Notez des films
Mon AlloCiné
    Pépé le Moko
    note moyenne
    3,8
    439 notes dont 60 critiques
    répartition des 60 critiques par note
    17 critiques
    25 critiques
    11 critiques
    5 critiques
    2 critiques
    0 critique
    Votre avis sur Pépé le Moko ?

    60 critiques spectateurs

    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 757 abonnés Lire ses 3 822 critiques

    5,0
    Publiée le 11 octobre 2020
    Si le pitch est relativement simple, un caïd planqué dans la casbah d'Alger qui se fait piéger par la police suite à un coup de foudre et ses complications... mais la réalisation est bluffante avec la reconstitution de la casbah en studio, l'ambiance est très bien rendue et certaines scènes sont de véritables morceaux d'anthologie (l'exécution du premier indic). Gabin est impérial, personnage complexe, macho, autoritaire fort en gueule mais sachant faire preuve de tendresse et même de fantaisie. Bref on est loin de tout manichéisme ! Luca Gridoux nous joue un personnage aussi complexe que retors et visqueux, quant à Charpin en traitre minable, on le prendrait presque en pitié tellement il est dans son rôle. Les femmes jouent un rôle important dans ce film puisque c'est le belle Mireille Balin qui sans le vouloir conduira Gabin à sa perte, et son rôle de demi-mondaine qui ne s'en laisse pas conter est bien rendue tout comme celui d'Inès (la trop rare Line Noro), très belle dans son rôle de femme amoureuse et soumise. Quant à Frehel qui vient nous pousser la chansonnette, elle réussit à nous émouvoir en jouant quasiment son propre rôle ! Evidemment on pourra s'étonner que Gabin spoiler: meurt aussi vite après s'être ouvert les veines, mais on pardonne. Une interprétation efficace, de bonnes répliques (les textes sont de Jeanson), des personnages haut en couleur, un grand film !
    gamorreen
    gamorreen

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 385 critiques

    5,0
    Publiée le 6 septembre 2008
    Une atmosphère, une ambiance, plus une bonne histoire et de bons acteurs, à voir absolument!
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 755 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    3,5
    Publiée le 18 février 2014
    Alors qu’il débute comme un film de gangsters dont le contexte semble augurer de magnifiques scènes de courses-poursuites entre malfaiteurs et policiers dans cette casbah algérienne superbement reconstituée entre Paris et Marseille, le scénario de Pépé le Moko dévie rapidement vers celui d’un drame romantique assez simpliste que l’on devine voué à une conclusion tragique. Avec une mise en scène s’approchant du réalisme poétique, Julien Duvivier nous livre des images exotiques resplendissantes de l’Algérie et de l’atmosphère sordide de ses bas-fonds peuplés de personnages hauts en couleurs, mais que l’idéologie colonialiste encore d’actualité dans les années trente rendent aujourd’hui assez dérangeantes à redécouvrir. Si l’on accepte de ne pas y porter de jugement, on profite alors pleinement de ce film d’ambiance où Jean Gabin déblatère de succulents dialogues d’époque.
    halou
    halou

    Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 1 530 critiques

    4,0
    Publiée le 26 novembre 2008
    Gabin joue à la perfection dans cette très bonne mise en scène.
    tietie007
    tietie007

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 161 critiques

    5,0
    Publiée le 30 mai 2007
    Le cinéma de qualité "à la française", avec un Gabin, gros dur au coeur tendre, et Mireille Balin, la vamp d'avant-guerre qui va faire chavirer le coeur du beau Jean ! Du grand Duvivier !
    hubertselby
    hubertselby

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 436 critiques

    3,0
    Publiée le 23 octobre 2013
    Cette Casbah se veut fidèle à l'originale mais ça sent bien le studio, dialogues toujours bien ciselés avec mots d'auteurs, en 37 les textes ressemblaient plus à un concours de vannes que nos textes actuels. Le noir et blanc est beau mais la focale est bien souvent trop flou sur les contour de l'image. Ce besoin qu'à Pépé de voler pour s'évader de cet Alger qui l'étouffe, l'amour semble être la solution sauf que le gentil voyou n'est qu'une distraction pour la bourgeoise en mal de frisson, Pépé sait sentir la police mais il ne voit pas arriver les traquenards de l'amour et mal lui en prendra... La petite bande est sympathique, ça surjoue (style de jeu en vigueur) comme d'habitude, ça ne me transporte pas des masses comme film... Je pense voir de meilleurs films de Gabin un jour...
    Max Rss
    Max Rss

