Mon compte
    Femme Fatale
    note moyenne
    1,9
    1315 notes dont 118 critiques
    répartition des 118 critiques par note
    9 critiques
    17 critiques
    14 critiques
    31 critiques
    31 critiques
    16 critiques
    Votre avis sur Femme Fatale ?

    118 critiques spectateurs

    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 243 abonnés Lire ses 2 479 critiques

    4,0
    Publiée le 18 avril 2019
    Une très belle fiction, écrite et superbement mise en scène par Brian De Palma. Sur une bonne photographie et de jolis décors originaux de Paris, le maestro du fantastique nous offre un Thriller dynamique. Action, violence, sexe, meurtre, arnaques, coups fourrés en tout genres ... tout est présent dans son scénario très alambiqué, avec en prime un suspense bien mené et un habile coté fantastique.
    Rififi sur la Croisette à Cannes, un hold-up est perpétré visant un bijou de 10 M$ porté par une star du festival ; le montage de ce thriller est excellent.
    Cerise sur le gâteau : l'affiche de ce film avec la belle et envoutante Rebecca Romijn dans le rôle de Laura, l'héroïne de "Femme Fatale". Antonio Banderas réalise, lui aussi, une très belle prestation d'acteur avec une scène suave où il joue au photographe gay pour ne pas effrayer la belle Laura.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 884 abonnés Lire ses 3 975 critiques

    5,0
    Publiée le 4 janvier 2013
    Un film de Brian De Palma (2002) avec Rebecca Romijn et Antonio Banderas. Après le ratage de Mission to Mars, De Palma revient en superforme et traite le sujet qu'il connait et qu'il affectionne le mieux c'est à dire la Femme ! Ce film est non seulement palpitant, il est magique, l'héroïne ne se contente pas d'envoûter son monde dans le film, elle envoûte le spectateur, le scotche et le phagocyte. Un De Palma baroque comme on les aime, rempli de fausses pistes et de scènes chocs, la réalisation et la direction d'acteurs sont remarquables, les plans géniaux (ne serait-ce que celui du rideau de la salle de bain) Rebecca Romijn est sublime et Antonio Banderas très bon. Quant à l'érotisme, il a juste ce qu'il faut mais pour notre plus grand plaisir ! Ce n'est ni Pulsion ni Body double, mais ça vole tout de même très haut !
    elbandito
    elbandito

    Suivre son activité 256 abonnés Lire ses 899 critiques

    1,0
    Publiée le 10 septembre 2010
    Un médiocre polar tourné en France par le grand Brian De Palma, avec le mannequin Rebecca Rominj-Stamos et le piètre acteur Antonio Banderas en photographe peu convaincant. L’histoire est plutôt bancale et l’on s’ennuie rapidement malgré le savoir-faire technique évident. Dommage que ce film mineur dans la filmographie du cinéaste n’ait pas été mieux exploité et surtout plus original dans son scénario.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3665 abonnés Lire ses 7 267 critiques

    2,0
    Publiée le 4 octobre 2010
    Sans être un grand De Palma, ce film n'est pas si mal. L'histoire est plutot originale, et la mise en scène est tout de même très pro. Se laisse voir sans aucun ennui.
    DarioFulci
    DarioFulci

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 1 408 critiques

    3,5
    Publiée le 7 septembre 2011
    A la première vision lors de la sortie salle, on avait eu l'impression d'avoir vu un thriller bancal d'un Brian de Palma toujours inspiré par Hitchcock. Aujourd'hui, le film vieillit plutôt bien. Ce qui paraissait à l'époque artificiel (le côté cheap de la France, la mise en scène très grandiloquente...) participe au contraire à l'identité du film et à celle de son auteur. Une femme manipulatrice et un photographe sans scrupules dans Paris. Tous les aspects du thriller classique sont convoqués et parfaitement orchestrés. Ce qui ne fonctionnait pas dans "L'esprit de Caïn" prend ici toute sa dimension. La côté grossier du scénario ne choque pas. C'est un film de genre, et ce genre-là De Palma le maîtrise.
    MaCultureGeek
    MaCultureGeek

