Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Fugitifs
    note moyenne
    3,6
    6835 notes dont 219 critiques
    répartition des 219 critiques par note
    39 critiques
    81 critiques
    45 critiques
    37 critiques
    16 critiques
    1 critique
    Votre avis sur Les Fugitifs ?

    219 critiques spectateurs

    Chris46
    Chris46

    Suivre son activité 323 abonnés Lire ses 978 critiques

    4,5
    Publiée le 24 mai 2018
    " Les Fugitifs " très bonne comédie de Francis Veber . C'est l'histoire de Jean Lucas ( Gérard Depardieu ) un braqueur de banque professionnel qui vient de purger une peine de 5 ans de prison pour 14 braquage à main armée et qui est enfin libérer . Le jour de sa libération il se rend dans une banque pour ouvrir un compte afin de démarrer une nouvelle vie . Mais voila que débarque François Pignon ( Pierre Richard ) un chômeur longue durée au bout du rouleau qui décide de braquer la banque sur un coup de tête pour se sortir de sa situation morose . Très vite la banque est encercler par la police . Pour se sortir de cette situation François Pignon décide de prendre en otage Jean Lucas . La police est alors persuader que Jean Lucas est mêler au braquage . Les deux hommes partent alors dans une cavale mouvementé ou ils vont vivre des peripeties hilarantes ... " Les Fugitifs " très bonne comédie de Francis Veber . Quelques années après " La Chèvre " et " Les Compères " Francis Veber décida de réunir pour la 3e ( et dernière ) fois le duo Depardieu / Richard dans une comédie tout aussi réussit que ses prédécesseur nommer " Les Fugitifs " qui connu également un gros succès en salle ( plus de 4,5 millions d'entrées ) . Le duo Depardieu / Richard est toujour aussi excellent et fonctionne toujour a merveille . Un duo que tout oppose composer de François Pignon ( Excellent Pierre Richard ) un chômeur longue durée qui devient braqueur amateur pour subvenir au besoin de sa petite fille ( bien interpréter par la petite Anaïs Bret ) . Le braquage tourne mal et François Pignon est contraint de prendre en otage jean Lucas ( génial Depardieu ) un ex braqueur de banque professionnelle tout juste sortit de prison . Les deux hommes vont partir alors dans une cavale mouvementé . Depardieu va devoir alors supporter francois pignon ce braqueur amateur du dimanche qui va enchainer les bourdes et les maladresses pendant leur cavale . Le duo va alors faire des étincelles et va nous offrir quelques scènes et répliques hilarantes . Pendant leur cavale le duo va croiser sur son chemin d'excellent seconds rôles dont un Jean Carmet excellent et hilarant en vétérinaire complètement lunaire et Michel Blanc excellent et hilarant également dans le rôle d'un médecin complètement bourrer . Un scénario efficace qui mélange habilement humour et émotion ce qui n'était pas le cas des précédentes comédies de Francis Veber plus pencher vers la comédie pur . Un film remplit de repliques hilarantes ( " on a avaler la baballe en jouant " , " vaudrait mieux le piqué " ) , de scènes drôles spoiler: ( Pierre Richard qui braque une banque et qui prend en otage Depardieu , Depardieu qui se fait soigner par le vétérinaire , Pierre Richard déguiser en femme qui essaye de passer les barrages routiers au côté de Depardieu ... ) et d'émotion spoiler: ( la petite fille qui reparle alors qu'elle était muette depuis 3 ans et qui demande a Depardieu de rester avec elle ... ) . Sans oublier la superbe musique de Vladimir Cosma qui colle très bien a l'ambiance du film. juste un petit bémol le film est assez court et on aurait aimer en voir plus de cette cavale a travers la France . " Les Fugitifs " une comédie a ne surtout pas louper .
    Davidhem
    Davidhem

    Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 336 critiques

    5,0
    Publiée le 27 septembre 2009
    Troisième et dernière collaboration du trio Veber-Depardieu-Richard, "Les fugitifs" est une comédie dramatique qui vient contraster les deux précédents films qui ressemblaient plus à deux comédies pures. Ici, bien que ce long-métrage regorge de gags hilarants, Francis Veber insiste davantage sur les émotions entre les protagonistes, un détenu qui sort de taule décidé à se ranger qui doit "se payer le luxe" de voir débarquer dans sa vie déjà mouvementée un chômeur qui attaque une banque et sa petite fille très timorée. Contrairement à "La chèvre" qui était une succession de gags dont souffrait Pierre Richard dans le premier opus, le réalisateur décide de rendre son intrigue réaliste et qui inspire la pitié chez le spectateur qui oscille entre le sourire et les larmes. Le film montre également une société française complètement à la dérive où s'accumulent les chômeurs, les mendiants, les médecins complètement déjantés qui préfèrent sombrer dans l'alcool plutôt que d'affronter la réalité, des policiers qui s'acharnent sur des gens sans le sou plutôt que de traquer d'éventuels dangereux criminels, des centres où sont logés des enfants qui sont malheureux et entassés comme dans des cages à poulets bref ce film dessine le formidable portrait d'une société malade et en crise financière. Le réalisateur oriente son histoire pour lier d'amitié deux hommes au service d'une seule cause: sauver une enfant fragile des mains d'institutions rigides et sévères qui transforment un être pur et innocent en personne servile, perverse et violente. Le message que lance Francis Veber est le suivant: Allons enfants de la patrie, le jour de partir de ce pays est arrivé, contre nous de la misère, de l'indifférence, le système actuel doit être abrogé autrement la France sera bientôt vidée entièrement de ses habitants. Francis Veber rédige et signe une oeuvre marquante, à la fois drôle, cruelle et pessimiste qui n'a pas pris une seule ride dont le sujet s'incruste parfaitement à notre époque.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 5582 abonnés Lire ses 10 547 critiques

    4,0
    Publiée le 21 janvier 2016
    Rencontre du troisième type rèussie pour le duo de choc Pierre Richard-Gèrard Depardieu! Sur la lancèe de "La chèvre" et des "Compères", le rèalisateur-scènariste Francis Veber joue des maladresses de Pierre Richard et des rèparties agressives de Gèrard Depardieu! Le chômeur prêt à tout et l'ex-taulard vont d'aventures en galères tandis que Jean Carmet fait une apparition remarquèe en vètèrinaire gâteux qui extrait "une baballe de la patate" d'un Depardieu enragè! Mention toute spèciale à la petite Anaïs Bret en fillette fragile et quasi autiste! Elle y apporte la prèsence èclatante d'une sensibilitè constamment sur le fil du rasoir! Un vrai coup de coeur! Emotion et gags alternent de façon subtile cette excellente comèdie de Veber accompagnèe par la sublime partition de Vladimir Cosma...
    HawkMan
    HawkMan

    Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 719 critiques

    4,0
    Publiée le 7 janvier 2018
    Nouveau film avec la paire Depardieu / Richard et toujours une réussite. Même si le film n'atteint pas le mythique "La Chèvre", on trouve du plaisir à suivre cette aventure où Pierre Richard tente de braquer une banque et prend en otage Gérard Depardieu, ancien braqueur de banque, qui sort tout juste de prison. S'en suivre des péripéties pour échapper à la police. Plusieurs scènes sont vraiment bien trouvées et les moments de rigolade sont garantis. Bref : une très bonne comédie française.
    Alexarod
    Alexarod

