Mon compte
    Le Parrain 3 sur Ciné+ Frisson : quoi de neuf dans cette nouvelle version du film de Coppola ?
    4 déc. 2021 à 16:00
    Olivier Pallaruelo
    Olivier Pallaruelo
    -Journaliste cinéma / Responsable éditorial Jeux vidéo
    Biberonné par la VHS et les films de genres, Olivier Pallaruelo délaisse volontiers la fiction pour se plonger dans le réel avec les documentaires et les sujets d'actualité. Amoureux transi du support physique, il passe aussi beaucoup de temps devant les jeux vidéo depuis sa plus tendre enfance.

    La chaîne Ciné+ Frisson consacre ce samedi 4 décembre un cycle 100% mafia avec la diffusion de la trilogie du Parrain de Francis F. Coppola. En point d'orgue : la formidable nouvelle version inédite du Parrain III, remontée par le cinéaste.

    Paramount Pictures

    Ce samedi 4 décembre, la chaîne Ciné+ Frisson propose une nuit 100% Parrain; la fabuleuse saga familiale orchestrée par Francis Ford Coppola. Coup d'envoi à 20h50 avec le premier volet sorti en 1972; suivi à 23h40 de la diffusion de la seconde partie, toute aussi fabuleuse (et que certains d'ailleurs préfèrent à la première). Et enfin, à 02h55, la diffusion du Parrain III.

    Mais, et c'est ce qui nous amène ici, il s'agit pour celui-ci de la toute dernière version remaniée par Francis Ford Coppola, baptisée Le Parrain, épilogue : la mort de Michael Corleone. Le cinéaste aime se replonger dans ses oeuvres pour les remanier. Ce fut le cas récemment de sa version Final Cut d'Apocalypse Now, après nous avoir déjà offert une version Redux en 2001.

    Le Parrain de Mario Puzo, épilogue : la mort de Michael Corleone
    Le Parrain de Mario Puzo, épilogue : la mort de Michael Corleone
    De Francis Ford Coppola
    Avec Al Pacino, Andy Garcia, Diane Keaton, Sofia Coppola, John Cazale
    Sortie le 7 décembre 2020
    Voir via MyCanal

    Cette fois-ci, sous les auspices et avec la bénédiction de Paramount Pictures, Coppola a activement travaillé à la restauration du 3e et dernier volet de sa trilogie du Parrain. Une entreprise méticuleuse et de longue haleine : rien que pour retrouver des négatifs en bon état et procéder à leurs sélections dans pas moins de 300 cartons, il a fallu six mois.

    Mais Coppola ne s'est pas contenté d'une simple restauration de son film qui reste (et à tort) le mal aimé de la saga; toujours comparé à l'aune de ses deux glorieux aînés. Baptisé Le Parrain Epilogue - la mort de Michael Corleone, le film bénéficie d'un nouveau montage. "Pour cette version finale, j'ai créé un nouveau début et une nouvelle fin, réarrangé certaines scènes, plans, et accompagnement musical. Avec ces changements, les images et le son restaurés, il s'agit pour moi de la conclusion la plus appropriée au Parrain et au Parrain II. Je suis redevable à Jim Gianopulos [NDR : l'actuel PDG de Paramount Pictures] de me permettre de le revisiter" lâchait le cinéaste, dans le communiqué accompagnant l'annonce de cette nouvelle version.

    Quoi de neuf sur la table de montage ?

    Devant bénéficier initialement d'une sortie très limitée sur le territoire américain en décembre 2020, cette version du film est désormais disponible en VOD à la demande et en Blu-ray aux Etats-Unis, y compris chez nous. Voici d'ailleurs ce qu'en écrivait le journaliste Bernard Achour dans son banc d'essai dans le numéro du magazine spécialisé Les Années Laser du mois de décembre 2020.

    Outre la très solide tenue de l'ensemble d'un point de vue technique de cette édition, les changements  de cette version, plus courte de 5 min, "ne sont pas aussi radicaux dans leur forme que [...] les innombrables retouches apportées au fil du temps à Apocalypse Now. [...] Là où le film diffère en revanche considérablement de son montage original tient en deux points bien précis. Alors qu'il s'ouvrait jadis sur une longue séquence mélancolique où le héros s'adressait en voix off à ses enfants, il débute aujourd'hui par le rendez-vous entre Michael Corleone et le banquier du Vatican situé une grosse demi-heure plus tard dans l'ancienne version : une manière de placer la totalité du scénario sous l'aile noire de la corruption de l'Eglise. Quant à l'épilogue, remanié avec une finesse exceptionnelle, il redistribue bien des cartes tout en amplifiant la dimension tragique d'un ensemble plus court [..]".

    Fin novembre 2020, Coppola a organisé une projection privée chez Paramount pour montrer cette nouvelle version à une partie du casting du film de 1990. Diane Keaton, Talia ShireAl Pacino et George Hamilton ont ainsi pu découvrir le nouveau montage. De même que Andy Garcia, également présent aux réjouissances.

    Au terme de cette projection, Diane Keaton s'est fendu d'un commentaire rapporté par Variety : "je ne sais pas pourquoi les gens ne l'avaient pas apprécié, en tout cas j'étais parmi eux. Je ne saurai même pas dire pourquoi je ne l'avais pas apprécié plus que cela" lâche-t-elle.

    Cette nouvelle version a semble-t-il largement remporté ses faveurs : "ca été un des plus beaux moments de ma vie de la voir. Pour moi, c'est un rêve devenu réalité. J'ai vu le film sous un jour complètement différent. A l'époque, il n'avait pas très bien marché, et les Critiques n'étaient pas fameuses. Mais là, Francis a modifié le début et la fin, et bon sang, je peux vous dire que ca marche !"

    Paramount Pictures

    Quant à Andy Garcia, qui incarne pour rappel Vincent Corleone, le fils illégitime de Sonny Corleone (James Caan), qui finit par prendre les rênes de la famille, c'est au micro du Hollywood Reporter qu'il a réservé ses propos concernant cette nouvelle version du Parrain III, qui l'a, selon ses dires, "remué", tout en déclarant ne jamais avoir compris la tiédeur de l'accueil réservé au film en 1990. "Je pense que beaucoup de choses injustes ont été dites concernant le film à l'époque, en particulier sur la manière dont Sofia a été traitée".

    Winona Ryder fut castée à l'origine pour son rôle, mais a dû quitter très rapidement la production qui commençait sur ordre de son médecin, car elle était épuisée. C'est Sofia Coppola qui a repris le rôle au pied levé donc dans le film de son père. "Je pense que si les gens revoient le film, ils verront une performance très honnête, profonde, de Sofia. Je pense qu'il y a une grande tragédie dans son personnage, une performance très courageuse, et je suis très fier du travail que nous avons fait".

    Voici justement, ci-dessous, une (courte) conversation entre Francis Ford Coppola, Al Pacino et Andy Garcia, à propos de cette nouvelle version du Parrain III. Une vidéo bonus qui accompagne la galette Blu-ray du film..

    Le Parrain 3 - épilogue : entretien croisé entre Al Pacino, Francis Ford Coppola et Andy Garcia

     

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Megalopolis : Francis Ford Coppola prêt à payer 100 millions de dollars pour relancer son projet SF
    • Francis Ford Coppola : le jour où il a été viré du film Patton
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top