Mon compte
    Il est Elle sur TF1 : Que vaut le téléfilm sur la transidentité avec Andréa Furet et Odile Vuillemin ?
    1 nov. 2021 à 09:30
    Julia Fernandez
    Julia Fernandez
    -Journaliste Séries TV
    Elevée à « La Trilogie du samedi », accro aux séries HBO, aux sitcoms et aux dramas britanniques, elle suit avec curiosité et enthousiasme l’évolution des séries françaises. Peu importe le genre et le format, tant que les fictions sortent des sentiers battus et aident la société à se raconter.

    Ce soir, TF1 propose un unitaire fort autour du parcours de Julien, une adolescente mal dans sa peau car assigné garçon à la naissance, et de la réaction de son entourage face à son désir de transition.

    MANUELLE TOUSSAINT / ANDSOON FILMS / TF1
    De quoi ça parle ?

    La vie de Sabine et Cédric bascule le jour où leur fils, Julien, leur avoue sa certitude d’être une fille dans un corps de garçon. Alors que la puberté de Julien avance, il leur répète qu’il ne pourra pas supporter de voir son corps se transformer en quelque chose qui lui semble monstrueux.

    Sabine et Cédric sont confrontés à un dilemme insoluble : faire un saut dans l’inconnu en accompagnant leur enfant encore si jeune dans une transition vers le genre féminin ? Ou continuer d’essayer de lui faire accepter son corps tel qu’il est ? Le choix est d'autant plus complexe pour Sabine et Cédric qu'ils sont confrontés à des avis médicaux divergents, et qu'eux-mêmes commencent à se forger des convictions opposées…

    Il est Elle, le 1er novembre à 21h05 sur TF1

    C'est avec qui ?
    Andréa Furet, que l'on retrouvera prochainement dans la saison 2 de La Faute à Rousseau, tient son premier rôle principal en incarnant une adolescente assignée garçon à la naissance et mal dans sa peau. Dans le rôle de ses parents, on retrouve Jonathan Zaccaï (Infidèle) et Odile Vuillemin (Les Innocents), un couple déchiré par deux visions divergentes de ce qui serait le mieux pour leur enfant. Maxence Danet-Fauvel (SKAM France) complète le casting du téléfilm dans le rôle d'Hugo, un lycéden qui va se rapprocher de l'héroïne.
    Ça vaut le coup d'oeil ?

    Librement inspiré de la bande dessinée Barricades de Charlotte Bousquet et JaypeeIl est Elle, réalisé par Clément Michel (J'ai 2 Amours) et adapté par Catherine Ramberg (Innocente), dépeint le processus de transition d'une adolescente souffrant de dysphorie, autrement dit de détresse ou de souffrance vécue par des personnes dont l'identité de genre ne correspond pas au sexe qui leur a été assigné à la naissance. A travers un récit d'apprentissage sur l'acceptation de la différence, le téléfilm interroge la notion de norme genrée dans la société à travers le prisme d'une famille.

    Julien, se sentant fille depuis toujours, aspire à embrasser son identité au moment où les changements corporels irréversibles propre à l'adolescence commençent à se manifester (voix qui mue, pilosité). Alors que leur enfant lutte avec ses idées noires et adopte des comportements dangereux pour lui-même, ses parents voient leur quotidien ébranlé par la découverte de son mal-être.

    MANUELLE TOUSSAINT / ANDSOON FILMS / TF1
    Andréa Furet et Jonathan Zaccaï

    Un choc qui va créer un déchirement au sein de leur vie de famille en apparence idyllique, et montrer deux réactions totalement opposés, deux visions de la société face à la question de la transidentité : celui du rejet, de la part de son père qui ne voit là qu'une simple phase de questionnements et refuse d'autoriser des modifications hormonales sur Julien, et celui du soutien et de l'accompagnement de la part de sa mère, prête à se tout sacrifier pour son bien.

    Actrice elle-même transgenre, Andréa Furet, vraie révélation du film, parvient à transmettre un torrent d'émotions avec beaucoup de grâce et de retenue sous les traits de Julien/Emma. Un rôle qui lui a valu d'être récompensée du Prix de la Meilleure interprétation féminine au Festival de Luchon. Ses parents, incarnés par les toujours impeccables Jonathan Zaccaï et Odile Vuillemin, se révèlent profondéments humains dans leurs défauts et leurs fragilités face à ce bouleversement.
    Assez classique dans sa forme mais essentiel dans son propos, Il est Elle s'avère un joli coup d'essai de TF1 pour faire bouger les lignes, et un parfait complément de fiction sur le thème de la transidentité au documentaire Petite fille de Sébastien Lifshitz diffusé sur Arte 2020.
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top