Mon AlloCiné
    La Leçon de piano : en quoi la Palme d'or du film est-elle unique ?
    16 mai 2021 à 22:00
    Clément Cuyer
    Clément Cuyer
    -Journaliste
    Clément Cuyer apprécie tous les genres, du bon film d’horreur qui tâche à la comédie potache. Il est un "vieux de la vieille" d’AlloCiné, journaliste au sein de la Rédaction depuis maintenant plus de deux décennies passionnées. "Trop vieux pour ces conneries" ? Ô grand jamais !

    Le long métrage "La Leçon de piano", diffusé ce dimanche soir sur Arte, a reçu la prestigieuse Palme d'or en 1993, une récompense qui, encore aujourd'hui, reste historique. On vous explique pourquoi.

    Diffusé ce dimanche soir sur Arte, le long métrage La Leçon de piano, réalisé par la Néo-Zélandaise Jane Campion, a obtenu la Palme d'or lors du Festival de Cannes 1993, ex-aequo avec le Adieu ma concubine de Chen Kaige. Une prestigieuse récompense remise des mains du président Louis Malle qui, encore aujourd'hui, reste historique.


    La Leçon de piano est en effet le seul film réalisé par une femme à avoir remporté la Palme d'or sur un total de 80 oeuvres récompensées depuis 1950 et la création de la célèbre distinction. On peut même remonter à 1939, quand la récompense majeure du Festival de Cannes était encore baptisée Grand Prix, et ne trouver nulle trace de lauréate féminine.

    La Leçon de piano
    La Leçon de piano
    Sortie le 19 mai 1993 | 2h 01min
    De Jane Campion
    Avec Holly Hunter, Harvey Keitel, Sam Neill, Anna Paquin, Genevieve Lemon
    Spectateurs
    4,0
    louer ou acheter

    En 2017, lors du 70e anniversaire du Festival de Cannes, Jane Campion était revenue au micro du site Vulture sur son statut d'unique femme palmée. Interrogée sur les deux longues décennies qui s'étaient alors écoulées sans qu'aucune autre réalisatrice n'obtienne la récompense suprême, elle s'était emportée : "C'est trop long ! 24 ans ! Et avant moi, il n'y avait eu personne. C'est fou." 


    Et Jane Campion de poursuivre : "Je suis vraiment agacée que la réalisatrice de Toni Erdmann n'ait pas gagné l'an dernier. Je pensais que finalement, une femme allait gagner. Et bien non. Non ! Les hommes ne doivent plus gagner. C'est comme ça. A partir de maintenant, ce ne sont que les femmes qui vont gagner." 


    La véhémente prise de parole de Jane Campion n'aura rien changé : depuis 2017, aucune autre femme cinéaste n'a obtenu la Palme d'or. Sofia Coppola, tout de même, a remporté le Prix de la mise en scène pour Les Proies lors de la 70e édition du festival. Mais demeure aujourd'hui, elle aussi, la seule et unique femme lauréate dans cette catégorie.

    La scène préférée de Juliette Binoche est une scène de "La Leçon de piano" :

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Gnafron
      Un director's cut qui supprimerait cette agaçante et inutile voix off du début et de la fin du film, et on toucherait à la perfection.La voix d'Ada, c'est son piano.
    • Gnafron
      Sur le fond, je suis d'accord avec toi. Mais quand on lit les paroles de Jane Campion :Les hommes ne doivent plus gagner. C'est comme ça. A partir de maintenant, ce ne sont que les femmes qui vont gagner.... on peut comprendre l'agacement de L.
    Voir les commentaires
    Back to Top