Mon compte
    James Bond : quel film de la saga a coûté le plus cher ?
    18 oct. 2021 à 09:00
    Olivier Pallaruelo
    Olivier Pallaruelo
    -Journaliste cinéma / Responsable éditorial Jeux vidéo
    Biberonné par la VHS et les films de genres, Olivier Pallaruelo délaisse volontiers la fiction pour se plonger dans le réel avec les documentaires et les sujets d'actualité. Amoureux transi du support physique, il passe aussi beaucoup de temps devant les jeux vidéo depuis sa plus tendre enfance.

    Mourir peut attendre étant sorti, c'est l'occasion de se repencher sur les films de la saga de 007 en passant au peigne fin ce qu'ils ont coûté et rapporté. Mais avec des chiffres tenant compte de l'inflation ! Quel est le film le plus cher ?

    Depuis ses premières (més)aventures cinématographiques contre Dr No en 1962, jusqu'à Mourir peut attendre qui a effectué un démarrage canon chez nous avec déjà 1,38 millions d'entrées à l'heure où nous écrivons ces lignes, la saga James Bond est une cash machine particulièrement bien rôdée.

    Le budget pharaonique de l'ultime incarnation de Daniel Craig sous les traits de Bond, 250 millions $ hors frais marketing, nous incite à nous repencher justement sur les budgets de tous les films de la franchise, et ce qu'ils ont rapporté.

    Mais avec une petite subtilité : les chiffres sont ajusté à l'inflation sur l'année 2021, ce qui donne un aperçu intéressant pour mieux mesurer les variations des budgets de productions, ainsi que les recettes. Un film comme Bon baisers de Russie par exemple a rapporté à l'époque près de 79 millions $. C'était déjà beaucoup. Ajusté à l'inflation, cela équivaut à plus de 707 millions $ aujourd'hui !

    James Bond 007 contre Dr No (1963)

    MGM / Eon / Danjaq productions

    James Bond 007 contre Dr No
    Budget de production en 1962 : 1 million $, soit 9,08 millions $ après ajustement de l'inflation.
    Recettes au BO mondial : 59,6 millions $, soit 541,3 millions $ après ajustement.

    Bon baisers de Russie (1964)

    United Artists / MGM / Danjaq productions / Eon

    Bon baisers de Russie
    Budget de production en 1963 : 2,5 millions $, soit 22,41 millions $ après ajustement de l'inflation.
    Recettes au BO mondial : 78,9 millions $, soit 707,28 millions $.

    Goldfinger (1965)

    United Artists / MGM / Danjaq productions / Eon

    Goldfinger
    Budget de production en 1964 : 3,5 millions $, soit 30,9 millions $ après ajustement de l'inflation.
    Recettes au BO mondial : 124,9 millions $, soit 1,10 milliards $ après ajustement. Le premier Bond milliardaire !

    Opération Tonnerre (1965)

    Eon Productions Ltd / MGM / Danjaq productions / United Artists

    Opération Tonnerre
    Budget de production en 1965 : 5,6 millions $, soit 48,76 millions $ après ajustement de l'inflation.
    Recettes au BO mondial : 141,2 millions $, soit 1,22 milliards $ après ajustement.

    On ne vit que deux fois (1967)

    Eon Productions Ltd / MGM / Danjaq productions / United Artists

    On ne vit que deux fois
    Budget de production en 1967 : 9,5 millions $, soit 78,02 millions $ après ajustement de l'inflation.
    Recettes au BO mondial : 111,6 millions $, soit 916,5 millions $.

    Au service secret de Sa Majesté (1969)

    Eon Productions Ltd / MGM / Danjaq productions / United Artists

    Au service secret de Sa Majesté
    Budget de production en 1969 : 7 millions $, soit 52,3 millions $ après ajustement à l'inflation.
    Recettes au BO mondial : 87,4 millions $, soit 653,26 millions $ après ajustement.

    Les Diamants sont éternels (1971)

    Eon Productions Ltd / MGM / Danjaq productions / United Artists

    Les Diamants sont éternels
    Budget de production en 1971 : 7,2 millions $, soit 48,76 millions $ après ajustement de l'inflation
    Recettes au BO mondial : 116 millions $, soit 785,67 millions $ après ajustement.

    Vivre et laisser mourir (1973)

    Danjaq productions / Eon Productions Ltd

    Vivre et laisser mourir
    Budget de production en 1973 : 7 millions $, soit 43,2 millions $ après ajustement de l'inflation.
    Recettes au BO mondial : 161,8 millions $, soit 999,6 millions $ après ajustement.

    L'homme au pistolet d'or (1974)

    Eon Productions Ltd / Danjaq productions

    L'homme au pistolet d'or
    Budget de production en 1974 : 7 millions $, soit 38,9 millions $ après ajustement de l'inflation.
    Recettes au BO mondial : 97,6 millions $, soit 543,05 millions $ après ajustement.

    L'espion qui m'aimait (1977)

    Eon Productions Ltd / MGM / Danjaq productions

    L'espion qui m'aimait
    Budget de production en 1977 : 14 millions $, soit 63,37 millions $ après ajustement de l'inflation.
    Recettes au BO mondial : 185,4 millions $, soit 839,2 millions $ après ajustement.

