Notez des films
Mon AlloCiné
    Clem : pourquoi il ne faut pas rater la saison 11 qui débute sur TF1
    Par Jérémie Dunand (@JejeSeries) — 18 avr. 2021 à 18:30

    "Clem" revient ce lundi 19 avril à 21h05 sur TF1 avec une saison 11 inédite réussie, qui revient avec bonheur à l'ADN plus léger des premières saisons et réserve de nombreuses surprises. À commencer par une grossesse qui va chambouler la tribu.

    Moins d'un an après la diffusion de la saison 10, Clem, la série familiale à succès de TF1 portée par Lucie Lucas, revient ce lundi 19 avril à 21h05 pour une onzième saison pleine de surprises qui, entre émotion et comédie, devrait ravir les fans de la première heure.

    Mais aussi ceux qui sont tombés amoureux de la série au moment du "reboot" opéré en saison 9 puisque la nouvelle génération d'ados est plus que jamais au centre des intrigues. À commencer par Valentin (Thomas Chomel) qui, à l'approche du bac, voit sa vie basculer lorsque Clara (Marion Seclin), avec qui il a vécu une histoire l'an dernier, revient avec une nouvelle qui va faire l'effet d'une bombe dans l'univers de la famille Boissier.

    Clem
    Clem
    Sortie le 22 février 2010 | 52min
    Série : Clem
    Avec Lucie Lucas, Agustin Galiana, Agustin Galiana, Carole Richert, Thomas Chomel
    Spectateurs
    3,1
    Voir sur Salto

    Un nouveau bébé pour boucler la boucle ?

    Comme révélé par la bande-annonce diffusée sur TF1 depuis quelques jours, Valentin va devoir faire face à la grossesse de Clara, qui est enceinte de lui. Un rebondissement inattendu qui va évidemment causer des problèmes dans la relation entre Val et Izia (Lily Nambininsoa), et va forcer, une fois de plus, toute la tribu Boissier-Brimont à se souder pour trouver des solutions.

    Clara, qui a fait un déni de grossesse, souhaite-t-elle élever ce bébé dont elle ignorait encore l'existence il y a peu ? Et quid de Valentin ? Est-il prêt à assumer ses responsabilités de père ? Et que fera-t-il si Clara décide de faire adopter l'enfant ? Autant de questions qui vont servir de fil rouge à une saison qui, jusqu'au bout, promet de surprendre les téléspectateurs. Vous voilà prévenus.

    En plus de permettre à la série d'aborder un sujet de société important - déjà au coeur de Skam France il y a quelques semaines - à travers le déni de grossesse de Clara, cette saison 11 de Clem boucle en quelque sorte la boucle en revenant à l'ADN de base de la série puisque, rappelez-vous, la première saison, diffusée en 2010, voyait le personnage de Lucie Lucas devenir mère à l'âge de 16 ans.

    Christophe Lartige/Merlin Production/TF1

    Aujourd'hui, les rôles sont quasi inversés, puisque c'est Valentin qui s'apprête à devenir père à 17 ans, tandis que Clem, elle, va devoir endosser le rôle de jeune grand-mère. Comme le personnage de Victoria Abril au début de la série. Une figure centrale des premières saisons qui n'est pas oubliée dans ces nouveaux épisodes, tout comme Julien (Mathieu Spinosi), à qui les scénaristes font des clins d'oeil bienvenus. Un peu comme si cette saison 11 était en réalité la vraie saison anniversaire de Clem, qui a fêté ses 10 ans d'existence en 2020.

    Et si le choix scénaristique de faire de Valentin un papa adolescent pouvait en inquiéter certains - car perçu comme un peu trop évident - la saison se révèle en réalité extrêmement prenante et émouvante. La "faute", en grande partie, à Thomas Chomel, déjà épatant dans les saisons 9 et 10, qui montre ici toute l'étendue de son talent et a droit à une vraie belle intrigue centrale. Prouvant ainsi que TF1 et la production ont vraiment bien fait d'opter pour un saut dans le temps il y a deux ans afin de renouveler et de dynamiser la série.

