Notez des films
Mon AlloCiné
    Johnny Mnemonic
    note moyenne
    2,0
    1073 notes dont 95 critiques
    répartition des 95 critiques par note
    8 critiques
    16 critiques
    15 critiques
    24 critiques
    18 critiques
    14 critiques
    Votre avis sur Johnny Mnemonic ?

    95 critiques spectateurs

    Carne
    Carne

    Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 1 116 critiques

    4,0
    Publiée le 4 avril 2007
    Malgré sa représentation du future complètement clichée (ville apocalyptique, anarchistes à la pelle, personnages masculins efféminés,…) et un aspect parfois très kitsch, Johnny Mnemonic reste un film de science-fiction mineur mais franchement agréable à regarder, notamment grâce à un scénario prenant et à de bons personnages (Keanu Reeves en héros paumé, Dolph Lundgren en intégriste religieux tueur, Udo Kier en commanditaire efféminé ou encore Takeshi Kitano en chef des Yakuza). Un divertissement de qualité en somme sur lequel le cinéma japonais à jouer un grand rôle, en partie avec une référence directe au génialissime Tetsuo de Shinya Tsukamoto. Défendable et limite admirable donc !
    sly-stallone88
    sly-stallone88

    Suivre son activité 96 abonnés Lire ses 2 223 critiques

    1,0
    Publiée le 16 janvier 2013
    un film raté, décors mauvais et jeux d'acteurs également, de plus il vieillit très très mal !!!
    Tedy
    Tedy

    Suivre son activité 145 abonnés Lire ses 2 480 critiques

    0,5
    Publiée le 31 août 2013
    Un monde futuriste raté, des dialogues pauvres, des scènes d'action molles et pas toujours réussies, des effets spéciaux dépassés (ils l'étaient déjà à l'époque) font que "Johnny Mnemonic" est un film tout pourri.
    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 1574 abonnés Lire ses 4 729 critiques

    0,5
    Publiée le 29 mars 2010
    Bien avant ma vénération pour Matrix et son succès, nous savons tous que Keanu Reeves était déjà à demi dans le bain pour cette univers. Seulement il y à un début à tout et ce film est plat, des textes brouillon sur des scènes parfois affligeante. Et dire que dedans se trouve le grand Kitano, heureusement c'est sont seul et simple faux pas.
    this is my movies
    this is my movies

    Suivre son activité 380 abonnés Lire ses 3 087 critiques

    2,5
    Publiée le 6 janvier 2015
    J'avais ce film il y a très longtemps, lors de son 1er passage télé en gros, et je n'en gardais pas vraiment grand-chose comme souvenir, si ce n'est quelques détails comme le fil laser du méchant ou bien le fameux monologue du héros quand il pète les plombs. Pour le reste, nada. Le film souffre aussi d'une réputation de naufrage financier et d'exemple type de la SF bancale. En le revoyant dernièrement, on apprécie mieux certaines de ses qualités comme un univers steam punk assez réussi et quelques éléments philosophiques assez intéressant tout comme sa longue liste de persos bien barrés qui jalonnent le scénario. Le hic, c'est que son texte d'introduction est déjà un véritable calvaire puisque qu'il se révèle assez brouillon et trop court pour mettre en place son univers assez ambitieux. Ensuite, il y a un K. Reeves plutôt bon dans le rôle principal mais il n'est pas aidé par le scénario encore une fois trop complexe et il y a aussi bon nombre de scènes ridicules à cause d'une représentation du monde informatique assez sommaire, surtout que les effets spéciaux ne sont pas vraiment au top. Et on touche là à un autre gros problème : la mise en scène. R. Longo était inconnu avant le film et il le restera après. Un découpage mou, des scènes d'action mal fichues, des péripéties snas saveur bref, c'est filmé comme une vulgaire série TV des années 80 et sa direction d'acteur n'est pas au top non plus. Le casting est d'ailleurs un joyeux foutoir dans lequel on retrouve D. Meyer, Ice-T, D. Lundgren mais aussi T. Kitano. Le résultat est bancal, parfois intéressant mais aussi un peu ridicule. De la SF mal fichue et ringarde avant l'heure. D'autres critiques sur
    Audrey L
    Audrey L

