Mon compte
    Demain nous appartient : révélations, anecdotes... Retour sur l'événement exceptionnel organisé pour les 5 ans de la série
    4 juil. 2022 à 21:15
    Jérémie Dunand
    Jérémie Dunand
    -Chef de rubrique télé / Journaliste
    Bercé dès l’enfance au rythme de Sous le soleil, de P.J., ou des sagas de l’été, il se passionne de plus en plus pour les séries françaises au fil du temps. Et les dévore aujourd’hui (presque) toutes, de Balthazar à Scènes de ménages, en passant par Hippocrate, Candice Renoir, Ici tout commence.

    Avec quelques jours d'avance, "Demain nous appartient" fêtait ses 5 ans ce samedi à Paris dans le cadre de la première convention de fans dédiée à la série phénomène de TF1. Où étaient réunis 15 comédiens phare du feuilleton. Nous y étions.

    "Je m'en remets à nos lendemains". C'est sur ces quelques notes du générique signé Vianney qu'a débuté ce samedi 2 juillet à la Cité des sciences et de l'industrie de la Villette, à Paris, la première convention de fans de Demain nous appartient organisée par TF1 à l'occasion des 5 ans du feuilleton.

    Pour célébrer avec un peu d'avance cet anniversaire - la série a débuté le 17 juillet 2017 à l'antenne - Ingrid Chauvin (Chloé), Alexandre Brasseur (Alex), Hector Langevin (Bart), Maud Baecker (Anna), Samy Gharbi (Karim), Solène Hébert (Victoire), Julie Debazac (Aurore), Clémence Lassalas (Charlie), Sahelle de Figueiredo (Noor), ainsi que les "petits nouveaux" Jennifer Lauret (Raphaëlle), Charlotte Gaccio (Audrey), Emmanuel Moire (François), Adrien Rob (Damien), Adher (Nathan), et Maxime Lélue (Jordan) étaient réunis devant un peu moins de 1000 personnes ayant parfois fait le déplacement depuis l'autre bout de la France.

    Avec, au programme, séance de questions-réponses animée par Christophe Beaugrand, échanges avec le public, anecdotes de tournage, et teasing des intrigues à venir. Pourtant, à quelques minutes de début de l'événement, censé démarrer à 13h, la convention est passée à deux doigts de l'annulation en raison d'un "manque de personnel de sécurité", et notamment de pompiers, pour assurer la sécurité de tous. Mais heureusement, le problème a vite été réglé et les fans ont pu recontrer ceux qui les font rêver chaque soir à 19h20 sur TF1.

    Demain nous appartient
    Demain nous appartient
    Sortie : 17 juillet 2017 | 30 min
    Série : Demain nous appartient
    Avec Ingrid Chauvin, Alexandre Brasseur, Clément Rémiens, Clément Rémiens, Clément Rémiens
    Presse
    3,2
    Spectateurs
    2,1
    Voir sur Salto
    Les 5 ans d'une belle et grande famille

    "C'est passé super vite. On était prévu pour 3 mois au départ, une saga estivale, et là ça fait 5 ans, c'est assez incroyable", confie à notre micro Samy Gharbi en marge du panel et de la séance de dédicaces. Durant l'échange d'un peu plus d'une heure entre Christophe Beaugrand et les 15 comédiens présents, tous ceux qui font partie de l'aventure depuis le début, comme Maud Baecker ou Ingrid Chauvin, semblent partager ce sentiment d'un tourbillon allé extrêmement vite, qu'ils ont du mal à mesurer mais qui les remplit encore du même bonheur et de la même joie 1200 épisodes plus tard.

    Depuis 2017, au rythme des départs et des renouveaux artistiques, comme celui opéré l'été dernier, les figures historiques de Demain nous appartient ont été rejointes par de nouveaux visages, à l'image des familles Roussel et Perraud, représentées ce samedi par Charlotte Gaccio, Maxime Lélue, et Jennifer Lauret. Et entre cette dernière et Ingrid Chauvin (décrite comme "le phare de la série" par Christophe Beaugrand), une très belle amitié est née devant et derrière la caméra.

    "On est très proches Jennifer et moi. On s'est rencontrées, on s'est apprivoisées. On se ressemble beaucoup. On est deux mamans, dans la vie aussi, et on a la même conception des priorités. C'est simple et c'est joli", confie Ingrid Chauvin à propos du lien qui l'unit à celle qui incarne l'avocate Raphaëlle Perraud depuis près d'un an et qui a récemment été au coeur de l'arche "Emprise", qui semble avoir beaucoup touché le public et l'ensemble de l'équipe.

