Mon compte
    10 génériques culte de dessins animés qui rendent nostalgique
    23 sept. 2021 à 18:00
    Olivier Pallaruelo
    Olivier Pallaruelo
    -Journaliste cinéma / Responsable éditorial Jeux vidéo
    Biberonné par la VHS et les films de genres, Olivier Pallaruelo délaisse volontiers la fiction pour se plonger dans le réel avec les documentaires et les sujets d'actualité. Amoureux transi du support physique, il passe aussi beaucoup de temps devant les jeux vidéo depuis sa plus tendre enfance.

    Telle une authentique madeleine de Proust, les génériques des dessins animés de notre enfance ont un puissant effet nostalgique, porteurs d'une charge émotive capable de nous faire régresser et fondre instantanément. La preuve par dix.

    Fuji Television Network

    On ne compte plus les séries animées, japonaises ou non d'ailleurs, qui ont durablement marqué notre enfance, que l'on soit né dans les années 70, 80 ou 90 : Cobra, Inspecteur gadget, Cosmocats, Mask, Princesse Sarah, Jeanne et Serge, Ken le survivant, Denver le dernier dinosaure, Nicky Larson, Lady Oscar, Olive & Tom, les Mystérieuses cités d'or, Ulysse 31... La liste est sans fin, ou presque.

    De là une petite sélection de dix génériques coup de coeur, pour le plaisir. Celui de replonger avec délice et gourmandise en enfance grâce à une vraie madeleine de Proust.

    Et vous, quelle était la vôtre ? Dites-le dans les commentaires !

    Jeanne et Serge

    Dans l'équipe il y a maintenant une jeune fille qui a du punch / Elle sait jouer avec talent et son cœur est bondissant / Le garçon qu'elle aime beaucoup entre tout à coup / Et pour elle le monde est là dans les yeux de Serge, Serge, Serge... / Jeanne et Serge, coup de foudre au match de volley-ball / Jeanne et Serge, amour dès le premier regard !

    C'est à Valérie Barouille que l'on doit l'interprétation de ce générique, à réécouter ci-dessous !

     

    C'est peu dire que nombreux furent les enfants et jeunes ados à vibrer aux aventures de l'adorable Jeanne Hazuki, sa passion du volley-ball et ses amours plus ou moins contrariées pour le beau Serge. Série d'anime en 58 épisodes de 26 minutes créée par Shizuo Koizumi, Jeanne et Serge fut diffusée pour la première fois en France en 1987, dans l'émission (culte !) Youpi ! L'école est finie sur La Cinq. Et sera bien entendu multi rediffusée plus tard sur d'autres chaînes, comme Antenne 2 ou TF1, dans le Club Dorothée.

    Jeanne & Serge
    Jeanne & Serge
    Sortie le 13 avril 1984 | 26 min
    Série : Jeanne & Serge
    Avec Yuko Kobayashi, Thierry Bourdon, Jackie Berger, Joëlle Guigui, Catherine Privat
    Spectateurs
    3,0

    Le succès de la série fut absolument phénoménal, au point même de faire la couverture d'un magazine TV (Télé poche). Et surtout suscita un engouement monstre pour les inscriptions dans les clubs de volley-ball, tandis que le sport se mettait à concurrencer le foot dans les cours de récréation. Un phénomène de mode qui a toutefois disparu lorsque la série s'est arrêtée.

    Sherlock Holmes

    Avec près d'une centaine d'adaptations allant du cinéma aux pièces de théâtre en passant par les séries télévisées, le personnage de Sherlock Holmes, créé par le romancier écossais Arthur Conan Doyle au XIXe siècle, est désormais connu de toutes les générations.

    Les spectateurs de l'émission jeunesse Cabou Cadin et du Club Dorothée se souviennent tout particulièrement du programme éponyme en 26 épisodes des années 1980, et qui reprend les aventures du célèbre détective et de son acolyte, le docteur Watson, face aux manigances du professeur Moriarty.

    Sherlock Holmes
    Sherlock Holmes
    Sortie le 6 novembre 1984 | 26 min
    Série : Sherlock Holmes
    Avec Serge Lhorca, Gérard Hernandez, Maurice Sarfati
    Spectateurs
    3,3

    Représentés sous la forme de canidés, les personnages enquêtent avec minutie et résolvent différents mystères au fil de la série, le tout animé par les talents combinés des réalisateurs Hayao Miyazaki à qui l'on doit les films Ghibli, et Kyosuke Mikuriya, responsable d’autres animes mythiques de l'époque comme Georgie et Ulysse 31.

