Notez des films
Mon AlloCiné
    L'Aventure de Mme Muir
    note moyenne
    4,1
    769 notes dont 93 critiques
    répartition des 93 critiques par note
    37 critiques
    35 critiques
    12 critiques
    3 critiques
    2 critiques
    4 critiques
    Votre avis sur L'Aventure de Mme Muir ?

    93 critiques spectateurs

    TTNOUGAT
    TTNOUGAT

    Suivre son activité 340 abonnés Lire ses 2 526 critiques

    5,0
    Publiée le 9 décembre 2011
    A propos de cet incontestable chef d'œuvre cinématographique, où il y a tellement à louer et rien à critiquer, voici plutôt quelques réflexions . L'amour, dont il est aussi question dans ce film est multiforme, les façons d'aimer aussi. C’est un peu de même que nous aimons le cinéma. Presque tout le monde aime au moins un genre cinématographique pour diverses raisons mais peu aiment profondément le vrai cinéma, celui qui met la mise en scène bien avant tout le reste, celui qui fait ressentir « vrai » les rêves les plus romanesques, celui qui met en valeur la beauté des êtres humains dans un cadre naturel, celui qui exhale les sentiments les plus nobles sans exploiter jamais les plus bas. Tout ceci et bien plus encore (le temps qui passe, le « c'est pour de rire ou c'est pour de vrai », le lyrisme visuel et sonore, l'humour le plus inattendu, l'élégance permanente, le romantisme le plus exact, fatalement plus beau que la vie) se trouve chez Madame Muir au point le plus extrême. Aussi je prétends en toute sérénité, riche de mes 66 années de spectateur comblé, que celui ou celle qui n'adore pas cette merveille n'aime pas le cinéma comme il mérite d'être aimé.
    Vertigo-hitch
    Vertigo-hitch

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 4 critiques

    5,0
    Publiée le 28 octobre 2010
    Ce film est pour moi la plus belle des histoires d'amour de tous les temps. On se laisse bercer dans cette romance fantastique grâce au couple merveilleux gene tierney/ rex Harisson.
    A signaler la musique de bernard Hermann qui signe ici sa plus belle partition selon moi avec celle de Vertigo.
    Un chef d'oeuvre absolu (2ème dans mon top film) dont la fin en"bouleversera" plus d'un.
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 1818 abonnés Lire ses 3 785 critiques

    4,5
    Publiée le 24 août 2011
    L'aventure de Mme Muir est un film qu'on pourrait décomposer en plusieurs parties, une première assez courte qui penche plus vers le cinéma d'épouvante, avec des cadres qui rappellent assez l'expressionnisme allemand, des jeux sur les ombres… Et franchement ça marche assez bien je dirai. Ensuite on a une sorte de comédie pendant le gros du film qui se regarde avec un beau sourire sur les lèvres, une partie romance, qui est je pense ce qui plombe un peu le film. Le personnage de Sanders n'étant pas des plus intéressant, contrairement au Capitaine Gregg, j'avais l'impression d'avoir déjà vu ça pleins de fois. Puis il y a la partie mélo sur la fin, et cette partie si elle commence aussi de manière assez classique, mais maîtrisée, est vraiment pas mal, mais ce qui marque le plus dans le film c'est le final, qui est grandiose, c'est vraiment du grand cinéma, que ça soit dans la musique, dans les acteurs, dans la mise en scène, c'est juste brillant, je pense que c'est l'un des plus beaux final que j'ai pu voir.
    Après je pense que c'est un très bon film, mais qui souffre peut-être d'un petit passage à vide au milieu.
    Après ça reste un film très bien écrit, Gene Tierney est géniale et ça me rappelle un peu ce que j'avais adoré dans Heaven can wait, cette mélancolie sur la fin. Et la manière de montrer le temps qui passe est très bien trouvée. Je pense que la dernière partie aurait pu être un peu plus longue, quitte à rallonger le film ou bien à enlever la partie avec Sanders.
    Mais je pense qu'il aurait été dur de faire une meilleure fin, c'est beau, tout ce qu'on veut, on peut lâcher une larme, mais ça reste très fin, c'est pas artificiel, c'est vrai.
    Bref, grand film.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6172 abonnés Lire ses 10 692 critiques

