Mon AlloCiné
    "A.I." en tête, sans surprise
    25 oct. 2001 à 18:50

    "A.I." devance "Le Journal de Bridget Jones". Le film de Steven Spielberg réalise le meilleur démarrage sur Paris et sa périphérie.

    Le dernier opus de Steven Spielberg a attiré 28 135 spectateurs mercredi à Paris et dans sa périphérie. Distribué dans 46 salles, A.I. Intelligence artificielle réalise une moyenne par copie de 611 entrées. Le film, que Stanley Kubrick prévoyait de réaliser depuis les années soixante-dix, a engrangé un peu moins du quart des entrées de la journée. A.I., d'une durée de 2h26, devance légèrement Il faut sauver le soldat Ryan, la précédente réalisation de Steven Spielberg, qui avait réalisé 20 075 entrées dans 28 salles en septembre 1998 et qui durait 2h50.

    La vie de l'enfant robot campé par Haley Joel Osment devance Bridget Jones, la "célibattante" qui se classe en seconde position avec 13 462 spectateurs et qui a déjà réuni 1 745 400 spectateurs en France. La bande d'American pie 2 prend la troisième place avec 13 326 entrées, soit une baisse de 67%. Le film de James B. Rogers a déjà attiré plus d'1,2 million spectateurs en France. Quant au Petit Poucet d'Olivier Dahan, il a engrangé 7 959 entrées ce mercredi et a réuni 343 523 nostalgiques des contes de fées sur la France pour sa première semaine.

    Castings alléchants pour le cinéma français

    Deux films français aux castings alléchants sortis ce mercredi grimpent sur la cinquième et la septième marche du box-office. Il s'agit de Reines d'un jour de Marion Vernoux avec Karin Viard, Sergi Lopez, Helene Fillieres, Gilbert Melki et Victor Lanoux (6 914 entrées) et Betty Fisher et autres histoires de Claude Miller avec Sandrine Kiberlain, Mathilde Seigner et Nicole Garcia (5 768 entrées). Les deux films réalisent à peu près la même moyenne par copie avec respectivement 238 et 231 spectateurs par écran. Quant à Sur mes lèvres de Jacques Audiard, il se classe entre les deux, montrant une belle résistance en seconde semaine avec 6 164 entrées sur 37 copies et 187 334 entrées au total.

    Enfin, Kandahar de Mohsen Makhmalbaf (2 257 entrées) et Mariage tardif de Dover Kosashvili (1 250 entrées) ont bénéficié d'un mouvement de curiosité : ils réalisent respectivement 226 entrées par copies et 179 entrées par copie.

    Amélie proche du sommet

    Amélie Poulain , qui vient d'être sélectionné pour représenter la France aux Oscars, continue son fabuleux parcours avec plus de 7,8 millions d'entrées dans l'Hexagone. Le film de Jean-Pierre Jeunet devrait dépasser très prochainement La Vérite si je mens ! 2, plus gros succès en 2001 avec 7 868 648 spectateurs.

    Marie-Claude Harrer
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top