Mon AlloCiné
    Un flic pour cible
    note moyenne
    2,1
    278 notes dont 47 critiques
    répartition des 47 critiques par note
    2 critiques
    1 critique
    6 critiques
    20 critiques
    11 critiques
    7 critiques
    Votre avis sur Un flic pour cible ?

    47 critiques spectateurs

    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 1776 abonnés Lire ses 4 730 critiques

    0,5
    Publiée le 29 mars 2016
    Un casting pas trop mal. Par contre ceux qui ont vu au un paquet de film policier, celui-ci n'apportera rien mais rien de neuf. Même pas un moment valable en matière de tension ou d'excitation.
    AM11
    AM11

    Suivre son activité 3444 abonnés Lire ses 6 149 critiques

    2,5
    Publiée le 16 avril 2013
    Un film sympa avec un casting intéressant et une histoire pas mal même si à force ça tourne en rond.
    apotheme
    apotheme

    Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 1 899 critiques

    2,0
    Publiée le 8 décembre 2013
    Un film qui déçoit de part son casting qui présage un bon film mais qui est au final un film passable.
    SHWARZIE
    SHWARZIE

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 609 critiques

    1,0
    Publiée le 28 novembre 2012
    Un film qui se passe sur un ton monocorde, l'acteur principal joue tout le long sur la même note, machoire serré et regard noir, Al Pacenou cabotine et sert à rien, K. Holmes en épouse délaissé s'en sort plutôt bien et la fin est du grand n'importe quoi, un film qui rate sa cible.
    wesleybodin
    wesleybodin

    Suivre son activité 652 abonnés Lire ses 3 864 critiques

    1,5
    Publiée le 19 mars 2012
    (...) En résulte un polar radin en tension et en action qui ne saura ravir qu’un public très peu regardant. Un exercice de style raté pour un essai loin d’être concluant.
    Critique complète sur : http://www.leblogducinema.com/critiques/critique-action/critique-the-son-of-no-one/
    vanou97
    vanou97

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 633 critiques

    2,5
    Publiée le 13 juillet 2012
    Si le scénario est convaincant notamment avec la rétrospective en parallèle de l'intrigue
    , le réalisation laisse à désirer...
    bergoud
    bergoud

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 50 critiques

    3,5
    Publiée le 5 juillet 2012
    en voila un excellent film bien joué avec des guests et pas trop violent par ces temps! la fin un peu décevante mais a part ca je le conseille vivement
    dmitri365
    dmitri365

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 25 critiques

    0,5
    Publiée le 25 juin 2012
    Ce film est un navet, on dirait que tout le budget est passé dans le salaires des acteurs. Le scénario est nul et il se passe rien pendant 2 heures.
    Incertitudes
    Incertitudes

    Suivre son activité 97 abonnés Lire ses 2 219 critiques

    4,0
    Publiée le 22 juillet 2020
    Comme pour Fighting, Dito Montiel s'intéresse à ceux qui galèrent dans la vie. A tous ceux vivants dans une banlieue défavorisée et victimes de la pauvreté, de la violence, du trafic de drogue, de viols même. Et la police ne fait rien. Elle s'en fout. Les flics le disent eux-mêmes. C'est tellement plus facile de laisser ces gens entre eux et de les laisser vivre avec leurs propres démons. Une fois adulte, voilà le résultat. Lui, il est peut-être devenu flic pour être quelqu'un de bien justement et s'éviter un autre quotidien que d'habiter dans un HLM crasseux avec vue sur d'autres barres d'immeubles. Seulement, le passé va resurgir et on n'échappe pas à son passé. Une journaliste, une ancienne voisine, sa propre conscience. Il n'aurait pas pu tenir éternellement. J'en suis sûr. C'est ce que raconte Un flic pour cible. Des flics corrompus et violents ne s'intéressant pas au sort des plus défavorisés. De vieux secrets gardés au fond de son cerveau ne demandant qu'à être déterré. Les dégâts psychologiques causés par une telle enfance. On n'en sort pas indemne. Et comme toujours, même avec deux scènes à peine, Al Pacino a toujours la classe.
    GyzmoCA
    GyzmoCA