    Le merveilleux générique français, porté par une magnifique musique, était chanté par Amélie Morin, avec un timbre de voix très enfantin. Le plus grand des détectives / Oui c'est lui, Sherlock Holmes le voici / Il habite Baker Street / Et poursuit Moriarty le méchant / Brigand élégant, la canne à la main / Démasqué par Sherlock Holmes le plus malin !

    Bibifoc

    Série télévisée d'animation française en 52 épisodes de 13 minutes créée par Jacques Morel, Éric Turlot  (au scénario), Philippe Marin (dessin) et Marc Tortarolo (concept), Bibifoc fut diffusée entre le 3 octobre 1985 et le 23 décembre 1986 sur Antenne 2 dans l'émission Récré A2.

    Les plus anciens se souviennent très certainement des aventures de cet adorable et craquant bébé phoque, copain d'un jeune garçon passionné par la nature (Tommy) et d'une petite fille inuit (Ayma), qui combattaient les chasseurs de phoques en Arctique.

    Bibifoc
    Bibifoc
    Sortie le 3 octobre 1985 | 13 min
    Série : Bibifoc
    Avec Pierre Trabaud, Gérard Hernandez, Philippe Dumat, Séverine Morisot, Jackie Berger
    Spectateurs
    2,9

    L'idée de départ de cette série est d'ailleurs émouvante et touchante : sensibiliser les jeunes et l'opinion sur les massacres des pauvres bébés phoques pour leur fourrure. Ce qui devait être à l'origine un spot publicitaire de sensibilisation s'est finalement transformé en série TV animée.

    Le générique du dessin animé, chanté par Marie Dauphin, est sorti en single en 1985. Succès absolument colossal : il sera pendant 26 semaines au Top 50, atteignant même la 13e place en janvier 1986, et fut carrément disque d'or avec 800.000 exemplaires vendus. C'est également la première fois que la musique de générique d'un dessin animé se classait dans le Top 50 des meilleures ventes de disques. Autant dire que l'exploit, incroyable, n'est pas prêt de se renouveler...

    Lady Oscar

    Créé d'après le manga La Rose de Versailles de Riyoko Ikeda et paru en 1972, lui-même nourri de l'histoire authentique du fameux chevalier d'Eon qui aimait se travestir en femme, Lady Oscar racontait en 40 épisodes de 23 minutes chacun le destin — finalement tragique — d'Oscar, une jeune femme élevée en garçon par un père excédé de n'avoir que des filles. L'éducation militaire de celle-ci lui permettra de devenir le capitaine de la garde royale, chargée de la protection de la jeune dauphine Marie-Antoinette.

    Puisque l'on parle plus haut de Marie Dauphin, on lui rend encore hommage avec sa chanson du générique de cette fantastique série, très soignée aussi, qui savait rendre hommage avec une certaine élégance à l'Histoire tourmentée de France.

    Lady Oscar
    Lady Oscar
    Sortie le 10 octobre 1979 | 25 min
    Série : Lady Oscar
    Avec Jean Topart, Henri Poirier, Thierry Bourdon, Eric Legrand, Amélie Morin
    Spectateurs
    4,0

    Dans l'Hexagone, la série a été diffusée à partir du 8 septembre 1986 sur Antenne 2 dans l'émission Récré A2, et multi rediffusée par la suite. Pour l'anecdote, le parolier de la chanson, Paul Persavon, n'est autre qu'Antoine de Caunes, fils de Georges de Caunes et de Jacqueline Joubert, alors directrice des programmes jeunesse d'Antenne 2.

    Cobra

    Ahhh, Cobra... Qui ne connaît pas encore cet inoubliable personnage créé par Buichi Terasawa, vedette d'une série de manga et surtout d'une série animée absolument culte ? Un cigare éternellement vissé dans le bec, toujours prompt à sauver la veuve et l'orphelin, cet infatiguable séducteur des plus belles femmes de la galaxie et pourfendeur des pirates de l'espace à l'aide de son rayon delta dans son bras gauche a laissé des traces indélébiles dans nos mémoires. La série a beau avoir presque 40 ans (et oui, déjà...), elle n'a pas pris une ride.

    Cobra
    Cobra
    Sortie le 7 octobre 1982 | 26 min
    Série : Cobra
    Avec Nachi Nozawa, Yoshiko Sakakibara, Gara Takashima, Kiyoshi Kobayashi, Reiko Tajima
    Spectateurs
    3,2

    Le générique n'est d'ailleurs pas en reste, bien classe. Interprétée par Olivier Constantin, la chanson fut écrite par Antoine de Caunes, alias Paul Persavon. Encore lui !

    Denver, le dernier dinosaure

    Denver le dernier dinosaure / C'est mon ami et bien plus encore ! / Denver le dernier dinosaure / Vient d'un monde jamais vu encore ! 

