Mon compte
    James Bond version Sean Connery, un violeur ? Aucun doute pour le réalisateur de Mourir peut attendre
    21 oct. 2021 à 18:10
    Corentin Palanchini
    Corentin Palanchini
    -Chef de rubrique Infotainment
    Passionné par le cinéma hollywoodien des années 10 à 70, il suit avec intérêt l’évolution actuelle de l’industrie du 7e Art, et regarde tout ce qui lui passe devant les yeux : comédie française, polar des années 90, Palme d’or oubliée ou films du moment. Et avec le temps qu’il lui reste, des séries.

    Le réalisateur Cary Fukunaga a expliqué dans une interview que selon lui, le James Bond incarné par Sean Connery était un agresseur sexuel, preuves à l'appui.

    M.G.M.

    007 est-il un violeur ? C'est en tout cas ce que pense le réalisateur Cary Fukunaga, 44 ans, qui vient de mettre en scène la 25ème aventure de James Bond, Mourir peut attendre. Sauf qu'il ne parle pas du personnage en général, mais de son traitement dans les films avec Sean Connery.

    Opération Tonnerre
    Opération Tonnerre
    2h 10min
    De Terence Young
    Avec Sean Connery, Claudine Auger, Adolfo Celi, Luciana Paluzzi, Rik Van Nutter
    Spectateurs
    3,6
    Voir sur Salto

    Et plus particulièrement, dans un entretien au Hollywood Reporter, Fukunaga cite deux films, Goldfinger (1964) et Opération Tonnerre (1965), dans lesquels Bond s'en prendrait aux personnages féminins :

    Est-ce dans Goldfinger ou Opération Tonnerre que le personnage de Connery viole tout simplement une femme ? Elle lui répète "non, non, non" et lui répond "si, si si".
    M.G.M.
    James Bond et Pussy Galore dans "Goldfinger" (1965)

    La scène se trouverait plutôt à la fin de Goldfinger, entre les personnages joués par Connery et Pussy Galore. Cette dernière le repousse plusieurs fois (à partir d'1h26 de film), mais le célèbre espion insiste plusieurs fois et se passe du consentement de la jeune femme face à lui.

    Mourir peut attendre a commencé son écriture début 2016, avant #MeToo. C'est Fukunaga lui-même qui a demandé au studio d'engager Phoebe Waller-Bridge (Fleabag) pour revoir le scénario écrit par le duo Neal Purvis et Robert Wade (qui ont signé tous les Bond depuis Le Monde ne suffit pas). Et il l'a fait pour une bonne raison :

    "Vous ne pouvez pas changer la personnalité de Bond sur un coup de tête, mais vous pouvez définitivement changer le monde qui l'entoure et la façon dont il évolue au sein de ce monde. C'est l'histoire d'un espion mâle blanc, mais vous pouvez vous assurer que les personnages féminins ne sont pas que des potiches".

    Action Press / Bestimage
    Cary Joji Fukunaga

    Il précise également que la productrice Barbara Broccoli souhaitait elle aussi cette évolution. La représentation des personnages féminins dans la dernière aventure de Daniel Craig dans la peau de 007 vous a-t-elle semblé différente que dans les précédents films ? Considérez-vous que l'espion devrait évoluer dans le futur de la franchise ?

    Et savez-vous quel film de la saga a coûté le plus cher ?

    Voir le diaporama
    Diaporama
    James Bond : quel film de la saga a coûté le plus cher ?
    25 photos
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top