    Suivre son activité 103 abonnés Lire ses 1 915 critiques

    2,0
    Publiée le 11 janvier 2021
    Atrocement kitsch. Johnny Mnemonic se déroule en 2021, mais nos rétines ont fondu devant les modélisations du cyber-espace, dont les animations ressemblent à celles de jeux vidéos datés (et surtout ratés) qui vont de paire avec des accessoires à 1$50 : Keanu Reeves arbore ainsi un joli casque sur les yeux qui ressemble à une grosse plaque en fer, look qui n'atteint pas le kitsch des lunettes de ski censées être des casques de rebelles. Heureusement qu'en 2021 nos interfaces virtuelles et nos looks ne ressemblent pas à ce fatras digne de nous envoyer directement chez l'opticien. Ce pauvre Keanu Reeves partait pourtant si bien avec l'excellent Speed à peine un an plus tôt, il s'est perdu dans les limbes d'Internet (il semble s'ennuyer tout le film, et les interviews qu'il donne dans les extras du DVD ne témoignent pas d'un grand enthousiasme... Et il a raison, quand on voit le résultat). Le speech de base était également bien parti à la base (un trafic d'informations classées top secrets dans un monde futuriste où les disques durs sont directement implantées dans la tête) mais on remarque vite qu'elle est très mal exploitée. Les seconds rôles sont des caricatures (on entend avec horreur que le premier rôle féminin tenu par Dina Meyer se veut être un hommage à Ellen Ripley de la saga Alien...), certains dialogues se sentent un peu seuls au milieu du script ("Je veux...une chemise propre et repassée !", on a entendu plus osé comme revendication lors d'une négociation tendue), auxquels on ajoute l'amateurisme total de certaines personnes dans leur rôle (on croise Ice-T et Henry Rollins, chanteur de punk, qui auraient dû rester derrière leur micro). Pour le plaisir, on cite juste quelques phrases tirées des interviews-teasers : "Le film sera magnifique." (Dina Meyer), "Vous n'aurez jamais rien vu de pareil." (William Gibson, scénariste). A la première, on répondra un poli "Hem, non.", et au second, un "Ça, tu l'as dit". Même nos vieilles Atari faisaient mieux.
    Dawasta
    Dawasta

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 635 critiques

    2,0
    Publiée le 16 janvier 2012
    Un film très "obsolète" aujourd'hui, qui date du début des images de synthèses et de l’avènement d'internet, dans lequel Keanu Reeves jouait déjà les héros cybernétiques. Visuellement c'est kitsch, la réalisation est assez médiocre et les effets spéciaux, en particulier les incrustations sur fond vert, sont une catastrophe. C'est très surjoué (pour ne pas dire ridicule) et donc peu crédible mais on y trouve quand même quelques bonnes idées. Dans le genre "Le Cobaye" avec un peu de "Blade Runner". (Pas terrible)
    Jonathan C
    Jonathan C

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 64 critiques

    2,5
    Publiée le 21 mai 2010
    J'ai mis deux étoiles parce que je me souviens que lorsque je l'avais vu pour la première fois, j'avais adoré, sauf qu'à l'époque j'étais adolescent. Maintenant 15 années ce sont écoulées, et c'est dure : - j'ai pris un coup de vieux ! - mon regard est devenu plus critique ! L'idée de ce film à la base est bonne, mais la réalisation est ... pardon Monsieur Robert Longo nulle. Le rythme du film n'est pas bien adapté à l'histoire, les cadrages sont moyens, les dialogues ... sont loin d'être poussés ne mettant pas en valeur les acteurs. Lorsque j'ai revu Johnny Mnemonic je ne me rappelais pas qu'il y avait autant d'acteurs qui sont devenus très bon aujourd'hui ! Allez une idée folle : faire un remake de ce film avec les mêmes acteurs et un réalisateur qui assure ! croyez moi il ferait un petit carton ;-)
    Redzing
    Redzing

    Suivre son activité 408 abonnés Lire ses 3 511 critiques

    0,5
    Publiée le 21 avril 2012
    Comptant parmi les premiers films cyber punk, "Johnny Mnemonic" propose quelques idées intéressantes, malheureusement perdues dans un film totalement raté. Les décors futuristes sont affreusement laids, et l'ambiance a terriblement mal vieilli (rappelons que "The Matrix" est sorti seulement 4 ans après, et n'a pas pris une ride). Les acteurs sont excessivement mal dirigés, et certains personnages sont assez stupides. La palme revient sans doute à celui de Dolph Lundgren, un prêtre psychopathe tueur à gages (!) dont l'intérêt dans l'intrigue est très limité. On ne s'étonne pas vraiment que Robert Longo n'ait pas poursuivi sa carrière au cinéma...
    Oxymetal
    Oxymetal

    Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 688 critiques

    2,5
    Publiée le 10 août 2015
    Peu de temps avant le choc "Matrix", "Keanu Reeves" s'était déjà illustré dans le registre de la Science-Fiction moderne ("Cyberpunk") avec "Johnny Mnemonic". En 2021, les multinationales, craignant l'espionnage industriel, ont recours à des coursiers qui se sont fait poser un implant dans le cerveau pour pouvoir transporter des informations, prenant livraison de mémoire en un lieu pour la décharger en un autre. "Johnny" est un coursier de cette ère de l'information qui transporte des données qu'il ignore et qui se retrouve poursuivi par une multinationale cherchant à tout prix à les récupérer. Si l'intrigue principale n'a effectivement rien d'exceptionnel, l'univers "Cyberpunk" s'avère quand à lui plutôt correct. On retrouve aussi de succulents seconds rôles avec notamment, "Dolph Lundgren", "Udo Kier", "Ice-T", "Takeshi Kitano", "Dina Meyer" et "Henry Rollins" (Chanteur du groupe "Rollins Band"). Les scènes D'Action ne révolutionne jamais la formule et certains passages s'avèrent assez incohérents. Malgré tout, "Johnny Mnemonic" reste une série B dans la moyenne des productions des années 90 qui bénéficie du charme de l'époque. Mais vu le potentiel du scénario, le métrage aurait clairement mérité une intrigue plus consistante et des scènes de castagnes moins téléphonés. "Johnny Mnemonic" reste néanmoins une honnête série B de Science-Fiction !
    Attila de Blois
    Attila de Blois

    Suivre son activité 307 abonnés Lire ses 3 181 critiques

    2,5
    Publiée le 5 septembre 2011
    Un concept de base intéressant malheureusement gaché par une réalisation médiocre. La molesse des scènes d'action et du rythme général du film permettent la mise en place de nombreuses longueurs.
    Moimoi
    Moimoi

    Suivre son activité 109 abonnés Lire ses 2 573 critiques

    2,5
    Publiée le 30 juillet 2009
    Un film parfois un peu brouillon, mais digne de faire parti du genre de la science fiction, grâce à un scénario soutenu par d'assez bonnes scènes d'action ! Comme dans beaucoup de films de ce type, on espère que le futur de l'humanité ne sera pas celui-ci, bien que justement, ce qui fait le succès de ces films, c'est la possibilité que l'avenir leur ressemble !
    MadAngelus
    MadAngelus

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 536 critiques

    2,0
    Publiée le 21 mars 2012
    Au concept de base Cyber Punk, adapté d'une nouvelle de 1986, s'ajoute un Keanu Reeves jeune qui s'investit. Le problème c'est que la réalisation est consternante ce qui gâche complètement le plaisir qu'on arriverait presque à prendre par moment. Le bon coté du film c'est de réunir un tableau hétéroclite d'acteurs plus ou moins talentueux : Takeshi Kitano, Udo Kier, Ice-T, Dolph Lundgren.. Mais n'est pas Ridley Scott qui veut. Pas Terrible.
    🎬 RENGER 📼
    🎬 RENGER 📼

    Suivre son activité 2568 abonnés Lire ses 6 068 critiques

    0,5
    Publiée le 8 octobre 2007
    En seulement deux films, Robert Longo n’aura pas réussis à s’imposer dans le monde du 7ème Art. Après l’inconnu Arena Brains (1988), il réalise par la suite, un film futuriste, vide de sens, d’idées, de créativités, avec des acteurs qui pourtant, auraient du certifier une certaine qualité de jeu, mais il n’en est rien. Johnny Mnemonic (1994) se voulait sans doute précurseur pour son époque, jouant sur le côté fantastique et S-F, dix ans plus tard, ce piteux thriller est tout simplement périmé, hors d’usage, en bref, il a très très mal vieillit. Les acteurs jouent mal, surjouent, ne sont pas crédibles, bref, comment Keanu Reeves, Ice-T, Dolph Lundgren et surtout Takeshi Kitano, en sont-ils arrivés là ? C’est à n’y rien comprendre ! Même les effets - spéciaux sont ratés, pourtant à l’époque, des films de S-F de bonne qualité, cela existaient, sauf que là, les trucages ressemblent plus à de l’animation épileptique qu’à un univers de « cyber espace ». Bref, c’est kitch et cela s’apparente plus à une pauvre série Z.
    aliasdaminou
    aliasdaminou

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 496 critiques

    0,5
    Publiée le 31 mai 2008
    5 ans avant MATRIX, Keanu Reeves flirtait déjà avec le thriller futuriste. Une histoire au départ intelligente qui au fil des minutes tend de plus en plus vers un mauvais film d'action avec des effets spéciaux pas toujours réussis (ouhh le final!). Keanu Reeves se défend comme il peut mais ce JOHNNY MNEMONIC n'a aucun sens, n'a aucun intérêt. Le bad guy qui se prend pour Jésus fait plus rire qu'autre chose et est à l'image du film : une bonne boutade à savourer entre amis lors d'une soirée déconnade (avec un surplus abondant d'alcool) ou à laisser prendre la poussière dans le vidéoclub.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top