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 1 362 critiques

    2,5
    Publiée le 8 décembre 2014
    Al Pacino vs Channing Tatum avec comme arbitre Ray Liotta, ça titille la curiosité. Même si c'est une direct DVD, même si Al Pacino n'a pas fait que des chefs d'oeuvre, même si les critiques spectateurs sont moyennes.
    Finalement, le film est comme convenu moyen. L'histoire est prévisible à 100 miles lieux et pas très réaliste. Le réalisateur essaie de faire croire à un semblant de suspense mais n'y arrive que très rarement. Bref un film moyen mais avec un Al Pacino toujours bon ce qui lui vaut la moyenne (2,5*)
    MaCultureGeek
    MaCultureGeek

    Suivre son activité 905 abonnés Lire ses 1 224 critiques

    2,5
    Publiée le 12 mai 2018
    Avoir Channing Tatum dans un rôle sérieux, c'est souvent casse-gueule; parce que quand il ne joue pas le beau gosse ultime amateur de danses sexys, le bonhomme manque singulièrement de charisme. On ne retiendra pas sa performance dans White House Down, dans lequel il se révèlera plat comme une huitre, sans charisme ni crédibilité possibles.

    Avec Un Flic pour cible, on comprend directement que Tatum manque de crédibilité dans son rôle : affublé de la moustache suivant toute figure d'autorité américaine (policiers, capitaines à l'armée, politiques,...), son personnage, stéréotype parmi tant d'autres, ne possède aucune finesse d'écriture ou d'un tant soit peu d'habileté psychologique pour caractériser ses souffrances.

    Mal incrustés, ces flashbacks servant de développement du drame s'étant déroulé dans l'enfance de notre protagoniste ne sont représentés que de manière plate, molle, sans intérêt; peu approfondis, ils n'appliquent qu'un travail de surface quand une telle intrigue réclame un minimum de profondeur de caractères.

    On suivra donc le film sans grand intérêt, d'autant plus que le reste est filmé tout aussi platement : filtres jaunes, ambiance artificielle jurant cruellement avec la sincérité habituelle des bons polars/thrillers habituels. Le trait est forcé, la ville décadente caricaturale : on n'y croit pas une seconde, au point que le côté pourri des flics viennent les faire passer pour encore plus dignes de la prison que ceux qu'ils coursent avec tant de vergogne.

    Un flic pour cible s'emmêle donc les pinceaux dans sa manière de dépeindre une société sombre et crasseuse, parce qu'il ne trouve jamais le juste milieu propice à la nuance, au bonheur de voir une analyse intéressante, intelligente et réfléchie; non, ici, c'est du bourrin pour du bourrin, du Pacino qui s'enferme toujours dans ses rôles de personnages crasseux ou ambigus propices à des révélations finales que l'on aura prévues dès les 20 première minutes.

    Il est aussi là le principal défaut du film : s'il nous livrera une histoire convenue en pensant nous en mettre plein la vue et le cerveau, Un Flic pour cible n'aura pour seul effet que d'être un concours de spéculations sur ce qui se passera à la fin, sur qui agira comment. Il faut dire en même temps que les personnages sont tellement clichés dans leur acting, leur personnalité, leurs agissements qu'ils ne peuvent se soustraire aux lieux communs concernant, quand à eux, les agissements possibles au sein d'une situation compliquée.

    C'est ainsi que la fin à la Reservoir Dogs ne manquera pas de ne pas nous surprendre, encore que le pseudo héros joué par Tatum, toujours aussi lisse qu'une feuille A4, agit tellement stupidement tout du long qu'on aurait pu penser qu'il ferait également capoter sa propre survie. Loin de là, un film américain, pauvre dtv d'action qui plus est, ne saurait terminer sur la mort de Channing Tatum; ce serait sinon inconcevable, du moins fort appréciable en tant que pure prise de risque.