    "C'était compliqué", avoue Jennifer Lauret lorsqu'une spectatrice lui demande comment elle a vécu cette arche extrêmement forte. "Ça touche beaucoup de femmes, des hommes aussi, et on n'en parle pas trop. C'était loin d'être évident. Mais c'était intense et ça nous a tous touché. En tant qu'actrice, c'était incroyable à jouer".

    "Et pour une fois on était dans quelque chose de très psychologique", ajoute Ingrid Chauvin, dont le personnage, Chloé, a également été impliqué dans la spirale infernale créée par Stanislas. "Et on n'a pas l'habitude de se concentrer sur cet aspect-là dans la série. En général, on est plus dans l'action, l'extraordinaire. Et là on était au coeur de l'émotion, au coeur de l'humain, de cette manipulation qui sévit trop souvent. C'était différent et intéressant à jouer".

    "Du drama et du love" cet été sur TF1

    Après un montage des plus beaux moments de la série depuis son lancement et un bêtisier représentatif de la bonne humeur qui semble régner sur les plateaux sétois de la série, les acteurs de Demain nous appartient sont interrogés sur leurs intrigues préférées. Et la plupart font alors référence aux arches dites "chorales", qui permettent aux nombreux membres de la grande famille DNA de se retrouver le temps de plusieurs épisodes.

    "Mes intrigues préférées c'est celles où on était tous ensemble", confie notamment Alexandre Brasseur, présent depuis le tout premier épisode dans le rôle d'Alex Bertrand. "Celle du bus bien sûr. Et j'ai adoré l'intrigue "Otages" aussi".

    Impossible également de ne pas mentionner la mort récente de Louise (Alexandra Naoum), dont Hector Langevin ne se remet visiblement toujours pas ("J'ai encore pleuré en revoyant les images"). Ou la révélation-choc en 2019 du secret des Lazzari. Et du "vrai" lien de parenté qui unit Victoire à sa supposée soeur Sandrine (Juliette Tresanini).

    "Je me rappelle très bien du jour où on l'a appris Juliette et moi", raconte non sans humour Solène Hébert. "On avait été convoquées dans le bureau du producteur de l'époque, Vincent Meslet. On était face à lui, sur deux chaises de bureau roulantes. Et au moment ils nous a dit "Ok, ce n'est plus ta soeur, c'est ta mère", on a vraiment fait un bond et on est parties à l'autre bout du bureau sur nos chaises à roulettes (rires). Aujourd'hui c'est compliqué pour moi, je ne sais jamais comment appeler ma famille (rires). Avec le personnage de Véronique Jannot j'alterne entre "Anne-Marie", "maman", et "grand-mère".

    Mais que les fans se rassurent : si cette convention était l'occasion de regarder dans le rétroviseur de ces cinq années écoulées, elle a également permis aux stars de Demain nous appartient de faire quelques révélations sur les intrigues que l'on découvrira à l'écran cet été.

    "Ça va être le feu", promet Adher, dont le personnage va être très présent cet été dans le décor de la paillote. "On s'en rappelle tous, Nathan était pickpocket l'an dernier, mais il va finalement trouver sa place à la paillote et va devenir un allié pour Charlie", tease quant à elle Clémence Lassalas, sa "partner in crime" de la série.

    Bart, de son côté, va apprendre que Roxane (Raphaële Volkoff) est enceinte et que leur projet de bébé à trois avec Sara (Camille Genau) est donc en train de devenir réalité. Et il va avoir du mal à faire face selon Hector Langevin : "Sara et Roxane sont ravies. Mais pour Bart ça va être un peu plus compliqué à appréhender comme nouvelle, vous allez le voir bientôt. Il va avoir un peu de mal à accepter tout ça".

    Enfin, l'intrigue principale de l'été, qui débutera prochainement sur TF1, verra Samuel (Axel Kiener) hériter d'un haras. "Il va s'en suivre plein d'aventures dans ce haras pour Samuel et Victoire", tease Solène Hébert, dont le personnage semble avoir vécu 1000 péripéties depuis le début. "On a un nouveau décor, avec des chevaux. On a pris des cours d'équitation. Et il va y avoir encore plein de drama et du love un petit peu". Une arche estivale qu'on a hâte de découvrir et qui sera l'occasion de revoir Véronique Jannot dans le rôle d'Anne-Marie Lazzari.