    Si vous avez grandi dans les années 80, vous avez très certainement couru devant votre poste TV en entendant les premières paroles de ce dessin animé culte, Denver le dernier dinosaure. Série franco-américaine de 52 épisodes diffusée pour la première fois en France sur la chaîne FR3 en mars 1989, elle évoquait l'histoire d'une bande d'adolescents californiens découvrant sur un terrain vague un œuf de dinosaure. Un œuf qui donnait naissance à un dinosaure vert — un Corythosaurus — qu'ils baptisaient Denver. Capable de voyager dans la Préhistoire grâce à un morceau de sa coquille d'oeuf (!), Denver était en plus ultra fan de skateboard et de guitare !

    Denver, le dernier dinosaure
    Denver, le dernier dinosaure
    Sortie le 9 décembre 1988 | 30 min
    Série : Denver, le dernier dinosaure
    Avec Pat Fraley
    Spectateurs
    3,4

    On ignore si la série a suscité de nombreuses vocations de paléontologues, mais avec Denver, jamais les dinos n'ont été aussi sympathiques !

    Ken le survivant

    Chef-d'oeuvre de romantisme barbare largement sous l'influence d'un Mad Max : Road Warrior, dont la violence fut d'ailleurs censurée lors de sa diffusion TV en France, l'adaptation du manga ultra violent de Tetsuo Hara a fait date. Entre les mises à mort hallucinantes d'adversaires parfois hauts comme un immeuble de 10 étages, Ken le survivant, héritier de l'école d'arts martiaux du Hokuto, promenait sa carcasse dans un paysage post-apo, utilisant son art pour sauver les innocents dans un monde sans foi ni loi.

    Au générique, Bernard Denimal donnait le meilleur de lui-même, comme un petit avant-goût du programme énervé à venir : Ken, survivant de l'Enfer / Ken, souvent croise le fer / Ken, dans le chaos des esprits / Ken, contre les fous les bandits !

    Olive et Tom

    Si Jeanne et Serge suscita un engouement sans précédent pour le volley-ball et un engorgement des candidatures dans les clubs (avant de déchanter quand même, vu l'exigence physique du sport en question...), que dire de l'impact à l'époque de la série animée Olive et Tom sur le football ?

    Olive et Tom
    Olive et Tom
    Sortie le 13 octobre 1983 | 30 min
    Série : Olive et Tom
    Avec Youko Ogai, Kouichi Hashimoto
    Spectateurs
    2,7

    Véritable Shaolin Soccer avant l'heure, avec ses frappes dignes de météorites, ses terrains de foot longs de 3km et ses ballons défiant les lois de la gravité, Olive et Tom a bercé la jeunesse de plus d'un enfant, qui, à peine rentré à la maison, jetait son cartable pour communier avec le rituel de l'émission Youpi ! L'école est finie sur La Cinq, en 1988.

    La nostalgie est surpuissante avec ce générique interprété par Jean-Claude Corbel, et Claude Lombard pour les chœurs :

    Princesse Sarah

    Diffusée pour la première fois au Japon en 1985 et en France en 1987, le dessin animé Princesse Sarah se déroule dans l'Angleterre du XIXe siècle. On suit les aventures de Sarah Crewe, l'héroïne, une jeune fille de huit ans de mère Française et de père Anglais. Un père qui a fait fortune dans les mines en Inde. Mais le monde de Sarah s'écroule lorsqu'elle apprend la mort de son père adoré le jour même de son anniversaire. Sarah est désormais orpheline et surtout ruinée. La princesse du pensionnat anglais pour jeunes filles où son père l'avait laissée, va devenir une bonne à tout faire, et maltraitée...

    Princesse Sarah
    Princesse Sarah
    Sortie le 6 janvier 1985 | 25 min
    Série : Princesse Sarah
    Avec Sumi Shimamoto, Taeko Nakanishi, Eiko Yamada, Mie Suzuki, Chika Sakamoto
    Spectateurs
    2,8
    Voir sur ADN

    C'est peu dire que toute une génération a écrasé plus d'une fois quelques larmes devant les malheurs de la pauvre Sarah, endurant sans broncher brimades et moqueries de la directrice du pensionnat, l'horrible mademoiselle Mangin.

    Les 46 épisodes de cette série culte étaient rythmés par un merveilleux générique chanté par Cristina d'Avena, dont les premières notes de musique rappellent l'Inde, le pays de coeur et d'adoption de Sarah...

    Les Chevaliers du zodiaque

    Appelé Saint Seiya, ou Les chevaliers du zodiaque en Français, le dessin animé adapté du manga de Masami Kurumada fut un des programmes phares de l'émission jeunesse Club Dorothée sur TF1 entre 1988 et 1997. Si la franchise a connu des suites, on repense surtout aux fabuleux combats, parfois bien violents, de nos chevaliers de bronze préférés dans les 12 maisons du zodiaque, contre les chevaliers d'or.

