Mon compte
    L'Ombre du mal
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "L'Ombre du mal" et de son tournage !

    Edgar Allan Poe et le cinéma

    Edgar Allan Poe a longtemps inspiré le cinéma avec ses nouvelles et son mystérieux univers. En 1915, Charles Brabin a été l'un des premiers à réaliser un film biographique, intitulé The Raven, centré sur le poète américain. De Jean-Luc Godard (Vivre sa vie : film en douze tableaux) à Francis Ford Coppola (Twixt), en passant par Tim Burton (Vincent) et bien d'autres, ses écrits ont influencé plusieurs réalisateurs de renom. L'Ombre du mal ne s'inspire pas uniquement des nouvelles mais s'attache aussi à la vie du poète : "Ce qui m'intéressait le plus était la construction impeccable de ce scénario, qui jumelle ainsi l’œuvre de Poe à sa vie et à la figure d'un serial-killer s'inspirant des nouvelles", explique le réalisateur James McTeigue.

    Un projet qui a eu du mal à démarrer

    Hannah Shakespeare et Ben Livingston, les deux scénaristes du film, n'ont pas réussi à convaincre facilement les producteurs : "On nous disait de n'en rien attendre : les films d'époque ne marchent pas", se rappellent-ils. Ce n'est qu'en 2003, quand le producteur Aaron Ryder (Memento et Donnie Darko) a contacté les deux scénaristes, que le projet a commencé à prendre forme. L'Ombre du mal a ensuite réussi à démarrer grâce aux deux autres producteurs - Marc D. Evans et Trevor Macy - qui ont fini par rejoindre Ryder.

    Un grand rôle !

    Le producteur du film Aaron Ryder a passé plusieurs années à chercher un acteur capable d'interpréter avec brio le personnage d'Edgar Allan Poe. Ayant plusieurs projets à la fois, John Cusack est finalement parvenu à se libérer pour jouer le rôle et s'est lancé dans un long travail d'investigation qui lui a permis de maîtriser son personnage : "J'ai lu des bios comme "Poe : A Life Cut Short" de Peter Ackroyd, et me suis entretenu avec des experts qui pouvaient s'accorder sur ses traits dominants. C'est à partir de cette vision consensuelle que j'ai pu me faire une image complète du personnage", confie l'acteur.

    Eve plutôt que Rapace

    Le rôle d'Emily que campe Alice Eve dans le film a été proposé en premier lieu à Noomi Rapace, qui a décliné la proposition.

    Une première pour Ben Livingston

    Après avoir joué dans plusieurs pièces de théâtre et interprété de nombreux rôles pour la télévision, Ben Livingston s'est attelé à la composition de l'histoire de L'Ombre du mal. Son travail lui a permis de voir pour la première fois l'un de ses scénarios porté à l'écran.

    Nouvelles dimensions pour Rodger Ford

    Roger Ford, le chef décorateur de L'Ombre du mal, s'est pour la première fois de sa carrière retrouvé en face d'un décor à ce point vaste et complexe. En effet, avant ce film, l'expérience de Ford se limitait à de petites productions pour les télévisions australienne et britannique. Après cette collaboration avec James McTeigue, ce dernier l'a décrit comme un décorateur "inventif, hautement créatif", surtout de par sa capacité à réaliser ses propres idées en dépit du manque de moyens financiers.

    Jamais 2 sans 3

    L'Ombre du mal est le 3ème long-métrage du réalisateur James McTeigue après V pour Vendetta (2005) et Ninja Assassin (2009).

    Changement de stars

    A l'origine, c'est Ewan McGregor qui devait prêter ses traits au célèbre poète Edgar Allan Poe, tandis que Jeremy Renner était pressenti pour incarner l'inspecteur Emmet Fields. Les deux comédiens ont finalement quitté le projet au profit de John Cusack et Luke Evans.

    "Le Puits et le Pendule"

    Pour la reconstitution des décors décris dans la nouvelle d'Edgar Allan Poe, il a fallu trouver un endroit obscur avec un puits très profond au milieu d'une pièce. La production a réussi à obtenir un grenier d'une école de Belgrade et l'a bien restructuré pour le film. Roger Ford, le chef décorateur, a également réalisé les plans d'une immense machinerie qui porte une lame en forme de croissant et qui bouge suivant le mouvement du pendule. Le metteur en scène James McTeigue a imaginé cette machinerie pour punir Rufus Griswold, un critique qui a beaucoup décrié l'écrivain après sa mort : "En souvenir du mal qu'il lui fit, il nous sembla approprié de lui infliger cette cruelle punition (...) Espérons que Poe nous en saura gré !", s'amuse le réalisateur.

    Comment retrouver le Baltimore de Poe ?

    A cause d'un immense incendie qui a eu lieu en 1914, toute la partie de la ville de Baltimore dans laquelle Edgar Allan Poe a vécu a été ravagée. Les producteurs ont dû organiser des repérages dans différentes villes comme Montréal, la Nouvelle-Orléans, Prague, Zagreb et Belgrade, mais sans trouver quelque chose de proche du Baltimore de Poe. Ils ont fini par choisir Budapest pour tourner les extérieurs. Tout le reste a été filmé dans des studios en Serbie.

    Les références

    Afin de rendre à l'écran une image très proche de ce qu'il a imaginé pour son film, James McTeigue a préparé pour son équipe un montage de scènes extraites de La Nuit du chasseur, Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête, Nosferatu et Le Fantôme de l'Opéra.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Dune (2021)
    • Bac Nord (2020)
    • Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux (2021)
    • Boîte noire (2020)
    • Un Triomphe (2019)
    • L'Origine Du Monde (2020)
    • France (2020)
    • xXx (2002)
    • Délicieux (2021)
    • Les Méchants (2020)
    • Free Guy (2021)
    • Reminiscence (2021)
    • OSS 117: Alerte rouge en Afrique noire (2021)
    • Respect (2020)
    • Drive My Car (2021)
    • Mourir peut attendre (2021)
    • Kaamelott – Premier volet (2019)
    • Serre Moi Fort (2020)
    • Malignant (2021)
    • The Suicide Squad (2021)
    Back to Top