    3,0
    Publiée le 22 octobre 2012
    Dans les annèes 40, le cinèma amèricain est particulièrement fascinè par les portraits et les photographies en tous genres! Un film comme "Laura" ou "Pandora" est bien meilleur par exemple que "The Ghost and Mrs Muir". Selon Joseph L. Mankiewicz, "The Ghost and Mrs Muir" est une pure romance et le souvenir le plus marquant qu'il garde de ce film est Rex Harrison faisant ses adieux à la reine! Le cinèaste exprime d'ailleurs dans ses mèmoires le regret de la vie merveilleuse qu'ils auraient pu connaître ensemble! Pas le meilleur film de Mankiewicz qui peut se vanter d'avoir touchè à tous les genres (on lui prèfère largement "All about Eve" ou "Sleuth") mais incontestablement un classique du cinèma fantastique / romantique (un poil surestimè mais classique quand-même) avec un duo èternel (Gene Tierney est au sommet de sa beautè) qui fit couler des flots de larmes dans les chaumières! Un amour plus fort que la mort en quelque sorte où l'on se met à rêver si l'adaptation avait ètè confiè à John Stahl! Le film est soutenu par la belle partition de Bernard Herrmann qui restera sans conteste l'un des compositeurs les plus typiques du cinèma car pour lui, la musique ètait toujours un èlèment essentiel du rècit: sa fonction – comme c’est la cas ici - ne pouvait-être secondaire ou dècorative...
    Misoramengasuki
    Misoramengasuki

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 399 critiques

    5,0
    Publiée le 8 novembre 2014
    Magnifique film ! Un plaidoyer vibrant pour le rêve et l’imagination, plus forts que la vulgarité du quotidien, plus forts même que les ravages du temps qui passe. Un scénario exceptionnel, qui transforme ce qui pourrait n’être qu’une banale histoire de fantôme en romance intemporelle, qui culmine dans un final inoubliable. On se souviendra longtemps des dialogues entre le fantôme et Mrs Muir (le dernier, tout particulièrement) : l’élégance et la fragile distinction de Gene Tierney, la classe bourrue de Rex Harrison. Mankiewicz signe là l’une de ses plus belles réalisations. Un noir et blanc magnifique, les ombres de la maison hantée, l’atmosphère de cette chambre de marin ouverte sur le large, où le temps passe sans presque rien changer, les paysages marins du sud de l’Angleterre, génialement évocateurs (idée sublime du poteau gravé au nom d’Anna Muir)… On pourrait allonger la liste des qualités du film (la splendide musique de Bernard Herrmann, par exemple), citer ses moments favoris, mais on n’en a pas envie car tout se déroule avec tant d’évidence et de fluidité, on est tellement pris par l’histoire et la beauté de ce qui se passe à l’écran, on s‘y immerge avec tant de délice qu’on ne souhaite qu’une chose: voir et revoir encore ce grand chef d’œuvre.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 486 abonnés Lire ses 1 901 critiques

    4,5
    Publiée le 4 mars 2014
    Tout juste veuve, Lucy Muir décidé de s'installer au bord de la mer avec sa fille, dans une maison dite hanté par un ancien capitaine marin. Avec "The Ghost and Mrs Muir" Joseph L. Mankiewicz nous livre une très belle histoire d'amour, teinté de romantisme et de fantastique. Tout est très bien écrit, que ce soit le scénario qui va rendre l'histoire bouleversant, les dialogues, les liens entre les personnages et les personnages eux-même. Le portrait de Mme Muir est totalement envoutant (et magnifiquement interprété par la belle Gene Tierney) et l'atmosphère est sombre, romantique et envoutante, et on est captivé tout le long. Sa mise en scène est impeccable et techniquement Mankiewicz est brillant, entre cadrage, jeux d'ombres... Rex Harrison est parfait en capitaine (et on notera la présence de la toute jeune Natalie Wood qui joue Anna Muir), et bien évidemment Gene Tierney vraiment talentueuse et magnifique. Un grand et beau film, original, intelligent et envoutant.
     Kurosawa
    Kurosawa

