Mon compte
    Le Dernier train de la nuit
    Le Dernier train de la nuit
    19 février 2007 en DVD / 1h 28min / Drame, Epouvante-horreur
    De Aldo Lado
    Par Renato Izzo, Aldo Lado
    Avec Flavio Bucci, Laura D'Angelo, Irene Miracle
    Titre original L'Ultimo treno della notte
    Spectateurs
    2,3 32 notes dont 8 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Lisa, jeune italienne qui étudie en Allemagne, rentre dans son pays natal pour voir sa famille pendant les vacances de Noël. Elle est accompagnée d'une de ses amies, Margaret. Pendant leur trajet en train, elles font la connaissance de deux fraudeurs un peu étranges. Après un incident technique, les jeunes filles doivent changer de train, se retrouvant seules dans un compartiment, jusqu'à ce que les deux hommes rencontrés plus tôt débarquent, accompagnés d'une mystérieuse femme. Entre torture et viol, elles vont alors subir la pire nuit de leur vie...

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    Le Dernier train de la nuit - Non censuré
    Le Dernier train de la nuit - Non censuré (DVD)
    neuf à partir de 7,16 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Acteurs et actrices

    Flavio Bucci
    Rôle : Blackie
    Laura D'Angelo
    Rôle : Lisa Stradi
    Irene Miracle
    Rôle : Margaret Hoffenbach
    Macha Méril
    Rôle : la femme mystérieuse
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 2744 abonnés Lire ses 5 804 critiques

    2,0
    Publiée le 27 février 2015
    Clairement inspiré de La Dernière maison sur la gauche de Wes Craven (qui lui-même s'était inspiré de La Source de Bergman) Le Dernier train de la nuit (aussi connu sous le titre de La Bête tue de sang-froid) est une œuvre ayant certaines qualités mais venant de Lado qui avait tourné le très beau Qui l'a vue mourir ? (tous simplement un des 10 meilleurs giallos existant) on pouvait s'attendre à meilleur traitement. La première heure ...
    Lire plus
    🎬 RENGER 📼
    🎬 RENGER 📼

    Suivre son activité 3140 abonnés Lire ses 6 384 critiques

    2,0
    Publiée le 14 avril 2020
    Le dernier Train de la nuit (1975), aussi appelé "La bête tue de sang-froid", "La chienne du train de nuit" ou encore "Train d'enfer" (en fonction des différentes éditions VHS ou DVD) est clairement un plagia (un pure copié/collé) du célèbre film de Wes Craven : La dernière Maison sur la gauche (1972), lui-même fortement inspiré de La Source (1960), d'Ingmar Bergman. La trame de l’intrigue y est identique, seul le cadre change. Ici, ...
    Lire plus
    foxart
    foxart

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 88 critiques

    1,0
    Publiée le 12 août 2009
    Il y a de petits films méconnus qui s'avèrent de bonnes surprise. D'autres au contraire ont le label "film culte" et s'avère être des bouses... Ce film d'Aldo Lado s'apparente clairement à la deuxième catégorie. La jacquette annonce un film Barbare et choquant. Il me parait surtout barbant et nanard ! Aucune idée cohérente de mise en scène durant tout le film, des acteurs absolument pathétiques (particulièrement les 2 agresseurs, ...
    Lire plus
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 1283 abonnés Lire ses 4 038 critiques

    3,5
    Publiée le 4 novembre 2013
    Le dernier train de la nuit est un film clairement calqué sur La dernière maison sur la gauche. Malgré cela, il a son intérêt, offrant un regard différent sur l’histoire, moins documentaire et minimaliste, et plus artistique et flamboyant. Coté casting je retiendrai surtout la prestation de Macha Méril. C’est la seule qui semble pleinement à l’aise devant la caméra, les autres interprètes étant inégaux. Les deux tortionnaires ...
    Lire plus
    8 Critiques Spectateurs

    Photo

    Infos techniques

    Nationalités français, britannique, italien
    Distributeur -
    Année de production 1975
    Date de sortie DVD 19/02/2007
    Date de sortie Blu-ray 13/08/2020
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Langues Italien, Anglais
    Format production 35 mm
    Couleur Couleur
    Format audio Mono
    Format de projection 2.35 : 1 Cinemascope
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1975, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1975.

    Commentaires

    • RENGER
      Le dernier Train de la nuit (1975), aussi appelé La bête tuede sang-froid, La chienne du train de nuit ou encoreTrain d'enfer (en fonction des différentes éditions VHS ou DVD) estclairement un plagia (un pure copié/collé) du célèbre film de Wes Craven :La dernière Maison sur la gauche (1972), lui-même fortement inspiré de LaSource (1960), d'Ingmar Bergman.La trame de l’intrigue y est identique, seul le cadre change. Ici,l’originalité tient du fait que le film se déroule (pour les ¾) à bord d’untrain. Les deux innocentes victimes sont confrontées à deux voyous montés àbord. Ce qui devait être qu’un voyage entre copines va rapidement virer aucauchemar.On se retrouve donc face à un rape and revenge enbonne et due forme, où les deux jeunes amies seront les proies de deux abrutisen rut. Le film se veut aussi malsain que la version de Craven, tout aussiperverse (on pense notamment à la première scène de viol ou au voyeur qui rôdedans les wagons ou encore à la scène glauque du dépucelage au couteau).Gênant, malsain (et parfois écoeurant), Aldo Lado ne recule devantrien et y prend un malin plaisir. La mise en scène et la photographie y sontsoignée, le casting quant à lui, y joue beaucoup. On appréciera aussi l’impressionnanteMacha Méril, qui nous dévoile une très belle palette de jeu (tout d’abordvictime de viol, elle se transforme ensuite en une nymphomane insatiable,manipulant à sa guise les deux voyous).Une agréable découverte, à la mise en scène soignée et une tensionplus que palpable.(http://bit.ly/CinephileNostalGeek ☆ http://twitter.com/B_Renger)
    • Henri Mesquida
      version italienne de la dernière maison sur la gauche, c'est plutôt sympa; pas de gore, pas (trop) de nudité ,mais le côté Rape dans le train s'est bien vu, et le personnage de la très perverse Macha méril aussi.
    Voir les commentaires
    Back to Top