    Suivre son activité 93 abonnés Lire ses 1 781 critiques

    3,5
    Publiée le 13 novembre 2020
    Une bonne petite comédie française avec un duo qui fonctionne toujours. Il n'y pas tant de choses à rajouter, si ce n'est que les rôles des 2 protagonistes leur vont vraiment bien, faut dire que la formule du costaud bourru et du petit maladroit c’est un intemporel. Ma petite déception est que ça aurait pu être bien mieux encore, plus drôle, plus actif et avec plus de sentiments grâce à la petite. Pour le reste c'est une histoire très intéressante, une trame pas si fréquente, un bon jeu d'acteur, des dialogues très inspirés et une musique franchement pas mal. Par contre il faut noter que le rythme est très haché, et que pas mal de scènes auraient méritées de disparaitre ou d'être modifiées pour expliciter un peu plus la situation. Au final ça reste culte, ce qui ne signifie pas forcément que c'est un chef d’œuvre, mais on passe un bon moment, puis le rôle de Jean Carmet est juste très hilarant.
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 1019 abonnés Lire ses 4 025 critiques

    5,0
    Publiée le 22 juillet 2015
    Une comédie tout à fait excellente que Les Fugitifs, qui révèle tout de même tout le talent burlesque de Francis Veber. Le métrage repose d’abord beaucoup sur ses excellents interprètes. Il faut le dire le duo Richard-Depardieu fonctionne outrageusement bien, avec une complémentarité des deux interprètes, et une complicité évidente qui apporte beaucoup au métrage. Autour de ces deux acteurs qui s’en donne à cœur joie avec des personnages leur convenant très bien, on trouve une toute jeune Anaïs Bret, météore dans le cinéma puisqu’elle ne poursuivit pas, et on peut le regretter vu qu’elle offre une interprétation mémorable de petite fille quasi-muette. On trouve encore des seconds rôles de prestiges, campés par des acteurs aussi réputé que Carmet, Michel Blanc, bref, des bons du cinéma français avec des personnages truculents. Le scénario impose un style parfaitement équilibré entre humour potache et émotion. Le film marque énormément de point en jouant sur cette double corde. L’humour fonctionne en plus à merveille, avec quelques gags totalement hilarants, et l’émotion profite encore plus de l’atmosphère nostalgique qui se dégage du film. En plus le métrage est court, et impose donc un rythme très dynamique, et il faut avouer que Les Fugitifs impose une recette assez irrésistible. Visuellement le métrage est très solidement conduit. Veber livre une mise en scène enlevée, avec quelques influences théâtrales évidentes qui sont à l’avantage du film ici. On est continuellement accroché aux personnages du coup, et le comique de situation en profite souvent. Les décors et la photographie n’ont rien d’exceptionnel, maintenant ce n’était pas franchement ce que l’on pouvait attendre, et ceux qui ont connu apprécieront forcément l’aspect rétro du tout. A noter en revanche une superbe bande son signée Kosma, qui est réellement imposante et tout à fait adaptée au film. Bon, clairement je le dis, une des comédies incontournables des années 80. Un film très plaisant, très appréciable, plus profond qu’attendu, réussissant à la fois à être un film plein d’humanité sans céder à la naïveté ou à la larmoyance, et un film très drôle, sans recourir au lourdingue ou au trash. Bref, un film d’une grande finesse, c’est tout à fait méritoire. 5.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 1607 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    4,0
    Publiée le 17 juillet 2011
    Moins loufoque que "La Chèvre",moins gaguesque que "Les Compères",la troisième collaboration Veber/Richard/Depardieu est surtout empreinte d'une grande finesse.Chose rare dans le cinéma millimétré de Francis Veber:on est ému.Tout commençe par un braquage de banque raté,se poursuit par une cavale et se termine par une sorte de famille recomposée autour d'une petite fille presque autiste.L'inversion des rôles otage/ravisseur et fort/faible est savoureuse.Les seconds rôles font un festival,de Jean Carmet voulant extraire la "baballe de la papate",à Jean Benguigui en patron de bar catastrophé,en passant par Michel Blanc en médecin saoûl.Comme d'habitude,l'alchimie entre l'auguste(Pierre Richard,subtil et attendrissant)et le clown blanc(Gérard Depardieu,aussi bourrin que doux)fait des merveilles.Le film laisse la part belle aux sentiments et à la relation père/fille,ceci souligné par une des meilleures partitions que Vladimir Cosma ait composé.La science du rythme de Veber lui permet d'alterner naturellement le comique de situation et le drame familial.Un épisode marquant dans les aventures de François Pignon.
    fandecaoch
    fandecaoch

