en avril 2019, et la troupe du Splendid.

    Dans Le Quart d'heure américain, nous suivons Ferdinand, campé par Gérard Jugnot. Ce dernier part au volant de sa voiture : direction la Thaïlande. À peine parti, il est suivi par une voiture de Radio 1 et entend à la radio la voix de l'animatrice, Bonnie (Anémone), indiquer son numéro d'immatriculation et lui demander de s'arrêter. Il est peut-être le gagnant d'une grosse somme d'argent.

    Sorti en 1982, le film réunit 1,3 millions de spectateurs et contribue à faire connaître Anémone au grand public, quelques mois après avoir triomphé avec Le Père Noël est une ordure. L'actrice, très proche des membres de la troupe du Splendid, va pourtant se fâcher avec la bande composée de Christian Clavier, Thierry Lhermitte, Gérard Jugnot, Michel Blanc et Marie-Anne Chazel. Pourtant, l'actrice a été un vrai pilier dans les succès de la bande, de Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine à Je vais craquer en passant par Viens chez moi, j'habite chez une copine et Les Babas-cool.

    Le Quart d'heure américain
    Le Quart d'heure américain
    Sortie le 3 novembre 1982 | 1h 30min
    De Philippe Galland
    Avec Gérard Jugnot, Anémone, Jean-Pierre Bisson, Brigitte Catillon, Martin Lamotte
    Spectateurs
    2,2
    louer ou acheter

    Mais c'est Le Père Noël est une ordure qui sera la raison principale de cette brouille. La comédienne, connue pour son franc-parler et sa verve acide, n'hésite pas accabler la troupe. En effet, malgré le succès du film, l'actrice est la seule à ne pas toucher un pourcentage sur les recettes. Un manque de respect qu'Anémone gardera en travers de la gorge, elle qui a largement contribué au triomphe de la comédie grâce à son interprétation de Thérèse. "C'est une fâcherie définitive car je suis têtue comme une mule. En plus, j’ai découvert avec stupéfaction qu’ils étaient tous de droite", a déclaré l'actrice lors d'une interview pour France Dimanche.

    Selon Anémone, sa collaboration avec le Splendid, bien que couronnée de succès, lui a porté préjudice pour décrocher des rôles plus dramatiques. "J’ai dû me battre pour décrocher des rôles sérieux. Comme j’étais étiquetée comique, pour les gens j’étais forcément moche. Et comme j’étais drôle, on me trouvait vulgaire", explique-t-elle. Anémone s'est donc assez rapidement éloignée du Splendid au début des années 80 et finira par remporter le César de la meilleure actrice pour Le Grand Chemin en 1988.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Mort d'Anémone, inoubliable Thérèse du Père Noël est une Ordure
    Commentaires
    • christophe r.
      Je ne pense pas que ce soit le fait qu'ils étaient de droite qui l'éloigna du splendid... c'est l'histoire du pourcentage sur le père Noël qui l'a choquée... C'est dingue les gens qui font ceux qui ne comprennent pas pour sortir leurs idées politiques quand même...
    • Luc D.
      Ouais bah, j'ai connu un mec de droite une fois, il avait dix fois plus de classe.(Michel Hazanavicius et Dominique Mézerette, La classe américaine)
    • BiggerThanLife
      Un drôle de caractère :/
    • ServalReturns
      C'est une fâcherie définitive car je suis têtue comme une mule. En plus, j’ai découvert avec stupéfaction qu’ils étaient tous de droiteAh ouais, l'horreur... le truc impardonnable. Des monstres, quoi.
    Voir les commentaires
    Back to Top