Notez des films
Mon AlloCiné
    Mademoiselle de Joncquières
    note moyenne
    3,9
    2367 notes dont 290 critiques
    répartition des 290 critiques par note
    54 critiques
    148 critiques
    55 critiques
    25 critiques
    7 critiques
    1 critique
    Votre avis sur Mademoiselle de Joncquières ?

    290 critiques spectateurs

    Pierre C.
    Pierre C.

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 88 critiques

    4,5
    Publiée le 13 mai 2021
    Très belle trouvaille que cette mademoiselle de Joncquieres. Un langage raffiné dans des costumes tout aussi fins. Peu d'acteurs mais chacun est excellent malgré quand même les problèmes d'articulation d'Édouard. De beaux jardins et paysages pour une histoire digne des Liaisons dangereuses dans la belle France, libertine mais civilisée et éduquée.
    ffdijon@gmail.com
    ffdijon@gmail.com

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    2,5
    Publiée le 1 mai 2021
    Film bien agréable à regarder. Les intrigues amoureuses de cette époque étant source d'inspiration, on comprend vite le thème. Mais... il n'y a pas d'intensité. On est très loin de la perfidie, de la complexité et de la manipulation machiavélique des personnages des Liaisons Dangereuses, sans parler des retournements de situation et de la mise en haleine si réussie dans l'adaptation de Stephen Frears. Pour une histoire un peu équivalente. Les personnages, je dis bien personnages, y étaient extrêmement impressionnants, intimidants, tellement forts! Alors que là, le récit est bien plus plat. Pour ce qui est des acteurs, Cécile de France incarne bien Me de la Pommeraye, elle joue très bien et est plus que charmante mais elle a l'air très futile, une fleur parmi les fleurs qu'elle passe son temps à mettre en pot. Difficile de la trouver éperdument amoureuse et encore moins machiavélique. Quant à Edouard Baer, on l'adore, mais pas dans ce rôle! ça ne lui va pas du tout! Un homme à femmes qui manque un peu de sex-appeal... disons qu'on est loin du Valmont joué par John Malkovitch, aussi cynique que sexy, si évidemment tombeur. Non ,vraiment Baer n'a pas la carrure de l'emploi. Trop âgé aussi pour ce rôle, ça choque un peu. Le film en général n'est pas haletant.
    P.  de Melun
    P. de Melun

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 955 critiques

    3,5
    Publiée le 15 avril 2021
    « Mademoiselle de Joncquières » nous régale par son style et son interprétation, après un petit temps d’accoutumance au début du film. Passé cette phase d’adaptation, cette variation brillante et cruelle des jeux de l'amour nous séduit et nous emporte, les dialogues se savourent, la délicatesse des sentiments s'exprimant par le jeu subtil de la mise en scène. Ce marivaudage, plus complexe qu’il n’y paraît, entretient une guerre des sexes jubilatoire où la cruauté des sentiments percute la candeur, la rancœur et la passion. Le duo Cécile de France/Edouard Baer forme une alchimie parfaite dans des décors somptueux, avec un sens du détail aussi sobre qu’élégant. Merci à Emmanuel Mouret pour ce film magnifique, aux dialogues châtiés et littéraires, dont le sujet, l’amour et ses contradictions, traverse toutes les époques.
    LouXIII
    LouXIII

    Suivre son activité Lire ses 4 critiques

    5,0
    Publiée le 11 avril 2021
    Superbe duo d'acteurs de grand talent, décors, image et mise en scène parfaite. à voir absolument.
    Starwealther
    Starwealther

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 721 critiques

    4,5
    Publiée le 9 avril 2021
    Emmanuel Mouret change radicalement de genre et s'essaye au film d'époque avec costumes. Le résultat est très bon, les décors et costumes sont superbes. Le film est teinté par la très belle omniprésence de la couleur verte sous ses différents tons et nuances (forêt, étang, intérieur de château). Comme toujours chez Mouret, il est question de relations amoureuses et sentimentales. Une comtesse éperduemment amoureuse (Madame de La Pommeraye) cherchera à se venger d'un marquis qui l'a trompée, rejetée, blessée. Les dialogues d'un registre soutenu et ampoulé propre à la noblesse de l'époque, sont remarquables. De plus, Emmanuel Mouret réussit encore à nous faire rire à de nombreux passages du film. LE réalisateur est ici au sommet de son art.
    Pierre N
    Pierre N

