Notez des films
Mon AlloCiné
    Black Panther sur TF1 : des comics au film... Comment est né le super-héros incarné par le regretté Chadwick Boseman
    Par Vincent Formica — 20 sept. 2020 à 10:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Black Panther est diffusé pour la première fois en clair sur TF1. Pour l'occasion, nous vous proposons un petit focus en 3 points sur ce personnage mythique.

    Le 28 août dernier, Chadwick Boseman, devenu une véritable icone avec son rôle de T'Challa, nous quittait à l'âge de 43 ans. Introduit dans Captain America Civil War, le souverain du Wakanda est apparu dans Avengers Infinity War et Endgame, mais il a surtout triomphé dans Black Panther. Le long-métrage, mis en scène par Ryan Coogler, a été un succès retentissant, autant critique que commercial. Il a notamment reçu sept nominations aux Oscars, dont celui du meilleur film, et rapporté 1,3 milliard de dollars de recettes mondiales.

    Chadwick Boseman, qui porte le film sur ses épaules, souffrait à l'époque d'un cancer du colon, contre lequel il s'est battu jusqu'au bout. Sans rien dire à personne à part sa famille, le comédien a continué à tourner malgré la douleur et les traitements médicaux. Grâce à son implication et sa performance, l'acteur a su imposer au cinéma ce personnage emblématique de la pop culture, devenant presque un symbole politique. Mais d'où vient T'Challa ? Par qui a-t-il été créé et pourquoi n'a-t-il pas connu plus tôt une adaptation sur grand écran ?

    Black Panther
    Black Panther
    Sortie le 14 février 2018 | 2h 15min
    De Ryan Coogler
    Avec Chadwick Boseman, Michael B. Jordan, Lupita Nyong'o, Danai Gurira, Letitia Wright
    Presse
    3,1
    Spectateurs
    3,9
    louer ou acheter

    PREMIÈRE APPARITION DE LA PANTHÈRE

    La première apparition de T'Challa alias Black Panther remonte à juillet 1966, avec la publication du 52e numéro de la revue Fantastic Four, Vol. 1. Ce personnage imaginé par Stan Lee et Jack Kirby a rapidement conquis le public, par delà les clivages ethniques et culturels. Au fil du temps, le succès de la série ne s’est pas démenti, comme en attestent les nombreuses nouvelles publications dont elle a fait l’objet, notamment celles du réalisateur Reginald Hudlin ou du journaliste Ta-Nehisi Coates. La Panthère noire, nom du 761e bataillon de chars US durant la Seconde guerre mondiale, aurait inspiré Stan Lee pour nommer ce premier super-héros noir de comics. À noter que Black Panther a été inventé trois mois avant la création de la Black Panther Party. Il régnait alors une confusion auprès du public, ce dernier croyant que les comics faisaient ouvertement référence au mouvement révolutionnaire. Il a été décidé de renommer le personnage Black Leopard avant que les créateurs ne reviennent finalement sur leur décision. 

    Marvel

    À l'époque de la création du héros, le contexte social et politique des USA était très électrique. Deux ans après l'assassinat de Martin Luther King, le pays était toujours en proie à des émeutes et tensions raciales meurtrières sur fond de combat pour les droits civiques. Le PDG des studios Marvel, Kevin Feige, a salué une création courageuse pendant ces temps troublés : "Stan Lee, Jack Kirby et toute l'équipe des scénaristes ont fait de Black Panther un personnage supérieurement intelligent, plus intelligent même que n'importe quel autre personnage blanc au milieu des années 1960. Ils ont eu le cran de faire ça au milieu des années 1960. Le moins que nous puissions faire est de nous élever à ce niveau, de raconter l'histoire telle qu'elle doit l'être, et ne pas nous montrer timides là où les fondateurs de Marvel ont au contraire embrassé les changements de cette période du mouvement des droits civiques". C'est dans cet esprit que Black Panther rejoint les Avengers à sa création, super-héros noir accepté comme un égal au milieu de ses confrères.

