Mon compte
    Golden Globes 2017 : record pour La La Land, Huppert primée, Affleck... Que retenir du palmarès ciné ?
    9 janv. 2017 à 11:30
    Clément Cuyer
    Clément Cuyer
    -Journaliste
    Clément Cuyer apprécie tous les genres, du bon film d’horreur qui tâche à la comédie potache. Il est un "vieux de la vieille" d’AlloCiné, journaliste au sein de la Rédaction depuis maintenant plus de deux décennies passionnées. "Trop vieux pour ces conneries" ? Ô grand jamais !

    Le triomphe de La La Land, le sacre d'Isabelle Huppert, les prix pour Moonlight et Casey Affleck... : retour sur le palmarès ciné des 74e Golden Globes 2017, dévoilé cette nuit.

    La La Land : 7 récompenses
    1. La La Land : 7 récompenses +
    Meilleure comédie ou comédie musicale, Meilleure actrice dans une comédie ou comédie musicale pour Emma Stone, Meilleur acteur dans une comédie ou comédie musicale pour Ryan Gosling, Meilleur réalisateur pour Damien Chazelle, Meilleur scénario, Meilleure musique et Meilleure chanson avec "City of Stars".
    Lire la suite

    Les Golden Globes 2017 côté ciné, dont le palmarès a été dévoilé cette nuit, c'est déjà l'histoire d'un triomphe. Celui de La La Land, qui a réalisé un véritable carton plein en remportant 7 récompenses pour 7 nominations : Meilleur film, Meilleur acteur dans une comédie ou comédie musicale pour Ryan Gosling, Meilleure actrice dans une comédie ou comédie musicale pour Emma Stone, Meilleur réalisateur pour Damien Chazelle (qui confirme haut et fort après Whiplash), Meilleur scénario et enfin Meilleure chanson.

    Avec cet éclatant Grand Chelem, La La Land, long métrage plein de swing qui rend hommage aux comédies musicales de l'âge d'or hollywoodien, signe un record du nombre de prix aux Golden Globes après les six récompenses obtenues par Vol au-dessus d'un nid de coucou en 1976. Soutenu par une presse dithyrambique depuis sa présentation en ouverture du Festival de Venise fin août 2016, le film plaît aussi au public puisqu'il a déjà récolté 51 millions de dollars aux Etats-Unis. Et il s'impose aujourd'hui comme une bête de compétition, et le grand favori des prochains Oscars.

    "La La Land" sortira dans nos salles le 25 janvier :

    La La Land Bande-annonce VO
    Derrière le triomphe de La La Land, un "Cocorico" pour Isabelle Huppert !

    L'autre grand moment des 74e Golden Globes, tout du moins pour le public hexagonal, est le prix de la Meilleure actrice dans un drame décerné à Isabelle Huppert, pour sa prestation dans le Elle de Paul Verhoeven. Le frémissement des derniers jours est donc devenu réalité : la comédienne de 63 ans est devenue cette nuit la première Française a obtenir ce prix depuis Marion Cotillard en 2008 pour La Môme. Rappelons que cette dernière avait ensuite décroché l'Oscar. Un signe ?

    A noter que Elle, production franco-allemande, remporte également le Prix du Meilleur film en langue étrangère. Le dernier long métrage français a avoir été sacré dans cette catégorie est The Artist qui, rappelons-le, avait enchaîné par... l'Oscar du Meilleur film.

    Moonlight en outsider, Casey Affleck Meilleur acteur

    En obtenant le Golden Globe du Meilleur drame, le très remarqué Moonlight se présente comme le bel outsider des prochains Oscars et symbolise une soirée placée sous le signe de la diversité, avec également le prix du Meilleur second rôle féminin attribué à Viola Davis pour Fences, qui paraît de mieux en mieux placée pour remporter la statuette dorée le 26 février, un an après la polémique "Oscars So Wite"Casey Affleck, Meilleur acteur dans un drame pour Manchester by the Sea, fait quant à lui de l'ombre à son frère aîné Ben, qui n'avait jamais été récompensé par les votants de la presse étrangère.

    Autres éléments à retenir de cette cérémonie emmenée par le trublion Jimmy FallonNatalie Portman absente du palmarès pour sa prestation de Jackie Kennedy dans Jackie, le film d'animation franco-suisse Ma vie de courgette qui repart bredouille, devancé par le Disney Zootopie, et un discours politique de Meryl Streep, lauréate du prix Cecil B. DeMille pour l'ensemble de sa carrière, qui s'en est pris au président élu Donald Trump sans jamais prononcer son nom. Enfin, notons que Deadpool, qui était l'invité surprise de la cérémonie avec des citations dans les catégories Meilleure comédie ou comédie musicale et Meilleur acteur dans une comédie ou comédie musicale, n'a pas été récompensé.

    Prochaine étape majeure dans le grand marathon des récompenses outre-atlantique : le 24 janvier, date à laquelle seront révélées les nominations des Oscars 2017.

    La bande-annonce de "Elle", qui a rapporté le Golden Globe de la Meilleure actrice à Isabelle Huppert :

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top