    Les Chevaliers du Zodiaque
    Les Chevaliers du Zodiaque
    Sortie le 11 octobre 1986 | 26 min
    Série : Les Chevaliers du Zodiaque
    Avec Eric Legrand, Eric Legrand, Marc Francois, Marc Francois, Henri Djanick
    Spectateurs
    3,3

    Des multiples génériques culte que Bernard Minet a chanté. Il avait interprété non pas un ni deux mais trois génériques des Chevaliers du Zodiaque. Outre le titre le plus emblématique (voir ci-dessous), ce dernier a également signé les chansons "La chanson des Chevaliers" et surtout "Sous le signe du Zodiaque", inoubliable "face B" du CD de l'époque.

    Allez hop ! Retour dans le passé ci-dessous :

    Générique "Les Chevaliers du zodiaque"

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Émilie T.
      moi j ai 46 ans et j aime toujours les dessin animé quand je repense a mon enfance je pence a Candy, Géorgie Signé Cat's Eyes et plus vieux encor le petit lord et Démétan, la petite grenouille . cetais toute mon enfance
    • Viriathus
      Ah oui M.A.S.K. ! je crois même que j'ai un vinyle du générique ... xD
    • Sandy Arnaud
      tout à fait d'accord, MASK, JAYCE et les conquérants de la lumière, Rémi sans famille, Belle et Sébastien.Bon dieu ça va me rester toute la matinée !!!
    • Sandy Arnaud
      Je suis comme toi un trééés grand fan de nos dessins animés ( jayce et les conquérants, Mask, Albator) ceci dit pour avoir deux garçons je dois dire que certains dessins animés contemporains sont de belle qualité, parfois bourrés d'humour: l'incroyable monde de Gumball, bienvenue chez les loud et les séries HENRY DANGER et THUNDERMAN. Jette un œil tu vas te regaler
    • Berserk Gatsu
      Cobra et Ulysse 31, Goldorak c'est pas mal aussi..
    • Legion666
      Je ne vais pas surenchérir sur les génériques cultes qui peuvent manquer, je dirais juste que personnellement mon choix se porte sur Cobra, Ulysse 31 et Albator 78. Je ne connais pas les dessins animés d'aujourd'hui mais ceux de mon enfance et adolescence étaient vraiment géniaux.
    • Isabelle D
      J'en aurai enlevé certains pour les remplacer par Candy,Albator,Capitaine Flam,Les cités d'or,Cat's Eyes.Heureusement il y a Jeanne et Serge et Lady Oscar.#nostalgie
    • meiyo
      Ah Jean Topar ! L'une des voix de doublage les plus légendaires !
    • meiyo
      Meilleurs que beaucoup de génériques actuels.
    • kaka ruto
      goldorak, musclor, albator... Bref des centaines quoi
    • erwanlb3
      Si tu mets ces 3 là on peut facilement t'en trouver 3 ordres pour les sortir des 10...
    • Rod-inou
      HAHAHHA
    • Rod-inou
      mais TELLEMENT
    • Rod-inou
      genre, pas les cités d'or ? REALLY ?REALLY ?Et genre ... pas Ulysse 31, REALLY ?VOYONS.
    • Viriathus
      J’ajouterais, en plus des mes camarades en dessous, Les Mystérieuses Cités d'Or mais pas forcément la chanson, l'intro parlé juste avant, quand vous êtes un gamin calé au fond de son fauteuil et que vous entendez Le XVIème siècle ! ... des hommes avides de rêves, d'aventures et d'espaces... QUI n'a jamais rêvé? ... QUI n'a jamais souhaité voir? je peux vous dire que ça vous colle des frissons ! ^^
    • Lccf
      Ooooh oui, c'est vrai ! ( Et on en oublie encore sûrement ! )
    • Might Guy
      Si on élargissait cette liste, il y aurait des trucs qui vous reviendraient en pleine tête pour ne plus jamais en sortir (chut, je ne citerai rien de plus 🤐)
    • Sicyons
      Difficile de croire que l'on ait vécu les années 70/80 et que l'on puisse pondre un tel article sans y inclure Goldorak, Capitaine Flam ou Albator. Mais si. Il l'on fait.
    • TofVW
      Bon choix, j'ai personnellement beaucoup d'affection pour Nicky Larson et Cat's Eyes.Mais mon préféré entre tous restera à jamais Jayce et les Conquérants de la Lumière. ❤A noter que ces 3 génériques existent en version longue !
    • meiyo
      Ca ne peut être pire que celui de la Bande à Picsou ! :)
    Voir les commentaires
    Back to Top