    Suivre son activité Lire ses 70 critiques

    3,5
    Publiée le 29 mars 2021
    Après avoir débattu à propos de la note, j'ai décidé de le noter positivement, car en fin de compte il y a plus de choses positives à dire sur ce film de Emmanuel Mouret. En effet, ce dernier a au moins le mérite d'avoir des personnages bien dessinés, une photographie et une composition d'images parfaite, de même que pour le travail sur la lumière. La mise en scène est soignée, et compense largement le flot ininterrompu de paroles à la diction irréprochable, qui lasse quelque peu. Toutefois, la trame de l'histoire est assez dérangeante et il s'installe une sorte de monotonie qui nuit quelque peu au film. Voilà.
    stans007
    stans007

    Suivre son activité Lire ses 852 critiques

    4,5
    Publiée le 28 mars 2021
    Dans l’aristocratie du XVIIIème, tournée essentiellement au château de Sourches (Sarthe), la terrible vengeance d’une femme délaissée (d’après Diderot). La photo avec utilisation de filtres et de voiles est splendide avec décors fleuris, toilettes et coiffures d’époque, plus la musique choisie avec discernement… un enchantement visuel !
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 235 abonnés Lire ses 2 417 critiques

    4,0
    Publiée le 19 mars 2021
    Ce film d'époque, adapté et mis en scène par Emmanuel Mouret, nous offre une superbe photographie, d'agréables décors naturels, et de jolis costumes du 18e siècle. Sur une BO raffinée, il nous propose un Drame Romantique empli de délicatesse, dont le récit original de Diderot génère des dialogues châtiés et réellement savoureux. Le rôle du Marquis des Arcis attribué à Edouard Baer, lui permet d'exprimer pleinement sa classe naturelle. Outre la participation de Laure Calamy (l’amie de Madame de La Pommeraye), le casting nous offre aussi la belle présence d'Alice Isaaz et l'excellente prestation de Cécile de France dans le rôle de Rôle de Madame de La Pommeraye.
    Bertie Quincampoix
    Bertie Quincampoix

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 1 279 critiques

    3,5
    Publiée le 16 mars 2021
    Inspiré d’un épisode de Jacques le fataliste et son maître de Diderot, ce premier film en costumes d’Emmanuel Mouret est une élégante et raffinée histoire de vengeance d’une aristocrate sur un marquis volage qui lui a brisé le cœur. Délicieusement porté par un quintette excellent (Cécile de France, Édouard Baer, Alice Isaaz, Natalia Dontcheva et Laure Calamy), Mademoiselle de Joncquières est une œuvre qui fait la part belle aux dialogues, intelligents et astucieux, comme toujours chez Emmanuel Mouret. Cette comédie de mœurs un tantinet longue et un peu trop sage nous montre que si depuis le XVIIIème siècle les us et coutumes ont changé, l’essence des sentiments humains est lui toujours le même.
    Xavier D
    Xavier D

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 667 critiques

    4,5
    Publiée le 14 mars 2021
    Jeux sadique et drame jubilatoire. Cécile de France excellente de cruauté, Édouard Bear en marquis froid. Tous à contre emploi. Les décors et les costumes d'époques sublime déjà un scénario malin qui prend la mesure d'un livre, qui commence lentement presque ennuyeux et qui dénoue son plan riche et machiavélique. Si je peut dire que tous ces dialogues de vieux français est assez lourd, elle donne de l'empleur à l'œuvre. Un final dont on pourra penser ce que l'on veut.
     Kurosawa
    Kurosawa

