Mon compte
    Harragas
    Bande-annonce Harragas
    24 février 2010 en salle | 1h 35min | Drame
    De Merzak Allouache
    |
    Par Merzak Allouache
    Avec Lamia Boussekine, Nabil Asli, Samir El Hakim
    Presse
    2,9 12 critiques
    Spectateurs
    3,3 61 notes, 11 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Mostaganem, à 200 Km des côtes algériennes. Hassan, un passeur, prépare en secret le départ illégal d'un groupe d'immigrants vers les côtes espagnoles. Dix " brûleurs "

    participent au voyage. Harragas est l'odyssée de ce groupe rêvant à l'Espagne, porte ouverte sur l'Eldorado européen.

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    Harragas
    neuf à partir de 13,23 €
    Acheter

    Bande-annonce

    Harragas Bande-annonce VO 1:32
    Harragas Bande-annonce VO
    41 440 vues

    Acteurs et actrices

    Nabil Asli
    Rôle : Rachid
    Samir El Hakim
    Rôle : Mustapha
    Seddik Benyagoub
    Rôle : Nasser

    Critiques Presse

    • Le Point
    • Positif
    • Excessif
    • L'Humanité
    • La Croix
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • Cahiers du Cinéma
    • TéléCinéObs
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    Critiques Spectateurs : ils ont aimé

    Meilleures critiques les plus utiles
    elriad
    elriad

    364 abonnés 1 760 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 10 juin 2017
    sur un sujet difficile sociétal dont on parle régulièrement depuis plusieurs années, "Harragas", (les brûleurs en arabe, ceux qui cherchent l'exil), le réalisateur s'attache au plus près à un petit groupe décidé à franchir le bout de mer pour rejoindre les côtes espagnoles. Sans aucune facilité scénaristique, sans pathos, le spectateur suit ce départ au péril de leur vie dans une minuscule embarcation, là où les rêves pour la ...
    Lire plus
    Michel C
    Michel C

    31 abonnés 89 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 25 mars 2010
    Excellent film qui montre où peut mener le désespoir d'une jeunsse qui trouve un horizon bouché
    traversay1
    traversay1

    2 930 abonnés 4 552 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 1 mars 2010
    Cela aurait pu être un documentaire : comment, de la côte algérienne, rejoindre le littoral espagnol, lointain de 200 kms. Merzak Allouache a choisi la fiction, la plus réaliste possible, tout en assumant la partie dramatique de son récit. Des préparatifs à l'arrivée (ou pas) sur le continent européen, en passant par ces heures d'angoisse en mer, à 10 dans une barque, Harragas raconte une aventure humaine qui a valeur d'exemple. Avec ...
    Lire plus
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 2 mars 2010
    Ce qui me plait dans ce film c'est la manière dont Merzak Allouache assène un double message, très dur, tant à l'Algérie, qu'à l'Europe : À l'Algérie il dit "comment, d'un pays aussi riche que le nôtre, autant de gens de toutes conditions ne pensent-ils qu'à partir, sinon pour quitter une mal-vie devenue insupportable?" À l'Europe il dit "comment un continent aussi ouvert, aussi humaniste, aussi prolifique, peut-il transformer la ...
    Lire plus

    Photos

    Secrets de tournage

    Note d'intention

    La parole à Merzak Allouache: "J'ai écrit cette histoire après avoir longuement travaillé à me documenter tant sur la base de témoignages directs, que sur des articles de presse, ou des rencontres diverses avec des jeunes concernant le problème dramatique et totalement nouveau que vit l'Algérie : le phénomène des clandestins surnommés "harragas" ou "brûleurs" qui fuient leur pays clandestinement pour échapper à la misère. Ce sont pour la plupart Lire plus

    Un film primé

    Harragas a entre-autre remporté le Prix Spécial du Jury et le Prix des Droits de l'Homme au Festival du film de Dubaï, ainsi que le Palmier d'or et le Prix de la meilleure BO au Festival de Valences, en Espagne.

    Le sens du titre

    Le mot Harragas, originaire de l'arabe algérien harraga, veut dire "brûler". Merzak Allouache, réalisateur du film, ajoute : "partir, cela s'appelle brûler, brûler ses papiers, brûler les frontières, brûler sa vie s'il le faut mais partir. Avant de partir les clandestins brûlent leurs papiers d'identité pour que les gardes-côtes ne puissent pas savoir qui ils sont ni d'où ils viennent. Ils prennent la mer depuis l'Afrique du nord, la Mauritanie, Lire plus

    Infos techniques

    Nationalités France, Algérie
    Distributeur Jour2fête
    Récompense 1 nomination
    Année de production 2009
    Date de sortie DVD 02/11/2010
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 7 anecdotes
    Box Office France 4 521 entrées
    Budget -
    Langues Français, Algérien
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 121 411

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 2009, Meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2009.

    Commentaires

    • elriad
      sur un sujet difficile sociétal dont on parle régulièrement depuis plusieurs années, Harragas, (les brûleurs en arabe, ceux qui cherchent l'exil), le réalisateur s'attache au plus près à un petit groupe décidé à franchir le bout de mer pour rejoindre les côtes espagnoles. Sans aucune facilité scénaristique, sans pathos, le spectateur suit ce départ au péril de leur vie dans une minuscule embarcation, là où les rêves pour la plupart finissent noyés dans la grande bleue ou dans un retour violent, case tabassage et prison. Loin des préoccupations politique sur cette migration clivante, le réalisateur offre des portraits humains, forts, où le silence compte autant que les mots. Un film courageux.
    • mila mess
      j'ai adoré, et le scénario, et les acteurs, et le filmun grand bravo !et surtout bravo mr merzak, un grand maitre
    • Nelly M.
      Le scénario aurait devancé les réalités d'après Merzak Allouache. Ces milliers de morts ou reconduits pour cinq ans de prison au point de départ depuis quelques années... Idéalistes, affamés de tout, bravant l'hiver rude car persuadés d'un eldorado obligatoire au bout des sacrifices. Les traits de la belle Ymène en gros-plan, la fraternité à toute épreuve du narrateur avec l'élégant Nasser (classe et droiture que ce trio fimé de façon attachante), aident le spectateur à soutenir l'entreprise, cette fuite vers l'eau glacée, la mer est ici un personnage en forme de pieuvre... Gravitent d'autres ombres autour de l'embarcation mille fois rêvée... Coquille de noix au ras des côtes espagnoles, dont GPS, téléphones portables, boussole, sont la note humoristique. En creux, j'y ai trouvé : pourquoi une répression aussi impitoyable de l'Europe ? Pourquoi cette inertie des hautes sphères algériennes (ou d'autres pays voisins) ? Pourquoi cette surdité entre les puissances politiques concernées au lieu d'un accord moins inhumain ?... Relents de colonisation embarrassants ou simple application ultralibérale de la loi du plus fort ?
    • lionceau09
      idée originale mais le film souffre d'amateurisme
    • lili l.
      "Mostaganem, à 200 Km des côtes algériennes "? non plutôt des côtes espagnole je dirais film magnifique pour réalité horrible vu hier en avant première allez y donc
    • artconseil
      En ouverture de son cycle de rencontres consacrées au cinéma, Art Conseil propose « Une journée avec le réalisateur Merzak Allouache : l'immigration vue par le cinéma » le jeudi 25 février à 14h00 à la salle de conférences du Carré d'Art et projection du film Harragas à 20h30 au cinéma Le Sémaphore à Nîmes.
    • hakim11354
      et moi j'irai le voir a coup sur!
    • willydemon
      Ce qui est sur! C'est que j'irais pas le revoir!
    Back to Top