    Suivre son activité 657 abonnés Lire ses 2 232 critiques

    4,0
    Publiée le 31 août 2015
    Les fugitifs : Une comédie forte amusante et divertissante du même acabit que les compères, la chèvre… Car, on y retrouve le célèbre duo comique Depardieu/Richard qui sont éclatant, complémentaire et irrésistible. C’est vrai que ça fonctionne toujours mieux à deux comme De Funes/Bourvil. Et le scénario est franchement bien trouvé avec un début hilarant et un milieu de film plus calme, plus dans l’émotion. Car c’est la faute a pas de chance, c’est un gars qui sort de prison après 5 an pour Hold-up et il se retrouve prit en otage et la police va croire que c’est lui comme il est connu des flics, et il va tous faire pour évité ce Pignon qui lui en fait voir de toute les couleurs maladroit comme il est mais une chose va les rapprochait, la petite fille de Pignon. Donc voila, il y a un coté assez humain avec la petite fille qui coupe l’humour pour passé a l’émotion et c’est finement bien joué. Donc voila, une comédie jubilatoire comme on en fait pu, un vrai régal et je dirais même un classique grâce deux monstres du cinéma comique.
    Roub E.
    Roub E.

    Suivre son activité 217 abonnés Lire ses 3 620 critiques

    4,0
    Publiée le 7 janvier 2016
    Le trio Veber derrière la caméra et Depardieu et Richard devant pour un nouveau succès. Ici Depardieu joue un braqueur qui sort de prison bien décidé à retrouver le droit chemin et qui va se faire prendre en otage bien malgré lui par un gaffeur qui vivant seul avec sa fille décide de cambrioler une banque pour sortir de sa misère. Certaines scènes sont franchement réussies comme celle avec Jean Carmet en vétérinaire à la retraite, ou Michel Blanc en docteur passablement éméché. Mais le film vaut surtout une fois de plus avec son duo de clown avec l un qui est le parfait opposé de l autre. Un film qui ne souffre pas du temps qui passe, signe encore une fois de sa qualité.
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 261 abonnés Lire ses 2 443 critiques

    4,0
    Publiée le 27 juin 2013
    Trois ans après Les Compères, Francis Veber réunit à nouveau le duo Pierre Richard / Gérard Depardieu pour Les Fugitifs. Cette comédie reste dans le même esprit avec un duo toujours aussi convaincant accompagné cette fois de bons seconds rôles comme Jean Carmet ou Michel Blanc. Quelques scènes bien marrantes, pas inoubliable mais on passe un bon moment.
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 214 abonnés Lire ses 2 303 critiques

    4,5
    Publiée le 29 juillet 2015
    Holdup à la BNT, le Braqueur François Pignon est un néophyte, son collant sur le visage craque tout de suite. L'affaire se déroule donc mal : l'alerte est donnée : arrivée en force de la police... François Pignon prend en otage Jean Lucas, lui est un vrai dur présent dans la banque par hasard. La cavale démarre. Francis Veber, grand maitre de la comédie, produit avec " Les Fugitifs " une intrigue aussi sentimentale que burlesque, ou la sensibilité rivalise avec l'humour. La BOF de Vladimir Cosma est délicieuse ; le scénario très riche enchaine les séquences comiques à une cadence très soutenue. Les dialogues sont savoureux, les scènes d'action sont réglées au millimètre, déclenchant humour et émotions. Les deux premiers rôles sont magistralement interprétés : Pierre Richard toujours aussi incroyable d'efficacité dans la naïveté et la candeur ; Gérard Depardieu, lui aussi extrêmement crédible dans son double personnage de tendre et voyou. Une pléiade de seconds rôles mémorable : Jean Carmet le vétérinaire, Jean Benguigui le faussaire-Barman, Michel Blanc le Docteur Bourdarias, Maurice Barrier l'inspecteur ... Avec La Chèvre et Les compères, Les Fugitifs est la troisième comédie de Francis Weber unissant Pierre Richard et Gérard Depardieu. Une excellente réalisation à voir et à revoir.
    Incertitudes
    Incertitudes

    Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 2 213 critiques

    4,0
    Publiée le 15 août 2007
    Les fugitifs, réalisé en 1986, clôt de belle manière les buddy-movies des années 80 de Francis Veber et mettant à l'affiche le couple Pierre Richard/Gérard Depardieu. Ce qui prime d'abord dans ce film, outre les nombreux éléments comiques habituels dans le cinéma de Veber et que l'on commence à connaitre, c'est la sensibilité qui s'en dégage. Voici un homme, la cinquantaine, qui a perdu sa femme et son emploi, qui sait qu'il n'en retrouvera pas un de sitôt (et cela n'a pas changé de nos jours) et qui pour nourrir sa fille en est réduit à cambrioler une banque. Mais on est chez Veber et la comédie rejoint très vite le social puisque cet éternel gaffeur prend en otage, un ex-gangster fraîchement libéré de prison. A partir de là s'enchaîne les quiproquos, les répliques cultes (en particulier celles de Jean Carmet en vétérinaire à la retraite) et autres comiques de situation comme l'histoire de la perruque. Mais, et c'est ce que je disais plus haut, ce qui ressort de ce film est sa profonde mélancolie, son humanité. Il faut voir le regard ému et attendri que jette Pierre Richard, clown triste, à sa fille, la jeune Anaïs Bret qui a un rôle quasi muet. Depardieu, en gros ours mal léché, se laisse amadouer aussi petit à petit par la fillette et le plan de fin où tous ensemble ils rejoignent l'Italie avec la majestueuse partition de Vladimir Cosma est très émouvant. Comme si Veber voulait mettre une fin à la hauteur du talent de ses deux interprétes.
    Alasky
    Alasky

    Suivre son activité 133 abonnés Lire ses 2 330 critiques

    5,0
    Publiée le 28 mars 2008
    J'adore ce film... Pierre Richard et Gérard Depardieu sont sensationnels, l'histoire est superbe, les gags excellents, les dialogues géniaux et la musique très touchante... on se souvient tous du visage de la petite Jeanne !
    Santu2b
    Santu2b

    Suivre son activité 135 abonnés Lire ses 1 652 critiques

    2,0
    Publiée le 27 mai 2014
    Sans doute le moins bon des trois. Certes, l'idée de reformer pour la troisième et dernière fois le duo comique culte des années 1980 Depardieu-Richard était justifié par une histoire là encore bien originale et prometteuse. Seulement, la manière choisie de la mener est ici totalement différente ; au lieu d'opter pour l'humour, Veber préfère en effet miser davantage sur la corde sensible de par la présence de cette petite fille, rajoutant une dose de pathos jusque-là inconnue à son cinéma. Hormis un passage proprement jubilatoire au début du film avec Jean Carmet en vétérinaire gâteux, le reste du film n'atteint jamais ce niveau de rires. Le cinéaste, pourvu de surcroit d'un scénario assez frêle, s'en reste donc au côté cul-cul la praline, ce qui ne fait pas forcément des "Fugitifs" un mauvais film en soi, mais néanmoins largement inférieur aux deux précédents.
    dougray
    dougray

    Suivre son activité 155 abonnés Lire ses 1 904 critiques

    3,5
    Publiée le 19 janvier 2012
    Pas le meilleur Veber mais une jolie histoire (la gamine est bouleversante) et quelques bons moments (Jean Carmet en vétérinaire maboul qui parle à Depardieu comme à un chien, Pierre Richard en femme...) Et puis c'est toujours un plaisir de retrouver le duo Depardieu-Richard. Un film moins drôle que "La Chèvre" ou "Les Compères" mais plus touchant!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top