Mon compte
    Les Deux Anglaises et le Continent
    note moyenne
    3,5
    321 notes dont 52 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 52 critiques par note
    10 critiques
    17 critiques
    9 critiques
    8 critiques
    4 critiques
    4 critiques
    Votre avis sur Les Deux Anglaises et le Continent ?

    52 critiques spectateurs

    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3794 abonnés Lire ses 7 372 critiques

    4,0
    Publiée le 28 février 2015
    Truffaut oblige, il y a du romanesque, de la complexité, de l'amour, de l'émotion, des tourments... C'est drôle, à chaque film j'ai l'impression d'utiliser les mêmes termes concernant le cinéaste phare de la Nouvelle Vague, et pourtant chaque œuvre est unique, à part, justement parce que son sens de la narration, du récit démontre à chaque fois l'immense talent de celui qui est probablement l'un de mes réalisateurs préférés. On ne sait jamais vers où celui-ci va nous emmener, comment va t-il réussir à nous offrir un héros dont on comprendra (presque) tous les choix et auquel on s'intéressera inévitablement. Pour cela, il fallait aussi deux comédiennes talentueuses et sensibles : Kika Markham et Stacey Tendeter le sont de bout en bout, rendant encore plus crédible l'évolution de Jean-Pierre Léaud (plutôt correct) durant plus de deux heures dans ce parcours faisant régulièrement penser à un roman de Flaubert, mais toujours avec la patte, l'intelligence et la douceur de l'auteur de « Jules et Jim ». Bref, si l'on pourra toujours émettre quelques réserves (certaines longueurs, une poignée de scènes en-dessous des autres), on ne pourra être qu'une fois de plus admiratif d'un cinéaste qui nous manque beaucoup...
    Antonin T.
    Antonin T.

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 48 critiques

    5,0
    Publiée le 16 janvier 2015
    Sans avoir l'air d'y touché, le film côtoie le sublime et nous invitent à le rejoindre, Pourquoi?
    Parce qu'il faut vivre.
    Alors autant savoir pourquoi.
    Le film pose la question.
    Puis, au détour d'un plans sans qu'on s'en aperçoivent vraiment, le film nous fait comprendre que la réponse est évidente, et qu'elle est là, depuis toujours, en nous même.
    Ce n'est presque rien.
    Mais ça change une vie
    Transforme une existence
    Ce n'est pas grand chose
    Mais c'est infiniment précieux
    Comme une musique légère
    Qui sans en avoir l'air
    Au détour d'une peine
    révélerai le secret de l'âme humaine.
    nekourouh
    nekourouh

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 689 critiques

    4,5
    Publiée le 14 avril 2012
    Adaptation libre d'un roman, François Truffaut trouve une inspiration incroyable dans cette histoire, d'apparence, assez banale. La mise en scène est extremement aboutie : mouvements de caméra d'une grande classe, plongées magnifiques, découpage intelligent, plans de qualité et très belle harmonie de l'ensemble. Le jeu d'acteur est très bon, notamment Léaud excellent comme à son habitude. Le scénario, brillante réflexion sur le désir et le couple, est d'une qualité inconstestable. Excellent ensemble.
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 2147 abonnés Lire ses 4 639 critiques

    4,0
    Publiée le 1 juillet 2010
    Pour ce film François Truffaut a adapté le second roman de l'écrivain Henri-Pierre Roché dont la première oeuvre n'était que «Jules et Jim». Bien sûr les similitudes entre les deux films du cinéaste sont nombreuses ayant pour principal différence que les deux hommes sont ici remplacés par deux femmes. Injustement boudé à sa sortie, même si je dois avouer que j'ai eu un peu de mal à tenir la première heure du film, la seconde est tout simplement passionnante et en constante état de grâce, merveilleusement soulignée par la musique doucement romantique de Georges Delerue. Contrairement à ce que l'on pourrait croire la réalisation est loin d'être classique. Elle est même ici d'une très grande audace mélangeant langage littéraire et langage cinématographique ce qui en fait une oeuvre originale et unique. Si la diction un peu trop rapide de la voix-off dite par François Truffaut lui-même est un peu agaçante, l'interprétation, en particulier celle de Kika Markham, est très belle tout comme le visuel (il est vrai bien aidé par de splendides extérieurs et une fine restitution du début du vingtième siècle) du film. Du grand Truffaut pour ce qui est certainement son oeuvre la plus intime.
    Martin d.
    Martin d.

    Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 21 critiques

    5,0
    Publiée le 7 novembre 2014
    "Vivons, nous mettrons une étiquette après", ce commentaire de Truffaut qui définit le projet de vie de Claude et d'Anne au milieu du film est une incursion bien moderne du réalisateur dans une histoire d'amour qui se déroule au début du XXème siècle, au regard des rigides règles morales qui régissent l'époque. Il illustre également un récit libre dans la forme qui saisit admirablement les atermoiements des trois protagonistes et la relation tragique qui les unit.
    NormanBates3
    NormanBates3

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 92 critiques

    5,0
    Publiée le 11 septembre 2009
    Un truffaut qui fut injustement méprisé a sa sortie et qu'il considérait a juste titre comme son chef d'oeuvre.
    Certains diront que ce film est classique et que Truffaut trahis la nouvelle vague, mais c'est faux totalement faux! C'est un film plus expérimental qu'il n'y parait, non seulement il imbrique étroitement le langage cinématographique et le langage littéraire avec la voie off fiévreuse qui révèle les moindre sentiment des personnages, des plans et des effets qui renvoient parfois au cinéma muet tout en conservant les évolutions techniques, et l'image qui est totalement a contre courant du style habituel du film en costume, au lieu d'être léchés et maniériste, elle est dur, sèche, cru réaliste et sans pitié.
    L'histoire quand a elle peut être vu comme le contraire de Jules et Jim, c'est une histoire d'amour cruel qui laisseras le personnage de Léaud prisonnier de sa solitude ressassant les blessures profonde de cette histoire.
    Truffaut a parfaitement réussit son paris de faire un film "physique sur l'amour", car c'est effectivement un film physique dur, cru et qui s'imprime dans notre chair.
    C'est un chef d'oeuvre sauvage, primitif et sublime.
    JamesDomb
    JamesDomb

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 1 061 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Les deux anglaises et le Continent possède beaucoup de charme qui peut paraitre désuet pour certains.La réalisation de François Truffaut est très soignée,le film peut-etre un peu long...Truffaut lui-meme narrateur du film,adapte le deuxième et dernier roman de Henri-Pierre Roché,l'auteur de Jules et Jim.C'est un sujet qui tenait vraiment à coeur à Truffaut,très soucieux d'offrir aux spectateurs un agréable spectacle,une belle histoire d'amour à trois comme Jules et Jim mais avec le postulat de depart inverse.Les deux anglaises Kika Markham et Stacey Tendeter sont très justes et encore une fois superbement filmées,Jean-Pierre Léaud tout en retenue est parfois peu credible mais remporte finalement l'adhesion.Très érotique,sensuel et très beau,Les deux anglaises et le Continent est un film à redecouvrir.C'est un des plus gros echecs commercial de François Truffaut qui l'a profondément marqué et pourtant, c'est un de ses films considéré aujourd'hui comme essentiel dans sa filmographie.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 2 septembre 2013
    Un joli film sur l'amour, tout en retenue et en épure maitrisée, y compris la diction des acteurs, monotone mais très musicale. A la réflexion, les valeurs bourgeoises n'ont pas que du mauvais, la lutte entre passions et autocensure morale permet au moins des jeux de l'amour et du hasard, qui, d'une certaine manière élèvent l'esprit et accouchent de beaux objets artistiques, littéraires ou cinématographiques. C'est sûr qu'à l'heure de grinder, du porno en ligne, de l'apologie du cocufiage sur les panneaux publicitaires du métro et du divorce pour tous, ce genre de film risque de paraitre franchement suranné ! Et bien tant mieux pour ceux qui sauront l'apprécier, il n'en aura que plus de charme. Un grand Truffaut, mais les avis divergent fortement sur cette question.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6829 abonnés Lire ses 10 847 critiques

    4,0
    Publiée le 23 octobre 2014
    Une oeuvre remarquable! Pourtant un film relativement peu côtè et qui a ètè mis pour certains au rang des chefs d'oeuvre de son auteur, François Truffaut, qui proposait une vision peut-être plus complexe mais tout aussi authentique des passions amoureuses : un triangle amoureux inversè du magnifique "Jules et Jim". En libertin libertaire, Jean-Pierre Lèaud, acteur favori du rèalisateur depuis "Les 400 coups", y campe admirablement un jeune français amoureux de deux soeurs anglaises puritaines rencontrèes en vacances, en Angleterre! Adaptè d'un roman de Pierre-Henri Rochè (auteur de "Jules et Jim"), c'est un film d'une grande dèlicatesse d'image et de ton, injustement sous-estimè dans l'oeuvre très riche de Truffaut! Comme "La sirène du Mississippi", l'accueil des "Deux Anglaises et le Continent" fut sur le moment plus que rèservè et peu encouragè par les critiques glaciales! il faut dire que dans la France Post-mai68, le film de Truffaut apparaissait fortement anachronique...
    Agnes B.
    Agnes B.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 6 critiques