    Suivre son activité 337 abonnés Lire ses 1 448 critiques

    3,5
    Publiée le 12 mars 2021
    Les premiers échanges verbaux qui parcourent "Mademoiselle de Joncquières" sont impressionnants par leur extrême sophistication qui nous donne l'impression d'être projetés en plein XVIIIe siècle, mais ils laissent aussi craindre une possible asphyxie du spectateur devant ce flux verbal complexe. Emmanuel Mouret parvient à déjouer ce piège en élaborant dans la première partie du film une mise en scène très picturale, qui propose quelques plans silencieux remarquablement composés, lesquels complètent la construction des relations entre les personnages. Le film met ainsi au point un rapport tout à fait harmonieux entre le caractère implicite des dialogues et un aspect plus contemplatif, plus distancié, dans des scènes d'extérieur où la position des corps dans le cadre est étudiée. Parfois éblouissant, "Mademoiselle de Joncquières" change de cap à mi-parcours en se focalisant davantage sur la manipulation exercée par Madame de la Pommeraye sur le Marquis ; le film vaut alors davantage pour son écriture que pour sa mise en scène, choix que l'on regrette quelque peu malgré un scénario virtuose et assez jubilatoire. Le jeu qui s'instaure prend une dimension morale intéressante de par son ambivalence : Mouret ne juge jamais ses personnages, mais rend bien compte de leur complexité en ne s'arrêtant pas à la surface. C'est bien ce goût pour la précision – qui permet de dévoiler la véritable nature des protagonistes – qui donne au film une profondeur que l'on ne soupçonne pas forcément dans ses premiers instants. Porté par une galerie d'acteurs impeccables, "Mademoiselle de Joncquières" aborde ainsi le libertinage sous un angle original et réjouissant.
    Agnès L.
    Agnès L.

    Suivre son activité Lire ses 30 critiques

    5,0
    Publiée le 5 mars 2021
    J'adore les films de Mouret et celui-ci ne m'a vraiment pas déçue. Les acteurs jouent très bien (mention spéciale à Cécile de France), les dialogues sont ciselés et très réalistes pour l'époque, les décors et les costumes sont magnifiques.
    L'histoire, tirée d'un passage de Jacques le Fataliste de Diderot, est bien vue. Bresson en avait tiré une version (Les dames du Bois de Boulogne) mais je préfère celle de Mouret, plus fidèle au roman et plus explicite.
    spoiler: La seule chose que j'ai trouvé dommage, c'est lorsque Mme de Joncquières menace Madame de La Pommeraye avec un tesson de bouteille, c'est peu réaliste et superflu, un "Pourquoi, Madame?" aurait suffit...

    L'histoire se montre très féministe pour l'époque. On peut la rapprocher des Liaisons dangereuses.
    Bibine
    Bibine

    Suivre son activité Lire ses 13 critiques

    4,0
    Publiée le 26 février 2021
    Un scénario basé sur la vengeance d'une amoureuse éconduite machiavélique. Les images sont superbes et le langage un vrai régal pour les oreilles. Cela nous change des dialogues de plus en plus vulgaires et grossiers de la plupart des films actuels. J'ai passé un très bon moment à regarder ce film, malgré quelques scènes un peu théâtrales.
    tisma
    tisma

    Suivre son activité 103 abonnés Lire ses 1 289 critiques

    4,0
    Publiée le 19 février 2021
    Un film bien joué et intéressant qui nous fait passer un moment agréablesm en suivant avec attention les émotions éprouvées par tous les personnages au fil de la situation ! Les costumes et les décors sont bluffants
    CH1218
    CH1218

    Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 2 029 critiques

    2,0
    Publiée le 27 mars 2021
    Y’a du bon boulot sur les dialogues, les costumes et les décors naturels mais, purée, que cette « Mademoiselle de Jonquières » se traîne. Entre deux bâillements, je n’ai pas pu m’empêcher de penser aux saveurs pimentées procurées jadis par d’autres liaisons bien plus dangereuses que l’ennui dans lequel celles-ci m’ont plongé. De plus, au contraire de Cécile de France, Édouard Baer m’est apparu un peu paumé dans cette époque trop éloignée de la sienne.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top