    Un nouveau duo romantique que vous allez adorer

    Après ses déboires professionnels à l'usine et sentimentaux avec Fred (Guillaume Faure), dont elle est aujourd'hui séparée, Clem, de son côté, prend un nouveau départ puisqu'elle travaille désormais aux côtés de Nathalie (Cristiana Reali) en tant qu'assistante juridique. Et c'est justement au tribunal - un décor récurrent de ces six épisodes - qu'elle va croiser la route d'un nouveau personnage qui va chambouler son quotidien.

    Incarné par Loup-Denis Elion (Scènes de ménages, Réunions), Matthieu Colina est un ténor du barreau qui va s'opposer à Nathalie et Clem sur une affaire de divorce. Un avocat à la redoutable réputation qui va tout d'abord fortement agacer Clem, avec qui les choses vont être électriques, avant que notre héroïne finisse par se laisser séduire par celui qui va vite révéler qu'il a en réalité un grand coeur.

    Christophe Lartige/Merlin Productions/TF1

    Sortie du registre extrêmement dramatique des saisons 9 et 10, dans lequel elle s'était révélée excellente et qui lui permettait enfin de prouver qu'elle était plus que capable de porter la série sur ses épaules, Lucie Lucas revient cette saison vers quelque chose de plus léger et de plus romantique pour le plus grand bonheur des fidèles téléspectateurs qui suivent les aventures de Clem depuis maintenant 11 ans. Et son alchimie avec Loup-Denis Elion est indéniable dès leur première séquence en commun.

    Mais Clem et Matthieu vont-ils réellement tomber amoureux et vivre une grande et belle histoire d'amour ? On vous laisse le soin de le découvrir. Tout ce qu'on peut dire c'est que, dramaturgie oblige, des obstacles vont se dresser en travers de cette possible histoire. Mais après des relations avec Stéphane, Baptiste, et Fred qui avaient eu du mal à nous emballer ces dernières années, on a envie de croire que Clem a, peut-être, enfin trouvé le bon. Car ce duo, qui fait déjà des étincelles, est un régal à suivre.

    Emotion, comédie, et romance à tous les étages

    Bref, vous l'aurez compris, libérée des intrigues policières et des conséquences de l'accident de voiture de Clem qui rythmaient les deux dernières saisons, la série de TF1 retrouve plus que jamais son identité de dramédie cette année avec ces six nouveaux épisodes qui oscillent en permanence entre émotion, drame, comédie, et romance. Et si le focus le plus important est indéniablement sur Clem et sur Valentin, les autres personnages ne sont pas oubliés et participent pour beaucoup à l'aspect feel good de cette saison 11.

    On pense évidemment à Adrian (Agustin Galiana), qui se retrouve au coeur d'un triangle amoureux assez savoureux. À Marie-France (Carole Richert) et Michel (Jean Dell), qui vont tenter de retrouver un peu de vitalité dans leur couple et dans leurs vies après une nouvelle qui va tout d'abord perturber Marie-France. À Salomé (Joséphine Berry), qui pourrait bien, elle aussi, avoir une grande nouvelle à annoncer. Ou à Izia et Victoire (Elsa Houben), qui, côté ados, ont chacune droit à une jolie intrigue.

    Tout juste peut-on regretter que les personnages d'Inès (Maëva Pasquali) et d'Emma (Elina Solomon) soient un peu trop en retrait. Mais avec un casting choral comme celui de Clem, il est difficile de servir tout le monde de manière équitable. Et on peut espérer qu'une éventuelle saison 12 leur offre davantage de place.

    Car, plus que jamais, Clem prouve qu'elle a encore des choses à raconter. Et à l'heure où TF1 arrête plusieurs de ses marques historiques - Alice Nevers, Section de recherches, et Profilage pour ne pas les citer - il serait regrettable de voir Clem s'arrêter là. Et ce même si, encore une fois, cette onzième salve semble avoir pour vocation de boucler la boucle.

    Notre reportage sur le tournage de la saison 11 de Clem qui débute ce lundi sur TF1 :

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top