    Suivre son activité 97 abonnés Lire ses 1 635 critiques

    2,0
    Publiée le 4 avril 2015
    Reclus dans la Casbah d'Alger, dans laquelle il est le maître absolu, Pépé le Moko tient en échec les forces de police depuis deux ans. Et celle-ci ne semble pas trouver la solution pour mettre Pépé hors d'état de nuire. Jusqu'à ce qu'une femme fasse son apparition et change complètement les données. Julien Duvivier, les classiques, ça le connaît, on lui en doit quand même quelques uns. Jean Gabin, idem, il sait ce que c'est. Mais de nos jours, peut-on encore considérer « Pépé le Moko » comme tel ? Pour moi, la réponse est non. Ce qui en 1937 était sans doute un bon film est aujourd'hui un film qui vraiment beaucoup vieilli et qui a plus tendance à ennuyer qu'à susciter l'intérêt. Le constat est peut-être sévère, mais c'est ainsi que j'ai ressenti les choses. En fin de compte, que peut-on en retirer concrètement ? Qu'il y a Duvivier derrière la caméra et Gabin devant ? A vrai dire, je ne vois pas autre chose. Et encore, il faut relativiser car Gabin ne livre pas ici sa meilleure performance d'acteur. Les films ne vieillissent pas tous de la même façon. « Pépé le Moko » a subi les effets néfastes du temps. C'est regrettable, mais c'est ainsi.
    Gérard Delteil
    Gérard Delteil

    Suivre son activité 93 abonnés Lire ses 1 537 critiques

    2,0
    Publiée le 16 décembre 2014
    Bien sûr, on peut trouver un certain charme à voir évoluer et cabotiner toutes ces stars des années trente/quarante. Néanmoins ce film est non seulement terriblement daté, mais il passe difficilement la rampe aujourd'hui. D'autres films de la même période sont beaucoup moins caricaturaux. Celui-ci représente vraiment un concentré de l'idéologie colonialiste et raciste qui sévissait alors. Au générique, on apprend d'ailleurs que Dalio joue "l'Arbi", sic. Et on pense à la chanson "Pan pan l'Arbi" du chansonnier Montheus et à l'hymne des Zouaves. Le film nous parle aussi des "Nègres". Ca remonte à soixante-quinze ans, mais ça en dit tout de même long sur les mentalités de l'époque. Pépé le Moko apparait donc comme une sorte de document sur ce passé, peu glorieux et heureusement révolu, mais difficile d'y voir un chef d'oeuvre impérissable...
    Philippe L
    Philippe L

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 123 critiques

    5,0
    Publiée le 21 janvier 2009
    10 etoiles pour ce film que j'ai trouve genial,du debut a la fin,une atmosphere que l'on ne trouve que dans les films des annees trente la belle epoque
    pierrre s.
    pierrre s.

    Suivre son activité 125 abonnés Lire ses 2 725 critiques

    4,0
    Publiée le 29 mars 2016
    Il a beau avoir presque 80 ans, le film de Duvivier est toujours aussi bon. On ne peut pas dire qu'il n'a pas vieilli, mais il conserve un vrai charme. Notamment dans la reconstitution, dans l'ambiance et bien sur dans les dialogues, finement écris et souvent drôles.
    cbio
    cbio

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 114 critiques

    4,5
    Publiée le 23 mai 2010
    belle réalisation, superbes acteurs, bonne histoire
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 5833 abonnés Lire ses 10 605 critiques

    3,5
    Publiée le 22 janvier 2018
    Ahhh, Jean Gabin dans la casbah fatidique de "Pèpè le Moko" de Julien Duvivier! Avec aussi la vamp d'une èpoque qui se nommait Mireille Balin! Ce classique du cinèma français des annèes 30 reste l'une des rares oeuvres vraiment « noires » de l'avant-guerre! spoiler: Pèpè le Moko, un dangereux bandit, s'est rèfugiè dans la casbah d'Alger où il joue les caïds! Le policier indigène Slimane l'èpie! Sèduit par une belle fille de passage dans la ville, Gabin abandonnera sa compagne et se hasardera hors de son repaire! Le final, èmouvant, est restè cèlèbre avec ces grilles qui ferment le port, tandis que s'èloigne le bateau qui emmène la femme fatale! Un essentiel de Gabin, victime au destin cruel et un peu littèraire...
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 14 janvier 2016
    Si je devais parler des points positifs de ce classique du cinéma français, je dirais d'abord qu'il dispose d'une réalisation efficace, d'interprètes convaincants (en particulier Gabin) et d'une fin magnifique. Le problème, c'est qu'à cause de pas mal de longueurs je n'ai pas vraiment adhéré à l'histoire.
    David R
    David R

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 271 critiques

    2,5
    Publiée le 16 novembre 2010
    Une belle ambiance poisseuse de la kasbah d'Alger, et c'est même surprenant d'apprendre par la suite que tout a été filmé en studio... Belle reconstitution donc. Après, l'enquête autour de ce Pépé le Moko est un peu légère.
    Eowyn Cwper
    Eowyn Cwper

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 1 746 critiques

    2,5
    Publiée le 14 décembre 2015
    Film resté dans les mémoires, il a un intérêt plus historique que réellement lié à son scénario. Un témoin fascinant ce ce que devait être Alger à cette époque, mais sans réel caractère et où les acteurs jouent finalement assez mal. Un film qui hérite du succès de l'histoire qu'il a choisie, indéniablement exotique pour les spectateurs parisiens d'avant la Seconde Guerre mondiale.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top