    Suivre son activité 910 abonnés Lire ses 1 224 critiques

    1,5
    Publiée le 19 juillet 2014
    Que c'est mauvais... Mais c'est tellement mauvais... Comment, après Pulsions, Body Double, Les Incorruptibles, Mission : Impossible, Outrages, Scarface, Obsession, Carrie Au bal du diable, Brian De Palma peut-il nous pondre un film aussi mauvais?! Tout ici n'est pas bon, ou presque. Le scénario est mauvais, les acteurs sont mauvais, les décors sont mauvais, les doublages sont mauvais et seuls les plans de caméra livrés par De Palma sont à peu près bons. Mais c'est catastrophique! Pourquoi?! Les acteurs français ne savent pas parler anglais, les doublages français concernant Antonio Banderas, le Mariachi du génial Desperado de Robert Rodriguez, et Rebecca Romijn, la Mystique des trois premiers X-men, sont atroces et ne collent pas avec le physique des deux acteurs américains. J'ai essayé la Vo et la Vf, et comme les deux sont catastrophiques, j'ai préféré opter pour celle la moins horrible, à savoir la version française. Car je suis navré mais entendre Edouard Montoute et Eriq Ebouaney s'essayer à l'anglais, c'est tout simplement un supplice! Mieux vaut écouter la voix pas du tout convaincante du doubleur d'Antonio Banderas et celle un peu plus crédible de la doubleuse de Romijn que ces deux là qui tentent vainement de se rendre importants. Quelle tristesse d'assister à pareil spectacle quand on a vu des chefs d'oeuvre tels que Pulsions, Body Double, ou encore Scarface qui, bien que ne faisant pas partit de ce style de long-métrages, se voulaient être tout de même un superbe film, maîtrisé, soigné et vraiment original. Voila où conduit quelques fois la coopération d'esprits français et américains du cinéma en général : en visionnant ce Femme Fatale, on se croirait dans un Besson, mais en plus mauvais. Tout fait ici amateur, même quelques fois les plans de caméra, qui ne se révèlent pas toujours jolis à voir. On se dirait dans une mauvaise comédie d'action française, de celles avec Depardieu ou Lanvin, si le nom de Brian de Palma n'apparaissait pas au générique. J'osais penser qu'une telle erreur ne viendrait pas entacher sa carrière, mais malheureusement, c'est chose faite. Plus haut, j'ai parlé des doubleurs, mais pas des acteurs en général. Il est vrai que c'est une bonne idée ( presque la seule du film d'ailleurs, mais j'y reviendrais plus tard ) d'avoir placés les deux seuls acteurs qui ne sont pas français au centre de l'intrigue. Vous savez de qui je veux parler, car je les ai déja cités précédemment, donc il serait inutile de le refaire. Bon, du côté de ces deux interprètes, c'est pas terrible, mais ce n'est pas catastrophique non plus, donc je passerai outre leur prestation. Je vais plutôt m'intéresser à trois acteurs en particulier : Peter Coyote, Edouard Montoute et Eriq Ebouaney. Bon, mis à part ce que j'ai dit précédemment sur ces deux interprètes, je vais me concentrer sur leur jeu de scène. Peter Coyote est surement le meilleur acteur de ces trois hommes, et se classe sans aucun doute juste derrière les deux américains. Par contre, pour ce qui est des deux bad guys du film, on ne peut pas réellement dire qu'ils soient du même niveau que Coyote. Pour ce qui concerne Edouard Montoute, c'est surtout un problème de crédibilité qui m'a gêné quand j'ai visionné ce film. Ayant l'habitude de le voir dans le rôle d'Alain, l'un des flics débiles de Taxi, je ne peux réellement le trouver crédible dans la peau d'un méchant. Alors oui, je sais, c'est peut être bête de raisonner ainsi, mais que voulez-vous, c'est comme ça! Il paraissait tellement à sa place dans Taxi que je n'arrive pas à l'assimiler à autre chose, bien qu'il ait surement fait quantité d'autres films. Pour ce qui est d'Eric Ebouaney, par contre, c'est une toute autre histoire. Pendant toute la durée de ce long-métrage, on ne le verra qu'avec deux expressions faciales : la haine et la colère. Il paraît donc très limité, et ce ne sont pas toutes les insultes qu'il place dans ses répliques qui relèveront le niveau. Elles font elles aussi preuves de la pauvreté des dialogues, et ne viennent rien ajouter à ce Femme Fatale. Bien au contraire, elles viennent le rabaisser encore plus dans la banalité et la médiocrité.
    Redzing
    Redzing

    Suivre son activité 462 abonnés Lire ses 3 581 critiques

    1,5
    Publiée le 15 octobre 2011
    De Palma tente de réaliser un thriller hommage aux femmes fatales des 50's. Les 20 premières minutes sont séduisantes, puis le scénario part en sucette. Les péripéties s'avèrent de plus en plus artificielles, jusqu'à un final très grossier voire ridicule. Côte réalisation, quelques séquences sont intéressantes, mais de nombreux passages sont très tape à l’œil. Une vrai déception.
    pietro bucca
    pietro bucca

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 1 093 critiques

    2,0
    Publiée le 19 janvier 2013
    Un petit De Palma....Vraiment pas son meilleur film....Bon je sais,faut vivre avec son temps,mais bon....Pas terrible!
    scorsesejunior54
    scorsesejunior54

    Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 694 critiques

    2,5
    Publiée le 29 septembre 2006
    De Palma est toujours d'actualité, pour moi ça ne fait aucun doute. En témoigne ce fascinant exercice de style sur un des thèmes des plus célèbres du cinéma: la femme fatale. L'actrice incarnant ce fantasme est très bien (elle convient parfaitement au rôle notamment grâce à sa plastique, c'est vrai). Elle a en face de lui Banderas, pas très inspiré. Mais la mise en scène fait tout. Elle atteint des sommets dans le plan-séquence d'ouverture, qui est une véritable leçon de cinéma. A ce moment-là, on est dans l'art au sens premier du terme, qui est franchement superbe d'un point de vue esthétique. C'est ce qui importe ici: un réalisateur de génie se faisant plaisir en dirigeant une bombe dans un genre qu'il connait sur le bout des doigts. Les fausses pistes, trop nombreuses m'ont laissé assez indifférent mais Brian m'a encore cloué par instants à mon siège et c'est bien ça le principal.
    Top of the World
    Top of the World

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 153 critiques

    2,5
    Publiée le 12 février 2015
    Cette histoire, située en France, de vol de diamants, de trahisons et de manipulations en tout genre est l'occasion pour Brian De Palma de revenir à ce qu'il préfère, le thriller hitchcockien. Sauf qu'avec ce film, il n'est clairement pas au sommet de son inspiration, s'avérant assez pataud dans la direction d'acteurs (Antonio Banderas prouve ici que son registre et ses expressions sont limités, Edouard Montoute ne semble guère à sa place) et dans les dialogues, parfois vulgaires et creux. Deux adjectifs qu'on peut aussi appliquer à une scène de danse qui se voudrait pourtant sensuelle. Heureusement, la patte de De Palma se retrouve à travers quelques éclairs de virtuosité formelle mais aussi dans le scénario avec doubles, faux-semblants et brouillage de la frontière entre rêves et réalité. Au final, si cette oeuvre est trop inégale pour rivaliser avec les plus grands films du génial cinéaste, elle n'en demeure pas moins honorable.
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 2 août 2008
    Un film un peu brouillon, un peu con et au final pas terrible. On a vu bien mieux dans le genre.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 8 mai 2008
    Objet filmique expérimental, Femme Fatale fête le (grand) retour de Brian de Palma au polar, sous l'angle cette fois de la mise en abîme du cauchemar. Ce que nous voyons est-il réel ? Dès l'introduction (la "femme fatale" du titre tirant sa naissance d'un reflet de Barbara Stanwick sur un écran de télévision), le doûte s'insinue, et la manipulation (extrêmement sophistiquée, voire conceptualisée)s'engage. Sinueuse, répétant des scènes originelles revécues, l'intrigue nous perd dans les dédales d'un metteur en images qui à chaque plan interroge la véracité (ou son absence) du cinéma et du montage. Sans égaler ses plus grandes réussites, cette FEMME FATALE est un passionnant exercice qui révèle de vision en vision d'insoupçonnables profondeurs. Un véritable objet d'études pour réalisateurs en herbe !
    Cinéphiles 44
    Cinéphiles 44

    Suivre son activité 569 abonnés Lire ses 3 347 critiques

    3,0
    Publiée le 7 juillet 2020
    “Femme fatale” est un thriller érotique de Brian De Palma. Laura est une femme ténébreuse qui va doubler ses complices lors d’un hold-up commis pendant le Festival de Cannes. Elle prendra la fuite à Paris sous les traits de sa sosie parfaite, une jeune veuve suicidaire, jusqu’à ce que sept ans plus tard, les photos d’un paparazzi la mette en danger. “Femme fatale” semble être une boutade assumée. Tout sonne faux et pourtant les œuvres du cinéaste n’ont jamais aussi bien transpiré un sentiment de liberté que celle-ci. Adieu les bonnes conventions d’Hollywood, De Palma nous invite à la déconstruction baroque et à ses obsessions bouleversantes, quitte à faire perdre tout repère au spectateur...
    D'autres critiques sur notre page Facebook : Cinéphiles 44 et notre site cinephiles44.com
    Mathieu Dumont-Roty
    Mathieu Dumont-Roty

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 988 critiques

    2,5
    Publiée le 22 mai 2013
    même si De Palma filme comme aucun autre ici on a l'impression qu'à cause d'un scenario trop échaffaudé la puissance de ce grand réalisateur perd en intensité. de plus l'histoire prend un twist en dernière partie complétement déroutant et inutile. 12/20
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 2619 abonnés Lire ses 5 764 critiques

    2,5
    Publiée le 4 septembre 2008
    Ce film doit être coupé en 2, d'abord une 1ère partie très réussie ou l'on retrouve le génie d'antan de De Palma puis malheureusement une 2nde partie qui peine à nous passionner. Vraiment dommage.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top