    WESLEY SNIPES VOULAIT INCARNER LE SUPER-HÉROS

    Avant que Marvel Studios ne mette en chantier l'adaptation que l'on connaît, le protecteur du Wakanda devait être incarné par Wesley Snipes. En juin 1992, le comédien déclare qu'il prend en main le projet Black Panther, avec la ferme intention de prêter ses traits au super-héros. "Je pense que Black Panther me parlait car il était noble, et l'antithèse des stéréotypes sur les Africains, l'Histoire africaine et les royaumes d'Afrique. Il avait une importance culturelle et sociale. C'est quelque chose que les communautés noire et blanche n'avaient jamais vu auparavant. Ça m'a toujours beaucoup, beaucoup attiré. Et j'aimais cette idée de technologie avancée. C'était une pensée très avant-gardiste", confie l'acteur. Deux ans plus tard, Stan Lee donne son accord et plusieurs scénarios sont alors proposés au célèbre auteur.

    Le temps passe, le projet stagne au fil des réécritures et Lee n'est toujours pas satisfait. "Nous avons étudié trois versions du scénario et quelques options de réalisateurs - des options très intéressantes à l'époque", explique Snipes. John Singleton est un de ces cinéastes approchés mais sa vision de Black Panther diffère totalement de celle du comédien. "Nous n'avons pas réussi à trouver la bonne combinaison de scénario et de réalisateur et, à l'époque aussi, le mode de pensée n'était pas aussi avancé et la technologie n'était pas disponible pour permettre de recréer ce qui existait déjà dans les comic books", analyse l'artiste. Finalement, le projet ne verra jamais le jour et Snipes se consolera en se glissant dans le costume de Blade à trois reprises. "Je me suis dit, allez, si je ne peux pas faire le roi du Wakanda, du Vibranium et du royaume caché d'Afrique, je n'ai qu'à faire un vampire noir."

    CHADWICK BOSEMAN PREMIER CHOIX DE MARVEL

    Après l'échec du projet de Wesley Snipes, Marvel reprend les choses en main et relance la machine. Grâce au succès du MCU (Marvel Cinematic Universe) au cinéma, le studio est devenu un acteur majeur de l'industrie hollywoodienne, sous l'impulsion du producteur Kevin Feige. Ce dernier tient à ce que Black Panther rejoigne à son tour la troupe des Avengers. Pour lui, un seul acteur était capable d'endosser le rôle du super-héros : Chadwick Boseman. Le grand manitou de l'écurie Marvel a été impressionné par ses performances dans 42, où il campait Jackie Robinson, ou Get On Up, où il interprétait James Brown. Pour lui, Boseman était le seul choix.

    Nous étions assis autour d'une table, nous inventions l'histoire de Civil War lorsque Nate Moore, notre producteur délégué, a suggéré de faire appel à Black Panther parce qu'on cherchait un tiers qui ne serait pas nécessairement du côté de Captain America ou d'Iron Man. Presque instantanément, nous avons tous dit : Chadwick." Avant sa mort, l'acteur se souvenait avec émotion du jour où il a appris qu'il allait devenir Black Panther au cinéma : "Nous étions à Zurich, je sortais du tapis rouge pour Get On Up et mon agent m'a dit : 'Tu dois absolument prendre cet appel.' Et ce qui est fou, c'est que je n'avais même pas les appels internationaux sur mon téléphone jusqu'au matin même. Dans une interview, j'avais entendu quelqu'un dire 'Passez à l'international sur votre téléphone et appelez votre mère', alors des choses importantes se sont littéralement produites ce soir-là."*

    MICHEL & MICHEL SORTENT LES GRIFFES FACE À BLACK PANTHER

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Mort de Chadwick Boseman : le message fort de Lupita Nyong'o, sa partenaire de Black Panther
    • Mort de Chadwick Boseman : son silence sur sa maladie expliquée par son agent
    • Mort de Chadwick Boseman : Michael B. Jordan rend un vibrant hommage à son partenaire de Black Panther
    Commentaires
    • Madolic
      À l'époque de la création du héros, le contexte social et politique des USA était très électrique C'est vrai que depuis tout va bien ^^
    • Might Guy
      Et faut prévoir 2 ou 3 coupures pub pour célébrer cette diffusion?
    Voir les commentaires
    Back to Top