    Suivre son activité 335 abonnés Lire ses 1 446 critiques

    4,5
    Publiée le 1 mars 2013
    Joseph L. Mankiewicz s'attaque au sujet bien connu de la maison hantée. L' héroine du film, Lucy Muir, va en effet faire connaissance avec le fantôme de la maison qu'elle a loué, au bord de la mer. Ce fantôme, ou plutôt ce revenant, n'est autre que le capitaine Gregg, l'ancien propriétaire de la demeure. A partir de cette idée, le film va utiliser différents genres: la comédie, le fantastique, le mélo et le drame. Rex Harrisson en revenant grincheux et jaloux est exceptionnel, quand à Gene Tierney, elle apporte un vrai vent de fraicheur sur le film, avec ses airs attendrissants, mais aussi passionnés. Le film utilise donc tous ces genres, avec les changements de ton qu'ils comportent, tout en ayant une progression continuelle, ce qui est un véritable coup de maître. On est émerveillé par cette histoire qui sait aussi utiliser avec habileté ses rebondissements. Mankiewicz s'intéresse aux sentiments de l'amour, la solitude ou encore la jalousie. Le "temps qui passe" est aussi exploité. Tout cela nous est expliqué avec une grande simplicité, ce qui donne à l'oeuvre, une force incommensurable. On en ressort avec une sensation de joie immense, celle d'avoir vu un film exceptionnel.
    Teresa L.
    Teresa L.

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 148 critiques

    4,5
    Publiée le 18 mars 2013
    Génial, courez le voir, montrez-le à tout le monde, on vous en remerciera! Dommage que la fin soit si conventionnelle... Car peu de films exercent ce "charme". Charme d'une Angleterre d'opérette (l'insularité du propos original est par contre totalement respectée). Dialogue fracassant. Acteurs impayables (mention spéciale à la belle-soeur dont personne ne parle jamais nulle part). Tendresse et rudesse mêlées. Et le magnifique visage de Gene Tierney, qui peu à peu s'illumine dès qu'elle perd de sa pruderie et se retrouve rebaptisée ("I'll call you Lucia."). Le dialogue non plus n'est pas piqué des mites (mais il faut en saisir les doubles sens) et absolument pas en retard sur son époque. Le vocabulaire du film est riche, plein de déclinaisons assez peu perceptibles à la première vision.
    Parfait film ringard alors... Bah non! Les temps ont changé depuis 1947 et le film se passe au début du siècle... C'est le propre du cinéma de nous balader dans des univers autonomes et ce film en est l'épitomé. C'est vous qui voyez...
    Cineseba
    Cineseba

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 593 critiques

    5,0
    Publiée le 16 octobre 2014
    "Le film "L'aventure de Mme Muir" est une très belle histoire d'amour, fantastique de la jeune veuve et du fantôme capitaine grincheux. Lucy Muir, jeune veuve et sa petite fille louent le manoir au bord de la mer. Lucy va très vite découvrir que ce beau manoir est hanté, où les futurs locataires sont toujours chassés par le fantôme ancien propriétaire de cette maison. Son caractère déterminé la permettra de résister face aux farces du fantôme qui finira par tomber amoureux d'elle et vouloir la protéger ... Cette histoire d'amour est captivante et poétique, on se laisse bercer par leur histoire au fil des années. Le vieillissement des personnages est époustouflant ! Gene Tierney est d'une grande beauté, éblouissante, sa prestation tellement envoutante ! Des coups de coeur ! Les images sont belles avec un magnifique jeu de lumière grâce aux couleurs noir et blanc ! Une belle photographie sur l'amour platonique, les désillusions ... La fin du film est touchante ... Allez le voir ! Pour moi, c'est un chef d'oeuvre ! Je l'adoorree .. je l'ai vu trois fois ! "
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 781 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    4,0
    Publiée le 25 novembre 2013
    Bercée par la splendide partition musicale de Bernard Hermann, le lien entre Lucy Muir et le capitaine Gregg, respectivement interprétés par la magnifique Gene Tierney et Rex Harrison, profite de la réalisation extrêmement soignée de Joseph L. Mankiewicz qui signait là le premier chef d’œuvre de sa longue et glorieuse carrière. Avec sa mise en scène évocatrice qui réussit à passer d’une approche horrifique de la thématique du fantôme à celle d’une comédie romantique, L'Aventure de Mme Muir est un film exceptionnellement poétique et mélancolique. Réfléchissant de manière émouvante sur la question du rapport du temps qui passe sur l’amour, le scénario évite au ton de cette romance fantastique de flirter avec la mièvrerie, et ce même dans son happy-end de toute beauté.
    JimBo Lebowski
    JimBo Lebowski

