Mon compte
    Spider-Man 3 : la galère de la création de l'Homme sable
    11 août 2021 à 11:00
    Olivier Pallaruelo
    Olivier Pallaruelo
    -Journaliste cinéma / Responsable éditorial Jeux vidéo
    Biberonné par la VHS et les films de genres, il délaisse volontiers la fiction pour se plonger dans le réel avec les documentaires et les sujets d'actualité. Amoureux transi du support physique, il passe aussi beaucoup de temps devant les jeux vidéo depuis sa plus tendre enfance.

    Toujours un peu le mal aimé de la saga orchestrée par Sam Raimi, "Spider-Man 3" n'est pourtant pas dénué de qualités, à commencer par ses effets spéciaux. Et dans ce registre, la création de l'Homme sable a donné du fil à retordre...

    Gaumont Columbia Tristar Films

    Avec plus de 6,32 millions de spectateurs à sa sortie dans les salles françaises en 2007, le Spider-Man 3 de Sam Raimi enfonçait largement les chiffres du précédent volet et ses 5,2 millions de spectateurs au compteur, tout en se situant un tout petit cran en-dessous de Spider-Man, qui avait moissonné 6,38 millions d'entrées. Toujours est-il que le film avait ramassé plus de 894 millions $ au box office mondial.

    Mais au-delà de ces chiffres conséquents, Spider-Man 3 est toujours considéré comme le mal aimé de la franchise initiée par Raimi. Pour une grande partie des fans, ce 3ème épisode est une catastrophe. Plombé par sa profusion de super-vilains, de Venom à L'Homme-sable en passant par le retour du Bouffon vert, il est aussi décrié pour quelques séquences jugées gênantes (la danse de Peter Parker dans les rues de New York).

    Spider-Man 3
    Spider-Man 3
    Sortie : 1 mai 2007 | 2h 19min
    De Sam Raimi
    Avec Tobey Maguire, Kirsten Dunst, James Franco, Thomas Haden Church, Topher Grace
    Presse
    3,7
    Spectateurs
    3,5
    Voir sur Netflix

    Même Raimi s'en est ému, trouvant a postériori son film "horrible""J'aurais dû juste faire évoluer les personnages et leurs relations progressivement plutôt que d'essayer de placer la barre très haut. Je pense que l’idée à l’époque était d’élever l’enjeu après Spider-Man 2, et c’est sûrement ce qui nous a condamnés."

    La galère de la création de l'Homme sable

    Si certains n'ont pas hésité à estampiller le personnage de l'Homme sable comme inutile dans le line-up des super-vilains de cet opus, Thomas Haden Church ne démérite pas dans l'incarnation de son personnage; lui qui avait d'ailleurs signé pour le rôle avant même d'avoir un script. Et les effets spéciaux entourant sa création sont au diapason.

    La naissance du personnage fut pour l'équipe de Scott Stokdyk, le responsable des effets visuels, un enfer à réaliser, la chose la plus difficile de tout le long métrage selon ses dires.

    (Re)voici la séquence...

    "Il est difficile de décrire la complexité de la création de cette scène" précisait l'intéressé dans le commentaire audio du film. "Le plan faisait 37 To en ligne, alors même que le film Spider-Man n'a jamais dépassé les 4,5 To pour le film entier ! Cette séquence est donc presque huit fois plus grande que tout le premier film du point de vue des effets visuels. C'était en quelque sorte son propre film, avec son équipe et son emploi du temps". Une séquence de près de 2 min "exceptionnellement dure" à créer en graphisme, parce que "sans coupure, de jour, avec simulation dynamique. Il a fallu la mobilisation d'une équipe de 30 personnes 7 jours sur sept, durant 6 mois, pour parvenir à la créer".

    "C'est une scène émouvante et forte" poursuit-il. "C'est très rare que pour les effets visuels, je puisse travailler sur une chose qui ait de l'émotion, du caractère, par l'animation. Ce plan est aussi le couronnement d'une chose faite en préproduction. Très tôt, on a pris trois jours pour filmer, littéralement, le sable, faisant de tout avec toutes sortes de sables, faisant tout ce qu'on peut imaginer : enterrer un cascadeur, faire des vagues de sable qu'un cascadeur écrase, et filmer le sable courant sur des tables, des bureaux, des chaises".

    Et vous, quel est votre avis sur cette séquence ?

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Joanny
      Non, le Vautour, il le voulait dans le 4e, qui ne s'est jamais fait.
    • andiran23
      Je dirais qu'il a été conspué parce qu'il venant après le 2, et que les gens sont toujours très durs avec une fin de trilogie quand le 2 est le meilleur. Et parce que, bah, je l'aime bien, mais bon, c'est un peu un bazar avec trop d'arcs narratifs, quand même
    • SuperMado
      c'était en effet les plus belles scènes du film du côté visuel !
    • Seke
      Il me semble que le choix de l'Homme Sable venait plutôt de Tobey Maguire.Sam Raimi voulait plutôt le Vautour et/ou le Lézard (déjà présent dans le 2 d'ailleurs).
    • Joanny
      Le perso en trop, c'était plutôt Venom. Ça a été répété à l'époque : le perso s'est retrouvé là uniquement parce que les fans et Avi Arad l'ont réclamé.Ça a soulé Raimi et il a bâclé le perso d'Eddie Brock qui veut seulement se venger de Peter (alors que ses motivations étaient moins moisies dans les comics) alors que l'homme sable qui est un des persos préférés de Raimi jouit d'une histoire bien plus touchante.
    • Bacta142.
      Cette scène reste toujours aussi bluffante et émouvante 14 ans après. Spider-Man 3 a de nombreuses qualités et même certains de ses défauts attribués en sont pour moi (la scène de danse me fera toujours rire et est devenue un meme inépuisable). Je le préfère même au 1. Dans son ensemble, la trilogie de Raimi comporte ses scènes too much, mais pas plus dans le 3 que les 2 autres.
    • Seke
      Jamais compris cette haine autour de ce film._ Trop de méchants : ça va il y en a 3 pas 5. Et honnêtement leur temps est plutôt bien réparti. Seul Venom arrive trop tard... pour être vite ejecté._ Scène de la danse : c'est clairement un moment 100% Sam Raimi. Puis le symbiote transforme Peter en son opposé (timide à extraverti)._ Venom imposé par la Prod : c'est vrai et pourtant il n'est pas si raté, ses motivations sont logiques et la scène de l'Église est très belle.Pour moi, c'est un bon film qui se bonifie avec le temps. Le 2 restera un chef-d'oeuvre mais la trilogie reste un monument du Cinéma Super Héroïque.
    • meiyo
      Dans le comics, il fut l'un des exemples les plus crédibles de criminels repentis ... avant qu'un scénariste en décide autrement.
    • Erik Snyder
      De mon point de vue, une des meilleures scènes du film, assurément. Et même pour ce qui est de l'Homme-sable, je l'ai toujours trouvé intéressant et juste comme perso.
    Voir les commentaires
    Back to Top