Notez des films
Mon AlloCiné
    I Don't Want to Sleep Alone
    6 juin 2007 / 1h 58min / Musical, Comédie, Drame
    De Tsai Ming-liang
    Avec Lee Kang-sheng, Norman Atun, Shi Chen
    Nationalités français, autrichien, taïwanais, chinois, malaisien
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    3,7 17 critiques
    Spectateurs
    3,3 95 notes dont 24 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Kuala Lumpur. Un sans-abri, Hsiao Kang, est attaqué un soir dans la rue. Des travailleurs bangladeshi le trouvent et le transportent chez eux, dans le bâtiment désaffecté où ils habitent. Il va être pris en charge par l'un d'eux, Rawang. Chyi, une serveuse de bar, va elle aussi tomber sous le charme de Hsiao Kang. Cet homme qui n'était plus rien, devient l'objet de toutes les convoitises...
    Titre original

    Hei yan quan

    Distributeur CTV International
    Récompenses 4 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2006
    Date de sortie DVD 23/01/2008
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 5 anecdotes
    Budget -
    Langues Mandarin, Bengali, Malais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 115 390

    Regarder ce film

    En VOD
    ARTE FRANCE Location dès 3,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 10.39 €
    I Don't Want To Sleep Alone
    I Don't Want To Sleep Alone (DVD)
    neuf à partir de 7.97 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    I Don't Want to Sleep Alone Bande-annonce VO 1:23
    I Don't Want to Sleep Alone Bande-annonce VO
    43529 vues

    Acteurs et actrices

    Lee Kang-sheng
    Rôle : Hsiao-Kang
    Norman Atun
    Rôle : Rawang
    Shi Chen
    Rôle : Shiang-chyi
    Lu Yi-Ching
    Rôle : la mère
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    max6m
    max6m

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 180 critiques

    4,5
    Publiée le 1 décembre 2010
    J’avais un souvenir persistant de ce film, de l’ordre quasi exclusif du ressenti: des sensations de chaleur, d’humidité, des impressions qui ont fini par me convaincre de le revoir. Ceci fait, j’ai pu apprécier toute sa richesse, de la maîtrise technique à la poésie fulgurante de certaines séquences, en passant par la problématique sociale. Tsaï Ming-Liang a une foi inouïe dans l’image, ce qui lui permet de se passer de ...
    Lire plus
    Cluny
    Cluny

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 593 critiques

    2,5
    Publiée le 15 octobre 2012
    Le travelling est une question de morale, disait Godard. Depuis longtemps, celle de Tsai Ming-liang lui interdit d'y avoir recours, et c'est tant mieux. Une nouvelle fois, il réalise un film entièrement en plans fixes, avec une science du montage interne au cadre, jouant de la profondeur de champ, des plongées et des divers reflets pour donner, grâce à son sens de la composition, cent fois plus de mouvement que bien des blockbusters ...
    Lire plus
    Nelly M.
    Nelly M.

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 525 critiques

    4,0
    Publiée le 24 juin 2007
    Tout en ayant aimé "Still life", d'un autre cinéaste asiatique en vogue en ce moment, j'ai raffolé de celui-ci, sorte de voyage assis, sans trop d'effort, car le réalisateur a le don de vous embarquer pour peu que votre cerveau droit soit encore en état de marche. C'est du fantastique plus que de la sordide réalité pour moi, quoique... Bref, je vous le conseille, mais faites une sieste avant pour que vos yeux s'écarquillent sur des images ...
    Lire plus
    norman06
    norman06

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 1 326 critiques

    4,0
    Publiée le 1 juillet 2007
    Cette oeuvre épurée et maîtrisée vous envoute dès les premières minutes. Des plans séquences d'une grande beauté et des personnages attachants, en dépit du caractère non explicite des situations. Laissez-vous charmer !
    24 Critiques Spectateurs

    Photos

    53 Photos

    Secret de tournage

    Le choix de la Malaisie

    Tsai Ming-liang , qui habite à Taïwan, a pourtant choisi de retourner en Malaisie, son pays natal, pour réaliser I don't want to sleep alone car la critique avait été très virulente à son égard lors de la sortie de The Hole en 1998, l'accusant d'avoir utiliser des fonds publics pour montrer Taïwan sous un trop mauvais jour. Le réalisateur a donc décidé de quitter son pays d'adoption pour continuer son travail.

    Des problèmes de financement

    Malgré son retour en Malaisie, Tsai Ming-liang n'a pas trouvé tout de suite de financement et a dû abandonner son projet jusqu'à ce qu'en 2005, à l'occasion du 250e anniversaire de Mozart on lui propose de réaliser un film. C'est ainsi que I don't want to sleep alone a vu le jour.

    Lee Kang-sheng, son acteur fétiche

    C'est le huitième long-métrage que réalise Tsai Ming-liang en compagnie de Lee Kang-sheng, qu'il considère comme la base de son travail son "matériau de départ à partir duquel [ il ] peut commencer à créer." Passionné de François Truffaut, Tsai Ming-liang semble suivre son exemple : "si François Truffaut était encore en vie, il tournerait sans doute encore avec son acteur fétiche Jean-Pierre Léaud !" a-t-il commenté.

    Dernières news

    1ères séances : un boulevard pour Tarantino !
    NEWS - Box Office
    mercredi 6 juin 2007
    63e Mostra de Venise : c'est parti !
    NEWS - Festivals
    mercredi 30 août 2006
    De Lynch à de Palma, d'Oliver Stone à Oliveira, d'Aronofsky au fils Miyazaki, zoom sur la 63e Mostra de Venise, qui ouvre...

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Commentaires

    Voir les commentaires
    Back to Top