    Suivre son activité 287 abonnés Lire ses 1 080 critiques

    5,0
    Publiée le 5 janvier 2015
    La nuit est tombée, les portes se referment sur un épais brouillard, le paradis lui est bien ouvert, laissant les âmes entrer au gré des bourrasques remplies de cet air glacial des côtes des îles britanniques, nous spectateur pétrifié par tant de pure beauté tentons tant bien que mal de sortir de cette oeuvre magistrale, Mankiewicz a t-il touché la grâce ? En ce qui me concerne oui.

    Cette romance nous fait voyager dans l’Angleterre du début du XXème siècle, Lucy Muir, jeune veuve, s’installe dans cette vieille maison au bord de mer dans l’espoir de reprendre sa vie en main accompagnée de sa fille Anna et de sa fidèle servante Martha. Elle va très vite se rendre compte que les lieux sont hantés par l’esprit d’un marin espiègle et renfrogné, il se montrera en premier lieu austère pour petit à petit s’attacher à sa présence et être implicitement subjugué par la beauté de "Lucia" comme il aime la prénommer. Tout deux vont rédiger main dans la main un roman qui deviendra un best-seller, mais leur relation se montre inévitablement compliquée, l’une doit garder les pieds sur terre et continuer son existence et l’autre même emprunt d’un amour retrouvé devra se résoudre à la laisser en paix.

    Allié à la romance le ton fantastique du récit est donné par l’atmosphère du living-room, une silhouette s’expose une fois la porte entre-ouverte dans un clair obscure effrayant, que distinguons nous si ce n’est une présence ? Mankiewicz parvient à instaurer son ambiance avec une efficacité des plus redoutables, nous passons par plusieurs émotions en une poignée de minutes, de la terreur que nous inspire le tableau macabre de ce marin et son apparition pour basculer dans une mise en scène romanesque dévoilant l’ambivalence des sentiments des deux personnages et ensuite passer au registre comique où le fantôme s’amuse à effrayer la belle-mère et belle-soeur de Lucy.
    Tout est déjà fait, le tour de force accompli, le film m’a déjà eu, c’est juste le cinéma à l’état pur, parvenir à fluidifier ses ruptures de tons, à partir de ces séquences je n’ai plus lâché l’écran jusqu’au générique final, une véritable immersion dans une histoire belle, passionnante et émouvante.

    Impossible de ne pas s’émerveiller devant la présence de la rayonnante Gene Tierney, qui trouve dans ce film certainement l’un des rôles de sa vie après celui de Laura chez Otto Preminger, sa beauté n’a d’égale que son talent, elle est fabuleuse de bout en bout, un charme d’une douceur délicate et fragile, en face d’elle le charisme impressionnant de Rex Harrison fait forte impression, le duo fait des merveilles à l’écran, les ambiguïtés de leurs sentiments nous submergent. Le reste du casting n’est certainement pas à éluder, notamment la prestation de l’élément du triangle amoureux George Sanders qui interprète le rôle d’un écrivain célèbre pour enfants qui s’éprendra de Lucy, marquant d’ailleurs un retournement important dans l’histoire. Je n’ai pas trop envie de m’attarder sur la technique du réalisateur, préférant privilégier l’émotion première du long métrage, même si on pourrait en faire allègrement les louanges, je repense notamment à ce plan où en un travelling Mankiewicz parvient à rendre l’entrée en scène du marin de manière quasi mystique en scannant la pièce, se braquant sur l’horloge reflétant la distorsion de temps du rêve de Lucy pour compenser sur sa silhouette avec une photographie en noir et blanc toujours parfaite, du grand art.