    Pas spécialement bien rythmée non plus, cette intrigue simpliste se perd entre passé et présent, sans parvenir à faire de jonctions fluides entre évènements actuels et flashbacks. C'est souvent beaucoup trop visible, la qualité des acteurs variant encore plus négativement une fois dans le passé (même si Pacino et Liotta font peine à voir, Tatum et Holmes assurent au moins une qualité minime dans le présent).

    On n'y tient évidemment pas un film bien marquant, ni même des plus intéressants, mais comme simple passe-temps, disons qu'il applique son boulot honorablement. Ni bon ni mauvais, The Son of No One ne vaut que pour son côté mi-nanar mi-navet, petit divertissement sans prétention qui, s'il ne s'était pas tant pris au sérieux, aurait pu partir dans une direction plus décomplexée, agréable et intéressante. Coche raté pour résultat foiré. On repassera une prochaine fois pour un autre film sans ce réalisateur, sans Tatum, Pacino, Liotta et les gosses.
    ffred
    ffred

    Suivre son activité 827 abonnés Lire ses 3 459 critiques

    2,0
    Publiée le 17 mars 2013
    Jamais entendu parlé de ce film. Le casting est intéressant bien qu'hétéroclite. Mais on se demande ce que viennent faire là-dedans Al Pacino et Juliette Binoche. Autrement rien de bien excitant. Histoire vue 100 fois, petit suspens, fin ridicule et bâclée. On comprend le direct-to-DVD...
    Hastur64
    Hastur64

    Suivre son activité 136 abonnés Lire ses 2 289 critiques

    2,0
    Publiée le 12 octobre 2014
    Malgré un casting prestigieux : Al Pacino, Ray Liotta, Juliette Binoche et la star montante Channing Tatum, le film n’arrive jamais à vraiment décoller et reste coincé dans une intrigue un peu morose. L’histoire peine vraiment à intéresser et les allées et venues entre deux espaces temporels embrouille pendant longtemps la compréhension des faits par le spectateur. En fait la partie “présente” est la plus embrouillée on n’arrive jamais à savoir ce que veulent les personnages et qui, pour faire simpliste, sont les bons et les méchants. Que veut le chef de White ? Qui envoie les lettres ? Que cache White ?… Autant de questions qui restent en suspens et qui se noient dans des péripéties insipides qui n’arrivent pas à concerner un spectateur perdu et un peu agacé devant tant de vague. Le jeu de Channig Tatum est en outre beaucoup trop monotone et son air renfrogné et perdu lasse assez vite et ne construit pas un personnage très vivant. Par comparaison Jake Cherry qui joue le même personnage jeune offre une palette émotionnelle plus complète qui le rende plus attachant. Pacino, Binoche et Liotta font une prestation convenable même si leurs petites partitions rendent tout jugement difficile. Le réalisateur de “Il était une fois dans le Queen” reprend les mêmes thématiques que dans son premier film : amitiés d’enfance, lourds secrets du passé, quartier difficile…, mais sans retrouver une histoire aussi solide et qui donnent donc des couleurs à un film qui manque de structure et de fond. En somme le film est un peu ennuyeux, vraiment confus et surtout manquant de substance ce qui rend son déroulé nébuleux et son histoire un peu insipide. Pas vraiment nécessaire à voir finalement et ce, encore une fois, malgré un casting plutôt prestigieux.
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 7 décembre 2013
    Il y a l'idée de base par contre tout le scénario et la réalisation seraient à revoir pour donner de la cohérence et de l'intérêt. Quand on voit les scènes proposées aux Liotta, Binoche, et autres Pacino on se demande s'il faut en rire ou en pleurer.
    orlandolove
    orlandolove

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 1 698 critiques

    1,0
    Publiée le 9 octobre 2012
    Le scénario est terriblement compliqué et embrouillé quand la simplicité aurait suffit pour raconter cette histoire. Le film ne décolle à aucun moment. Cela dit, ça se regarde plutôt bien et il y a Pacino dedans.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top