    Moonraker (1979)

    Eon Productions Ltd / danjaq productions / MGM

    Moonraker
    Budget de production en 1979 : 34 millions $, soit 128,4 millions $ après ajustement de l'inflation.
    Recettes au BO mondial : 210,3 millions $, soit 794,5 millions $ après ajustement.

    Rien que pour vos yeux (1981)

    Eon Productions Ltd / Danjaq productions / MGM

    Rien que pour vos yeux
    Budget de production en 1981 : 28 millions $, soit 84,4 millions $ après ajustement de l'inflation.
    Recettes au BO mondial : 195,3 millions $, soit 589,3 millions $ après ajustement.

    Octopussy (1983)

    Eon Productions Ltd / Danjaq productions / United Artists / MGM

    Octopussy
    Budget de production en 1983 : 27,5 millions $, soit 75,7 millions $ après ajustement de l'inflation.
    Recettes au BO mondial : 187,5 millions $, soit 516,3 millions $ après ajustement.

    Dangereusement vôtre (1985)

    Eon Productions Ltd / Danjaq productions

    Dangereusement vôtre
    Budget de production en 1985 : 30 millions $, soit 76,4 millions $ après ajustement de l'inflation.
    Recettes au BO mondial : 152,4 millions $, soit 388,5 millions $ après ajustement.

    Tuer n'est pas jouer (1987)

    Eon Productions Ltd / Danjaq productions / United Artists

    Tuer n'est pas jouer
    Budget de production en 1987 : 40 millions $, soit 96,58 millions $ après ajustement de l'inflation.
    Recettes au BO mondial : 191,2 millions $, soit 461,6 millions $ après ajustement.

    Permis de tuer (1989)

    Eon Productions Ltd / Danjaq productions

    Permis de tuer
    Budget de production en 1989 : 42 millions $, soit 92,9 millions $ après ajustement de l'inflation.
    Recettes au BO mondial : 156,2 millions $, soit 345,5 millions $ après ajustement.

    Goldeneye (1995)

    Danjaq / MGM / United Artists

    Goldeneye
    Budget de production en 1995 : 60 millions $, soit 107,9 millions $ après ajustement de l'inflation.
    Recettes au BO mondial : 353,4 millions $, soit 636,09 millions $ après ajustement.

    Demain ne meurt jamais (1997)

    Eon Productions Ltd / Danjaq productions / United Artists

    Demain ne meurt jamais
    Budget de production en 1997 : 110 millions $, soit 188 millions $ après ajustement avec l'inflation.
    Recettes au BO mondial : 346,6 millions $, soit 592,3 millions $ après ajustement.

    Le Monde ne suffit pas (1999)

    Eon Productions Ltd / Danjaq productions / United Artists / MGM

    Le Monde ne suffit pas
    Budget de production en 1999 : 135 millions $, soit 222,28 millions $ après ajustement de l'inflation. Clairement, les Bond période Brosnan voyaient leurs budgets complètement déraper...
    Recettes au BO mondial : 390 millions $, soit 642,14 millions $ après ajustement.

    Meurs un autre jour (2002)

    Danjaq productions / MGM

    Meurs un autre jour
    Budget de production en 2002 : 142 millions $, soit 216,5 millions $ après ajustement de l'inflation.
    Recettes au BO mondial : 456 millions $, soit 695,3 millions $ après ajustement.

    Casino Royale (2006)

    MGM / Danjaq productions / Eon Productions Ltd / Columbia Pictures

    Casino Royale
    Budget de production en 2006 : 140 millions $, soit 190,4 millions $ après ajustement de l'inflation.
    Recettes au BO mondial : 599 millions $, soit 815,03 millions $ après ajustement.

    Quantum of Solace (2008)

    Metro-Goldwyn-Mayer (MGM) / Eon Productions Ltd / Columbia Pictures

    Quantum of Solace
    Budget de production en 2008 : 230 millions $, soit 293,03 millions $ après ajustement de l'inflation.
    Recettes au BO mondial : 586,1 millions $, soit 746,72 millions $ après ajustement.

    Skyfall (2012)

    Eon Productions Ltd / MGM / Columbia Pictures / Danjaq productions

    Skyfall
    Budget de production en 2012 : 200 millions $, soit 238,9 millions $ après ajustement de l'inflation.
    Recettes au BO mondial : 1,108 milliards $, soit 1,324 milliards $ après ajustement.

    007 Spectre (2015)

    MGM / B24 / Eon Productions Ltd / Columbia Pictures / Danjaq productions / Sony Pictures Entertainment

    007 Spectre
    Budget de production en 2015 : 245 millions $, soit 283,5 millions $ après ajustement de l'inflation.
    Recettes au BO mondial : 880,502 millions $, soit 1,019 milliards $ après ajustement.

    Mourir peut attendre (2021)

    DANJAQ, LLC AND MGM. ALL RIGHTS RESERVED.

    Mourir peut attendre
    Budget de productions : 250 millions $
    Recettes au BO mondial (à la date du 14 octobre 2021) : 326,43 millions $. Chiffre donné à titre indicatif, non représentatif de la carrière en salle du film puisque sorti le 6 octobre dernier.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top