    La vie est ainsi faite que le temps passe et les cicatrices restent, le personnage de Lucy ne semblera jamais sortir de sa condition de femme meurtrie par les hommes, laissant le relai à sa fille Anna (jouée par Natalie Wood), l’atmosphère reste emprunte de nostalgie onirique, de regrets, de secrets, l'âge de la vieillesse atteinte la mort s'approche à grands pas, mais pour mieux lui sourire et ainsi la délivrer de sa solitude, et de la plus belle des manières. Je dois dire que ce final je l’attendais et l’espérais, et cela arrive, encore meilleur que je n’aurais pu l’imaginer d’ailleurs, d’un romantisme incroyable et d’une rare beauté, la musique joue d’ailleurs un rôle prépondérant dans l’émotion tout au long du film et atteint ici son paroxysme, les portes de l’au delà sont d’une quiétude réconfortante.

    "L’Aventure de Mme Muir" est à mes yeux un chef d’oeuvre incontestable du 7ème art où tout ce qui fait la grandeur du cinéma est présent, on ressent au plus profond de nous de si belles émotions, il est aussi matière à réflexion sur notre existence et à la valeur des sentiments amoureux, Mankiewicz maitrise son récit et sa réalisation de bout en bout sans jamais faiblir, les acteurs sont au sommet, la morale de l’histoire est sublime, quoi dire d’autre à part que je manque de mots pour décrire ce film, juste magique !
    🎬 RENGER 📼
    🎬 RENGER 📼

    Suivre son activité 2749 abonnés Lire ses 6 196 critiques

    2,5
    Publiée le 17 mars 2010
    Nous sommes encore aux prémices de la carrière du cinéaste, après seulement quelques films, Joseph L. Mankiewicz (Le Reptile - 1970) ne tarde pas à nous montrer ses talents. L'Aventure de Mme Muir (1947) ne déroge pas à la règle, avec un scénario passionnant, des acteurs plus que parfaits, un brin de romantisme, de fantastique et le tour est joué. Une rencontre étonnante entre une veuve et un fantôme incarné par un vieux capitaine, ce duo débouchera d’ailleurs sur d’innombrables tensions entre eux, avant de se terminer en un magnifique happy end.
    kibruk
    kibruk

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 1 951 critiques

    5,0
    Publiée le 1 octobre 2013
    Une petite merveille qui commence comme une comédie fantastique plutôt légère et qui se transfigure en une subtile réflexion sur le temps qui passe, les désillusions, et avant tout l'Amour. D'un romantisme d'un autre âge, mais pas désuet, "L'aventure de Mme Muir" est beau, émouvant et envoûtant. Et quelle merveilleuse scène que celle ou le fantôme dit adieu à son aimée.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 823 abonnés Lire ses 3 901 critiques

    4,5
    Publiée le 5 août 2014
    Ce qui frappe d'emblée dans ce film c'est la présence de Gene Tierney, non seulement elle est splendide, mais elle joue magnifiquement et son rôle de "femme de tête moderne au sourire désarmant lui convient à merveille". Le réalisateur fait semblant d'hésiter entre jouer la carte du rêve ou celle du surnaturel, il choisit le seconde, il n'est pas alors interdit d'imaginer que le film eut été encore meilleur s'il avait choisi la première. Une scène est particulièrement forte et étonnante pour l'époque, celle où Gene Tierney découvre que Sanders est marié est se retrouve face son épouse. Cette dernière semble à la fois adorer son mari et n'être point dupe de sa conduite. (dommage que le dialoguiste  se cru obligé d'ajouter plus loin que ce couple a fini par éclater… le code Hays sans doute…) Ce film d'amour, car c'est bien de ça qu'il s'agit est un éblouissement pour les yeux et pour l'esprit, il est simplement dommage qu'il y ait quelques petites longueurs et quelques tirades par trop théâtrales.
    jfharo
    jfharo

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 1 232 critiques

    4,0
    Publiée le 24 septembre 2009
    Du très beau cinéma , avec la sublime G.Tierney et un R.Harrison envoûtant .
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top