    5,0
    Publiée le 15 janvier 2015
    Par la rigueur de son scénario, par l'extraordinaire habileté de sa mise en scène, par la valeur de son interprétation, le film de Truffaut emporte une totale adhésion.
    Le film est en effet somptueux sans aucun tape-à-l'oeil... Du grand art.
    chocho87
    chocho87

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 61 critiques

    4,0
    Publiée le 8 février 2011
    François Truffaut signe un film aussi fin et délicat que les lèvres suintantes d'une jeune fille encore vierge. Ô turpitudes de l'amour! L'amour est physique et les mots que l'on dit puissants sont aussi source de frein sexuel. L'amour est affaire de conscience, ça n'est pas une science.
    dionys r.
    dionys r.

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 162 critiques

    4,0
    Publiée le 16 août 2010
    Le plus beau film de Truffaut. Un film littéraire. Léaud, comme toujours, parfait.
    GabbaGabbaHey
    GabbaGabbaHey

    Suivre son activité 165 abonnés Lire ses 1 583 critiques

    4,0
    Publiée le 19 décembre 2010
    "Deux Anglaises Et Le Continent" est un film formidable de Francois Truffaut ! Une œuvre complexe et fascinante sur l'amour et le désir, marquée par la prestation exceptionnelle de Jean-Pierre Léaud, par une mise en scene magistrale, qui met en valeur les personnages et leurs émotions avec une justesse impressionnante et un scenario simplement parfait ! Un tres grand film français.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 932 abonnés Lire ses 4 027 critiques

    4,5
    Publiée le 1 janvier 2014
    Une narration par petites touches, des jeux de séductions croisés et compliqués qui viennent troubler les conventions avec en définitive une morale qui nous dit que l'on peut aimer deux être en même temps (c'était déjà le propos de Jules et Jim), Qu'on peut être libertin et respecter l'autre… mais que cela n'est pas forcément d'une facilité évidente. Ce film est comme une leçon de vie, magnifiquement interprété par Léaud (que seul Truffaut a su diriger) mais aussi par les deux anglaises exceptionnelles. Ajoutons à tout cela, l'ambiance, les décors, la lumière, la mise en scène, la musique… Sans doute faut-il reprocher à ce film quelques longueurs, sinon c'est assez fabuleux.
    scorsesejunior54
    scorsesejunior54

    Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 694 critiques

    0,5
    Publiée le 29 août 2007
    Truffaut ou pas Truffaut, "Les Deux Anglaises et le Continent" est un mélo affligeant digne des légendaires samedis soirs sur France 3 (le nom en plus). Il faut dire que notre François national n'y va pas avec le dos de la cuillère : exit la nouvelle vague, il prend au contraire tous les éléments possibles du catalogue sirupeux pour en dresser la plus abominable des synthèses possible. Tous les prémices du cinéma français tel que l'apprécient les critiques contemporaines sont ici présents : ménage à trois prétexte à un scénario type "Les Feux De L'Amour" où X aime Y qui aime Z qui lui aime X et ce, à peu de choses près ; vision résolument puritaine du couple (bizarrement, le cinéaste ne parvient pas à s'extirper des normes sociales peuplant son action) ; dialogues interminables, pire pour ne rien dire ; esthétique carte postale d'une laideur absolue ; mise en scène d'une platitude extrême (la seule bonne idée est piquée de chez Godard, c'est pas bien de copier !) ; interprétation aussi convaincante qu'un poisson rouge, ton prétentieux ; et bien d'autres choses encore, je vous laisse la joie de relever ces éléments... Le pire vient de quelques scènes kitsch pas drôles ou prêtant seulement à sourire (du style la lumière qui s'éteint au moment du fameux passage à l'acte, lequel change physiquement un enfant en homme merci de nous le rappeler) par ailleurs assez nombreuses. Point de cohérence dans les transitions (primaires et conventionnelles), une voix-off insupportable (calme-toi François, pourquoi tu lis aussi vite ?), une durée qui s'éternise et une seule envie : arriver au générique de fin. Ringard, pénible, pas grâcieux pour deux sous, il s'agit d'un film à éviter, une sorte de grosse blague. Truffaut avait en 1971 rompu avec le style vif et percutant que sa bande avait auparavant mis en place. Ne soyons pas mauvaises langues : il avait tout simplement rompu avec le cinéma.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top