Mon compte
    Deauville 2016 : Brooklyn Village, Captain Fantastic et Le Teckel rois du palmarès
    10 sept. 2016 à 21:55
    Maximilien Pierrette
    Maximilien Pierrette
    -Journaliste cinéma
    Tombé dans le cinéma quand il était petit, et devenu accro aux séries, il fait ses propres cascades et navigue entre époques et genres, de la SF à la comédie (musicale ou non) en passant par le fantastique et l’animation. Il décortique aussi l’actu geek et héroïque dans l’émission FanZone.

    Réalisé par Ira Sachs, un habitué des planches, "Brooklyn Village" remporte le Grand Prix de ce 42ème Festival du Cinéma Américain de Deauville, alors que "Captain Fantastic" est récompensé par le public et le jury.

    Deauville 2016 : le palmarès en images
    1. Deauville 2016 : le palmarès en images +
    Brooklyn Village :
    • Grand Prix
    Lire la suite

    La troisième fois aura donc été la bonne : reparti bredouille lors de ses deux précédentes participations à la Compétition, Ira Sachs s'est enfin imposé au Festival du Cinéma Américain de Deauville. Et de la plus belle des manières, puisque Brooklyn Village remporte le Grand Prix de cette 42ème édition. Simple, juste et touchant, ce long métrage qui nous rappelle l'envie de son réalisateur de nous "inviter dans un monde", comme il nous l'a dit en interview, sortira le 21 septembre dans nos salles.

    Brooklyn Village Bande-annonce VO

    Sur la ligne suivante du palmarès, le Prix du Jury est venu récompenser les deux autres grands gagnants de la soirée, auteurs d'un doublé : outre ce trophée, Le Teckel de Todd Solondz s'est également vu remettre le Prix de la Révélation des mains d'Audrey Pulvar, quand Captain Fantastic, premier candidat projeté au CID, a été sacré par le public.

    Dernière candidate de la compétition, et seule femme à concourir dans cette section, Anna Rose Holmer est quant à elle repartie avec le Prix de la Critique. Et un bel hommage signé Audrey Pulvar, présidente du Jury Révélation qui a tenu à saluer ce long métrage, finaliste malheureux de leur vote dont ne devait sortir qu'un seul vainqueur.

    Dédié aux comédiens des films présentés par Frédéric Mitterrand, et notamment Lily Gladstone, vue dans Certain Women, ce palmarès compte cependant un oublié de taille : Sing Street, champion de l'applaudimètre lorsque les différents candidats ont été passés en revue avant le verdict, dans la lignée de sa projection triomphale. Revanche dans nos salles le 26 octobre ?

    Deauville 2016 : le palmarès complet

    • Grand Prix : Brooklyn Village d'Ira Sachs (sortie le 21 septembre)
    • Prix du Jury ex-æquo : Le Teckel de Todd Solondz (sortie le 19 octobre) & Captain Fantastic de Matt Ross (sortie le 12 octobre)
    • Prix de la Révélation : Le Teckel
    • Prix de la Critique : The Fits d'Anne Rose Holmer (sortie le 11 janvier)
    • Prix du Public : Captain Fantastic
    • Prix d'Ornano-Valenti : Willy 1er de Ludovic & Zoran Boukherma, Marielle Gautier et Hugo P. Thomas (sortie le 19 octobre)
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top