Notez des films
Mon AlloCiné
    USA : ce week-end dans les salles...
    2 nov. 2001 à 16:00

    Notre point hebdomadaire sur les sorties américaines. La concurrence aura fort à faire face aux "Monstres & Cie" accompagnés du trailer de "Star wars".

    C'est une bande-annonce qui devrait faire l'événement ce week-end aux Etats-Unis : le premier trailer de Star wars : episode 2 - Attack of the clones débarque dans les salles américaines. Attendu avec ferveur par les spectateurs, ce film-annonce (que certains annoncent encore plus impressionnant que ceux du Seigneur des anneaux, la communauté de l'anneau) ne devrait pas connaître les honneurs d'une diffusion sur le Web, et devrait du coup gâcher les espoirs de gloire au box-office des concurrents de Monstres & Cie.

    Les monstres de Pixar

    Car c'est avec la dernière production des studios Pixar que George Lucas (grand amateur des oeuvres de John Lasseter et compagnie) a décidé de s'associer pour présenter la première bande-annonce du nouvel opus de Star wars (attendu en mai 2002 sur les écrans américains). Une décision qui devrait permettre à Monstres & Cie, blockbuster en puissance, d'asseoir un peu plus sa domination sur le box-office du week-end. Totalement réalisé en images de synthèse, ce long métrage suit les aventures de deux monstres d'une dimension parallèle (loin d'être méchants et passablement terrorisés par les enfants) dont le travail consiste à effrayer les enfants humains. Jusqu'au jour où une petite fille s'introduit dans leur monde... Au casting vocal, on retrouve John Goodman, Billy Crystal, James Coburn, Jennifer Tilly, Bonnie Hunt et Steve Buscemi.

    Ainsi selon les analystes, ce film au budget de 100 millions de dollars devrait rapporter plus de 150 millions de dollars sur le territoire américain (et 375 millions de dollars au niveau mondial). Soit autant que 1001 Pattes (162 millions de dollars sur le territoire américain) mais largement moins que Toy Story et Toy Story 2 (respectivement 191 et 245 millions de dollars), Harry Potter et autres concurrents de gros calibre devant débarquer peu après sur les écrans américains. Un résultat qui pourrait toutefois être dopé par la bande-annonce du nouveau Star wars : on se souvient des foules de spectateurs qui ne s'étaient déplacées que pour la bande-annonce de La Menace fantôme, quittant ensuite les salles obscures mais payant leurs tickets...

    Jet Li, John Travolta, Kevin Kline, Billy Bob Thornton... et Amélie

    Face aux monstres, on retrouvera tout d'abord The One de James Wong et Glen Morgan, dans lequel Jet Li affronte son double maléfique issu d'un univers parallèle. Un film fantastique misant résolument sur l'action et le combat Jet Li Vs Jet Li. Dans Domestic disturbance de Harold Becker, John Travolta s'opposera quant à lui au nouveau beau-père (Vince Vaughn) de son fils, qui se révèle être un dangereux personnage : il fera tout pour sauver sa famille. Kevin Kline donnera la réplique à Kristin Scott Thomas dans Life as a house, une comédie dramatique d'Irwin Winkler dans lequel un homme condamné par la médecine demande à son ex-femme et à son fils de l'aider à construire la maison de ses rêves. Un acte symbolique, métaphore da la reconstruction qu'il opère sur sa vie avant que le cancer ne l'emporte...

    Ce week-end marquera aussi le retour sur les écrans des frères Joel et Ethan Coen après O Brother. Ils reviennent avec The Barber : l'homme qui n'était pas là, un hommage/parodie des films noirs des années cinquante avec Billy Bob Thornton, Frances McDormand et James Gandolfini. Le film est présenté en sortie limitée sur quelques écrans de Los Angeles et New York.

    Enfin, Amélie Poulain entame ce week-end son fabuleux voyage outre-Atlantique avec une sortie tout d'abord limitée à Los Angeles et New York. Précédé de critiques élogieuse et d'un bouche à oreille incroyable, le film de Jean-Pierre Jeunet devrait séduire un public américain dans l'attente fébrile de ce morceau de poésie made in France. Se laisseront t-ils charmer par "Amélie from Montmartre" ? Verdict ce lundi 5 novembre...

    Yoann Sardet
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top