    Bref, Demain nous appartient nous réserve encore de belles surprises. Et si les auteurs ne sont visiblement jamais à court d'idées, les acteurs n'en manquent pas non plus quand il s'agit d'imaginer la mort de leur personnage. "J'aimerais mourir avec tous mes enfants. Qu'on ait un accident de voiture, un truc ignoble, et que Damien soit en larmes. Comme ça on part tous ensemble", lance sans hésiter Charlotte Gaccio, provoquant au passage l'hilarité dans la salle.

    Demain nous appartient, un feuilleton qui rassemble tous les âges devant la télé

    Après une heure trente passée sur scène, dans la bonne humeur la plus contagieuse, et plusieurs distributions de cadeaux dans la salle par les comédiens eux-mêmes, place à la tant attendue séance de dédicaces.

    Dans la queue qui les mène aux différentes tables où Ingrid, Samy, Maud, Jennifer, ou Hector ont déjà commencé les signatures, des fans de tous les âges attendent patiemment leur tour. "On regarde en famille depuis le premier épisode", nous raconte Sylvia, mère de famille de 38 ans venue aujourd'hui de Chartres avec sa fille de 12 ans Inès.

    "J'aime beaucoup les sujets abordés. Ce sont des sujets très actuels. L'homosexualité, le harcèlement, l'emprise, les femmes battues", poursuit-elle à notre micro. "Je regarde avec ma fille et ça crée du dialogue à la maison. Quand on n'a pas de problèmes, il y a des sujets qu'on ne pense pas à aborder avec les enfants. Et grâce à la série on a pu discuter de harcèlement scolaire notamment".

    Véronique, 61 ans, avoue quant à elle avoir été "retournée" par la mort de Louise et ne se lasse jamais des nouvelles intrigues de la série, qu'elle regarde avec son mari. À leur rythme. "Au début il était un peu réfactaire, et finalement il ne rate pas un épisode. Mais on ne regarde pas tous les soirs. Je les enregistre et on se fait des soirées de 3-4 épisodes".

    En ce samedi ensoleillé, cette fan de la première heure va pour la première fois rencontrer les comédiens qu'elle regarde chaque semaine sur TF1. "Je les aime tous. Mais je suis très fan de Samy Gharbi, et aussi de Julie Debazac, qui est excellente". Valentin, lui, jeune téléspectateur de 21 ans, n'en est pas à sa première rencontre avec les interprètes de Chloé, Alex, ou Anna. "Je pars souvent en vacances à Sète. Et je regarde Ici tout commence aussi. Je suis allé à Saint-Laurent-d'Aigouze en mai".

    Une fidèle de l'univers Demain nous appartient qui, contrairement à certains, n'a pas été décontenancé par les changements opérés depuis un an au sein du casting. "J'aime les intrigues, les acteurs, et le renouveau. Il y a toujours du changement. J'ai trouvé ça bien de faire partir des personnages et d'en faire arriver d'autres".

    Voir cette publication sur Instagram

    Une publication partagée par TF1 (@tf1)

    Durant plus de deux heures, les 15 comédiens ayant fait le déplacement jusqu'à la Villette enchaînent les dédicaces et les brèves discussions avec leurs fans. Maxime Lélue, alias Jordan Roussel, n'a encore jamais participé à un festival pour représenter la série et fait donc l'expérience pour la première fois d'une telle foule en délire.

    "C'est la première fois que je rencontre le public de cette manière, c'est un pur délire", nous confie-t-il entre deux dédicaces. "On voit le public d'une autre manière. C'est mieux qu'une photo dans la rue. On peut parler un peu avec les gens, et ils sont trop contents de nous voir. C'est génial".

    Une expérience assez dingue que le jeune comédien, arrivé l'an dernier dans la série, aura sûrement l'occasion de revivre un jour à La Rochelle ou à Séries Mania.

    Car quand on lui demande s'il est partant pour cinq ans de plus, il répond sans hésiter : "Bien sûr. Ça me donne envie de continuer et d'en voir plus". Avec la famille Roussel qui, à en croire les applaudissements du public pour Maxime et sa partenaire Charlotte Gaccio, semble avoir définitivement été adoptée par le public. Et qui, bientôt, pourrait faire de l'ombre aux Delcourt ? L'avenir nous le dira.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top