Notez des films
Mon AlloCiné
    Black and White
    29 novembre 2000 / 1h 38min / Drame, Musical
    De James Toback
    Avec Scott Caan, Robert Downey Jr., Stacy Edwards
    Nationalité américain
    Bande-annonce
    Presse
    3,3 15 critiques
    Spectateurs
    2,8 50 notes dont 9 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Rich Bower est un petit caid black comme il en existe des centaines a New York. Il est aujourd'hui decide a laisser tomber ses activites illicites pour se reconvertir dans la musique en defendant les interets d'un de ses amis, chanteur de rap. Autour d'eux gravite un groupe de jeunes Blancs qui copient leur comportement et sur lesquels Sam et son mari Terry realisent un documentaire. L'un des amis de Rich, Dean, accepte de l'argent pour perdre un match de basket-ball. Il a en fait ete piege par un inspecteur, qui veut l'obliger a l'aider a coincer Rich.

    Distributeur Columbia TriStar Films
    Voir les infos techniques
    Année de production 1999
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 5 anecdotes
    Budget 10 000 000 $
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 100762
    Black and White Bande-annonce VO 2:15
    Black and White Bande-annonce VO
    3035 vues

    Acteurs et actrices

    Scott Caan
    Rôle : Scotty
    Robert Downey Jr.
    Rôle : Terry Donager
    Stacy Edwards
    Rôle : Sheila King
    Allan Houston
    Rôle : Dean Carter
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    DarioFulci
    DarioFulci

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 1 387 critiques

    1,0
    Publiée le 31 mai 2010
    New York, fin des années 90. Différents personnages dissertent sur les communautés noires et blanches, règlent leurs comptes, et nous ennuient. Le projet n'a aucune cohérence, c'est brouillon et confus: une espèce de mosaîque jamais cimentée où les acteurs sont lâchés dans des improvisations aléatoires. Jamais le propos n'est travaillé, il est à peine suggèré puis dilué dans une intrigue policière inutile. L'intérêt est limité.
    Niko0982
    Niko0982

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 1 331 critiques

    2,5
    Publiée le 9 juin 2009
    Pas mal du tout. Le sujet est original (en tous cas à l'époque) et ca divertit.
    Pierre E
    Pierre E

    Suivre son activité 176 abonnés Lire ses 665 critiques

    4,0
    Publiée le 11 avril 2007
    Ce n'est qu'à un certain moment que BLACK AND WHITE devient intéressant : au dévelopement de l'intrigue policière avec les personnages de Ben Stiller et Claudia Schiffer. James Toback a donné à son acteur fétiche Robert Downey Jr le meilleur rôle de son film : le plus intéressant et le plus profond, qu'il interpréte à la perfection. Jared Leto se fait également remarquer. Toback n'aurait t-il pas fait un film un peu trop 'black and ...
    Lire plus
    Glocker
    Glocker

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 96 critiques

    1,0
    Publiée le 6 mars 2007
    Film brouillon sans grand intérêt. Remake inavoué du Shadows de Cassavetes : même lieu (New York City), même sujet (relations noirs/blancs) et même style (abondance de scènes improvisées, ou supposées l'être, filmées caméra à l’épaule). Le milieu du jazz, quant à lui, tendance oblige, a laissé la place à celui du rap. Certaines situations comiques arrivent tout de même à nous arracher un sourire.
    9 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secret de tournage

    Scott Caan (Scotty)

    Fils de James Caan, Scott Caan a notamment joué dans Nowhere (Gregg Araki, 1997), Ennemi d'Etat (Tony Scott, 1998), 60 secondes chrono (Dominic Sena, 2000) et Les initiés (Ben Younger, id.).

    James Toback, réalisateur

    Remarqué dès son premier long métrage, Mélodie pour un tueur (1979), James Toback a notamment réalisé Surexposé (1983) et le documentaire The big bang (1989). Scénariste de talent, James Toback a signé les scripts du Flambeur (Karel Reisz, 1974) et de Bugsy (Bary Levinson, 1991), pour lequel il a reçu l'Oscar du meilleur scénariste.

    Le réalisateur James Toback

    « Le rap, le hip hop, la mixité raciale, l'adolescence qui dure longtemps, ce n'est plus une mode, c'est devenu un phénomène. Ces courants, ces tendances qui pouvaient paraître anecdotiques se sont installés durablement et forment un nouveau style de vie qui est tout sauf marginal chez les jeunes. C'est passionnant et je voulais raconter une aventure contemporaine dans ce milieu. »

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1999, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1999.

    Commentaires

    Voir les commentaires
    Back to Top